Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le deal à ne pas rater :
TV Led XIAOMI MI TV A2 50” 4K UHD Android TV
329.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ? Empty
02012022
MessageObéir au Messager ? Oui ! mais comment ?






Voici un verset qui montre clairement que la source loi est la Loi (Coran).

« Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre détaillé? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu de ton Seigneur avec la vérité. Ne sois donc pas parmi les sceptiques. » (Coran, 6:114)


Les hadiths qui interdisent les hadiths selon le scribe du prophète…

« Zayd Ibn Thabit (le scribe de la révélation ) visita le Calife Mu’aawiya (plus de 30 ans après la mort du prophète) et lui raconta une histoire sur le prophète. Mu’aawiya apprécia l’histoire et ordonna que quelqu’un l’écrive. Mais Zayd dit: « Le messager de Dieu nous a ordonné de ne jamais rien écrire de ses Hadiths. » (Rapporté par Ibn Hanbal) »
Muslim a rapporte, que l’Envoyé de Dieu – صلى الله عليه و سلم – a dit: « N’écrivez rien de moi si ce n’est le Coran. Et qui a écrit de moi quelque chose, en dehors du Coran, qu’il l’efface ».
Le Prophête (psl) a dit: N’écrivez rien de moi sauf le Coran! Celui qui a écrit qqch de moi doit l’effacer!
(Muslim, Zuhd 72; Hanbel3/12,21,39) »
Selon Aby Saïd Al-Khudry(r) : « nous avons suppliée
prophète(s) afin qu’il nous laisse écrire ses paroles mais il a
refusé
Selon Abou Hourayra(r) : « le prophète(s) est sortie une
fois, car il avait entendu qu’on écrivait ses hadiths ; il nous
dit : vous écrivez autre chose que le Coran !? Saviez-vous
qu’est ce qui a égaré les peuples avant vous si ce n’est de
rajouter d’autres écritures à leur livre saint ? (allusion aux
gens du Livre)
Selon ibn Abbas(r) et ibn Omar(r) : Une fois le prophète(s)
est sorti et avait l’air migraineux, disant sur la chair de son
Minbar : Pourquoi vous écrivez à côté du Livre du Dieu ? je
vois venir la colère de Dieu qui effacera, par une nuit Son
Coran des parchemins et de vos mémoires, les compagnons
on été terrifiés à entendre ses propos disant qu’est ce qu’il va
nous rester à ce moment là !, le prophète(s) a répondu : Celui
que Dieu lui veut encore du bien, il lui garde en mémoire la
Shahada : il n’ya de Dieu qu’Allah . Relaté dans Tabarani
Selon Aby Saïd Al-Khudry(r) le Messager de Dieu à dit :
n’écrivez rien venant de mois en dehors Coran et si quelqu’un
l’a fait qu’il l’efface(1)
Selon Aby Saïd Al-Khudry(r) : « nous avons suppliée
prophète(s) afin qu’il nous laisse écrire ses paroles mais il a
refusé » (2)
et selon une autre version « nous avons demandé
l’autorisation au prophète(s) pour écrire ses paroles mais il a
refusé » (3)
Selon Abou Hourayra(r) : « le prophète(s) est sortie une
fois, car il avait entendu qu’on écrivait ses hadiths ; il nous
dit : vous écrivez autre chose que le Coran !? Saviez-vous
qu’est ce qui a égaré les peuples avant vous si ce n’est de
rajouter d’autres écritures à leur livre saint ? (allusion aux
gens du Livre) (4)
Selon Soufiane d’après Aby Saïd Al-Khudry(r) : « nous
avons demandé l’autorisation au prophète(s) pour écrire ses
paroles mais il a refusé » (5)
Selon ibn Abbas(r) et ibn Omar(r) : Une fois le prophète(s)
est sorti et avait l’air migraineux, disant sur la chair de son
Minbar : Pourquoi vous écrivez à côté du Livre du Dieu ? je
vois venir la colère de Dieu qui effacera, par une nuit Son
Coran des parchemins et de vos mémoires, les compagnons
on été terrifiés à entendre ses propos disant qu’est ce qu’il va
nous rester à ce moment là !, le prophète(s) a répondu : Celui
que Dieu lui veut encore du bien, il lui garde en mémoire la
Shahada : il n’ya de Dieu qu’Allah . Relaté dans Tabarani(6)
Selon Abou Hourayara(r) : Nous étions interdits de
rapporter des Hadiths du prophète(s) jusqu’à la mort du
Calife Omar(r) (7)
8- Omar(r) a dit à Abou Hourayra(r) : arrêtes de rapporter
des Hadiths sur le prophète(s) si non je te renvoie à la terre
de « Daous » (ville d’origine d’Abou Hourayra) (Cool
Omar(r) a dit Ka’ab Al Ahbar (Juif converti) : que tu
arrêtes toi aussi de propager des Hadiths sur Abou Hourayra
si non je t‘exilerais comme lui. (9)
Deux sources relatant que le deuxième calife Omar(s)
aurait emprisonné trois compagnons Abou Darâda’ , Abou
Ther et Ibn Massou’ad pour le délit de propagation abusive
des hadiths prophétiques !!! (10) (11)
Deux sources affirmant que le premier Calife Abou
Bakr aurait interdit de propager des Hadiths et selon sa
fille Aïcha(s) il aurait même brulé 5OO hadiths en sa possesion
1-Musnad Ahmed ibn Hanbal(Vol3, p21)
2-Ibid (Vol3, p12 et p56) ; Sunan Al Dharimi
3- Sunan Al thirmidi (Vol 10, P 134)
4-Taquiyd Al ‘ilm “ al khatib al Baghdady” p34
5- Sunan Al thirmidi (Vol 5, P 38)
6- Majam’a Al zawaïd (Vol 1, P155)
7- Tarikh Ibn Khatir (Vol 6,P295)
8- Ibid
9- Ibid
10- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P7)
11- Mustadrak Al Hakim (Vol1, P110)
12- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P2)
13- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P5)

L’Imam Ali au sujet des hadiths…tiré d’un hadith bien caché…

« Je demande instamment à tous ceux qui ont des écrits tirés du Messager de Dieu de rentrer chez eux et de les effacer. Les peuples avant vous ont été anéantis parce qu’ils suivaient les hadiths de leurs savants et délaissaient le livre de leur Seigneur ».

1) Malik Ibn Anas recueillit environ 500 hadiths dans son célèbre livre « Al-Muwattaa ».
(2) Ahmed Ibn Hanbal recueillit environ 40 000 hadiths, dans son célèbre « Musnad ». Il choisit ces 40 000 hadiths parmi 700 000. En d’autres termes, il pensait que 660 000 hadiths étaient non prouvés, mensongés et/ou des fabrications. Cela représente 94% de mensonges et de fabrications.
(3) Bukhari recueillit environ 600 000 hadiths, en accepta 7275 et considéra 592 725 hadiths comme non prouvés, mensongés et/ou fabriqués. Cela représente près de 99% de ce qu’il a recueilli.
(4) Muslim recueillit 300 000 hadiths, n’en accepta que 4000 d’entre eux et en refusa environ 296 000, soit près de 99% de ces hadiths collectés.

« Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils? » (Coran: 45:6)

« Parmi les hommes, il en est qui, sans aucune science, achète des hadiths divertissants pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Pour ceux-là: un châtiment humiliant.
Et quand on lui récite Nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme s’il ne les avait pas entendus, comme s’il y avait une surdité dans ses oreilles. Annonce-lui un châtiment douloureux. « (Coran: 31:6-7)

34 : 44 - Nous ne leur avons donné aucun autre livre à étudier, et nous ne leur avons pas envoyé avant toi un autre avertisseur non plus.

Le Coran interdit formellement la Sunna ou tout autre livre qui viendrait se greffer au Saint Coran ;

Coran 18 : 27 –

« Tu réciteras ce qui t’est révélé de l’Écriture de ton Seigneur. Rien n’abrogera Ses paroles, et tu ne trouveras pas la moindre autre source à côté d’elle. »
Le châtiment humiliant de ceux qui propagent les hadiths ;

Coran 31 : 6 –

« Parmi les gens, il y a ceux qui soutiennent des Hadiths sans fondement, et ainsi détournent d’autres du chemin de Dieu sans savoir, et le prennent à la légère. Ceux-ci ont encouru un châtiment humiliant. »

Et quant à ceux qui ont compris alors Allah se charge de leur expliquer le Saint Coran ;

Al-Rahmaan (no 55), versets 1-3 :
« La Source de la miséricorde.
L’Enseignant du Coran.
Créateurs des êtres humains. »

Sourate Al-Waaqi’ah 56, versets 77-79 :
« Ceci est un honorable Coran.
Dans un livre protégé.
Nul ne peut le saisir excepté ceux qui sont sincères. »

Donc pour comprendre le Coran, il faut être sincère et totalement dévoué à Allah le Seigneur des mondes et non à Bukhari, Muslim ou Catman…
Qui sont les auteurs des Hadiths ? Le Coran nous donne la réponse ;

Coran 6 : 112 –

« Nous avons permis aux ennemis de chaque prophète – diables parmi les humains et les djinns – de s’inspirer des paroles fantaisistes, afin de tromper. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l’auraient pas fait. Vous les ignorerez, eux et leurs fabrications. »

Donc ce sont bien les shayatines parmi les hommes et les jinns qui ont écris la Sunna !!

Et Muhammad reniera tous les associateurs le Jour du Jugement Dernier ;

Al-Furqan (no 25), verset 30-31 :

« Le messager a dit : « Mon Seigneur, mon peuple a déserté ce Coran. »

Nous établissons aussi contre tous les prophètes des ennemis parmi les coupables. Ton Seigneur suffit comme guide et maître. »
Coran Sourate 41 Verset 40.

« Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites »


Il est aisé d’inventer une parole et de l’attribuer au prophète, et certains hadith peuvent être véridique mais comme il sont mélanger avec le faux beaucoup n’ont pas le discernement pour faire le tri et le bénéfice risque sur la balance nous incombe à ne pas suivre les hadiths.
Il est simple de prendre un verset et le dénaturer et l’attribué a un prophète, regardez les chrétiens avec ‘Isa (as) et bien les musulmans ont fait de même. Jusqu’à attribué la pédophilie, la tyrannie et que sais-je au prophète (as) or Allah qualifie le prophète d’une morale éminente :

Et tu es certes d'une moralité éminente. » (Coran, Al-Qalam, 68/3-4)

Voila certain exemple :


Les récits d'Abou Hourayra sont douteux car dans certains cas il prétend avoir été présent où il n'était en fait pas présent pour des raisons indéniables.

Par exemple, il a dit : J'ai fait appel à Roqayya, la fille du Saint Prophète (S.A.), la femme d'Ousmane alors qu'elle tenait un peigne dans sa main. Elle a dit :
"Le Prophète d'Allah (S.A.) vient juste de me quitter, après que je lui ai peigné les cheveux. Il a dit : "Comment trouves-tu Abou Abdallah (c-à-d Ousmane)" (sic). J'ai dit : "Bien" Il a dit : "Fais-lui honneur car parmi tous mes compagnons il est celui qui me ressemble le plus concernant les moeurs".

Hakim a relaté cette tradition dans son Moustadrak, volume 2, page 48 avec l'observation que les sources de cette tradition sont correctes mais son texte est invraisemblable parce que Roqayya est morte trois après l'hégire au moment de la bataille de Badr tandis qu'Abou Hourayra a accepté l'Islam après la victoire de Khyber au 7ème siècle A.H. La même remarque a été faite par Zahabi dans Talkis-ul-Moustadrak au sujet de cette tradition. (Abu Huraira, Syed Abdul Husai Sharafuddin Mossvi, p. 89, Peermahomed Ibrahim Trust)

Abou Jaafar Al Iskafy a mentionné que le Calife Mu'awiya a choisi certaines personnes, notamment Abou Hourayra pour raconter des histoires inventées au sujet d'Ali Ibn Abou Talib, le cousin du Prophète, pour le rabaisser. Abou Hourayra vivait dans le Palais Royal de Mu'awiya à ce moment là et était à son service, notamment en servant ses idées politiques. Il a produit des hadiths qui avilissaient et insultaient Ali Ibn Abou Talib et le mettaient dans une position inférieure à celle d'Abou Bakr, Omar et Outhman, seulement pour le plaisir de Mu'awiya.

Durant la gouvernance de Mu'awiya beaucoup d'hadiths, avec l'aide d'Abou Hourayra, ont été inventés soutenant l'idée que l'on doit obéir à l'Imam ou au Calife tout comme à Dieu ou au messager, contredisant la règle du Coran que toutes les affaires doivent être démocratiques à travers la consultation. (N'oubliez pas qu'Abou Hourayra vivait au Palais Royal à cette époque).

Beaucoup d'hadiths qui ont été racontés par Abou Hourayra contredisent d'autres hadiths, notamment ses propres hadiths relatés et les hadiths d'autres personnes et contredisent le Coran et contredisent le bon sens.

Abou Hourayra a raconté des hadiths d'après Kaab Al Ahbar, qui était un Juif converti qui a essayé d'expliquer le Coran en utilisant les livres corrompus des Juifs. Il a produit certains des hadiths les plus choquants en total contradiction avec le Coran, tirés à partir des histoires fausses de la Torah.

Les historiens islamiques ont raconté l'histoire d'Abou Hourayra qui est devenu très riche en deux ans, après qu'il lui a été donné la gouvernance de Bahreïn, alors Omar le rappela et lui dit : "Toi, ennemi d'Allah, tu vole l'argent d'Allah. Je t'ai fait Emir de Bahreïn quand tu n'avais même pas une paire de chaussures. D'où as-tu obtenu tout cet argent (400 000 Dirhams)?? L'histoire indique qu'Omar lui pris 10 000 Dirham. (Abou Hourayra n'a reconnu que 20 000 Dirhams)

Abou Hourayra a été celui qui a été accusé le plus de fabriquer des hadiths. Aysha, la femme du Prophète l'a accusé de dire des histoires imprécises et incomplètes et de fabriquer des hadiths qu'elle n'a jamais entendus dire du prophète. Abou Hourayra est bien connu pour ses préjugés contre les femmes et les chiens. Il a produit certains des hadiths les plus insultants envers les femmes musulmanes et des hadiths qui appellent au meurtre de chiens. Si nous appliquons le critère strict, prétendu être utilisé par les savants comme Bukhary et Moslem, pour accepter ceux qui relatent des hadiths, Abou Hourayra serait le premier à échouer au test et ses hadiths seraient les premiers à être comptés parmi les fabrications.
AYSHA ET ABOU HOURAYRA, LES CHANCES DE GAGNER

Dans le fameux livre " Taa'oueel Mukhtalaf Alhadith" par Ibn Qutaiba Al-Dinory, se trouve l'histoire d'Aysha (la femme du Prophète) disant à Abou Hourayra : "Tu racontes des hadiths au sujet du prophète Mohammed que je n'ai jamais entendu de lui". Il a répondu (comme Boukhary l'a rapporté) : "Toi (Aysha) ! Tu étais occupée par ton miroir et ton maquillage". Elle (Aysha) lui a répondu : "C'est toi qui étais occupé par ton estomac et ta faim. Tu étais préoccupé par ta faim, tu courais derrière les gens dans les ruelles leur mendiant de la nourriture et ils t'évitaient et fuyaient ton chemin, et finalement tu revenais et t'évanouissais devant ma chambre et les gens pensaient que tu étais fou et t'enjambaient."

Dans un commentaire sur un des envois dans la section Islam sur AOL, un homme a fourni spontanément ces informations au sujet du nombre de Hadiths collectés par Abou Hourayra en comparaison à Aysha, Abou Bakr, Omar et Ali.


1. Abou Hourayra 5374
4. Aysha Oumm al-Mouminin 2210
10. Omar Ibn al-Khattab 537
11. Ali Ibn Abi Talib 536
31. Abou Bakr al-Siddiq 142

Le premier chiffre indique le classement . et le second indique le nombre de Hadiths (dires) donnés.

Comparez le nombre d'hadiths donnés par Abou Bakr avec celui d'Abou Hourayra tout en gardant à l'esprit qu'Abou Bakr a accompagné le Prophète pendant environ 23 ans, tandis qu'Abou Hourayra a accompagné le Prophète pendant moins de 2 ans.
SAHIH BOUKHARY, L'EXEMPLE DE CORRUPTION

Beaucoup de Musulmans parlent généralement des recueils de Hadiths avec un respect qui égale et parfois dépasse celui du Coran. Alors que le Coran ne laisse aucun doute quant à savoir où Dieu veut que nous cherchions la guidance et le bonheur parfait, ceux qui ne croient pas Dieu à travers Ses propres paroles trouvent généralement dans les hadiths et la Sounna un refuge qui a été condamné par le Coran à maintes reprises.

Beaucoup de frères et sours musulmans parlent des compagnons (Sahaba) du Prophète Mohammed comme s'ils étaient d'une espèce ou d'une race différente des gens. Ils font d'eux des êtres parfaits qui ne peuvent pas commettre d'erreurs. Ils les rendent digne d'un respect et d'un amour que seul le Prophète Mohammed a mérité pour ce qu'il était, le messager de Dieu et le dernier Prophète. Alors que nous pouvons attester que de nombreuses personnes défendent les Sahaba (compagnons) du Prophète sans tenir compte de ce qu'ils ont fait, beaucoup d'entre eux en fait ne savent pas ce que le mot Sahaba signifie ou comment il a été ou doit être utilisé.

Les hadiths ont d’une part corrompu l’islam enfin pour ceux qui suivent ces conjectures car l’islam est la Vérité et le faux ne sert a rien contre le Vrai  et d’autres part ont fait rentrer les musulmans a commettre le pire péché ! Le Shirk.

Les musulmans divisé en sectes prient sur le prophète, lui demande l’intercession, embrasse la pierre noire comme une idole, ou font de anthropomorphisme à cause des hadiths… Autant vous dire que je me désavoue de toute ces croyance.

Les hadiths sont aller jusqu’à décrire le Jour de la Résurrection or ce n’est qu’Allah qui sait quand et comment il se déroulera... Les hadiths ont également introduit de fausses croyance au sein de notre noble religion comme le châtiment de la tombe ou le pont sirat ect…


Ce suivisme aveugle des hadiths ont engendré une religion entre un mix avec le Vrai et le faux…

Ils dirent : nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. Comment alors que leurs aïeux ne saisissaient rien ni n’étaient bien guidés ?
Sourate Al Baqara, v.170.

Et lorsqu’on leur dit : Suivez ce qu’Allah a fait descendre. Ils rétorquent : Nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. Comment alors que le diable les invitent et les mène droit au châtiment de la fournaise.
Sourate Loqman, v.22.

Parmi les effets néfastes de cette fanatisation pour un madhab : la division et le sectarisme, s’alliant et montrant de l’animosité en fonction de son parti tout en se croyant les seuls à être bien guidés alors qu’Allah a ordonné la concorde et l’unité.
« Et cramponnez vous tous ensemble au câble d’Allah et ne vous divisez pas. »
Sourate Aali ‘Imran, v.103.

Ce qui a produits des sectes annoncé dans le Coran avant l’heure… car Allah a Lui appartient ce qu’il y a devant nous derrière nous et entre les deux.

Pour revenir a une calomnie attribué au Prophète (as) et sa femme ‘Aicha la paix sur eux, les musulmans a cause des hadiths sont retomber dans leurs travers concernant le récit qu’Allah nous relate dans sourate An Nur (24)

Des versets dont le contexte est lié a l'article et plus précisement a la calomnie envers 'Aicha radia Allahu 'anhu.

Sourate An Nur / La Lumiere

11 Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d'entre vous. Ne pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutôt, c'est un bien pour vous. A chacun d'eux ce qu'il s'est acquis comme péché. Celui d'entre eux qui s'est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment.

12 Pourquoi, lorsque vous l'avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n'ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n'ont-ils pas dit: « C'est une calomnie évidente ? »

13 Pourquoi n'ont-ils pas produit [à l'appui de leurs accusations] quatre témoins ? S'ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d'Allah, les menteurs.

14 N'eussent-été la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l'au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés,

15 quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n'aviez aucun savoir; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu'auprès d'Allah cela est énorme.

16 Et pourquoi, lorsque vous l'entendiez, ne disiez-vous pas: « Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (ô Allah) ! C'est une énorme calomnie » ?

17 Allah vous exhorte à ne plus jamais revenir à une chose pareille si vous êtes croyants.

18 Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage.

Sourate 06 Al Ahzab - Les coalisé

6 Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-mêmes; et ses épouses sont leurs mères. Les liens de consanguinité ont [dans les successions] la priorité [sur les liens] unissant les croyants [de Médine] et les émigrés [de la Mecque] selon le livre d'Allah, à moins que vous ne fassiez un testament convenable en faveur de vos frères en religion. Et cela est inscrit dans le Livre.

'Aicha est la mère des croyantes ainsi que les épouses du prophètes Muhammad paix sur eux, il est donc de notre devoir de protéger l'honneur de nos mères nous croyants en le Tout Miséricordieux. Voici un article qui prouve historiquement et scientifiquement que contrairement a la pensée majoritaire du monde musulmans quant a l'age du mariage de 'Aicha, celle-ci n'avait en vérité entre 18 - 20 ans.

Note : Entre la calomnie avec l'histoire du collier (Cf. Voir la fin de l'article) et celle-ci après sa mort - Que Dieu exalté soit-Il l'agrée - n'est du qu'a l'ignorance et le suivisme aveugle de la part musulmans vis-a-vis de la sacralisation des hadiths, Dieu nous a pourtant prévenu et qu'Il nous pardonne pour notre ignorance. Comme quoi l'histoire n'est qu'un cercle répétitif.


Qu’on fait les musulmans si ce n’est de recommencer dans ce cycle de calomnie infondée ? Qui aimerait etre traiter de pédophile injustement ? Dites-moi si vous le savez ! Offriez vous la main de votre fille ou sœur de 6 ans a un homme de 50 ans ????!!! Etes-vous dépourvu de raison ?

Ceux qui ont rependu cette calomnies auront un sort terrible :


Sourate 104 Al Humazah Les calomniateurs

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1 Malheur à tout calomniateur diffamateur,

2 qui amasse une fortune et la compte,

3 pensant que sa fortune l'immortalisera.

4 Mais non ! Il sera certes, jeté dans la Hutamah.

5 Et qui te dira ce qu'est la Hutamah ?

6 Le Feu attisé d'Allah

7 qui monte jusqu'aux cœurs.

8 Il se refermera sur eux,

9 en colonnes (de flammes) étendues.




Frères et sœurs musulmans musulmanes, moi AbdelHakim, serviteur d’Allah vous convie a revenir a la source, Le Coran, là ou Allah a tout détaillés et de purifier votre religion en nous unissant et non nous divisant. Il n’y a pas de shiites, sunnites ect… tout ceci n’a jamais existé au temps du prophète (as) nous sommes seulement musulmans selon le Coran et suivons la religion d’Ibrahim (as) voilà notre vrai Din !

Le mal fait par ignorance est pardonner par Le Plus Miséricordieux des miséricordieux. Alors j’en appelle solennellement a votre discernement et de revenir à votre vrai place, l’Islam.


4 : 17 Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allah accueille le repentir. Et Allah est Omniscient et Sage.


6 : 54 Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à nos versets (le Coran), dis: « Que la paix soit sur vous ! Votre Seigneur S'est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d'entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s'est repenti et s'est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux. »


16 : 119 Puis ton Seigneur envers ceux qui ont commis le mal par ignorance, et se sont par la suite repentis et ont amélioré leur conduite, ton Seigneur, après cela est certes Pardonneur et Miséricordieux.


Dernière édition par Gold Kalam le Ven 11 Aoû - 20:10, édité 2 fois

ElTurko aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ? :: Commentaires

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Lun 3 Jan - 7:39 par Gold Kalam
Le prophète (as) n’a aucun moyen de nous diriger :

72 : 20 Dis: « Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne. »
21 Dis: « Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit. »
22 Dis: « Vraiment, personne ne saura me protéger contre Allah; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui.


Ailleurs Allah La Lumière des Cieux et de la Terre nous dit :

33 : 45 Ô Prophète ! Nous t'avons envoyé [pour être] témoin, annonciateur, avertisseur,
46 appelant (les gens) à Allah, par Sa permission; et comme une lampe éclairante.



Ce n’est que par permission d’Allah qu’il puisse éclairer un cœur au même titre que nous à notre époque. C’est Allah guide et qui égare !

ElTurko aime ce message

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Jeu 20 Jan - 14:23 par Gold Kalam
Les conséquences de la désobéissance du Messager ;

Sourate Ta Ha

20 : 85 Allah dit: « Nous avons mis ton peuple à l'épreuve après ton départ. Et le Sâmirî les a égarés ».
86 Musa (Moïse) retourna donc vers son peuple, courroucé et chagriné; il dit: « Ô mon peuple, votre Seigneur ne vous a-t-Il pas déjà fait une belle promesse ? L'alliance a-t-elle donc été trop longue pour vous ? Ou avez-vous désiré que la colère de votre Seigneur s'abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi ? »
87 Ils dirent: « Ce n'est pas de notre propre gré que nous avons manqué à notre engagement envers toi. Mais nous fûmes chargés de fardeaux d'ornements du peuple (de Fir'awn (Pharaon)); nous les avons donc jetés (sur le feu) tout comme le Sâmirî les a lancés.
88 Puis il en a fait sortir pour eux un veau, un corps à mugissement. Et ils ont dit: « C'est votre divinité et la divinité de Musa (Moïse); il a donc oublié » !
89 Quoi ! Ne voyaient-ils pas qu'il [le veau] ne leur rendait aucune parole et qu'il ne possédait aucun moyen de leur nuire ou de leur faire du bien ?
90 Certes, Harun (Aaron) leur avait bien dit auparavant: « Ô mon peuple, vous êtes tombés dans la tentation (a cause du veau). Or, c'est le Tout Miséricordieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi donc et obéissez à mon commandement. »

ElTurko aime ce message

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 21 Jan - 14:41 par Gold Kalam
Obéissance à Allah



Dans le Verset de Lumière qui est dans la sourate la Lumière donnant ainsi Lumière sur Lumière



Si nous décortiquons le verset, nous nous apercevons qu’il est constitué en trois partie :

I - Description


Allah est la Lumière des cieux et de la terre.

II - Paraboles

(...) Sa lumière ressemble à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un récipient de cristal ayant l’éclat d’un astre brillant qui tirerait sa luminosité d’un arbre béni. un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière.

III - Conclusion

(...)
Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Et Allah propose aux hommes des exemples. Allah connaît parfaitement toute chose.



______________

Donc la Description est une réponse à la conclusion et Allah Béni soit-Il procède de cette façon afin que l’homme puisse saisir cette Description

Il propose en parabole la partie ( II - Parabole ) afin que nous comprenions l’Essence de Sa Lumière qui embrasse toute chose.

_____________

Lorsque nous nous concentrons sur la sourate La Lumière, la vingt-quatrièmes du Livre, nous constatons que cette sourate est composé elle même en trois partie distincte.

La première partie de la sourate en question est la correction, la seconde est l’application puis la dernière partie la connaissance qui mène à l’obéissance l’obéissance qui mène tout droit vers les caractères de lumière et justement le caractère et la droiture sont nécessaires afin qu’Allah parachève sur nous Sa Lumière et deçà qu’Il nous débarrasse de toutes souillures.

Béni soit Allah La Lumière des Cieux et de la Terre.


Dans la dernière décade de la sourate An Nur nous avons donc la partie obéissance, avant celle de la connaissance et la première est la purification.


24: 47 Et ils disent: « Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons. » Puis après cela, une partie d'entre eux fait volte-face. Ce ne sont point ceux-là les croyants.
48 Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques-uns d'entre eux s'éloignent.
49 Mais s'ils ont le droit en leur faveur, ils viennent à lui, soumis.
50 Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs ? Ou doutent-ils ? Ou craignent-ils qu'Allah les opprime, ainsi que Son messager ? Non ! mais ce sont eux les injustes.
51 La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: « Nous avons entendu et nous avons obéi. » Et voilà ceux qui réussissent.
52 Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès.
53 Et ils jurent par Allah en serments solennels que si tu le leur ordonnais, ils sortiraient à coup sûr (au combat). Dis: « Ne jurez donc pas. [Votre] obéissance [verbale] est bien connue. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. »
54 Dis: « Obéissez à Allah et obéissez au messager. S'ils se détournent,... il [le messager] n'est alors responsable que de ce dont il est chargé; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés. » Et il n'incombe au messager que de transmettre explicitement (son message).


Ceux qui obéissent à Allah et à Son messager peu importe qu’ils ont l’avantage ou non donne l’équité, le poids exact dans leurs actions tandis que ceux qui ont une maladie au cœur et donc hypocrites, fraude et tente de s’échapper du jugement divin sauf quand ils ont l’avantage, là, ils sont tout ouïe à se faire juger alors qu’auparavant ils étaient sourds muets et aveugle au jugement.


83 : 1 Malheur aux fraudeurs
2 qui, lorsqu'ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure,
3 et qui lorsqu'eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte.
4 Ceux-là ne pensent-ils pas qu'ils seront ressuscités,
5 en un jour terrible,

—————-


La balance représente l'équité et la justice dans la plupart des civilisation, mais la pluspart des civilisations jugent selon leurs règles et leur lois sont des loi humaines selon le Taghut (Rebellion) ainsi elles ne sont pas équitables et dès lors biaisé.

Le Don de jugement provient de la sagesse et la sagesse est enclin au pardon et a la Miséricorde ! Dieu dans sa sagesse aime pardonner ! Voyons voir qui est légitime a juger :

- Un gouverneur qui se réfère au Coran
Al Nissa-4-59-O les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement).


- Un prophète ou messager

21 : 79 Nous la fîmes comprendre à Sulayman (Salomon). Et à chacun Nous donnâmes La faculté de juger et le savoir. Et Nous asservîmes les montagnes à exalter Notre Gloire en compagnie de Dawud (David), ainsi que les oiseaux. Et c'est Nous qui sommes le Faiseur.

A propos de David :

38 : 20 Et Nous renforçâmes son royaume et lui donnâmes la sagesse et la faculté de bien juger.

Ainsi le don de juger découle de la Sagesse et la sagesse appartient a Allah Le Sage l'Omniscient ! Et cela nous apprend qu'un bon gouvernement ne peut-être que selon une monarchie
I. Il a quatres espèce de gouvernance : la démocratie, l'oligarchie, l'aristocratie, la monarchie

- Démocratie : gouvernance dans lequel les fonctions sont distribués par la voie du sort
- Oligarchie : celui ou l'autorité dépende de la fortune
- L'aristocratie dépend de l'éducation ( éducation dans la loi )
- La monarchie est dirigé par le roi

La fin de la démocratie c'est la liberté ; celle de l'oligarchie la richesse ; celle de l'aristocratie la bonne éducation et les lois ; celle de la monarchie la tyrannie.

Une démocratie est a un stade une oligarchie maquillé sous règne monarchique et aristocratique mais dans un sens dépravé et de luxure.
Une monarchie est une tyrannie sous poudré de bonté ou le syndrome de Stockholm comme Pharaon et son peuple pervers.

Nous disons que la monarchie est la meilleur moyen pour la bonne raisons que la si le cœur ( âme ) et l'esprit du roi est sain tous le peuple le sera. Tandis qu'a contrario c'est tous le peuple qui sera malade.

La monarchie selon un roi bon et sage comme Salomon et Davis (as) sera indubitablement suivi de l'oligarchie et l'aristocratie mais dans un sens sain car les richesses seront redistribués et la Salat et la Zakat est la comme législation pour ces roi qui jugent selon le Coran.


De nos jours et notre temps, il n’y a ni messager ni gouverneur juste, nous demandons assistance à Allah et qu’Il envoi un messager ou un allié de sa part.

Ainsi en cette situation drastique nous nous référons au Coran Seul, car elle est la Parole d’Allah prêchée par le messager.

Si un gouverneur survient et juge selon le Coran nous lui devons obéissance, seulement ils sont bien rares dans l’histoire...

Nulle divinité hormis Allah Le Plus Sage des juges

ElTurko aime ce message

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 29 Jan - 12:56 par Gold Kalam
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Mer 13 Juil - 14:47 par Gold Kalam
J’interviens simplement une bonne fois pour toutes montrer au grand jour l’hérésie de tes gourous, tu dit :

« Et ce que le Messager vous apporte, prenez-le, et ce que qu’il vous interdit, abstenez-vous en » (Coran 59/7).

Ce que t’enseigne les tafsir ou les hommes t’a visiblement égaré loin du Rappel… Ce verset concerne la prise de butin !!!

59 : 7 Le butin provenant [des biens] des habitants des cités, qu’Allah a accordé sans combat à Son Messager, appartient à Allah, au Messager, aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres et au voyageur en détresse, afin que cela ne circule pas parmi les seuls riches d’entre vous. Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition.

Ce verset parle justement des hypocrites avares qui se ruait vers le butin :

3 : 161 Un prophète n’est pas quelqu’un à s’approprier du butin. Quiconque s’en approprie, viendra avec ce qu’il se sera approprié le Jour de la Résurrection. Alors, à chaque individu on rétribuera pleinement ce qu’il aura acquis. Et ils ne seront point lésés.

8 : 1 Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis: « Le butin est à Allah et à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants.
8 : 41 Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse), si vous croyez en Allah et en ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discernement: le jour où les deux groupes s’étaient rencontrés, et Allah est Omnipotent.

48 : 15 Ceux qui restèrent en arrière diront, quand vous vous dirigez vers le butin pour vous en emparer: « Laissez-nous vous suivre. » Ils voudraient changer la parole d’Allah. Dis: « Jamais vous ne nous suivrez: ainsi Allah a déjà annoncé. » Mais ils diront: « Vous êtes plutôt envieux à notre égard. » Mais ils ne comprenaient en réalité que peu.

Visiblement il n’y en a pas un pour rattraper l’autre… Simplement et purement car tu suis la conjecture et quiconque associe à Allah s’égare certes du Droit Chemin.

Les autorités sunnites et tout autres sectes dénaturent les versets de Dieu pour les remixer et légiférer d'autres lois autre que le Livre d'Allah.

41-40-Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;


Nous obéissons uniquement à Allah (swt) et le Livre qu'Il a descendu, comme l'a fait Muhammad ;

6 : 114 Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent.

Alfou aime ce message

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 30 Juil - 18:00 par Gold Kalam
Les sectes musulmanes avancent ce verset pour légiférer la sunna faussement attribuée au prophète par l’égareur Bukhari.

« Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite. Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse ».(3/164).


Il utilise ce verset en indiquant que la sagesse, c’est la sunna... si boire son urine c’est sunna et bien quelle sage sont-ils...

Ce verset enseigne que Dieu a donné la sagesse au messager d’Allah et lui a accordé la compréhension du Livre.


C’est pour ça que Dieu nous dit :

16 : 125 Par la Sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.

De même que la sagesse est un don de Dieu ;

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c'est un bien immense qui lui est donné} [La vache : 269]


C’est aussi que suivant leur logique, Luqman homme sage cité dans le Coran devrait avoir sa « sunna » ?


31 : 12 Nous avons effectivement donné à Luqmân la sagesse: « Sois reconnaissant à Allah, car quiconque est reconnaissant, n'est reconnaissant que pour soi-même; quant à celui qui est ingrat... En vérité, Allah se dispense de tout, et Il est digne de louange. »

Et où est donc la sunna d’Ibrahim ?

26 : 83 Seigneur, accorde-moi sagesse et fais-moi rejoindre les gens de bien;


Non mais apporté moi un Livre antérieur ou postérieur à ce Coran ou un vestige d’une science si vous êtes véridique !

68: 36 Qu'avez-vous ? Comment jugez-vous ? 37 Ou bien avez-vous un Livre dans lequel vous apprenez
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 30 Juil - 18:04 par Gold Kalam
En vérité le Livre est la compréhension enseigné par Allah, la sagesse est un don inestimable et immatériel donné par Allah afin de le craindre et de lui obéir.

3 : 79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la Compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens: « Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire]: « Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez. »

Justement Jésus fils de Marie invitait les gens à étudier la Torah et l’Evangile, où est la sunna de Jésus ? Ne raisonnez-donc vous pas ?
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 30 Juil - 18:14 par Gold Kalam
Les sectes musulmanes avancent également que le Rappel est la « sunna » de Bukhari par ce verset :

21 : 10 Nous avons assurément fait descendre vers vous un livre où se trouve votre Rappel. Ne comprenez-vous donc pas ?

16 : 43 "Nous n'avons envoyé, avant toi, que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du Rappel si vous ne savez pas.

Le Rappel est un des noms du Coran :

25 : 18 "Ils diront: « Gloire à Toi ! Il ne nous convenait nullement de prendre en dehors de Toi des patrons protecteurs mais Tu les as comblés de jouissance ainsi que leurs ancêtres au point qu'ils en ont oublié le livre du Rappel [le Coran]. Et ils ont été des gens perdus. »

Tout comme la Torah :

21 : 48 "Nous avons déjà apporté à Musa (Moïse) et Harun (Aaron) le Livre du discernement (la Thora) ainsi qu'une lumière et un Rappel pour les gens pieux,

C’est ainsi que dans le 16:43 Allah louange à Lui, qualifie les gens du rappel ayant auparavant le Coran reçut un Livre, à qui les messagers sont-ils venus ?

Eh bien ! Regardez maintenant ce que font les associateurs parmi les gens du Livre :

https://www.salafidunord.com/article-interrogez-les-gens-du-rappel-si-vous-ne-savez-pas-111114849.html

41 : 40 "Ceux qui Dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;


Sourate 98 :

Au Nom d’Allah, L’infiniment Miséricordieux, L’extrêmement Miséricordieux.

1 Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu'à ce que leur vienne la Preuve évidente:
2 un Messager, de la part d'Allah, qui leur récite des feuilles purifiées,
3 dans lesquelles se trouvent des prescriptions d'une rectitude parfaite.
4 Et ceux à qui le Livre a été donné ne se sont divisés qu'après que la preuve leur fut venue.
5 Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture.
6 Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.
7 Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, ce sont les meilleurs de toute la création.
8 Leur récompense auprès d'Allah sera les Jardins de séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Telle sera [la récompense] de celui qui craint son Seigneur.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 30 Juil - 18:18 par Gold Kalam
S’il s’y trouve un verset, je dis bien un verset légiférant un autre livre que celui d’Allah, alors je serais le premier à le suivre.

Apporter donc vos preuves si vous êtes véridique.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:47 par Gold Kalam
Les versets énumérés ci-dessous montre comment obéir au messager à travers le Coran, en effet un messager est envoyé pour être obéir par permission de Dieu et transmettre le message de Dieu, i n'est pas là pour forger une loi qu'il aurait inventé durant sa vie auquel cas Dieu l'aurait tranché l'aorte [1]

[1] Coran 69 : 46

64 : 12 Obéissez à Allah et obéissez au Messager et si vous vous détournez... il n'incombe à Notre messager que de transmettre en clair (son message).

3 : 32 Dis: « Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidèles !

3 : 132 Et Obéissez à Allah et au Messager afin qu'il vous soit fait miséricorde !


5 : 92 Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez... alors sachez qu'il n'incombe à Notre messager que de transmettre le message clairement.


8 : 1 Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis: « Le butin est à Allah et à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et Obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants.


8 : 20 Ô vous qui croyez ! Obéissez à Allah et à Son messager et ne vous détournez pas de lui quand vous l'entendez (parler).


8 : 46 Et Obéissez à Allah et à Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants.


24 : 54 Dis: « Obéissez à Allah et obéissez au messager. S'ils se détournent,... il [le messager] n'est alors responsable que de ce dont il est chargé; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés. » Et il n'incombe au messager que de transmettre explicitement (son message).

33 : 33 Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et Obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison [du prophète], et veut vous purifier pleinement.


47 : 33 Ô vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres.


49 : 14 Les Bédouins ont dit: « Nous avons la foi. » Dis: « Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt: Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs. Et si vous Obéissez à Allah et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos œuvres. » Allah est Pardonneur et Miséricordieux.


58 : 13 Appréhendez-vous de faire précéder d'aumônes votre entretien ? Mais, si vous ne l'avez pas fait et qu'Allah a accueilli votre repentir, alors accomplissez la Salat, acquittez la Zakat, et Obéissez à Allah et à Son messager. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.



Preuve selon le Coran en y exposant les Ayat ( PREUVE ) d’Allah que le prophète n’a que révélé le Coran

69 : 43 C'est une révélation du Seigneur de l'Univers.
44 Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées,
45 Nous l'aurions saisi de la main droite,
46 ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.
47 Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.
48 C'est en vérité un rappel pour les pieux.
49 Et Nous savons qu'il y a parmi vous qui le traitent de menteur;
50 mais en vérité, ce sera un sujet de regret pour les mécréants,
17 : 73 Ils ont failli te détourner de ce que Nous t'avions révélé, [dans l'espoir] qu'à la place de ceci, tu inventes quelque chose d'autre et (l'imputes) à Nous. Et alors, ils t'auraient pris pour ami intime.
74 Et si Nous ne t'avions pas raffermi, tu aurais bien failli t'incliner quelque peu vers eux.
75 Alors, Nous t'aurions certes fait goûter le double [supplice] de la vie et le double [supplice] de la mort; et ensuite tu n'aurais pas trouvé de secoureur contre Nous.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:47 par Gold Kalam
Dieu a descendu le Livre et la balance, le messager ne dois juger que selon la Loi de Dieu, comme il fut pour ses prédecesseurs et les docteur en Loi :

4 : 105 Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la vérité, pour que tu juges entre les gens, Selon ce qu'Allah t'a appris. Et ne te fais pas l'avocat des traîtres.


5 : 44 Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah A fait descendre, les voilà les mécréants.


Et ce fut de tout temps à chaque révélation dans la Sunna - Loi de Dieu comme cela :

5 : 47 Que les gens de l'Évangile jugent d'après ce qu'Allah y A fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah A fait descendre, ceux-là sont les pervers.

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:47 par Gold Kalam
Muhammad n’est qu’un homme et le Coran nous l'enseigne explicitement :

3 : 144 Muhammad n'est qu'un messager -des messagers avant lui sont passés -. S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants.


11 : 86 Ce qui demeure auprès d'Allah est meilleur pour vous si vous êtes croyants ! Et je ne suis pas Un gardien pour vous. »


6 : 66 Et ton peuple traite cela (le Coran) de mensonge, alors que c'est la vérité. Dis: « Je ne suis pas votre garant.


10 : 108 Dis: « Ô gens ! Certes la vérité vous est venue de votre Seigneur. Donc, quiconque est dans le bon chemin ne l'est que pour lui-même; et quiconque s'égare, ne s'égare qu'à son propre détriment. Je ne suis nullement un protecteur pour vous.


22 : 49 Dis: « Ô hommes ! Je ne suis pour vous, en vérité, qu'un avertisseur explicite. »


27 : 92 et de réciter le Coran. » Quiconque se guide, c'est pour lui-même en effet qu'il se guide. Et quiconque s'égare..., alors dis: « Je ne suis que l'un des avertisseurs. »



38 : 65 Dis: « Je ne suis qu'un avertisseur. Point de divinité à part Allah, l'Unique, le Dominateur Suprême,


41 : 6 Dis: « Je ne suis qu'un homme comme vous. Il m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez son pardon. » Et malheur aux Associateurs



46 : 9 Dis: « Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé; et Je ne suis qu'un avertisseur clair. »



Les versets sont clairs Muhammad (as) n’est qu’un homme et il ignore ce que nous réserve Allah Celui qui sait toute chose et a créé toute chose, les Roi de toute chose.

72 : 25 Dis: « je ne sais pas si ce dont vous êtes menacés est proche, ou bien, si mon Seigneur va lui assigner un délai.
46 : 9 Dis: « Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé; et je ne suis qu'un avertisseur clair. »

Muhammad n’est pas une innovation et la veritable sha’ada est celle-ci :


21 : 25 Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé: « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc. »

Il est bien de témoigner qu’il est notre prophète et messager mais nous ne faisons aucune distinction entre les prophète, seul Allah favorise qui Il veut et a David (as) Sa Majesté Allah a donné le Zabur… Si nous croyons au Cora indubitablement nous croyons en Muhammad et en Jibril (as).
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:48 par Gold Kalam
Pour revenir et en guise de conclusion sur l’obéissance du prophète ce n’est en réalité que les injonctions divine que le prophète ordonne à travers le Coran en voici un exemple :

24 : 30 Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font.
31 Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes Musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.
Tout ce qu’ordonne le prophète vient du Coran ou par rapport à la sagesse et la bonne morale. Ce que tout croyant doit essayer d’acquérir en se purifiant. Le prophète est une homme et nous sommes des hommes nous devons marcher sur leurs traces et non pas les mettre sur un piédestal mais toujours avoir un profond respect pour eux, les soutenir, et suivre leur traces en se soumettant pleinement à Allah.
L’obéissance consiste à cela :

58 : 11 Ô vous qui avez cru ! Quand on vous dit: « Faites place [aux autres] dans les assemblées », alors faites place. Allah vous ménagera une place. Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
Nous devons dire : « Nous avons entendu et nous avons obéi »
C’est cela l’obéissance en Allah et Son Prophète et tout ce que nous convie le prophète c’est pour notre bien ! Pour nous purifier.
Dans notre époque contemporaine le prophète est mort. Mais son cœur, où fut descendu le Coran est toujours présent, Le Coran est toujours présent et les versets qu’il récitait nous les récitons !

Al-Imrane-101. Et comment pouvez-vous ne pas croire, alors que les versets de Dieu vous sont récités, et qu’au milieu de vous se tient son messager ? Quiconque s’attache fortement à Dieu, il est certes guidé vers un droit chemin.

3 : 144 Muhammad n’est qu’un messager – des messagers avant lui sont passés – S’il mourait, donc, ou s’il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Dieu ; et Dieu récompensera bientòt les reconnaissants.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:48 par Gold Kalam
Obéir à Dieu et au Messager selon le Coran

"Ô vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres.
۞ يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ أَطِيعُوا۟ ٱللَّهَ وَأَطِيعُوا۟ ٱلرَّسُولَ وَلَا تُبْطِلُوٓا۟ أَعْمَٰلَكُمْ " (verset 33 dans la sourate 47 MUHAMMAD / MUHAMMAD

4 : 80 - Quiconque obéit au messager a obéit à Dieu. Quiconque se détourne, Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien.
Les hommes de mauvaise volonté ont décontextualisé le sens des versets pour leur propre intérêt à ce propos Allah Le Très Haut, Le Très Grand nous dit :


2 : 79 Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! -Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et Malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent ! 


41 : 40 Ceux qui Dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;

Voilà la rétribution pour ceux qui ont attribué des mensonges à la mort du prophète au Nom de la religion d’Allah ! Allah les châtiera et les couvrira d’ignominie au Jour de la Résurrection !
Le savoir est une arme et l’ignorance un suicide, jusqu’ici je n’ai que cité des versets du Coran Sublime car c’est notre Livre légué par le prophète (as) voyons voir l’histoire des hadiths et la contradiction qu’il suscite.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:48 par Gold Kalam
L’ordre coranique le plus évident concernant la relation entre le messager de Dieu et ses partisans se retrouve dans les nombreux versets qui contiennent l’ordre divin pour tous les croyants d’obéir à Dieu et d’obéir au messager (par ex: 5:92). Cet ordre est répété à de multiples reprises. En essayant de comprendre la signification de ce commandement, on réalise que c’est un des versets les plus manipulés dans le Coran.
Selon la croyance de la majorité des Musulmans, cet ordre signifie qu’ils doivent obéir à la moindre parole prononcée par le messager, et qu’ils doivent vivre en copiant sa « sunna » (méthodologie). Par conséquent, ils ont établi une nouvelle source de juridiction (hadiths et sunna), qu’ils croient être les authentiques enseignements, paroles et prêches du messager.
Mais à travers un examen simple des versets coraniques qui nous ordonnent d’obéir au messager, il devient évident que l’accent est mis sur l’obéissance au « message » et non aux paroles personnelles du messager. En cela, il pouvait avoir raison ou avoir tort. Mais le message qu’il délivra de Dieu est la vérité non corrompue. Il n’y a aucun verset dans le Coran qui dit d’obéir à Dieu et d’obéir à Jésus, à Moïse ou à Mohammad ; le mot utilisé dans tous ces types de versets est toujours d’obéir au « messager ». Cela confirme que l’accent est porté sur le message et non pas sur la personne du messager.
Nous lisons dans le Coran une confirmation claire que nous ne devons pas idolâtrer les messagers de Dieu, ni les aimer comme nous devons aimer Dieu :
Parmi les gens, il en est qui prennent, en dehors de Dieu, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Dieu. Or ceux qui croient ont le plus grand amour pour Dieu. Si les injustes pouvaient voir le châtiment, ils verraient que la puissance entière appartient à Dieu, et que Dieu est dur en châtiment. Coran, 2:165

On nous dit également qu’aucun authentique messager n’ordonnera à son peuple de l’idolâtrer ou de l’aimer comme nous devons aimer Dieu :
Un être humain à qui Dieu a donné l’Ecriture, le jugement et la prophétie, ne peut pas dire ensuite aux gens : « Soyez mes adorateurs, et non ceux de Dieu ». Mais plutôt : « Consacrez-vous au Seigneur selon ce que vous enseignez de l’Ecriture et ce que vous étudiez ».
Et il ne vous ordonnera pas de prendre les anges et les prophètes comme seigneurs. Vous ordonnerait-il la dénégation après que vous vous soyez soumis ? Coran, 3:79-80

En dépit de ces paroles claires dans le Coran, Satan a malheureusement entraîné les gens à idolâtrer leurs messagers et à les transformer en figures divines qui sont considérées comme infaillibles et parfaites !
Pour accomplir cela, Satan a recourt à des pièges bien connus, mais malheureusement la plupart des croyants tombent dedans :

1. La première ruse de Satan est de corrompre les paroles du messager après sa mort, et d’en fabriquer où on l’on rapporte qu’il aurait ordonné à son peuple de l’aimer jusqu’à l’adoration. Satan a réussi cela avec Jésus et les Chrétiens, et aussi avec Mohammad et les Musulmans. Concernant Jésus, posez-vous les questions suivantes :

Combien de fois avez-vous entendu les paroles « aimer Jésus », « faites entrer Jésus dans votre vie », « Jésus est mort pour vous » etc… ?
D’un autre côté, combien de fois avez-vous entendu les paroles « faites entrer Dieu dans votre vie », « adorez Dieu » etc… ?
Avec les Musulmans, Satan a employé les mêmes tactiques. Il a fabriqué des paroles et les a attribuées au prophète Mohammad, comme celles affirmant que Mohammad aurait demandé à tous les Musulmans de l’aimer plus qu’ils n’aiment leurs enfants, leurs familles, eux-mêmes et plus que le monde entier !
Nous devons ici nous poser la question suivante : est-il possible pour nous d’aimer quelqu’un plus que nous- mêmes et plus que le monde entier sans idolâtrer cette personne ?
De plus, Dieu nous dit en 3:79-80 qu’aucun véritable messager ne demandera jamais à son peuple de l’adorer en dehors de Dieu. Pourquoi ne croient-ils pas aux paroles de Dieu, et préfèrent-ils croire en un hadith douteux qui est un mensonge complet contre le prophète ?
Nous devons faire preuve de bon sens : est-il possible que le prophète Mohammad, auquel était ordonné de prêcher l’amour et la dévotion envers Dieu seul (3:79-80), ait pu faire un virage à 180° et demander aux gens de l’aimer jusqu’à l’idolâtrer ?
Bien sûr que non ! Mohammad, comme n’importe quel autre messager de Dieu, n’a jamais recommandé l’amour pour lui-même, et sans aucun doute possible il n’a du recommander que l’amour et l’adoration de Dieu. Suggérer que Mohammad ait recommandé l’amour pour lui-même est en fait une insulte envers son intégrité en tant que prophète de Dieu et envers la pureté de sa dévotion à Dieu.

2. La seconde ruse utilisée par Satan pour conduire les gens à idolâtrer les messagers de Dieu est d’inventer un mensonge qui dit qu’il n’y aura aucun salut à part via le messager de Dieu. En conséquent, les gens idolâtrent les messagers en croyant que le salut ne peut être obtenu qu’à travers eux. Avec les Chrétiens, Satan a inventé le concept du « Salut en Jésus ». Avec les Musulmans, Satan a inventé le concept de « l’intercession de Mohammad ». Bien que les intitulés de ces deux concepts soient différents, le résultat final est le même. Les Chrétiens ont été amenés à croire qu’ils ne peuvent atteindre le Paradis que par Jésus. D’un autre côté, les Musulmans ont été amenés à croire qu’ils ne sortiront jamais de l’Enfer pour entrer au Paradis, sauf par l’intercession de Mohammad ! Satan a corrompu la signification du verset 19:71 dans le Coran afin de piéger les Musulmans à croire que tout le monde est destiné à l’Enfer. Lire : Allons-nous tous entrer en Enfer ?
Et puisque les Musulmans croient sincèrement qu’il n’y a aucune chance de sortir de l’Enfer à moins que Mohammad n’intercède pour eux, ils finissent inévitablement par idolâtrer Mohammad ; alors que le concept de l’intercession est totalement contre la vérité du Coran : Le mythe de l’intercession

3. La troisième ruse de Satan est de piéger les gens à croire que le messager a donné sa vie et est mort pour eux. Cette ruse a fonctionné avec les Chrétiens, puisqu’ils ont été amenés à croire que Jésus a souffert volontairement et a choisi de mourir sur la croix à cause de son amour pour les hommes et pour enlever les péchés de ce monde !
De la même manière, avec les Musulmans, Satan les a conduit à croire que Mohammad a vécu de grandes souffrances en leur nom et parce qu’il les aimait.
Ainsi, ces gens se retrouvent sans d’autre choix que d’adorer et d’aimer ces messagers au point de les idolâtrer, comme pour rembourser l’amour et la souffrance endurée par les messagers.
En réalité, ni Jésus ni Mohammad ni aucun messager n’avait de choix dans la manière dont ils vécurent ou moururent. Ils furent commandés et bénis par Dieu de transmettre Ses messages. Dieu choisit les personnes de Jésus, Mohammad, Abraham et les autres, mais si Dieu l’avait voulu Il aurait choisi d’autres personnes complètement différentes. Les messagers de Dieu suivaient les ordres de Dieu de par leur totale dévotion envers Dieu, et non parce qu’ils souhaitaient ou pouvaient prendre les péchés des autres.
En substance, toutes les louanges, gratitude et dévotion ne doivent être consacrées qu’à Dieu seul, et non aux personnes des messagers.
Le Coran contient de nombreux versets qui nous enjoignent de louer et de glorifier Dieu jour et nuit, mais aucun verset ne nous invite à glorifier le messager. Néanmoins, c’est un fait triste que la majorité des Musulmans louent et commémorent le nom de Mohammad jour et nuit, alors que le nom de Dieu est plus digne de louanges constantes.
Mohammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager de Dieu et le dernier des prophètes. Dieu est Omniscient.
O vous qui croyez! Évoquez Dieu d’une façon abondante, et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour.
C’est lui qui vous supporte, – ainsi que Ses Anges -, afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière; et Il est Miséricordieux envers les croyants. Coran, 33:40-43

La sagesse que l’on tire des versets ci-dessus est la suivante :
1. Il y a une célèbre expression chez les Arabes, quand quelqu’un n’arrête pas de louer une autre personne, on lui dit : « pourquoi es-tu toujours en train de glorifier cette personne ? Était-ce ton père ou quoi ? »
Les paroles très révélatrices, « Mohammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes« , suivies par les paroles « (il était) le messager de Dieu et le dernier des prophètes« , sont dans la même ligne de pensée que cette expression arabe.

2. Ces paroles sont immédiatement suivies par : « Évoquez Dieu d’une façon abondante« . En d’autres mots, c’est Dieu (et non Mohammad ou n’importe quel messager) qui est digne de toute notre commémoration et glorification.
Et, comme une confirmation supplémentaire, nous lisons les paroles qui suivent : « glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour« .

3. Une assurance supplémentaire est donnée par le fait que c’est Dieu et Ses anges (et non Mohammad) qui font « sortir des ténèbres à la lumière« .
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:51 par Gold Kalam
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 7:55 par Gold Kalam
Les hadiths ont trafiqué notre belle religion... beaucoup prie sur le prophète et ont fait des traductions erronées de certains versets du Coran pour appuyer leur divagation...

Ceci est bien évidemment faux ! Nul grief à venir les prophètes mais en dehors de la salât et non pas pour en faire un culte du Saint ou une intercession c’est faire des prophètes des idoles.

Le verset en questions :

33 : 43 - C'est Lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses anges, - afin qu'Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière; et Il est Miséricordieux envers les croyants.
Allah prie sur sous ??? C'est a Lui que se prosternent tous ceux qui sont dans les Cieux et sur la Terre, et non l'inverse !!!!

13 : 15 Et c'est à Allah que Se prosternent, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée.

Dans une traduction plus fidèle ;

33 : 43 - Il est Celui qui vous aide, avec Ses anges, pour vous mener hors de l’obscurité vers la lumière. Il est le Plus Miséricordieux envers les croyants.
Le sens du verset est qu'Allah nous aide a sortir de l'égarement car Il est l'Infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.
Donc par cet éclaircissement a la lumière du Quran :

33 : 56 - Certes, Dieu est Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations.
La VRAI traduction ;

33 : 56 - DIEU et Ses anges aident et soutiennent le prophète. Ô vous qui croyez, vous l’aiderez et le soutiendrez, et le considérerez comme il devrait être considéré.

Nous devons les soutenir et non les idolâtrez !!! Ceci est le plus grave péché en islam c-a-d le Shirk " l'Association a autre qu'Allah" le contraire du Tawhid.

3 : 80 Et il ne va pas vous commander de prendre pour seigneurs anges et prophètes. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui êtes Musulmans ?

Ceci est grave et beaucoup de musulmans font l'amalgame et ne sont même pas conscient de leurs actions. Il rejettent la foi sans le savoir ! En faisant un culte du saint : " Muhammad est la meilleurs des créatures " ect... ect...
CECI EST FAUX ET VA A L'ENCONTRE DU CORAN :

2 : 136 Dites: « Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Ibrahim (Abraham) et Isma'il (Ismaël) et Ishaq (Isaac) et Ya'qub (Jacob) et les Tribus, et en ce qui a été donné à Musa (Moïse) et à 'Isa (Jésus), et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis. »



2 : 285 Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers. » Et ils ont dit: « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour. »



Pire encore ! Les prétendu "savants" ils enseignent le shirk a vous qui le pratiquez par votre suivisme aveugle envers la hiéarchie, l'islam n'a pas de clergé, alors pourquoi cela ?

L’obéissance a pour connotation de distinguer le vrai du bon, la pomme pourrite dans le panier, l’aveugle au clairvoyant, le croyant du mécréant.


5 : 41 Ô Messager ! Que ne t'affligent point ceux qui concourent en mécréance; parmi ceux qui ont dit: « Nous avons cru » avec leurs bouches sans que leurs cœurs aient jamais cru et parmi les Juifs qui aiment bien écouter le mensonge et écouter d'autres gens qui ne sont jamais venus à toi et qui déforment le sens des mots une fois bien établi. Ils disent: « Si vous avez reçu ceci, acceptez-le et si vous ne l'avez pas reçu, soyez méfiants. » Celui qu'Allah veut éprouver, tu n'as pour lui aucune protection contre Allah. Voilà ceux dont Allah n'a point voulu purifier les cœurs. A eux, seront réservés, une ignominie ici-bas et un énorme châtiment dans l'au-delà.

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Ven 16 Sep - 8:08 par Gold Kalam
3 : 79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens: « Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire]: « Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez. »


Voilà ce que Muhammad (as) s’il serait présent vous aurait exhorter… a lire le Coran a l’étudier et l’enseigner et devenir ainsi savant du Coran et de son message et de diffuser cette lumière descendu par Allah Seigneur des mondes.

Alfou et Hiba rabou aiment ce message

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Mer 21 Sep - 16:11 par Gold Kalam
I- Que signifie obéissance au prophète Muhammad?

Jusqu’à présent, à chaque fois que les musulmans ont été appelés à prendre le Coran comme unique source de lois en matière de religion et d’exclure les Hadiths, de suivre Allah seul et de ne plus suivre leurs savants de l’islam, ils se refusent à le faire et citent pour s’en justifier toujours et encore les mêmes versets mal compris.

   S8:V20 « Ô vous qui croyez ! Obéissez à Dieu et à Son Messager ! »

   S111:V32 « Dis: Obéissez à Dieu et au Prophète… »

   S4:V59 « Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement…. »

   S3:V132 « Obéissez à Dieu et au Prophète. Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde. »

   S24:V54 « …Et si vous lui obéissez, vous serez bien dirigés… »

   S4:V80 « Ceux qui obéissent au Prophète obéissent à Dieu… »

   S4:V69 « Ceux qui obéissent à Dieu et au Prophète seront au nombre de ceux que Dieu a comblés de bienfaits ; avec les prophètes, les justes, les martyrs et les saints: Et quels bons compagnons que ceux-là ! »

   S4:V64 « Nous n’avons envoyé un Prophète que pour qu’il soit obéi avec la permission de Dieu… »

   S64:V8 « Croyez en Dieu, en Son prophète et à la Lumière que Nous avons fait descendre… »

   S48:V8-9 « Oui, Nous t’avons envoyé comme témoin, annonciateur de bonne nouvelle et avertisseur, afin que vous croyiez en Dieu et en Son prophète… »

   S7:V158 « …Croyez en Dieu, en Son envoyé, le Prophète parmi les Gentils qui croit en Dieu et en Ses Paroles et suivez-le ! Peut-être, alors, serez-vous dirigés ! »

   S48-V13 « Que celui qui ne croit pas en Dieu et en Son prophète sache que Nous avons préparé un brasier pour les incrédules. »

   S4:V65 « Non !.. Par ton Seigneur ! Ils ne croiront pas tant qu’ils ne t’auront pas fait juge de leurs différends. Ils ne trouveront plus ensuite, en eux-mêmes, la possibilité d’échapper à ce que tu auras décidé et ils s’y soumettront totalement. »

   S60:V6« Vous avez dans l’Envoyé de Dieu un bel exemple pour celui qui espère en Dieu et au Jour dernier. Que celui qui tourne le dos sache que Dieu est Celui qui se suffit à Lui-même et qu’il est Digne de louanges »

   S59:V7 « Prenez ce que le Prophète vous donne et abstenez-vous de ce qu’il vous interdit. Craignez Dieu. Dieu est terrible dans Son châtiment. »

   S24:V63 « ...Ceux qui s’opposent à son ordre doivent prendre garde qu’une discorde ne les atteigne ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. »

   S4:V115 « Quant à celui qui se sépare du Prophète après avoir clairement connu la vraie direction et qui suit un chemin différent de celui des croyants : nous nous détournons de lui, comme lui-même s’est détourné ; Nous le Jetterons dans la Géhenne: Quelle détestable fin ! »

Ces versets prescrivent sans nul doute l’obéissance au prophète Muhammad, mais cette obéissance n’implique en rien l’obéissance aux Hadiths et aux savants de l’islam.

1- Obéissance au Prophète de son vivant




Tout au long de sa mission en tant que prophète, Muhammad n’a eu de cesse d’être contesté.  Les contemporains du prophète avaient tendance à discuter en permanence ce qu’il disait, à croire que leurs paroles avaient la même valeur que les siennes, à ne pas accepter ses jugements s’ils n’étaient pas en leur faveur, à vouloir lui faire modifier ce qu’Allah lui révélait et qui ne leur plaisait pas, à vouloir désobéir à ses ordres … Ces versets sont la réponse d’Allah à autant de situations de ce genre auxquels le prophète Muhammad a dû être confronté.

Du vivant du prophète, ces versets avaient aussi pour objectif de distinguer les vrais croyants des faux. Après le rappel de ces versets, Il n’y avait guère plus que ceux qui n’avaient pas foi en Dieu ou dont la foi était faible, pour encore persister à désobéir au prophète. Ainsi, grâce à ces versets, les vrais croyants pouvaient identifier ceux qui pouvaient représenter un danger pour eux, justement ceux qui n’obéissaient pas au Prophète ou qui lui tenaient tête.

Il faut aussi avoir en tête que les gens côtoyaient déjà Muhammad depuis 40 ans avant qu’Allah n’en fasse son prophète. Croyants ou pas, les gens ont mis plus ou moins de temps à réaliser ce changement, et à mesurer pleinement qu’ils n’avaient plus à faire au même Muhammad qu’ils connaissaient d’avant, mais que désormais, il avait été investi officiellement par Allah et que par conséquent, quant il s’agit de religion, il ne parlait plus de son propre chef, mais ne faisait que suivre les instructions d’Allah.

Donc du vivant du prophète, ces versets prescrivaient bien l’obéissance directe au prophète, ce qui est justifié, car la parole du prophète était la parole d’Allah, et ce qu’enseignait le prophète, le Coran, était l’enseignement d’Allah, et non pas celui du prophète lui-même. Donc celui qui obéissait au prophète, obéissait en réalité à Allah.


2- Obéissance au Prophète une fois mort


Une fois que le prophète n’était plus de ce monde, l’obéissance à Muhammad au sens d’une obéissance directe ne peut plus s’appliquer, d’autant plus que la plupart de ces versets répondaient à des situations auxquelles le prophète était confronté de son vivant, donc une fois mort, ces situations ne pouvaient plus se présenter. Allah n’envoie pas les prophètes pour qu’on leur doivent une obéissance perpétuelle même au-delà de leur mort, mais plutôt pour qu’ils commandent l’obéissance à Lui seul, Allah. Donc, une fois le prophète mort, honorer l’héritage du prophète c’est obéir à Allah seul et suivre le livre qu’Allah a fait descendre, le Coran.

De son vivant, le prophète enseignait aux gens comment se servir du Coran par eux-mêmes. Il apprenait aux gens à savoir comment appliquer en toutes situations les versets du Coran par eux-mêmes, sans avoir à passer par lui, comme s’ils s’agissaient d’appliquer des théorèmes de mathématiques. Il est évident que le prophète n’a pas été envoyé par Allah pour former une armée de clones de lui-mêmes, ou pour être sur le dos de chaque croyant, mais plutôt pour leur apprendre à devenir comme lui, et qu’ils puissent être ainsi en mesure de se guider par eux-mêmes grâce au Coran.

Allah a envoyé le prophète Muhammad pour affranchir les gens du joug des autres hommes, et non pas pour les mettre sous le joug du Prophète. En effet, le prophète ne disait pas aux gens que c’était lui leur maître, mais leur disait qu’ils étaient des hommes totalement libres avec Allah pour seul et unique Maître. Le prophète n’apprenait donc pas aux gens à devenir ses propres disciples mais plutôt à devenir, comme lui, les disciples d’Allah.

Il est impossible que quelqu’un à qui Allah a donné Le Livre, la Faculté de Juger et la Prophétie, d’aller après cela dire aux gens: “Soyez mes serviteurs et non pas ceux Allah“, mais il dirait plutôt: “Soyez les disciples directs d’Allah conformément à ce que vous avez toujours enseigné du Livre, et conformément à ce que vous avez jusqu’à présent étudié “. Il ne vous commande pas de prendre pour maîtres les anges et les prophètes. Vous commanderait-il de rejeter la foi après avoir pris la voie de la rémission? S3:V79-80

La mission dont le Prophète avait été chargée par Allah était donc d’enseigner aux gens le Coran afin qu’ils apprennent à s’en servir par eux-mêmes, et puissent être en mesure de l’appliquer sans l’aide de personne, pas même la sienne, mais en s’en remettant uniquement à Allah.

Et quiconque s’en remet à Allah, alors Allah lui suffit amplement S65:V3

Il est évident que le prophète Muhammad, comme tous les autres prophètes, n’a pas été envoyé pour se rendre indispensable, mais plutôt pour apprendre aux gens à se dispenser de lui. Allah insiste bien pour rappeler au Prophète Muhammad que ceux qui avaient atteint leur autonomie n’étaient plus de son ressort, mais relevaient directement d’Allah.

Et ne rejette pas ceux qui, matin et soir, n’ont de cesse d’invoquer leur Seigneur, cherchant sa Face. Ceux-là n’ont aucun compte à te rendre, ni toi n’as de compte à leur rendre, si tu les rejetais tu serais alors parmi les injustes. S6:V52

La vie terrestre est comme une épreuve d’examen, et comme toute épreuve d’examen elle ne peut être passée qu’individuellement. Chacun a donc la charge de faire ses propres choix et de les assumer seul.

Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes d’assumer la Charge (celle de faire ses propres choix et de les assumer). Ils ont refusé de l’assumer et en ont eu peur, alors que l’homme a bien voulu l’assumer; il a en effet fait preuve d’une extrême injustice et ignorance. S33:V72

Le prophète ne risquait donc pas d’enseigner aux gens, comme l’enseigne l’islam d’aujourd’hui, qu’ils devaient se contenter d’être ses clones pour réussir leur examen de la vie terrestre. Car si c’était vraiment cela qu’il enseignait, il aurait alors été un piètre professeur, et c’était surtout leur assurer un échec certain.

Donc suivre l’enseignement du prophète ne consiste pas à le mimer en tout point comme le préconise les musulmans, mais consiste à se servir de son propre discernement pour faire usage du Coran, à l’image du prophète Muhammad.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Mer 21 Sep - 16:13 par Gold Kalam
3- Obéissance aux savants de l’islam?

Le verset ci-dessus (S33:V72) nous rappelle que c’est de notre propre chef que nous avons accepté de porter la lourde charge qui consiste à faire nos propres choix et de les assumer, alors comment se fait-il que les religions d’aujourd’hui, islam y compris, enseignent exactement le contraire? c’est à dire, abandonner notre libre arbitre et se muer en suiveurs, clones, zombies, moutons, en individus qui n’ont pas leur réflexion propre … ce qui est le contraire même de ce pour quoi nous nous sommes engagés avant de commencer cette épreuve terrestre.

Les religions sont devenues de véritables autoroutes pour l’enfer, car elles se sont muées en véritables sectes au sens littéral du terme. Ces “religions” sont administrées par des clergés qui se sont auto-proclamés comme les relais indispensables pour atteindre Allah, et qui légifèrent à la place d’Allah, autorisant ce qu’Allah interdit et interdisant ce qu’Allah autorise.

   Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues: «Ceci est licite, et cela est illicite», pour forger le mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas S16:V116

Allah n’est-Il pas le seul à pouvoir légiférer en matière de religion? Le livre que Dieu a fait descendre, le Coran, n’est-il pas censé être la seule source de Loi en matière de religion?

   Et quand on leur dit: «Suivez ce qu’Allah a fait descendre (le Coran)», ils disent: «Non, mais nos pères nous ont transmis (les Hadiths).» – Quoi! et si leurs ancêtres ne comprenaient rien à rien et n’avaient jamais été bien guidé? S2:V170

La religion n’est-elle pas censée être le domaine exclusif d’Allah?

   Nous t’avons fait descendre le Livre en toute vérité. Adore donc Allah et dédie Lui toute la religion. La religion n’est-elle pas du domaine exclusif d’Allah? Tandis que ceux qui prennent des alliés en dehors de Lui disent: «Nous ne leur accordons notre obéissance que pour qu’ils nous rapprochent davantage d’Allah». En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat. S39:V2-3

C’est exactement ce que disent les musulmans: “Nous n’obéissons à nos oulémas/savants de la religion que pour qu’ils nous rapprochent davantage d’Allah“, or c’est précisément ce qu’Allah interdit: “qu’on prenne des personnes qui nous servent de relais ou d’intermédiaires entre nous et Lui“. Ceux qui font cela sont voués à l’enfer et n’ont strictement rien de vrais croyants, car le vrai croyant selon le modèle qu’Allah nous a donné, le modèle d’Abraham, c’est celui qui fait son chemin seul avec Allah sans l’aide de personne d’autre.

maxresdefault

Si vos savants de l’islam étaient réellement des gens bien guidés, alors ils n’accepteraient jamais de jouer le rôle de relais et d’intermédiaires que vous leur accordez. Pourtant, ils ont non seulement accepté ce rôle de bonne grâce, profitant allègrement de tous les avantages que ce rôle leur procure, mais ils sont allés encore plus loin en disant que ceux qui voulaient suivre leur propre voie sans passer par eux, sans passer par la voie de leur consensus islamique, étaient des hérétiques. Ils se sont affublés de faux titres qu’ils ont eux-mêmes inventés et sur lesquels Allah n’a fait descendre aucune autorité, afin de justifier leur ascendant sur les musulmans, alors qu’Allah nous a commandé de ne suivre que Lui.

   Vous ne donnez votre obéissance, au lieu de la donner à Lui (Allah), qu’à des [gens affublés de] titres que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et sur lesquels Allah n’a fait descendre aucune autorité. Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de ne donner votre obéissance qu’à Lui (Allah). Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent pas. S12:V40

Toutes les “religions“, y compris l’islam, fonctionnement aujourd’hui sur le même principe, qui consiste à avoir des instances religieuses qui détiennent les clés de la religion, et qui promettent le paradis à ceux qui les suivent et l’enfer aux autres.

   Et ceux qui ne croient pas disent à ceux qui croient; «Suivez notre voie et nous assumerons vos fautes». Or ils ne risquent pas d’assumer la moindre de leur fautes, assurément, ils ne sont  que de menteurs. Et très certainement, ils porteront leurs fardeaux et d’autres fardeaux en plus de leurs propres fardeaux. et ils seront interrogés, le Jour de la Résurrection, sur ce qu’ils inventaient.  S29:V12-13

Ce ne sont pas vos savants de l’islam qui vont assumer pour vous, au jour du Jugement Dernier, le pêché de les avoir pris pour guides alors que cela vous était interdit. Leurs promesses ne valent rien et ne sont en rien pour vous une garantie en quoi que ce soit, si ce n’est la garantie de finir en enfer si vous les prenez, eux, pour guides en dehors d’Allah.

Le Coran reproche aux juifs et aux chrétiens d’avoir pris leurs rabbins et leurs moines pour maîtres à la place de Dieu, et voila que les musulmans reproduisent le même égarement en accordant leur obéissance à leurs savants de l’islam au lieu de n’obéir qu’à Allah seul.

   Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme maîtres en dehors d’Allah, alors qu’on leur a commandé de ne prendre qu’Allah pour unique Maître. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. S9:V31

Ceux qui suivent la guidée d’autres plutôt que la guidée directe d’Allah, sont ceux qu’Allah appellent les associateurs/مشركين et sont voués à l’enfer, Allah dit qu’ils ne sont en réalité en rien de vrais croyants.

   Dis: «Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour maîtres en dehors d’Allah». Puis, s’ils tournent le dos, dites: «Soyez témoins que nous, nous avons souscrit à cela ». S3:V64

Allah ne cesse de nous exhorter à ce sujet du début à la fin du Coran, ce n’est donc pas un sujet sur lequel on peut avoir le moindre doute. Le fait que vous laissiez vos savants réfléchir à votre place, interpréter pour vous le Coran, le fait que vous considériez leur avis comme ayant plus de poids que votre propre avis, le fait que vous les placiez dans une position intermédiaire entre vous et Allah, est le principe même de l’association. Allah nous commande d’user de notre propre réflexion et discernement, et de suivre son inspiration et sa guidée directe, plutôt que de suivre d’autres créatures comme nous.

   Ô mes deux compagnons de prison! Est-ce mieux d’avoir des instructeurs qui disent tous des choses différentes plutôt qu’Allah, Le Seul, le Dominateur suprême?  S12 :V39

Au lieu de suivre vos savants auto-proclamés qui ont chacun leur propre interprétation, toutes différentes les unes des autres, n’est-ce pas mieux pour vous de suivre votre propre interprétation, celle qu’Allah vous a directement inspiré et celle basée sur votre propre travail de recherche? Allah ne suffit-il pas comme Guide?

   Allah propose en parabole un homme qui n’est pas propriétaire de lui-même et qui n’est capable de rien, et un autre à qui Nous avons accordé de Notre part une bonne attribution dont il peut faire usage aussi bien à titre privé qu’à titre public. [Ces deux hommes] sont-ils égaux? Louange à Allah! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. S16:V75

Celui qui prend les savants de l’islam pour guides est cet homme qui subit l’humiliation de devoir être dépendant d’autrui, et qui de lui-même n’est capable de rien, alors que celui qui prend Allah pour Guide est semblable à cet autre homme, qu’Allah a honoré, en faisant de lui un homme totalement libre, qui n’a personne au-dessus de lui sur cette terre, si ce n’est Allah Lui-même, et qui reçoit tout ce dont il a besoin, que ce soit en biens matériels ou spirituels, directement de la part d’Allah, et qui peut en faire usage comme bon lui semble, pour lui même et pour les autres. Voilà la différence entre un croyant au sens d’Allah et un sectaire au sens de l’islam, c’est le jour et la nuit.

   Et Allah propose en parabole deux hommes: l’un d’eux est muet, incapable de quoique ce soit par lui-même et totalement à la charge de son maître; Où qu’il l’oriente, il ne rapporte rien de bon; serait-il l’égal de celui qui commande ce qui équitable et qui est sur le droit chemin? S16:V76

Allah poursuit avec cette parabole en comparant celui qui suit les savants de l’islam comme un homme dont la parole ne parvient pas à Allah (“muet“), qui ne peut rien faire sans eux, qui est totalement à leur charge, et quand il tente quelque chose de lui-même, échoue systématiquement … N’est-ce pas la triste situation dans laquelle vivent la plupart des musulmans depuis maintenant des siècles?

Comparez cet homme à celui qui prend Allah pour Seul Maître, celui-là est sur un droit chemin, dépend seulement d’Allah, et porte la bonne parole d’Allah.

Si j’insiste sur ce point, c’est que le fonctionnement actuel de l’islam est basé sur l’obéissance aux savants de l’islam, oulémas, muftis, cheikhs, imams, ayatollah…et autres titres du même genre. Ces personnes font parti de ceux qu’Allah appelle les associés, car vous associez bel et bien ces hommes à Dieu en les percevant comme des représentants légitimes de Dieu, en reconnaissant qu’ils portent la parole de Dieu, en les plaçant au dessus de vous et en vous plaçant en dessous d’eux quand il s’agit de religion, en sacralisant leur personne et leur parole, en les mettant dans une position intermédiaire entre vous et Allah … tout ceci est le principe même du shirk/association/شرك. Beaucoup d’entre vous pensent ne pas être dans ce cas de figure parce qu’ils ne suivent pas une personne physique, mais indirectement vous l’êtes tout de même quand vous adhérez à leur modèle d’islam traditionnel (Boukhari, Sahih Mouslim…), qui ne correspond en rien au modèle du Coran.

Le shirk/association est le seul pêché qu’Allah ne pardonne pas si vous mourrez sans y mettre fin, car ce pêché n’est que le symptôme visible d’un égarement beaucoup plus profond, celui de ne pas avoir de relation directe avec Allah, celui de ne pas connaître directement Allah, celui de ne pas être un vrai serviteur d’Allah mais plutôt de servir d’autres maîtres qu’Allah. Voilà pourquoi le châtiment d’un tel égarement est le même que celui réserve aux hypocrites et aux mécréants, car en réalité, associateurs, hypocrites et mécréants ne sont tout simplement pas des serviteurs d’Allah.

   Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché. S4:V48

   Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. S4:V116

Sachez que la plupart des musulmans traditionnels et des gens des autres religions sont en réalité des associateurs. Ils sont maintenant tellement nombreux à être dans ce cas de figure qu’ils ne le réalisent même plus, rassurés par leur nombre.

   Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah qu’à travers l’association. S12:V106


Ces sectaires et associateurs, en grand nombre dans toutes les religions, vous tiendront toujours le même genre de réparti: “C’est Dieu qui veut ça, c’est comme ça que Dieu et la religion fonctionnent. Comme dans tous les domaines, il faut une organisation (institutions religieuses faisant les règles) et des organisateurs (clergés servant de dirigeants). La religion a toujours fonctionné comme ça depuis des siècles, cela veut bien dire que c’est ce que Dieu veut. Alors nous tous on se trompe, et il n’y a que toi qui aurait raison?“

Allah qualifie ceux qui tiennent ce genre de discours d’associateurs, c’est à dire de faux croyants.

Et les associateurs dirent: «Si Dieu avait voulu, nous n’aurions pas accordé notre obéissance à quiconque en dehors de Lui, ni nous ni nos ancêtres; et nous n’aurions rien interdit qu’Il n’ait interdit Lui-même». Ainsi agissaient les gens avant eux. N’incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message en toute clarté? Coran S16:V35

Combien de musulmans traditionnels croient que c’est une obligation de suivre les savants de l’islam en se basant, à tort, sur le même verset.

« Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement…. » S4:V59

Cela arrange bien les savants de l’islam de dire que ce verset commande aux musulmans de leur accorder leur obéissance. Mais évidemment, ceci ne peut pas être le cas car Allah ne nous commande d’accorder notre obéissance qu’à Lui seul en exclusivité.

Ce verset s’applique seulement au temps où le prophète était en vie, car il parle d’obéissance directe au prophète. Ce verset s’applique à un contexte où la communauté des croyants était en plein essor et qu’il a fallu commencer à s’organiser en tant que société. Ce verset ne fait que commander aux croyants de tenir compte des rôles et des positions hiérarchiques de chacun dans la nouvelle société qui, progressivement, commençait à voir le jour jusqu’à devenir un véritable Etat.

Donc quand ce verset parle de “ceux d’entre vous qui détiennent le commandement“, il ne s’agit pas d’une hiérarchie religieuse, vu qu’il n’y a aucune hiérarchie en religion, mais cela fait allusion à la hiérarchie liée à la nouvelle structure d’Etat qui était train de se former. La religion de Dieu consiste justement à faire de nous des hommes libres et non pas de nous asservir à une hiérarchie, Allah nous a demandé de ne prendre que Lui au-dessus de nous. Aujourd’hui, les religions ne sont plus question que de hiérarchie, de faux titres, de meneurs et de suiveurs….somme toute le fonctionnement d’une secte.

Le message d’Allah est donc clair, vous devez immédiatement cesser de prendre des relais, des intermédiaires, des guides, en les personnes de vos savants de l’islam. Ces gens-là ne doivent pas avoir la moindre autorité sur vous, car Allah ne leur a donné aucune autorité, et celui qui leur accorde la moindre autorité n’est rien d’autre qu’un associateur.


D’autant plus que les vrais croyants ne demandent aucun salaire pour transmettre le message d’Allah, or tous ces savants de l’islam se sont enrichis sur le dos de la religion. Aucun d’entre eux ne travaille et ils vivent tous de l’argent que leur procure leur position religieuse. Ils sont vraiment ce qu’Allah appelle dans le Coran les “criminels en puissance“, les “associés“, les “partenaires“, les “divinités“.

Mais l’égarement des musulmans ne s’arrête pas au fait qu’ils ont pris leurs savants comme intermédiaires, c’est le contenu même de leurs enseignements islamiques qui est à proscrire. Car les règles de l’islam actuel ne sont pas vraiment issues du Coran, mais sont concrètement issues des Hadiths, présentés comme étant la mise en pratique du Coran selon le prophète Muhammad, mais la vérité est qu’elles sont issues des anciennes traditions païennes préislamiques ou sont des inventions dont les autorités se servent pour maintenir le peuple sous son contrôle.
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Lun 26 Sep - 17:12 par Gold Kalam
La Plume a écrit:
J’interviens simplement une bonne fois pour toutes montrer au grand jour l’hérésie de tes gourous, tu dit :

« Et ce que le Messager vous apporte, prenez-le, et ce que qu’il vous interdit, abstenez-vous en » (Coran 59/7).

Ce que t’enseigne les tafsir ou les hommes t’a visiblement égaré loin du Rappel… Ce verset concerne la prise de butin !!!

59 : 7 Le butin provenant [des biens] des habitants des cités, qu’Allah a accordé sans combat à Son Messager, appartient à Allah, au Messager, aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres et au voyageur en détresse, afin que cela ne circule pas parmi les seuls riches d’entre vous. Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en; et craignez Allah car Allah est dur en punition.

Ce verset parle justement des hypocrites avares qui se ruait vers le butin :

3 : 161 Un prophète n’est pas quelqu’un à s’approprier du butin. Quiconque s’en approprie, viendra avec ce qu’il se sera approprié le Jour de la Résurrection. Alors, à chaque individu on rétribuera pleinement ce qu’il aura acquis. Et ils ne seront point lésés.

8 : 1 Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis: « Le butin est à Allah et à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants.
8 : 41 Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse), si vous croyez en Allah et en ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discernement: le jour où les deux groupes s’étaient rencontrés, et Allah est Omnipotent.

48 : 15 Ceux qui restèrent en arrière diront, quand vous vous dirigez vers le butin pour vous en emparer: « Laissez-nous vous suivre. » Ils voudraient changer la parole d’Allah. Dis: « Jamais vous ne nous suivrez: ainsi Allah a déjà annoncé. » Mais ils diront: « Vous êtes plutôt envieux à notre égard. » Mais ils ne comprenaient en réalité que peu.

Visiblement il n’y en a pas un pour rattraper l’autre… Simplement et purement car tu suis la conjecture et quiconque associe à Allah s’égare certes du Droit Chemin.

Les autorités sunnites et tout autres sectes dénaturent les versets de Dieu pour les remixer et légiférer d'autres lois autre que le Livre d'Allah.

41-40-Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;


Nous obéissons uniquement à Allah (swt) et le Livre qu'Il a descendu, comme l'a fait Muhammad ;

6 : 114 Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent.


Comme pour le butin, les gens qui ont au cœur une inclinaison vers l’égarement interprète selon leurs passions le Coran alors qu’il est facile à la méditation.

Souvent, ce verset est cité pour légiférer d’autres livres en dehors du Coran sur le compte du prophète Muhammad - paix à son âme - innocent de ces écrits.

Dieu Le Vrai dit :

33: 21 En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment

Jusqu’ici tout va bien, mais les gens prennent ce verset comme celui du ( butin ) pour approuvé la Sunna de Bukhari.

Ce verset est sorti de son contexte et concerne la guerre contre les coalisés dans cette même sourate qui en porte le nom.

Cela consiste à rester véridique et ne pas être comme les hypocrites aux combats... Voici tout le contexte !

33 : 9 Ô vous qui croyez ! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, quand des troupes vous sont venues et que Nous avons envoyé contre elles un vent et des troupes que vous n'avez pas vues. Allah demeure Clairvoyant sur ce que vous faites.
10 Quand ils vous vinrent d'en haut et d'en bas [de toutes parts], et que les regards étaient troublés, et les cœurs remontaient aux gorges, et vous faisiez sur Allah toutes sortes de suppositions...
11 Les croyants furent alors éprouvés et secoués d'une dure secousse.
12 Et quand les hypocrites et ceux qui ont la maladie [le doute] au cœur disaient: « Allah et Son messager ne nous ont promis que tromperie. »
13 De même, un groupe d'entre eux dit: « Gens de Yathrib ! Ne demeurez pas ici. Retournez [chez vous]. » Un groupe d'entre eux demande au Prophète la permission de partir en disant: « Nos demeures sont sans protection », alors qu'elles ne l'étaient pas: ils ne voulaient que s'enfuir.
14 Et si une percée avait été faite sur eux par les flancs de la ville et qu'ensuite on leur avait demandé de renier leur foi, ils auraient accepté certes, et n'auraient guère tardé,
15 tandis qu'auparavant ils avaient pris l'engagement envers Allah qu'ils ne tourneraient pas le dos. Et il sera demandé compte de tout engagement vis-à-vis d'Allah.
16 Dis: « Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est la mort (sans combat) ou le meurtre (dans le combat) que vous fuyez; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps). »
17 Dis: « Quel est celui qui peut vous protéger d'Allah, s'Il vous veut du mal ou s'Il veut vous accorder une miséricorde ? » Et ils ne trouveront pour eux-mêmes en dehors d'Allah, ni allié ni secoureur.
18 Certes, Allah connaît ceux d'entre vous qui suscitent des obstacles, ainsi que ceux qui disent à leurs frères: « Venez à nous », tandis qu'ils ne déploient que peu d'ardeur au combat,
19 avares à votre égard. Puis, quand leur vient la peur, tu les vois te regarder avec des yeux révulsés, comme ceux de quelqu'un qui s'est évanoui par peur de la mort. Une fois la peur passée, ils vous lacèrent avec des langues affilées, alors qu'ils sont chiches à faire le bien. Ceux-là n'ont jamais cru. Allah donc, rend vaines leurs actions. Et cela est facile à Allah.
20 Ils pensent que les coalisés ne sont pas partis. Or si les coalisés revenaient, [ces gens-là] souhaiteraient être des nomades parmi les Bédouins et [se contenteraient] de demander de vos nouvelles. S'ils étaient parmi vous, ils n'auraient combattu que très peu.
21 En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment.
22 Et quand les croyants virent les coalisés, ils dirent: « Voilà ce qu'Allah et Son messager nous avaient promis; et Allah et Son messager disaient la vérité. » Et cela ne fit que croître leur foi et leur soumission.
23 Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore; et ils n'ont varié aucunement (dans leur engagement);
24 afin qu'Allah récompense les véridiques pour leur sincérité, et châtie, s'Il veut, les hypocrites, ou accepte leur repentir. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
25 Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu'ils n'aient obtenu aucun bien, et Allah a épargné aux croyants le combat. Allah est Fort et Puissant.
26 Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.
27 Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.


Bien entendu le prophète est un exemple pour les croyants et croyantes, mais ce n’est qu’un homme qui adore son Seigneur et qui appelle à adorer Allah ni plus ni moins car nous sommes tous égaux si ce n’est par la piété, et Dieu nous le rappelle :

33 : 35 Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.

Cqfd.
La Plume
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Dim 22 Jan - 11:59 par Gold Kalam
Les sectes musulmanes avancent ce verset pour légiférer la sunna faussement attribuée au prophète par l’égareur Bukhari.

« Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite. Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse ».(3/164).

Il utilise ce verset en indiquant que la sagesse, c’est la sunna... si boire son urine c’est sunna et bien quelle sage sont-ils...

Ce verset enseigne que Dieu a donné la sagesse au messager d’Allah et lui a accordé la compréhension du Livre.


C’est pour ça que Dieu nous dit :

16 : 125 Par la Sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.

De même que la sagesse est un don de Dieu ;

Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c'est un bien immense qui lui est donné} [La vache : 269]


C’est aussi que suivant leur logique, Luqman homme sage cité dans le Coran devrait avoir sa « sunna » ?


31 : 12 Nous avons effectivement donné à Luqmân la sagesse: « Sois reconnaissant à Allah, car quiconque est reconnaissant, n'est reconnaissant que pour soi-même; quant à celui qui est ingrat... En vérité, Allah se dispense de tout, et Il est digne de louange. »

Et où est donc la sunna d’Ibrahim ?

26 : 83 Seigneur, accorde-moi sagesse et fais-moi rejoindre les gens de bien;


Non mais apporté moi un Livre antérieur ou postérieur à ce Coran ou un vestige d’une science si vous êtes véridique !

68: 36 Qu'avez-vous ? Comment jugez-vous ? 37 Ou bien avez-vous un Livre dans lequel vous apprenez




En vérité le Livre est la compréhension enseigné par Allah, la sagesse est un don inestimable et immatériel donné par Allah afin de le craindre et de lui obéir.

3 : 79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la Compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens: « Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire]: « Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez. »

Justement Jésus fils de Marie invitait les gens à étudier la Torah et l’Evangile, où est la sunna de Jésus ? Ne raisonnez-donc vous pas ?




Encore un énièmes exemple que la sagesse ce n’est pas la « Sunna » dans la sourate {03} Allah parle de la sagesse que Dieu enseigne à Jésus fils de Marie :

03 : 48 Et (Allah) lui enseignera l'écriture, la sagesse , la Thora et l'Évangile,

La question que je pose maintenant aux sunnites/chiites etc. qu’est-ce que l’écriture et la sagesse si ce n’est un don de Dieu et le Coran ?

On appelle le Coran le Sage Rappel, car c’est un code de sagesse et plus encore la sagesse c’est d’être réfléchi, concis, précis et d’obéir à Allah ce n’est pas donné à tous puisque la sagesse provient de Dieu.

Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Sam 18 Mar - 12:06 par Gold Kalam





Voici un verset qui montre clairement que la source loi est la Loi (Coran).

« Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre détaillé? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu de ton Seigneur avec la vérité. Ne sois donc pas parmi les sceptiques. » (Coran, 6:114)
Gold Kalam
Re: Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?
Message Dim 13 Aoû - 20:37 par Gold Kalam


Combien de temps faudra-t-il à au monde musulman pour se repentir et finalement admettre que les hadiths et la sounnah sont la racine du mal qui ronge l’Islam ? Les savants sunnites prétendent depuis plus de mille ans que les hadiths et la sunna sont absolument essentiels pour clarifier le message du Coran et ferment les yeux sur le fait que ce dernier proclame qu'il est pleinement détaillé (6:114, 7:52, 10:37). 4:34 est un parfait exemple que c'est en fait exactement le contraire: Ce sont les hadiths et la sounnah qui empêchent les gens de comprendre le message de paix et de miséricorde du Coran, et ces derniers sont responsables des lois abjectes qui salissent l’image de l’islam telles que la lapidation de l’adultère, tuer l'apostat, tuer la personne qui refuse de prier, battre sa femme, ou encore la mutilation génitale féminine (voir «hadiths, le cancer de l'islam»).

https://www.islamcoranique.org/4-34-battre-sa-femme
 

Obéir au Messager ? Oui ! mais comment ?

Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Faux Messager de la fin des temps
» Comment aurait agi shaytan après la mort de prophète ?
» La Création et ce qu'elle englobe !
» Comment avoir la barre d'éditeur ?
» Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Islam :: La réalité sur les hadiths-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: