Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le Deal du moment :
Lorcana : où acheter le Trésor des ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

  Le Qur'ān : infaillibilité scientifique

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMer 30 Juin - 7:08

L'eau :

Le granit est une roche solide et dense et malgré l’absence de vides en son intérieur elle laisse passer l’eau à travers elle par de tout petits passages dans la roche. Cette caractéristique permet à l’eau qui vient du ciel d’être conservé dans la terre après avoir été filtrée par ses petits passages dans la roche. Sans cette caractéristique que Dieu a donné à ces roches, l’eau n’aurait pas pu cheminer et se conserver jusqu’à de grandes profondeurs par rapport à la surface de la terre.

Ce qui est extraordinaire c’est que le coran a indiqué la source de l’eau douce : « Et Nous avons fait descendre l'eau du ciel avec mesure. Puis Nous l'avons maintenue dans la terre, cependant que Nous sommes bien Capable de la faire disparaître.” (Les croyants – 18). Ce verset confirme que l’eau qui se trouve dans la terre, comme les nappes phréatiques a pour provenance l’eau de la pluie. C’est ce que la science a démontré ! Cette vérité scientifique n’était pas connue à l’époque de la révélation du coran. Alors qui a donné cette information au noble prophète ?

--------------------

Les scientifiques ont découvert que les eaux les plus pures sont celles dont les sources sont les montagnes. Les hautes montagnes purifient l’eau des pluies d’une façon merveilleuse. La réalité scientifique affirme qu’il y a une relation entre l’eau douce et les hautes montagnes. Cette relation a été mentionnée dans le Coran il y a plus de 14 siècles. Allah a dit : « Et n'y avons-Nous pas placé fermement de hautes montagnes? Et ne vous avons-Nous pas abreuvés d'eau douce? » Al-Mursalaat (27). Gloire à Allah.

---------------------


Les scientifiques déclarent que la quantité d’eau douce qui se trouve sous terre est beaucoup plus grande que celle que nous voyons dans les rivières et dans les lacs. Cette découverte est relativement récente. Mais elle n’est pas récente pour le livre d’Allah. Il existe un verset qui parle de la conservation de l’eau dans les nappes phréatiques sous terre : « Et Nous envoyons les vents fécondants; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver de vous-même » (Al Hijr – 22). Il a été démontré scientifiquement que les vents fécondent les nuages et que l’eau de la pluie se conserve sous terre d’une façon complexe que nul autre qu’Allah ne peut maitriser

---------------------


Allah le très Haut : « Et Nous envoyons les vents fécondants; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver. » (Al Hijr – 22). Les commentateurs du coran disent que cela signifie qu’il n’y a pas une année plus pluvieuse qu’une autre ni moins pluvieuse. Mais il y a des endroits où la pluie tombe et d’autres où d’autres qui en sont privés. Ce commentaire existait chez nos savants depuis plus de 7 siècles, au moment où en occident existaient des légendes et des mythes concernant la pluviométrie. Nos savants avaient compris à travers les versets coraniques que la quantité de pluie qui tombe ne change pas. Cette vérité a été découverte par les scientifiques au 20ième siècle !! Notre question aux sceptiques qui considèrent le coran comme un livre ordinaire est la suivante : d’où IBN KATHIR qui a vécu au 6ième siècle de l’hégire tient il cette information !! La réponse en toute simplicité est : il a trouvé cette information dans le coran et dans la sunna le prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a dit : (Il n’y a pas d’années plus pluvieuses que d’autres mais Allah répartie les pluies) [rapporté par Al Hakim]. Les recherches ont démontré que la moyenne des précipitations de pluie est fixe d’une année sur l’autre.

----------------
http://www.kaheel7.com/fr/index.php



__________________________________________________________________________________
28 Dis: « Que vous en semble ? Qu'Allah me fasse périr ainsi que ceux qui sont avec moi ou qu'Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les mécréants d'un châtiment douloureux ? »

29 Dis: « C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident. »

30 Dis: « Que vous en semble ? Si votre eau était absorbée au plus profond de la terre, qui donc vous apporterait de l'eau de source ? »
__________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyJeu 8 Juil - 8:15

Sourate 55 Ar Rahman - Le Tout Miséricordieux

19 Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ;

20 il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas.

21 Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?

22 De ces deux [mers] sortent la perle et le corail.

23 Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?




"Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et Il assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable.
" (verset 53 dans la sourate 25 LE DISCERNEMENT / AL FURQANE)

"N'est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers, -Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
" (verset 61 dans la sourate 27 LES FOURMIS / AN-NAML)

"Les deux mers ne sont pas identiques: [l'eau de] celle-ci est potable, douce et agréable à boire, et celle-là est salée, amère. Cependant de chacune vous mangez une chair fraîche, et vous extrayez un ornement que vous portez. Et tu vois le vaisseau fendre l'eau avec bruit, pour que vous cherchiez certains [des produits] de Sa grâce. Peut-être serez-vous reconnaissants ! " (verset 12 dans la sourate 35 LE CRÉATEUR / FATIR)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyDim 1 Aoû - 15:45

Les ténèbres et la lumière: une vision scientifique




Gloire à Allah, le Seigneur de l’univers ! par chaque découverte je trouve que Votre Livre en avait déjà abordé et ostensiblement parlé. Certes, il ne pourra que l’être, car Allah (Exalté soit-Il) dit :’’ Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre’’… ….

Nouvelles réalités sur l’univers

Selon les théories les plus nouvelles, les savants disent que l’âge de l’univers est estimé à 13.7 milliards d’années. Egalement, l’univers a commencé par une immense explosion, ensuite les étoiles et galaxies ont commencé à prendre formes. Cependant, un problème a eu lieu chez ces savants, car l’explosion devrait directement éclairer l’univers, tandis que les nouvelles découvertes scientifiques ont démontré qu’au début l’univers avait connu des périodes obscures durant des millions d’années. C’est ensuite que les galaxies et étoiles ont commencé à prendre forme, terminant ainsi l’époque de l’obscurité pour débuter celle de la lumière.

Les savants disent qu’ils ont découvert une galaxie avec une distance de 13 milliards d’années lumières de la terre. Il est estimé que cette galaxie fait partie des substances les plus éloignées de la terre d’une très faible luminosité et qu'elles ne peuvent être vues qu’à travers les techniques les plus sophistiquées. Une équipe des savants de l’Université de Californie déclarent que cette galaxie a été observée avec le Keck II, situé au sommet d’un volcan qui sommeille.

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 6565656454587

Certes, l’univers est vaste, personne ne peut cerner ses limites qu’Allah le Très-Haut. Les observatoires d’astronomies ont découvert récemment une galaxie à 13 milliards d’années lumières de distance. Ils déclarent que cette découverte pourrait contribuer à mieux comprendre les ères obscures qui dominaient l’univers durant une longue période à ses débuts avant l’existence de la lumière.




Ces savants confirment qu’ils ont réussi, par l’agrandissement de la dimension du télescope, à voir une lumière résultant des galaxies formées avant 13 milliards d’années et ce, quand l’univers avait l’âge de 550 millions d’années. En ce moment là, l’univers connaissait toujours l’ère de l’obscurité.

Les savants expliquent cette découverte par leur utilisation des lentilles attractives, et de la lumière des galaxies proches comme lentilles afin d’agrandir et d’amplifier la lumière émanant de ces lumières de faible luminosité.

La réalité scientifique :

L’univers avait débuté par des ères de ténèbres durant des millions d’années. Ensuite, les étoiles ont commencé à prendre forme et émettre la lumière. De ce fait, il en résulte que les ténèbres ont été créées en premier lieu, et la lumière en second lieu.

La réalité coranique :

Parmi les miracles du Coran, Allah le Très-Haut y a parlé des débuts de la création et a, ainsi, mentionné les ténèbres avant la lumière !!! Allah (Exalté soit-Il) dit : " Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur. " ( Al-'An`âm (LES BESTIAUX) : 1). De même ; si l’on cherche dans les versets parlant du début de la création, on constate qu’Allah le Très-Haut mentionne toujours les ténèbres avant la lumière.

Fait miraculeux :

Un aspect miraculeux s’expose ostensiblement, car Allah (Exalté soit-Il) commence dans ce noble verset par se faire des éloges car c’est Lui le Créateur des cieux et de la terre : ‘’Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre’’. Ensuite, et pour souligner qu’il est le Créateur des cieux et de la terre, Il nous a présenté une réalité scientifique qu’est les ténèbres premièrement et la lumière en second lieu :’’ et établi les ténèbres et la lumière’’. Néanmoins, ces mécréants associent d’autres à Allah et nient Son bienfait :’’ Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur. "

Cela veut dire que les termes et expressions du Coran sont d’une parfaite précision. Regardons que le Coran n’a pas dit ‘’(Il) a crée les ténèbres et la lumière’’, mais il a dit ‘’et établi les ténèbres et la lumière’’. Ceci est expliqué par le fait que les ténèbres et la lumière sont un résultat qui découle de la création des cieux et de la terre. Ainsi, Allah (Exalté soit-Il) a crée la substance du ciel et de la terre. Cette même substance a connu des ères obscures avant l’émergence de la lumière. Par conséquent, le mot ‘’établit’’ est le terme adéquat dans ce contexte du point de vue scientifique.

Egalement, le Coran exprime toujours l’obscurité au pluriel ‘’ les ténèbres’’ et la lumière au singulier ‘’ la lumière’’ et ce, parce que le taux de l’obscurité dans l’univers est estimé à plus de 96%, c’est-à-dire que la partie majeure de l’univers est obscure, tandis que la quantité de la lumière est beaucoup plus petite. Ceci est un autre miracle.

On distingue donc trois indications dans Sa parole le Très-Haut : ‘’et établi les ténèbres et la lumière’’ :

1. Le verset a indiqué que les ténèbres et la lumière sont le résultat de la création du ciel et de la terre, et c’est une vérité scientifique

2. Le verset a indiqué que les ténèbres ont été établies avant la lumière, une réalité confirmée par les savants aujourd’hui

3. Le verset indique à travers le mot ‘’ténèbres’’ au pluriel et ‘’lumière’’ au singulier, que l’obscurité est beaucoup plus grande que la lumière dans l’univers. Les savants le confirment aujourd’hui en déclarant que l’univers contient plus de 96% de matière et énergie obscures !

Nous disont comme Allah (Exalté soit-Il) a dit : " Dis: «Louange à Allah! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez». Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites. " (An-Naml (LES FOURMIS) : 93).

--------------------

Par: Abduldaem Al-Kaheel

www.kaheel7.com/fr

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMar 3 Aoû - 10:13


Le ciel doté de retour

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMar 3 Aoû - 10:18

Les empreintes digitales : LE CARACTÈRE UNIQUE DE L'EMPREINTE DIGITALE

L'empreinte digitale, qui est la configuration visible que la peau prend sur le bout du doigt, est absolument unique. Chaque personne vivant sur terre a des empreintes digitales uniques. Tous les hommes qui ont vécu jusqu'à aujourd'hui ont toujours eu des empreintes digitales différentes. De plus, ces empreintes restent intactes durant toute la vie à moins qu'un accident ne survienne à la personne à qui elles appartiennent.

C'est pourquoi l'empreinte digitale est reconnue comme étant une sorte de "carte d'identité" très importante et elle est largement utilisée dans ce sens sur terre.



Les empreintes digitales de chaque individu ayant vécu sur terre sont toutes uniques.



« L'homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os ?  

Mais si ! Nous sommes Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts. » [Le Coran, sourate AL-QIYAMAH 75-4]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMar 3 Aoû - 10:24

Le cycle de l’eau en détail.

LA PLUIE

La pluie est l'un des facteurs les plus importants de la vie sur terre. Elle est un préalable à la présence de la vie sur terre. La pluie, bénéfique et indispensable à tout être vivant, est mentionnée dans divers versets du Coran avec des informations substantielles concernant sa formation, ses proportions et ses effets. L'impossibilité que de telles informations puissent avoir été connues au moment de la révélation du Coran nous prouve encore une fois qu'il représente la parole de Dieu. Examinons maintenant cette information.

La quantité de pluie

Dans le onzième verset de la sourate "l'ornement", la pluie est définie comme étant de l'eau qui est envoyée vers le bas suivant une mesure:

« Celui qui a fait descendre l'eau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous ranimons une cité morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscités;» [Le Coran, sourate Azzujhruf 43:11]

Cette "mesure" mentionnée dans ce verset fait appel à certaines caractéristiques de la pluie. Tout d'abord, la quantité de pluie qui tombe sur terre est toujours identique. On estime qu'en une seconde, 16 millions de tonnes d'eau s'évaporent de la terre. Ce nombre est exactement égal à la quantité d'eau qui tombe sur terre en une seconde. Conclusion: l'eau circule sans interruption en un cycle équilibré selon une "mesure".

Une autre règle précisée concernant la pluie est sa vitesse de chute. L'altitude minimum des nuages de pluie est de 1200 mètres. Une fois lâché de cette hauteur, un objet d'une taille et d'un poids identiques à une goutte de pluie, accélère sans cesse et tombe sur terre à une vitesse de 558 km/h.

Il est clair que n'importe quel objet qui frapperait la terre à cette vitesse serait gravement endommagé. Si la pluie tombait d'une autre manière, toutes les terres moissonnées seraient détruites, les zones résidentielles, les maisons et les voitures seraient endommagées, les gens ne pourraient plus marcher dans les rues sans prendre de précautions supplémentaires. De plus, ces calculs n'ont été faits que pour des nuages situés à 1200 mètres d'altitude, alors qu'il existe également des nuages de pluie qui s'élèvent à une altitude de 10.000 mètres.

Une goutte de pluie tombant d'une telle hauteur devrait atteindre une vitesse destructrice. Mais le scénario écrit pour la pluie a décidé de la mettre en scène d'une autre façon. Quelle que soit leur hauteur de départ, la vitesse moyenne des gouttes de pluie n'est que de 8 à 10 km/h quand elles atteignent la terre, et ceci grâce à la forme spéciale qu'elles prennent. Cette forme spéciale augmente l'effet de frottement contenu dans l'atmosphère et empêche que les gouttes de pluie ne dépassent une certaine vitesse "limite". (De nos jours, les parachutes sont conçus en utilisant cette technique.)

Ce n'est pas tout au sujet des "règles" de la pluie. Par exemple, soulignons qu'au sein des couches atmosphériques où se forme la pluie, la température peut baisser jusqu'à -40°C. En dépit de ceci, les gouttes de pluie ne se transforment jamais en particules de glace. (Ce qui impliquerait certainement une menace mortelle pour les créatures vivant sur terre.) La raison est que l'eau de l'atmosphère est de l'eau pure. L'eau pure ne gèle pas, même à des températures très basses.

La formation de la pluie

Pendant longtemps, la formation de la pluie constituait un grand mystère pour les hommes. Ce n'est seulement qu'après l'invention de radars météorologiques qu'il a été possible de comprendre le mécanisme de la formation de la pluie. Celle-ci se déroule en trois étapes: d'abord, "la matière première" de la pluie monte vers le ciel; puis, des nuages se forment et finalement, les gouttes de pluie apparaissent. Ces étapes sont clairement définies dans le Coran depuis des siècles;

« Allah, c'est Lui qui envoie les vents qui soulèvent des nuages; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut; et Il les met en morceaux. Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs. Puis, lorsqu'Il atteint avec elle qui Il veut parmi Ses serviteurs, les voilà qui se réjouissent, » [Le Coran, sourate Ar-Rum 30:48]

« Et c'est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C'est ainsi que se fera la Résurrection. » [Le Coran, sourate Fatir 35 :9]

Jetons maintenant un coup d'œil aux trois étapes mentionnées dans ce verset :

La première étape: "Dieu, c'est Lui qui envoie les vents..."

Les innombrables bulles d'air formées par l'écume des océans éclatent et causent l'éjection de particules d'eau vers le ciel. Ces particules, qui sont riches en sel, sont alors emportées par les vents et se déplacent en direction de l'atmosphère. Ces particules, qu'on nomme aérosols, forment alors des nuages sous forme de gouttelettes infimes en rassemblant autour d'elles-mêmes toute la vapeur d'eau émanant des mers, par un mécanisme appelé "piège à eau".

La deuxième étape: "qui soulèvent des nuages; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut; et Il les met en morceaux."

Les nuages sont donc formés à partir de vapeur d'eau qui se condense autour de ces cristaux de sel ou autour des particules de poussière qui se trouvent dans le ciel. Puisque les gouttes d'eau qui se trouvent à l'intérieur de ces derniers sont très petites (elles ont un diamètre compris entre 0,01 et 0,02 millimètres), les nuages sont suspendus dans l'air et s'étendent dans le ciel. C'est ainsi que le ciel est couvert de nuages.

« C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D'elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » [Le Coran, sourate An-Nahl 16:10-11]

La troisième étape: "Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs."

Dans cette étape, les particules d'eau qui entourent les cristaux de sel et les particules de poussière prennent petit à petit du volume. C'est ainsi que les gouttes se forment et, devenant plus lourdes que l'air, se détachent des nuages et commencent à tomber sur terre sous forme de pluie. Chaque étape de la formation de la pluie est annoncée dans les versets du Coran. En outre, ces étapes sont expliquées dans l'ordre où elles ont réellement lieu… Comme beaucoup d'autres phénomènes naturels, c'est encore le Coran qui en fournit la description la plus judicieuse sans compter le fait qu'elle a été faite il y a des siècles à un moment où il n'y avait pas la moindre avancée de la science humaine.

Comment donner vie à une terre morte

Dans le Coran, plusieurs versets attirent notre attention sur une fonction particulière de la pluie: Dieu "fait revivre par elle une contrée morte". On rencontre ce même sens dans le verset suivant :

« Et c'est Lui qui envoya les vents comme une annonce précédant Sa miséricorde. Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante, pour faire revivre par elle une contrée morte, et donner à boire aux multiples bestiaux et hommes que Nous avons créés. » [Le Coran, sourate Al-Furqane 25 :48-49]

En plus de sa capacité à pourvoir la terre en eau, ce qui est indispensable aux êtres vivants, la pluie a également un effet fertilisant. Les gouttes de pluie, qui atteignent les nuages après s'être évaporées des mers, contiennent certaines substances "qui donneront vie" à une terre morte. Ces gouttes "qui donneront vie" à une terre morte sont appelées "gouttes de tension de surface". Elles se forment au niveau supérieur de la surface d'une mer, qui est à son tour appelée "couche micro" par les biologistes. À l'intérieur de cette couche, qui est plus mince qu'un dixième de millimètre, il y a plusieurs résidus organiques dus à la pollution des algues et des zooplanctons microscopiques. Certains de ces résidus emmagasinent quelques éléments rares qui se trouvent dans l'eau de mer tel que le phosphore, le magnésium, le potassium ainsi que certains métaux lourds comme le cuivre, le zinc, le cobalt et le plomb. Ces gouttes chargées d'engrais sont alors soulevées jusqu'au ciel par les vents et, après un moment, retombent sur terre en même temps que les gouttes de pluie. Ce qui permet aux graines et aux plantes terrestres de trouver à leur tour divers sels et éléments minéraux nécessaires à leur croissance... Nous pouvons lire à ce sujet dans le Coran:

« Et Nous avons fait descendre du ciel une eau bénie, avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins et le grain qu'on moissonne, » [Le Coran, sourate Qaf 50:9]

Ces sels qui tombent en même temps que la pluie sont représentatifs de certains engrais (calcium, magnésium, potassium etc.) utilisés pour augmenter la fertilité. Les métaux lourds trouvés dans ces types d'aérosols sont également des éléments qui augmentent la fertilité du sol et assurent un meilleur développement des plantes. Les forêts se développent et s'alimentent pareillement à l'aide de ces aérosols d'origine marine. Ce sont 150 millions de tonnes d'engrais qui tombent sur la surface totale de la terre chaque année. À défaut d'une telle fertilisation naturelle, il n'existerait que peu de végétation sur terre et l'équilibre écologique serait endommagé. Ce qui est plus intéressant est que cette vérité, découverte par la science moderne, a été annoncée par Dieu dans le Coran il y a de cela plusieurs siècles.

LES VENTS FÉCONDANTS

Dans le Coran, les vents sont qualifiés de "vents fécondants".

« Et il n'est rien dont Nous n'ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. Et Nous envoyons les vents fécondants; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver.» [Le Coran, sourate Al-Hijr 15 :22-23]

En arabe, le mot "fécondant" signifie "fécondation des plantes et des nuages". La science moderne a prouvé en effet que les vents avaient deux fonctions. Les vents, tels qu'ils ont été mentionnés auparavant, fécondent les nuages en apportant les cristaux nécessaires à la formation des gouttes de pluie et ils fécondent également les plantes.

Les plantes rejettent dans l'air des graines de pollen qui comportent des cellules contenant des spermatozoïdes. La plupart des plantes ont été idéalement créées pour récupérer le pollen que le vent transporte. Les pommes de pin, certaines fleurs qui pendent et quelques autres plantes comportent des canaux qui sont sensibles aux courants d'air, et qui par la suite propagent ces graines vers d'autres plantes de la même espèce. Les graines de pollen contenant les spermatozoïdes atteignent les organes reproducteurs grâce à ces canaux. Le pollen atteignant l'ovule fertilise l'œuf, ce qui a le pouvoir de transformer les ovules en graines.

Il est également mentionné dans le Coran :

« Par le ciel qui fait revenir ! » [Le Coran, sourate Al-Tariq 86:11]

Dieu jure par le ciel qui fait revenir. Le verset parle de la capacité du ciel à faire revenir des choses, dont la pluie (exemple donné dans la traduction en français). Maintenant nous savons pourquoi Dieu n’a pas précisé la pluie dans ce verset car il y a encore d’autres choses que le ciel est capable de faire revenir.

Grâce à l’évolution scientifique, nous savons pourquoi le verset ne s’est pas essentiellement focaliser sur la pluie car le ciel fait revenir l’énergie, certaines substances. Mais il y a aussi les ondes de télécommunication par lesquelles on se sert de la télévision, les ondes radios.

Dans l’atmosphère, il y a des étapes entre le ciel et la terre qui retiennent les rayons solaires et heureusement qu’ils sont arrêté par l’atmosphère de la terre et aussi par la couche d’ozone car ces rayons sont extrêmement dangereux.

Bernard Palissy est le premier à décrire le cycle de l’eau en 1850, la façon dont l’eau s’évapore des océans puis forme des nuages qui se déplace vers les terres, tombe sous forme de pluie. Le Coran n’est pas un livre scientifique mais il inclut des explications scientifiques dans un contexte religieux et ces explications ne sont jamais en contradiction avec la science. Certains faits découverts grâce à la technologie du 20ème siècle ont été révélé dans le Coran il y a de cela 14 siècles. Le Coran est l’une des preuves les plus importantes qui proclame l’existence de Dieu.

Voici d'autres versets coraniques référant le cycle de l'eau.

« N'as-tu pas vu qu'Allah pousse les nuages ? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que l'éclat de son éclair ne ravisse la vue. » [Le Coran, sourate An-Nur 24:43]

« Ne vois-tu pas qu'Allah fait descendre du ciel de l'eau, puis Il l'achemine vers des sources dans la terre; ensuite, avec cela, Il fait sortir une culture aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois jaunie; ensuite, Il la réduit en miettes. C'est là certainement un rappel aux [gens] doués d'intelligence. » [Le Coran, sourate Az-Zumar 39:21 ]

« Et Nous avons fait descendre l'eau du ciel avec mesure. Puis Nous l'avons maintenue dans la terre, cependant que Nous sommes bien Capable de la faire disparaître.» [Le Coran, sourate Al-Muminoune 23 :18]

« Et par mi Ses signes Il vous montre l'éclaire avec crainte (de la foudre) et espoir (de la pluie), et fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il redonne la vie à la terre après sa mort. Il y a en cela des preuves pour des gens qui raisonnent. » [Le Coran, sourate Ar-Rum 30 :24]

« C'est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa Miséricorde. Puis, lorsqu'ils transportent une nuée lourde, Nous la dirigeons vers un pays mort [de sécheresse], puis Nous en faisons descendre l'eau, ensuite Nous en faisons sortir toutes espèces de fruits. Ainsi ferons-Nous sortir les morts. Peut-être vous rappellerez-vous.» [Le Coran, sourate Al-Araf 7:57]

« Il a fait descendre une eau du ciel à laquelle des vallée servent de lit, selon leur grandeur. Le flot débordé à charrié une écume flottante; et semblable à celle-ci est [l'] écume provenant de ce qu'on porte à fusion, dans le feu pour [fabriquer] des bijoux et des ustensiles. Ainsi Allah représente en va, au rebut, tandis que [l'eau et les objets] utiles aux hommes demeurent sur la terre. Ainsi Allah propose des paraboles. » [Le Coran, sourate Ar-Raad 13 :17]

« Nous y avons mis des jardins de palmiers et de vignes et y avons fait jaillir des sources, » [Le Coran, sourate Yas-Sin 36:34]

« De même dans l'alternance de la nuit et du jour, et dans ce qu'Allah fait descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent. » [Le Coran, sourate Al-Jathya 45:5]

« Voyez-vous donc l'eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l'avez fait descendre du nuage ? ou [en] sommes Nous le descendeur ? Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n'êtes-vous donc pas reconnaissants ? » [Le Coran, sourate Al-Waqi’a 56:68-70]

« Dis : “Que vous en semble ? Si votre eau était absorbée au plus profond de la terre, qui donc vous apporterait de l'eau de source ? ” » [Le Coran, sourate Al-Moulk 67:30]

Nous avons créé toutes choses vivantes à partir de l’eau : « Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » [Coran 21:30]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 8:49

Les sept couches de la terre
 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 7aRqR




Quand les scientifiques ont commencé à explorer les profondeurs de la terre et à fournir les efforts pour connaître les secrets de sa structure et de sa composition, ils ont constaté que les mythes qui se répandaient dans les temps passés, n’ont aucun fondement scientifique.….

Et quand les scientifiques ont découvert que la terre est ronde ( sphérique ), ils ont postulé le fait que les profondeurs du globe terrestre se composent d’un noyau et d’une couche ( croûte terrestre ) très mince comparée aux dimensions du globe, séparés par une troisième couche ( le manteau terrestre ).

Ainsi les scientifiques du 20ème siècle ont affirmé que le globe terrestre n’est composé que de trois couches.




Evolutions des vérités scientifiques :

La théorie des 3 couches n’a pas résisté longtemps à cause des récentes découvertes en géologie.

En effet, les récentes mesures et expérimentations ont montré que la matière présente dans le noyau du globe est soumise à une pression gigantesque qui est 3 millions de fois plus grande que celle présente à la surface terrestre.

Sous cette pression énorme, la matière est à l’état solide. Ce qui donne un noyau central très dur entouré d’une couche liquide à très haute température. Ceci conduit donc à un cœur du globe composé, non d’une seule couche, mais de deux ( un noyau dur au centre entouré d’une couche liquide ).

Les moyens de mesure ont continué à évoluer et ont permis aux scientifiques de constater une hétérogénéité palpable entre les différentes parties intérieures de la terre.

Sous la croûte terrestre, nous trouvons une couche de roches enflammées : c’est le manteau supérieur. Trois autres couches se suivent et se distinguent nettement l’une de l’autre par leurs densités, pressions et températures.

C’est ainsi que les scientifiques ont postulé définitivement que le globe terrestre est composé d’exactement sept couches.

Le schéma ci-joint montre bien ces sept couches avec leurs profondeurs respectives conformément aux études récentes. Cette classification est maintenant une vérité scientifique faisant partie des programmes universitaires. Elle est confortée et confirmée par les calculs sismiques et l’observation du champs magnétique terrestre, ainsi que par d’autres études.

Par ailleurs, les scientifiques ont découvert que l’atome est aussi composée de sept couches. Ceci ne peut que confirmer l’unicité du créateur et l’homogénéité des lois physiques qui gèrent l’univers.


http://www.kaheel7.com/userimages/earth_miracles_8.JPG


 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Earth_12


Schéma montrant les sept couches terrestres : dans l’ordre de haut en bas :

-          La croûte terrestre

-          Le manteau supérieur.

-          3 couches distinctes composant le manteau inférieur ( l’Asthénosphère + 2 autres couches ).

-          Le noyau liquide.

-          Le noyau solide.

Les sept couches du globe terrestre se différencient radicalement l’une de l’autre par leurs compositions, densités, températures et les types de matières qui les composent.

C’est pourquoi, il est inadmissible de considérer le globe terrestre en tant qu’une seule couche, comme il était répandu dans le passé.

Cette théorie des sept couches est donc une vérité récente et ne pouvait être connue à l’époque de la descente du texte sacré du coran.

Après avoir vu ce que les scientifiques du 21ème siècle ont rapporté, voyons donc ce que dit le Coran sur ce sujet.



Dans le saint Coran :

Le Coran parle des sept couches du ciel et de la terre dans deux versets :

1-     « Celui qui a créé sept cieux superposés… » [Al Moulk – 3]

2-     « Allah qui a créé sept cieux et autant de terres… » [Attalaq – 12]

Le premier verset a précisé deux descriptions des cieux : leur nombre ( sept ) et leur forme ( superposés ) [le mot arabe « tibakan » comporte la racine « tabaka » = couche], donc en couches l’une au dessus de l’autre, comme nous le trouvons dans différentes traductions et dictionnaires de la langue arabe.

Le deuxième verset affirme que la terre ressemble aux cieux [la traduction mot à mot du verset donne : Allah qui a créé sept cieux et de la terre comme elles].

Nous concluons que puisque les cieux sont en couches, la terre l’est aussi et puisque le nombre de couches des cieux est sept, alors il en est de même pour celles de la terre.

Le saint Coran avec cette description précise à la fois de la forme de la terre interne ( les couches ), et du nombre de ces couches ( sept ), a précédé de 14 siècles les scientifiques de notre 21ème siècle !

N’est ce pas là un miracle scientifique éblouissant ?



Dans la Sunna :

Dans les paroles du prophète Mohammad ( le salut d’Allah et sa bénédiction sur lui ) nous trouvons un hadith authentique (sahih), affirmant la présence de sept couches terrestres entourant l’une l’autre.

« Celui qui s’approprie injustement d’un empan d’un terrain, Allah lui en fera un collier de sept terres » -rapporté par Aïcha dans sahih Musslim.

Le prophète dans ce hadith, a éclairé la notion de superposition des couches terrestres par un autre aspect, c’est l’aspect d’encerclement quand il a utilisé le mot « collier ». Ce qui donne bien le sens d’un encerclement de tous les côtés et c’est effectivement l’aspect des couches terrestres qui s’entourent et qui s’englobent les unes dans les autres.

N’est-ce pas là aussi un grand miracle de la Sunna du prophète ?

Ce hadith ne précise-t-il pas le nombre des couches ? ne précise-t-il pas leur forme ? Ne pouvons-nous pas même déduire de ce hadith l’aspect rond de la terre… ??

En conclusion, nous constatons bien que le saint Coran et la Sunna du prophète ont largement précédé les sciences modernes sur ces vérités scientifiques ( les couches terrestres : forme et nombre ), alors que les scientifiques ont mis de longues années et se sont vus obligés de revoir leurs théories plusieurs fois, avant d’atteindre ces mêmes vérités.

Louanges et gloires à Allah le tout puissant qui dit dans son livre majestueux :

« Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude (21) ainsi qu'en vous-mêmes. N'observez-vous donc pas ? » [ATHARIYAT – 20,21]

--------------------

Par: Abduldaem Al-Kaheel
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 10:07

Les sept couches de l'atmosphère




Est-ce que les sept couches de l'atmosphère sont les mêmes que les sept cieux, dont le Coran nous a informés ? Nous allons,  à travers cet article, corriger ce concept faux…

Les savants ont constaté que l'atmosphère de la terre n'est pas une masse continue, mais des couches superposées les unes sur les autres, dont chacune est caractérisée par une densité particulière. A cet effet, les scientifiques les ont classées en sept couches telles que figurées ci-dessous :


 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Atmosp10



Egalement, il y a lieu de mettre l’accent sur le nombre sept qui a beaucoup de signification dans le Saint Coran ainsi que dans les Hadiths du Prophète (Bénédiction et Paix soient sur Lui).



Néanmoins, certains chercheurs ont estimé que ces couches sont les mêmes sept cieux que le Coran avait mentionnés. Cependant, il ne fait aucun doute que ce chercheur avait complètement omis ce qu’Allah a dit : «Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles) et l’avons protégé. Tel est l’ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.» (Foussilat (les versets détaillés :12). Les lampes sont les étoiles,  et les étoiles, comme nous le savons, sont situées hors de l'atmosphère,  voire hors du système solaire. La distance séparant l'étoile la plus proche de nous est estimée à 4,3 années-lumière, telle que démontrée ci-après!

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Alpha_10



Si l’on  observe  les galaxies dans l'univers, nous constatons qu’elles se composent de milliards d'étoiles, décorant ainsi  le  ciel. De ce fait, nous pouvons dire que toutes les étoiles et galaxies qui nous sont visibles, se situent dans le ciel le plus proche, qu’est le premier car Allah dit : « Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes (étoiles)». Cela veut dire que ces étoiles décorent le premier ciel (le plus proche) qu’est le plus proche de nous. Ainsi, personne ne connait les limites des autres cieux, qu’Allah (Exalté soit-Il).

En conclusion, les couches de l'atmosphère, notre système solaire ainsi que toutes les galaxies se situent, tous, dans ciel le plus proche. Les deuxième, troisième et quatrième cieux, ... jusqu'au septième, quant à eux, nous n’avons pas encore pu les voir. Cependant, Allah pourrait révéler leurs secrets aux savants dans l'avenir, et Dieu sait mieux.

…………………………

Par: Abduldaem Al-Kaheel
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 10:52

Le Champ Magnétique Terrestre


 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Day_ni10


Dieu dit : « Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s'en détournant! »….

Beaucoup sont les miracles astronomiques qui nous entourent et auxquels on ne prête pas grande attention. Parmi ces miracles : le champ magnétique terrestre.

Notre terre se caractérise par un champ magnétique qui s’étend sur plus que 60 milles kilomètres dans l’espace. Il se situe dans une zone appelée magnétosphère. Ce champ empêche plusieurs molécules dangereuses émises par le soleil et emportées par les vents solaires, de pénétrer l’atmosphère terrestre.

Les scientifiques affirment que le soleil émet plus qu’un milliard de kilogrammes de matières dangereuses chaque seconde !!

Effectivement une partie de ces matières s’approche de la terre et s’éparpille à la frontière de la couche atmosphérique de la terre. Allah a assuré pour cette couche une capacité extraordinaire de faire face à l’attaque solaire! Ces molécules sont sous forme de rayons électroniques, de rayons de protons et d’atomes ionisés composés des différentes substances connues. Elles se déplacent à une vitesse supérieure à celle du son, et qui peut atteindre jusqu’à 800 Km/s, et quand elles arrivent au champ magnétique de la terre, elles décelèrent progressivement jusqu’ à ce que leur activité s’anéantisse.



Quand les vents solaires supportant les molécules dangereuses et rapides s’approchent, elles décélèrent à la frontière du champ magnétique terrestre. ce champ en exclut une grande partie et ne laisse passer qu’une petite portion qui réagit avec les atomes de la couche terrestre et les excite, mais ils se stabilisent en émettant les rayons lumineux qu’on voit sous forme d’aurore polaire ; ce phénomène compliqué qu’on n’a pas encore compris intégralement.

Une partie de ces molécules s’approche assez de la terre, mais, grâce à Dieu, elles s’éparpillent pour donner ce qu’on appelle l’aurore polaire ! C’est l’une des plus jolis phénomènes astronomiques. Le champ magnétique terrestre est le plus puissant par rapport aux autres plantes, chose sans laquelle la vie sur terre aurait été impossible.


C’est là alors qu’on comprend pourquoi Dieu a juré par ce phénomène : aurore polaire.

Les scientifiques disent que le phénomène de l’aurore boréale est le plus beau phénomène astronomique et le plus serviable à l’Homme à son insu. C’est ici que le croyant doit se rappeler du verset coranique : « Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est Pardonneur, et Miséricordieux ».

Quand on contemple ce verset et le lien qu’il a fait entre les grâces innombrable d’une part, et la miséricorde et la clémence de l’autre part, on peut déduire qu’on peut atteindre la clémence de Dieu en le remerciant pour ses grâces.

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Magnet10


Le phénomène de l’aurore polaire est considéré comme une décharge de l’énergie générée par les vents solaire. gloire à Allah !même quand il nous épargne les dangers nous entourant, il nous montre une vue artistique formidable pour la contempler. si ces matériaux venant du soleil pouvaient atteindre la surface de la terre, on aurait été brûlé et devenu des cadavres carbonisés, mais Allah a créé la couche atmosphérique pour les écarter et décharger son énergie sous forme d’un joli aurore boréale,ce Dieu ne mérite-t-il pas d’être glorifié :Gloire à Allah !

Des millions de faits et de chocs se passent hors la terre, sans qu’on s’en rende compte, parce que ce champ magnétique nous protège. en effet, les scientifiques ont détecté récemment un choc violent entre les vents solaires (des molécules chargées électriquement) et le champ magnétique terrestre, qui ressemble à une bataille féroce, qui s’achève par la victoire du champ qui a fait face bravement à cette attaque!!

Les oiseaux voient le champ magnétique !

Dieu dit : « N'ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans l'atmosphère du ciel sans que rien ne les retienne en dehors d'Allah? Il y a vraiment là des preuves pour des gens qui croient. » An-Nahl (LES ABEILLES) : 79).

Dieu a créé pour les oiseaux des outils pour se positionner lors de leurs vols, ce que confirment les recherches scientifiques récentes.

Henrik Mouritsen, Le professeur de la science des nerfs sensationnelles à l’université OldenBurg en Allemagne, dit : « les études ont aboutit à ce que les oiseaux sont équipées par des systèmes particuliers dans leurs yeux, connectés avec des cellules nerveuses dans le cerveau, qui permettent de voir les lignes du champ magnétique terrestre ! ».

Les grâces divines ne se limitent pas à l’Homme, mais elles touchent toutes les créatures terrestres. En effet, les scientifiques ont découvert que tous les animaux profitent, d’une façon ou d’une autre, de ce champ magnétique, pour se localiser et déterminer leur destination.

Une grâce très précieuse !


Des études affirment que le champ magnétique terrestre est une grande grâce, faute de laquelle la vie n’aurait pas existé sur terre. Quand les scientifiques ont étudié les autres planètes du système solaire, ils ont trouvé que la majorité ne possède pas de champ magnétique. Par exemple, Mars ne possède pas de champ magnétique, c’est pourquoi il est exposé aux vents solaires dangereux qui s’y approchent facilement et provoquent une grande augmentation de température à sa surface.

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Magnet13



Dieu a créé pour les oiseaux des systèmes particuliers dans leurs cerveaux, qui leur permettent de voir les lignes du champ magnétique terrestre en bleu, ce qui l’aide pour se localiser. ces centre se situent dans la zone frontale du cerveau, comme le stipule le Coran : « Il n'y a pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. " ( Hoûd : 56).





 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Magnet11

Photo de Mars, la planète qui ressemble le plus à la terre. Il n’abrite aucune trace de vie, mais les scientifiques continuent à y chercher les formes primaires de vie. certains scientifiques croient que Mars contenait de l’eau, et que ,faute de protection devant les vents solaires, il s’est évaporé et son sol a commencé à se détériorer, jusqu’à nos jours, avec un ratio de 100 Tonne par jour, jusqu’à ce que la vie y disparaît. arrivons nous maintenant, cher frère, à bien voir la grâce de Allah : « Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles. " ( Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 32).

La direction du champ magnétique terrestre change fréquemment. On trouve par exemple que le nord magnétique se déplace à environ 15 Km/an (d’après NASA), et il bascule à travers des milliers (ou des millions) d’années, pour changer sa direction vers le sud, et ainsi de suite. Ce phénomène agit sur les êtres vivants sur terre et sur la vie générale. La raison de ce mouvement est la rotation continue du fer existante dans le noyau de la terre.

Les scientifiques affirment que le champ magnétique terrestre a été beaucoup plus puissant qu’à cette époque, et qu’il est en dégradation continue. Et il se peut qu’il viendra le jour ou il s’anéantira et laissera les vents solaires pénétrer à travers la couche atmosphérique pour atteindre les océans et augmenter leur température, ce qui conduirait à la dissociation de l’eau en Hydrogène et Oxygène. Ce qui provoquerait une explosion dangereuse. Dans le Coran deux versets signalent les faits du jour de jugement dernier : « et les mers allumées, " (At-Takwîr (L'OBSCURCISSEMENT) : 6). », Puis il dit dans la sourate suivante : « et que les mers confondront leurs eaux, ( Al-'Infitâr (LA RUPTURE) : 3). ».

La nuit pour le calme

Ces vérités montrent clairement que la face terrestre exposée au soleil vit un mouvement violent et des réactions puissantes entre le champ magnétique et les vents solaires. Cependant, la face obscure de la terre se trouve calme, ce qui est cité dans le Coran : « Fendeur de l'aube, Il a fait de la nuit une phase de repos; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voilà l'ordre conçu par le Puissant, l'Omniscient. (Al-'An`âm (LES BESTIAUX) : 96).

Ce verset signale implicitement les réactions du jour et dont résulte l’explosions des molécules chargées électriquement ,venant du soleil vers la terre, et qui se cassent comme des vagues au bord de la mer.»,

Le soleil est créé pour nous servir, cependant, si nous recevons toutes les molécules qu’il émet suite aux réactions nucléaires qui s’y produisent, nous serions brûlés immédiatement, mais grâce à Dieu ces couches atmosphériques entourant la terre et la protégeant du soleil, et qui ne laissent passer que les rayonnements essentiels et indispensables pour notre vie.

Chaque couche atmosphérique joue un rôle distinct. En effet, il y a une couche qui empêche les rayons ultraviolet de pénétrer, une autre pour faire obstacle aux rayons astronomiques dangereux, ainsi de suite, jusqu’à arriver à la dernière couche, qui est le champ magnétique, qui, grâce à Allah qui lui a donné sa nature magnétique, dévie les trajectoires des molécules chargées pour les éloigner de la terre, à part une petite partie qui n’a pas d’impact. Ceci est dit dans le Coran : « Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles. " ( Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 32). ».

Ce champ est également un miroir qui réfléchit les vents solaires et les éparpille dans l’espace.

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Magnet12



Dieu a créé pour notre terre sept couches qui l’entourent et la protégent. ils sont positionnées une sur l’autre, et chacune a son rôle particulier. sans ces couches, la vie sur terre aurait été insupportable..

Arrivant là, j’aimerais dire à ceux qui croient en la Nature : qui a enseigné à la terre comment se protéger avec ce système compliqué ?qui a dit à ces couches d’entourer la terre et la protéger de danger du rayons du soleil et des planètes ? N’est ce pas Allah ?

Devant ces vérités, on ne peut que dire : Gloire à Allah !malgré toutes ces grâces, certains refusent toujours de croire. Dieu dit : « Ne voyez-vous pas qu'Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d'Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant." (Louqmân : 20). ».

--------------------

Abduldaem Al-Kaheel

www.kaheel7.com/fr

Références:

1- Bird's-Eye View May Include Magnetic Fields, www.npr.org, December 22, 2007

2- Vasili Lobzin, Cluster makes a shocking discovery, European Space Agency, 14 May 2007

3- Allen, O.E. Atmosphere, Time-Life, 1983

4- Maury, Jean-Pierre. The Atmosphere, Barron, 1989

5-Butterfield, Moira. The Earth, Kingfisher, 1992.

6- Hehner, B.E. Blue Planet, Harcourt, 1992.

7- Problem with the MAGNETIC Pole Locations on Global Charts, American Geophysical Union, 1996
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 11:03


Dieu a créé pour les oiseaux des systèmes particuliers dans leurs cerveaux, qui leur permettent de voir les lignes du champ magnétique terrestre en bleu, ce qui l’aide pour se localiser. ces centre se situent dans la zone frontale du cerveau, comme le stipule le Coran : « Il n'y a pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. " ( Hoûd : 56).


Les oiseaux voient le champ magnétique !

Dieu dit : « N'ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans l'atmosphère du ciel sans que rien ne les retienne en dehors d'Allah? Il y a vraiment là des preuves pour des gens qui croient. » An-Nahl (LES ABEILLES) : 79).

Dieu a créé pour les oiseaux des outils pour se positionner lors de leurs vols, ce que confirment les recherches scientifiques récentes.

Henrik Mouritsen, Le professeur de la science des nerfs sensationnelles à l’université OldenBurg en Allemagne, dit : « les études ont aboutit à ce que les oiseaux sont équipées par des systèmes particuliers dans leurs yeux, connectés avec des cellules nerveuses dans le cerveau, qui permettent de voir les lignes du champ magnétique terrestre ! ».

Les grâces divines ne se limitent pas à l’Homme, mais elles touchent toutes les créatures terrestres. En effet, les scientifiques ont découvert que tous les animaux profitent, d’une façon ou d’une autre, de ce champ magnétique, pour se localiser et déterminer leur destination.

Une grâce très précieuse !



_____________________________________________________________________



Les forces aérodynamiques et le vol programmé chez les oiseaux

N’ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans l’atmosphère du ciel sans que rien ne les retienne en dehors d’Allah ? Il y a vraiment là des preuves pour des gens qui croient. (Sourate an-Nahl, 79)

En raison de la force gravitationnelle, tous les corps laissés dans l’air finissent par tomber selon une vitesse variable (d’une manière vite ou lente). Tout, vivant ou non, est soumis à la gravité. En revanche par un miracle d’Allah, les oiseaux sont capables de résister à cette force et de voler vers le haut ou vers le bas. Ils sont capables de faire des manœuvres et parfois ils replient même leurs ailes et se laissent flotter dans le ciel. Tout ce qui caractérise les oiseaux : les plumes, leur arrangement en ailes, leurs poumons sont conçus de sorte à pouvoir voler. L’oisillon totalement inconscient de l’action de voler et des lois de l’aérodynamique est apte à voler de façon innée. Il s’élance dans le ciel comme s’il savait que son corps fut créé pour voler. L’oiseau sait que sa structure lui permet de voler, trouve le courage de se lancer dans les airs et parvient à voler grâce à l’inspiration divine.

Le mot arabe youmsikouhounna traduit par “retenir” dans le verset 79 de la sourate an-Nahl signifie “ne pas laisser aller, prendre, attraper, tenir”. Le mot est au temps présent du verbe amsaka (attraper avec la main, tenir, tirer”). Par l’emploi de ce terme, notre Seigneur Tout-Puissant révèle qu’Il retient l’oiseau dans le ciel et qu’il vole par Son injonction. Le vol des oiseaux fait encore l’objet de vastes recherches scientifiques. A partir de l’observation du vol parfait de l’oiseau, les scientifiques s’inspirèrent du corps aviaire et de sa manière de voler pour fabriquer des avions et des jets.

Le 79ème verset de la sourate an-Nahl indique peut-être que le vol des oiseaux suit les lois aérodynamiques créées par Allah. (Allah est le plus Savant.) L’aérodynamique étudie le comportement des corps solides dans un environnement fluide tel que l’air. Quand un avion vole dans les airs, par exemple, diverses forces interviennent dans le mouvement. Afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’avion, ce dernier est testé contre la résistance présentée par l’air. Son mouvement est planifié par une longue série de calculs, de mesures et d’expériences.

La manière dont le vol des oiseaux concorde parfaitement avec les principes de l’aérodynamique continue à étonner les scientifiques. Sans aucun tâtonnement, les oiseaux se jouent parfaitement des lois de l’aérodynamique. L’usage du mot mousakhkharatin(assujetti) dans le verset traduit toute la sagesse de la mécanique de l’oiseau, car il suggère que les oiseaux ont été « incités à une fin spécifique, soumis à faire une chose, assujettis ou inclinés, qu’ils se sont soumis à Allah et à Ses lois. Aussi le verset suggère-t-il peut-être l’influence de l’aérodynamique sur le vol de l’oiseau. (Allah est le plus Savant.)

A première vue, le vol semble facile. Or l’aérodynamique démontre que tout objet volant est soumis à plusieurs forces, les plus connues étant : la gravité, la propulsion, la force de traînée et de portance. Afin que le vol puisse s’effectuer, il faut un équilibre de ces forces. Si la gravité est plus forte que les autres forces, l’oiseau tombe à terre. Le mot utilisé dans le verset décrit de façon idéale la soumission des oiseaux à ces forces. Ces expressions révélées dans le Coran à une époque où ni l’aérodynamique, ni la mécanique n’existaient soulignent l’origine divine de ce texte.


En plus de la perfection aérodynamique dans le vol des oiseaux, les scientifiques s’intéressent également aux migrations qui poussent les oiseaux à couvrir plusieurs milliers de kilomètres. Les ornithologues concluent aujourd’hui que les oiseaux sont tout simplement programmés pour ces longs voyages. Il suffit de voir de jeunes oiseaux entreprendre ces périples longs et ardus sans expérience, ni guide pour aboutir à cette conclusion. Le terme arabe mousakhkharatin dans le verset cité signifie “être incité vers une cible spécifique, être sous les ordres, être placé sous la soumission” et sous-entend donc que les oiseaux obéissent à des instructions quand ils suivent le chemin de la migration. Il est en effet impossible que des oiseaux dépourvus d’intelligence et de conscience puissent effectuer leurs propres calculs au cours de leur voyage. Les scientifiques s’accordent à dire que ces capacités extraordinaires sont préprogrammées, comme en témoigne un article dans la revue Science :

Cela correspond à une bonne preuve du fait que les jeunes oiseaux sont équipés de programmes migratoires endogènes qui leur dit grosso modo combien de jours et/ou de nuits ils doivent voler et dans quelle direction.3

Dans son ouvrage La Puissance et la Fragilité, le professeur Pierre Jean Hamburger de l’Université René Descartes décrit l’extraordinaire voyage de 24.000 kilomètres qu’effectue le puffin qui vit dans l’océan pacifique :

Il prend son départ de la côte australienne, d’où il vole vers le Sud du Pacifique. Ensuite il se dirige vers le nord et vole le long de la cote japonaise jusqu’à atteindre la Mer de Bering où il se repose quelques temps. Après cette pause, il se remet en route cette fois-ci vers le sud. Traversant la cote occidentale de l’Amérique, il arrive en Californie. Il traverse ensuite le Pacifique pour retourner à son point de départ. L’itinéraire et le timing de ce périple en forme de 8 de 24.000 kilomètres ne changent jamais d’année en année. Le voyage en question dure au total six mois, arrivant invariablement à son terme à la troisième semaine de septembre sur l’île qu’il a quittée six mois auparavant, à son nid laissé six mois plus tôt. Ce qui se produit ensuite est encore plus étonnant : à leur retour, les oiseaux nettoient leur nid, s’accouplent et pondent un seul œuf au cours des dix derniers jours d’octobre. Les œufs éclosent deux mois plus tard, grandissent très vite et sont pris en charge pendant plus de trois mois jusqu’à ce que leurs parents entreprennent à nouveau cet incroyable voyage. Deux semaines plus tard, vers la mi-avril, il est temps pour les jeunes oiseaux de se lancer dans le périple. Ils suivent exactement le même itinéraire que celui décrit précédemment, sans le moindre guide. L’explication est évidente : ces oiseaux doivent avoir hérité de l’itinéraire d’un tel voyage, au même titre que leurs autres caractéristiques. Certains peuvent prétendre que les oiseaux se guident avec le soleil et les étoiles ou qu’ils suivent les vents dominant sur leurs routes à l’aller et au retour. Mais il est clair que ces facteurs ne déterminent nullement la précision géographique et chronologique de cette migration.4

Prof. Peter Berthold est un célèbre ornithologue qui étudie la migration des oiseaux depuis 20 ans et le président du Centre de Recherche Ornithologique de l’Institut Max Planck en Allemagne. Il dit ceci à propos de la migration des oiseaux :

Chaque année, près de 50 milliards d’oiseaux entreprennent des voyages migratoires, couvrant un réseau de routes à travers le monde entier. Voyageant parfois des dizaines de milliers de kilomètres, traversant des continents et des océans, les oiseaux migratoires sont tellement bien adaptés à cette tâche qu’ils peuvent traverser les grands déserts, les plus vastes mers, les plus hautes montagnes et étendues de glace… Les oiseaux migratoires disposent de programmes spatio-temporels innés complets et détaillés pour mener à bien leur migration. Ces programmes permettent aux jeunes oiseaux inexpérimentés de migrer seuls, sans guide adulte, vers les quartiers d’hiver de l’espèce – ou population – où ils n’ont jamais mis les pieds avant. Comme cela est expliqué par la suite, ils migrent par la navigation selon un “vecteur” : le vecteur étant composé d’un itinéraire migratoire génétiquement prédéterminé et à un calendrier également prédéterminé génétiquement pour la migration… En outre, le moment du départ est programmé par des facteurs génétiques… Mais comment les oiseaux “savent-ils” dans quel sens migrer, afin d’atteindre leurs quartiers d’hiver spécifique ? Une fois encore, des données collectées pointent vers les mécanismes directs de contrôle génétique. Depuis longtemps, on suspecte en effet que ces itinéraires migratoires sont innés… Quand leur point de départ est déplacé et, de manière plus cruciale, quand ils sont testé dans des cages d’orientation, les oiseaux migratoires présentent des préférences directionnelles pratiquement identiques à celles en temps normal, même s’ils n’avaient jamais migré auparavant. Un certain nombre d’expériences a fourni des preuves de la détermination génétique de la direction de migration… Même ces changements directionnels sont de toute évidence programmés de manière endogène dans une grande mesure… En plus d’un schéma inné d’activité migratoire, les oiseaux sont dotés d’un calendrier de migration génétiquement déterminé. En combinaison avec les directions migratoires génétiquement déterminées, il guide même les individus inexpérimentés, migrant pour la première fois, “automatiquement” vers leurs quartiers d’hiver encore inconnus (la navigation en vecteur, où le vecteur est composé d’un timing et d’un itinéraire).5

En conclusion, bien que les scientifiques soient incapables de l’expliquer complètement, ils s’accordent à dire que la migration est un comportement préprogrammé chez l’oiseau depuis sa naissance. Les voyages de milliers de kilomètres, les préparatifs pour ces vols et la capacité de l’oiseau à se localiser et à naviguer relèvent tous de la volonté de notre Seigneur, comme l’exprime le verset précédent. La précision des informations présentes dans le Coran est la preuve qu’elles sont la révélation d’Allah.





1 http://www.drbonesshow.com/page6.html
2 Du livre Birds and the Origin of Flight
3 Rudiger Wehner, « Bird Navigation—Computing Orthodromes », Science, 12 janvier 2001, vol. 291, no. 5502, pp. 264–265
4 Pierre Jean Hamburger, La Puissance et la Fragilité, Flammarion Pub., Paris, 1972
5 Peter Berthold, « Bird Migration: Introductory Remarks and Overall Perspective », Torgos, 1998, vol. 28, pp. 25-30 ; http://www.birds.org.il/show_item.asp?itemId=1211&levelId=811&template=209
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 13:46

Parabole a deux sens... Smile

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 13:48

Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux: Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, -[un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang -un lait pur, délicieux pour les buveurs.

(verset 66 dans la sourate 16 LES ABEILLES / AN-NAHL)




Du vert ( l'herbe ) au marron ( excréments ) mélangé au rouge ( Sang ) pour donner un blanc pur ( lait )
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 17:10



Les montagnes bougent ??



Finalement les scientifiques ont prouvé que les montagnes bougent très lentement, ce mouvement a été décrit dans le coran prouvant ainsi la sainteté de ce livre sacré.….

Dans une recherche scientifique, les savants ont démontré que le satellite appartenant à la NASA, a détecté les mouvements des montagnes en surface de la terre!

La cause de ces mouvements, est que les montagnes baignent sur une surface plus lourde soit, la deuxième couche des septs qui forment la terre, c’est une couche visqueuse très chaude.



L’écorce terrestre et la couche située juste en dessous, sont composées de plusieurs étages qui bougent continuellement, entraînant depuis des millions d’années, des confrontements imperceptibles ainsi que l’apparition de nouvelles montagnes, ces mouvements sont dus à de forts courants de chaleur qui prennent naissance en dessous de ces couches.

La recherche publiée dans la revue : « La Nature Américaine », prouve que la deuxième et la troisième couche terrestre, poussent fortement l’écorce terrestre superficielle, ce qui entraine le mouvement des montagnes, ce phénomène est très lent et ne peut se voir à l’œil nu, seuls des appareillages très sensibles et précis peuvent le déceler.

Ce discret mouvement des montagnes dont parlent les scientifiques en 2010, le saint coran l’a prédit 14 siècles auparavant.

Le Tout-Puissant dit : « Et tu verras les montagnes – tu les crois figées – alors qu’elle passent comme des nuages. Telle est l’oeuvred’Allah qui a tout faconné à la perfection. Il est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites » An-Naml (les fourmis 88). Ce verset Coranique nous apprend avec la plus grande clareté et avec une précision scientifique absolue ce qu’est, le mouvement des montagnes. N’est ce pas là un miracle certain qui témoigne du miracle du Coran lui-même ?!

--------------------

Ecrit par: Abduldaem Al-Kaheel

www.kaheel7.com/fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 17:20

Proton, neutron, quartz... micro, macro !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 17:26

...
....
.....
.....
......
.......
........
...
.........



Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 17:50

"Et quant au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente.
وَٱلْجَآنَّ خَلَقْنَٰهُ مِن قَبْلُ مِن نَّارِ ٱلسَّمُومِ " (verset 27 dans la sourate 15 AL-HIJR / AL-HIJR)
"et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée.
وَخَلَقَ ٱلْجَآنَّ مِن مَّارِجٍۢ مِّن نَّارٍۢ " (verset 15 dans la sourate 55 LE TOUT MISÉRICORDIEUX / AR-RAHMAN)



 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Echelle-temp-coul01-3

Les Couleurs du Feu
 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 PpxnY
 " T'est-il parvenu le récit de l'enveloppante ?  Ce jour-là, il y aura des visages humiliés,  préoccupés, harassés.  Ils brûleront dans un Feu ardent "….
L’homme a souvent eu peur du feu, d’une manière à ce que beaucoup de légendes ont été inventés à propos de ce sujet depuis des milliers d’années. Certains peuples ont même allé jusqu’au culte du feu, certains d’entre eux se prosternaient devant le soleil qui était considéré comme un symbole du feu et de la chaleur.
Dans l’histoire de Salomon, paix et bénédiction de Dieu sur lui, on fait allusion à ce type de culte quand la huppe a informé Salomon qu’il a vu des gens qui se prosternaient devant le soleil au lieu d'Allah et que c’est le diable qui leur a embelli leurs actions. Le Très Haut Dieu dit dans Sourate An-Naml, versets 23-26 : [J'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique  Je l'ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu d'Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés  Que ne se prosternent-ils devant Allah qui fait sortir ce qui est caché dans les cieux et la terre, et qui sait ce que vous cachez et aussi ce que vous divulguez ?  Allah ! Point de divinité à part Lui, le Seigneur du Trône Immense].
Dans ce travail, nous allons traiter une vérité scientifique que nous avons tellement étudié dans plusieurs références bibliographiques et qui parle du rayonnement du “corps noir” (Black body), d’une autre manière il s’agit de la progression des degrés de la température, c'est-à-dire la relation entre la couleur du feu ou du rayonnement avec le degrés de la température.
Nous allons également voir que notre grand prophète, paix et bénédiction d’Allah sur lui, a parlé, d’une manière surprenante, de cette révélation scientifique, que les occidentaux considèrent comme étant les premiers à en avoir parlé ! Nous allons tout d’abord parler des données scientifiques que les savants du vingtième siècle ont découvertes, ensuite nous allons contempler les paroles de notre prophète, paix et bénédiction d’Allah sur lui, qu'ils nous a adressé il y a quatorze siècles, comment il a abordé cette révélation et comment il l’a commentée afin qu'on puisse découvrir la concordance et la correspondance entre la science moderne et la parole de notre saint prophète, et pour prouver que notre saint prophète ne parlait pas par passion, mais tout ce qui disait n’était que pure vérité.
Rayonnement du corps noir
Les savants confirment que la couleur de la lumière émise par un corps enflammé ou brûlant est liée au degré de la température de ce corps, une vérité qui était inconnue jusqu’à nos jours. Les savants confirment même que le seul facteur qui influence sur la couleur de la lumière émise par un corps chauffé, est le degré de sa température. C’est pour cette raison que les savants appellent cette relation “le spectre thermique ” [1].
Quand la température augmente, les couleurs passent des hautes longueurs d’ondes vers les courtes longueurs d’onde, c'est-à-dire de la couleur rouge vers la couleur jaune, puis bleue puis violet, puis ultra violet et enfin la couleur noire.
Au début du réchauffement d’un corps, sa couleur commence par changer vers le rouge, et quand la température augmente la couleur devient plus blanche et s’approche du jaune. Sachant que la couleur blanche n’est qu’un mélange des sept couleurs du spectre lumineux, alors la couleur qui va dominer durant ce réchauffement est le blanc, c'est-à-dire un mélange des sept couleurs composants l’arc en ciel.
Enfin quand la température augmente d’une manière très significative, alors les couleurs deviennent plus sombres ou plus foncées jusqu’à ce qu’elles finissent par devenir noires ; et cette couleur n’a pas encore pu être obtenue pratiquement mais les savants confirment que la couleur noire est la fin des couleurs du spectre lumineux thermique [2].

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 RL8Jv
Figure 1 : Le réchauffement d’un corps donne naissance à une couleur rouge au début, et au fur et à mesure que la température du corps augmente, la couleur commence à se déplacer vers des couleurs plus claires jusqu’à atteindre la couleur blanche ; ensuite quand la température augmente encore plus, la couleur se déplace vers des couleurs plus foncées, vers le bleu foncé.
Des vérités scientifiques confirmées
Après des études qui ont duré de longues années, les savants ont posé des lois physiques très importantes, la plus intéressante est la loi du rayonnement du corps noir. Cette loi exige que la densité de l’énergie lumineuse est proportionnelle à la longueur de l’onde lumineuse et au degré de la température du corps, c'est-à-dire que nous pouvons déterminer la couleur d'un spectre lumineux émis par corps chauffé en se basant juste sur son degré de température. C'est-à-dire qu’il y a une relation directe entre le degré de la température et la couleur de la lumière.
Voici un extrait de ce qui s’enseigne actuellement aux universités [1] :
As you can see, if you heat a blackbody to 1900K, it glows orange. As the temperature increases, the colour of the radiated light moves to yellow, then white, and finally to blue.
Comme vous pouvez le constater, si vous chauffez un corps noir à une température de 1900K, il devient orange. Quand la température augmente, la couleur se déplace vers la couleur jaune, puis blanche et enfin bleue.
Ces paroles déterminent le spectre visuel de la lumière ; pour les très hautes températures, tous les savants confirment que nous ne les voyons pas, car elles sont sombres !!
Les savants pensent théoriquement que si nous chauffons un corps à une température infinie, alors la longueur de l’onde lumineuse résultante serait égale à zéro !! C’est-à-dire qu’il n’y aurait aucune lumière, d’une autre manière il aurait émission d’un rayonnement noir et dans ces conditions le feu, dû à la combustion de ce corps ayant une température infinie, serait noir et sombre.
Ceci n’est évidement que des paroles théoriques c'est-à-dire qu’elles ne peuvent pas être réalisées en pratique, car nous ne pouvons pas faire augmenter la température d’un corps vers l’infini, il existe des limites pour la température vu qu’aucun corps ne peut supporter des températures très élevées.


 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 APmDg
Figure 2 : Nous ne voyons des couleurs qui sont émises par le feu qu’un domaine très étroit qui est appelé spectre visuel de la lumière ; mais quand la température augmente très fortement, les couleurs visuelles disparaissent et entrent dans la zone de la couleur noire sombre c'est-à-dire le domaine non visuel.
Chiffres et Couleurs
La longueur d’onde de la couleur rouge est de l’ordre de 700 nanomètres, par contre celle du violet est égale à 400 nanomètres.
La couleur d’une étoile dont la température est de l’ordre de 4000 kelvins, est rouge.
La couleur d’une étoile dont la température est de l’ordre de 10 mille kelvins, semble blanche.
La couleur des étoiles dont la température dépasse 10 mille kelvins, apparaît comme étant bleue foncée [4].
Donc, nous nous trouvons devant une progression : rouge – blanc – bleu, mais qu’est ce qu’il y a après le bleu ?

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 V5vdA

Figure 3 : A partir de ce digramme, nous pouvons déterminer la température de n’importe quelle couleur, ainsi le rouge est une couleur ayant une haute longueur d’onde, c’est pourquoi il est considéré comme une couleur froide ! Par contre le bleu foncé possède une courte longueur d’onde c’est pour cela il est considéré comme une couleur chaude, ainsi on pourrait déduire que la couleur la plus chaude est le noir.
La couleur rouge est la première couleur qui apparaît :
Quand on chauffe n’importe quel corps, et qu’on fait augmenter sa température, alors la première couleur qui apparaît suite à ce réchauffement est la couleur rouge, c’est pour cela que les savants considèrent que la couleur rouge est la couleur la plus froide !! À l’encontre de ce qu’on ressent.
La couleur blanche est la couleur centrale
Les savants aujourd’hui mesurent les couleurs d’après leurs températures ; ainsi la température de la couleur rouge est de l’ordre de 1800 kelvins. Par contre la couleur blanche jaunâtre, qui est la couleur du milieu de la journée quand le soleil est levé, est de 6000 kelvins et enfin la température de la couleur bleue est de 10000 kelvins. De ceci, on conclue que la couleur rouge est plus froide que la couleur bleue !! Et ceci est une vérité scientifique que les savants n’ont pu découvrir que dernièrement par des calculs et des mesures [5].
La couleur noire est la dernière couleur qui apparaît :
Nous avons certes tous entendu parler de ce que tous les savants appellent “le trou noir”; c’est une étoile qui s’est explosée sur elle-même et elle est tombée puis elle s’est compressée par effet de la forte pesanteur et est devenue inaperçu, c'est-à-dire que c’est un corps avec une température très élevée plus qu’on peut l'imaginer.
Le trou noir représente la phase finale de la vie des étoiles et représente également la phase finale de la température des étoiles, et ainsi il représente la phase finale de la couleur des étoiles.
Ainsi nous pouvons dire que la couleur noire est la dernière des couleurs thermiques, c’est pour cela que les savants ont appelé le corps virtuel sur lequel ils se basent dans le résultat de leurs expériences “le corps noir”, et ils n’ont encore parvenu à ce corps que théoriquement.
Nous nous trouvons ainsi devant trois couleurs principales qui sont : le rouge, puis le blanc et enfin le noir qui est non visuel. Bien sûr, il existe entre ces trois couleurs différentes des phases, c'est-à-dire que les couleurs du spectre visuel résultant de l’augmentation de la température progressent du rouge vers l’orange puis vers le jaune puis deviennent blanches; ensuite elles se déplacent vers le bleu, puis le violet ; ensuite elles dépassent les couleurs visuelles vers les zones sombres, c'est-à-dire le spectre non visuel, et se terminent par le noir.
Maintenant, nous allons passer aux paroles de notre Saint prophète Mohammed, et nous allons voir comment il a parlé du feu. Et après avoir jeter un coup d'œil sur la science humaine et ce qu’elle a atteint comme données certaines, nous allons passer au premier professeur : Existe-t-il un miracle prophétique dans ce domaine ? Est ce qu’il nous a spécifié les couleurs comme ce qui a été aperçu par les savants de notre époque ?
Hadith prophétique
Notre prophète est venu dans une époque où les polythéistes vénéraient le feu et l'adoraient. Ils croyaient que le feu était un Dieu devant lequel ils devaient se prosterner ! Comment notre prophète s’est il comporté avec cette affaire, et comment il a discuté avec ces gens, a-t-il corrigé les croyances qui régnaient à cette époque, ou il a laissé les gens dans leur ignorance ?
Notre prophète a parlé des couleurs du feu pendant qu'il avertissait les gens du châtiment du Très Haut Dieu. Il a utilisé un miracle scientifique pour prouver à tout ceux qui ont un doute que ce feu va venir sans aucun doute; et le fait d’informer le prophète dans le cadre d’un miracle scientifique est une confirmation irréfutable de la vérité de ses paroles, paix et bénédiction d’Allah sur lui.
Notre saint prophète dit :
[Le feu a été chauffé mille ans jusqu’à ce qu’il devienne rouge, puis il a été chauffé mille autres années jusqu’à ce qu’il devienne blanc, puis il a été chauffé mille autres années jusqu’à ce qu’il devienne noir, alors il est noir et sombre].
D’après ce Hadith, la couleur progresse du rouge vers le blanc en finissant par le noir ! et ceci correspond parfaitement à ce qui a été déterminé par la science moderne. Ainsi, le Hadith confirme que la phase finale c’est les ténèbres et l'obscurité. Ceci nous ne le voyons pas dans la vie actuelle mais les savants nous en ont informé suite à leurs études sur le trou noir.
Le Très Haut Dieu dit dans Sourate AL-GASIYAH (L'ENVELOPPANTE), Versets 1-4:
[T'est-il parvenu le récit de l'enveloppante ?  Ce jour-là, il y aura des visages humiliés,  préoccupés, harassés.  Ils brûleront dans un Feu ardent]
Le mot (حَامِيَة) [ardent] indique le degrés de la température, en d'autre terme il exprime un niveau de chaleur très élevé; on y trouve une indication sur les techniques de rendre un feu ardent c'est-à-dire un réchauffement continue, et ainsi un changement dans les couleurs. Ceci confirme l'authenticité du Hadith prophétique que certains savants considèrent comme étant un faible Hadith [7].
Un miracle prophétique étonnante
1-     Les savants ont considéré la couleur blanche comme une couleur de référence pour l'équilibre des couleurs, et c'est ce qui a était fait par notre saint prophète quand il a considéré que la couleur blanche était au milieu du spectre : rouge – blanc – noir.
2-     Les savants se sont arrêtés au niveau de la couleur bleue car ils n'ont pas pu atteindre la couleur noire ou la température infinie, mais notre saint prophète a traité dans ce Hadith des choses que nous ne pouvons pas voir mais qui existent et les savants y croient et ils les ont démontrés dans leurs calculs et leurs mesures.
3-     Le Saint prophète était progressif dans son récit quand il a commencé par la couleur ayant l'onde la plus longue, vers celle ayant l'onde la plus courte, c'est-à-dire de la couleur rouge vers celle blanche, ensuite il a terminé par les ondes très courtes et celles-ci nous ne pouvons pas les voir car elles sont noires!! Cette progression dans les couleurs ou dans les longueurs d'ondes, c'est ce qui intéresse les savants vu qu'ils commencent souvent la classification des couleurs à partir du rouge, en direction du bleu.
4-     Le Hadith a cité les étapes périodiques pour le changement des couleurs, c'est-à-dire qu’il y a un temps qui découle et il y a également des opérations de réchauffement et d’échauffement qui induisent le changement des couleurs, et c’est ce dont parlent les savants de nos jours.
5-     Le Hadith a mis le point sur le changement de la couleur avec le changement du degré de la température ; la couleur rouge est la couleur la plus froide et c’est ce que dit les savants de nos jours ; par contre la couleur blanche est la couleur de référence ou la couleur d’équilibre. Cependant les couleurs foncées ont une température très élevée, elles sont chaudes.
Réponse à une question
Certains peuvent douter que le feu n’exige pas une période de mille ans afin qu’il devienne rouge, car par exemple on voit que la lumière d’une bougie ne demande que quelques secondes pour qu’elle devienne rouge, alors comment expliquer ceci ?
Le saint prophète parle dans ce Hadith du feu du jour de la résurrection, c’est un feu qui ne ressemble pas au feu qu’on voit dans la vie actuelle ; tout ce que nous voyons dans l’univers aujourd’hui n’est qu’une partie du feu de l’enfer. C’est pourquoi Abou Horayra a rapporté que le prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit :
[Le feu que les enfants d’Adam allument n’est qu’une partie sur soixante dix parties du feu de l’enfer, ils ont dit : Ô prophète d’Allah est-il suffisante ? il a dit : il est supérieur à lui par soixante neuf parties]
Dans ce Hadith, une indication claire à la grandiose du feu de l’enfer et l’ampleur du degré de sa température, et que le feu du jour de la résurrection est beaucoup plus énorme des milliers de fois que le feu que nous voyons dans notre vie actuelle.
Réfléchies un peu avec moi, cher frère, à ce feu qui nécessite mille ans afin qu’il devienne rouge, puis mille autres années afin qu’il devienne blanc, puis mille autres années afin qu’il devienne noir ; et il se peut que chaque jour de ces mille ans soit égale à mille ans de ce que nous comptons nous dans notre vie actuelle :
[Et ils te demandent de hâter [l'arrivée] du châtiment. Jamais Allah ne manquera à Sa promesse. Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez] (Al Hajj (Le Pèlerinage) : 47)
Penses avec moi comment doit être la forme de ce feu ? et comment nos corps vont pouvoir supporter un tel feu si le Très Haut Dieu n’ait pas pitié de nous ?
Conclusion
On dit à tout ceux qui doutent du jour de résurrection et qui doutent de l’existence d’Allah et de l’Islam de lire juste un petit peu sur les miracles de ce prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. On leur demande de penser à ces extraits de miracles et qu’ils se posent la question suivante puis essayent de lui trouver une réponse : Comment le saint prophète a pu avoir connaissance de cette progression des couleurs ? Comment il a pu savoir que la phase finale des degrés de la température serait la couleur noire ? Comment il a eu connaissance de la relation qui existe entre le degré de la chaleur du feu et sa couleur ?
Allah ait pitié de nous et évite nous le châtiment du feu, sa chaleur et ses obscurités, et on se rappelle l’ordre de notre saint prophète :
[Évite le feu même si ce n’est que par la moitié d’une datte, et si tu ne trouves pas alors par un mot doux].
Allah fait qu’on soit parmi tes serviteurs fidèles, parmi ceux que Tu as décrit comme étant : Qui disent : “Seigneur, écarte de nous le châtiment de l'Enfer”. - car son châtiment est permanent. * Quels mauvais gîte et lieu de séjour !] [Al-Furqane ‘Le Discernement’: 65-66]
--------------------

Par: Abduldaem Al-Kaheel
www.kaheel7.com/fr

Références:
1.       Article sur l rayonnement du corps noir : http://galileo.phys.virginia.edu/classes/252/black_body_radiation.html
2.       Article sous le thème ‘la chaleur des couleurs’ sur le lien : http://www.techmind.org/colour/coltemp.html
3.       Cours sur les couleurs des étoiles sur le lien : http://www.shodor.org/refdesk/Resources/Activities/ColorsOfStars/lessonplan.php
4.       Voir article sous le thème ‘Equilibre de la couleur blanche’ sur le lien : http://www.cambridgeincolour.com/tutorials/white-balance.htm
5.       Article sous le thème ‘la chaleur des couleurs’ sur le lien : http://en.wikipedia.org/wiki/Color_temperature
6.       Ce Hadith se trouve également dans N° 2125.
7.       Article sous le thème ‘les propriétés du corps noir’ sur le lien : http://ultimateavmag.com/features/204eye/index2.html
8.       Article sous le thème ‘Introduction à la science des couleurs’ sur le lien : http://www.techmind.org/colour/index.html
9.       Berns, Roy S.. Billmeyer and Saltzman's Principles of Color Technology, 3rd edition, New York: Wiley, 2000.


Dernière édition par La Plume le Sam 9 Oct - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 19:43

DIFFERENTS POINTS SUR LE LEVER ET LE COUCHER DU SOLEIL

   Et J’en jure par le Seigneur des Orients et des Occidents, Nous sommes en mesure… (Coran, 70 : 40)

   Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui les sépare et Seigneur des Orients. (Coran, 37 : 5)

   Le Seigneur des deux Orients et le Seigneur des deux Occidents. (Coran, 55 : 17)

Comme nous pouvons le noter, les mots orient et occident sont utilisés à la forme plurielle dans les versets ci-dessus. Par exemple, le mot machaariq traduit par « orients » dans le premier verset, et le mot maghaarib traduit par « occidents », sont à la forme plurielle, et indiquent qu’il y en a deux de chaque. Les mots machriqayn et maghribayn dans le dernier verset sont utilisés pour les deux orients et les deux occidents. Machaariq et maghaarib signifient aussi le lieu où le Soleil se lève et se couche. Les versets ci-dessus font par conséquent référence aux différents lieux où l’aube prend naissance et où le jour prend fin. Il faut noter aussi que c’est le Seigneur des « Orients et des Occidents » qui jure dans le premier verset.



La Plume a écrit:
Six portes au lever, et six porte du coucher

Chapitre 71 Livre d'Henoch

4. Par ces mêmes portes la lune sort et entre également, et je vis ces princes des luminaires, avec
les astres qui les précédent, les six portes de leur lever, les six portes de leur coucher.
5. Toutes ces portes se trouvent l'une après l'autre dans le même alignement, et à droite et à
gauche se trouvent pratiquées des fenêtres.









En combien de temps arrive la lumière du soleil ?

Distance soleil terre : 149,6 millions km

Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s (mètres par seconde)

150 millions de km

300 000 (km/s) / 2 = 150 000 km par 1/2 sec.

x1000 = 150 millions par ½ sec = 500sec soit = 8,33 minutes

En tout, on obtient le total d’environ 8,3 minutes ; il faut donc 500 secondes pour que la lumière du soleil atteigne la terre.


De quoi est composé la lumière du soleil ?


Le soleil émet un rayonnement de type électromagnétique*. Ce rayonnement constitue un spectre de lumière (le spectre de la lumière blanche comporte une infinité de couleurs). La lumière blanche qui est composée de lumières colorées appelées radiation, le Bleu, le Jaune, le Rouge qui sont les couleurs primaires, le Vert, le Violet et l’Orangé Indigo. Il y a deux couleurs non visibles : l’ultraviolet et l’infrarouge.



En traversant l’atmosphère, des parties de ce rayonnement sont réfléchies, absorbées ou diffusées. Ainsi à la surface de la Terre, les rayonnements solaires comprennent 5 % d’ultraviolet, 40 % de lumière visible et 55 % d’infrarouge. Le rayonnement solaire contient aussi des rayons cosmiques : flux de noyaux atomiques et de particule de haute énergie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 20:20

Citation :
DIFFERENTS POINTS SUR LE LEVER ET LE COUCHER DU SOLEIL

   Les scientifiques ont récemment découvert, en 2011, l’existence d’un astre tournant autour de deux soleils et cet astre a deux levants et deux couchants. Ils ont découvert aussi qu’il existait beaucoup d’astres similaires dans l’univers. Louange à Allah, le Coran a mentionné cela il y a quatorze siècles dans sa Parole «Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants ! »  [Ar-Raĥmān (le Tout Miséricordieux) : 17]. Qui donc a informé le Prophète (Que la Paix et la Bénédiction d’Allah soient sur Lui) de cette réalité scientifique ?

--------------------

Ecrit par: Abduldaem Al-Kaheel
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptySam 7 Aoû - 20:30

On parlera dans cet article d’un important miracle coranique que Dieu le Tout-Puissant nous l’a décrit, il s’agit de la formation des montagnes à travers de milliers d’années ….



Les géologues nous révèlent les secrets de la formation des montagnes; C’est depuis plus de trois milles millions d’années que l’activité de la surface de la terre était très marquée ainsi que celle des volcans, des tremblements de terre et l’émission de larves.

Durant des millions d’années la partie la plus superficielle de la terre appelée écorce terrestre s’est refroidie, créant des couches de recouvrement du globe terrestre, qui sont en lents mouvements continuels ; Lors de leurs cohésions se crées de fortes pressions qui extériorisent verticalement leurs extrémités; C’est ainsi qu’à travers des millions d’années que les montagnes qu’ont vois actuellement se sont formées.

Le mot implanté est le juste mot pour exprimer la formation des montagnes. C’est pour cela, le Saint Coran confirme cette réalité scientifique, Dieu dit : « Et il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez » [Al-Nahl 15] (les abeilles 15).

Puis admirant ensemble le verset suivant qui parle de l’étendu de la terre et de son mouvement ainsi du mécanisme d’enfoncement des montagnes suite aux mouvements des couches. Le tout puissant dit : « Et la terre, nous l’avons étendue et nous y avons enfoncé fermement des montagnes et y avons fait pousser toutes sortes de magnifiques couples de (végétaux) » [Qāf : 7]

Ce verset parle de l’étendue de la terre qui est une réalité ; lorsque l’homme tend sa main, il fait un mouvement pour l’étendre, c’est ce qui est décrit par Dieu: «Et la terre, nous l’avons étendue », en la faisant bougée lentement. Le mouvement et la cohésion des couches superficielles expulsent le contenu de la terre donnant ainsi naissance aux montagnes, c’est pour cela que notre Dieu dit : « Et la terre, nous l’avons étendue et nous y avons enfoncé fermement des montagnes ». Ce phénomène de mouvement sera plus violant lors du jour du dernier jugement,  le Tout-Puissant dit : «  Et que la terre sera nivelée * Et qu’elle rejettera ce qui est en son sein et se videra » [La Déchirure : 3-4] (Al-Inšiqăq 3-4).

Lors du jour du dernier jugement ; Par leurs mouvements, ces couches se tasseront fortement, faisant sortir le contenu de la terre en surface, notre Tout-Puissant dit : « Et qu’elle rejettera ce qui est en son sein », de même « Et nous y avons enfoncé fermement des montagnes ».

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Wr42Y

Après une étude ayant durée deux siècles, les scientifiques confirment que les montagnes se sont formées par expulsion du contenu de la terre suite aux cohésions de ses couches ; ce qui a été décrit dans le Saint Coran 14 siècles auparavant.

Analysant ensemble cet équilibre : Dieu a étendu la surface de la terre, a fait bougé ses parties et il a implanté des montagnes qui stabiliseront la terre durant toute la vie humanitaire. Une fois que la fonction de la terre sera achevée, Dieu fera bouger les couches superficielles de la terre, qui par leurs cohésions, le contenu de la terre sera émis annonçant le jour du dernier jugement, ces mouvements feront bouger les montagnes ; Concernant les événements du jour de la résurrection, le Tout-Puissant dit : «  Et les montagnes mises en marche » [L’obscurcissement : 3] (Al-Takwīr : 3)

Analysant ensemble ce phénomène qui est le tremblement de la terre le jour de la résurrection. Le tout puisant dit : « Quand la terre tremblera d’un violant tremblement * et que la terre fera sortir ses fardeaux » [La Secousse : 1 -2] (Az-Zalzalah : 1-2). Le mot fardeaux Signifie le lourd contenu de la terre, c’est ce qui a été découvert par la science moderne. La densité et le poids des couches de la terre augmentent progressivement en allons vers le centre de la terre. L’écorce terrestre est plus légère que celle qui se situe en dessous d’elle ; En allant en profondeur la densité est de plus en plus importante, dont le noyau présente une masse et un poids très élevés.

Le mouvement et la cohésion des couches de la terre ont entrainés l’apparition des montagnes, la stabilité de l’écorce terrestre ainsi que le retour de l’équilibre de la terre. La réalité scientifique retrouvée dans les recherches géologiques, est que la terre vibrée et était instable au début de sa création, d’où l’apparition de chaines montagneuses pourvues de longues racines s’étendant à des dizaines de kilomètres au sein de l’enveloppe pierreuse de la terre ce qui a engendré la stabilité du globe terrestre.

Miracles dans la Sainte Sunna

C’est une parfaite réalité qui est retrouvée dans le Hadith de notre cher Elu Mohamed (Que la paix et le salut de Dieu soient sur lui) : « Lorsque Dieu a crée la terre, il l’a fait ébranlée puis il a crée les montagnes qui l’en stabilisée »  [Hadith rapporté par At-Tirmidhi]. Analysant la parole de Mohamed (Que la paix et le salut de Dieu soient sur lui),  le terme (ébranlée) signifie se pencher au point de se renverser comme un navire qui flotte sur la surface de l’eau et qui risque d’être renversé par les vagues.

La science a prouvée la réalité du flottement de l’écorce terrestre sur une surface de larve d’une température de milliers de degrés Celsius.

Les scientifiques dénomment la couche qui suit l’écorce terrestre « zone de faiblesse de la terre », elle est constituée de roches fondues ayant une haute densité, une température et une pression élevées, ce qui génère des courants thermiques qui font bougés les différents composants de l’écorce de la terre, qui semble se renverser. La présence de montagnes sur cette écorce a un rôle important pour son équilibre en l’a rendant plus stable et plus régulière dans son mouvement sur son axe. Ici, nous nous arrêtons avec ce grand Hadith, qui parle avec une grande précision d’une réalité scientifique que les géologues décrivent actuellement.

Alors, qui a informé notre sacré Prophète de toutes ces réalités, et qui lui a apprit tout ces termes scientifiques ? Car le mot (ébranlée) est le mot le plus approprié pour décrire avec une grande précision l’état de la terre au début de sa création et le mot (stabilisée) est le mot juste pour traduire l’état de la terre après sa création.

N’es pas ce Hadith une preuve formelle que c’est Dieu qui a enseigné à son prophète, qui nous a transmis son savoir intégralement tel qu’il lui a été dicté par Dieu.

 --------------------

Ecrit par: Abduldaem Al-Kaheel


___________

S/88

17 Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés,

18 et le ciel comment il est élevé,

19 et les montagnes comment elles sont dressées

20 et la terre comment elle est nivelée ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyDim 8 Aoû - 19:56

Nous ne pouvons que dire : "La illa ha illa Allah" " Il n'y a de divinité qu'Allah" face aux preuves évidente !

https://islamhouse.com/fr/books/316716/

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 ?u=https%3A%2F%2Ftse1.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 21:34

Il ne faut jamais oublier que Suleyman (as) était un super héro au sens premier du terme, il était doté de super pouvoirs .

Comme le fait de parler le langage de animaux et ici l’exemple des fourmis est éloquent, la science du 21ème siècle confirme tout cela ; SubhanAllah !


Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMar 10 Aoû - 8:13

Le rayonnement fossile
Vendredi 15 mai 2009

Le rayonnement fossile est un rayonnement observé dans toutes les directions d’observations et quelque soit le point de l’espace où l’on se trouve. Son existence avait été prédite théoriquement comme une conséquence du Big Bang. Pendant les 380 000 ans qui ont suivi l’explosion originelle, l’univers est très chaud et très dense, à un tel point que les atomes n’existent pas encore. Aussi, la lumière n’arrive pas à se propager dans cette soupe de protons et électrons que constitue l’univers primordial. On parle de « nucléosynthèse primordiale ». Peu après il y eu la recombinaison, période dans laquelle l’univers s’est dilué et refroidi jusqu’à ce que les premiers atomes se forment et que la lumière puissent se propager librement. Le premier rayonnement fossile fut découvert par deux Américains presque par hasard. En 1965 deux ingénieurs américains Arno Penzias et Robert Wilson, avaient conçu une antenne micro-onde destinée à communiquer avec le premier satellite de télécommunication Telstar. Dès les premiers essais un signal imprévu est capté. Faisant penser à du bruit il est présent dans toutes les directions d’observations. Après vérification approfondie de tout l’appareillage, le signal parasite persistait. L’explication leur vint finalement lorsqu’ils entendirent parler des travaux de deux astrophysiciens américains, Robert Dicke et James Peebles : leur antenne ne captait pas un bruit parasite, mais bien le rayonnement fossile. Les mesures montrent alors qu’il s’agit d’un rayonnement à 3 degrés Kelvin. Grâce à cette découverte Penzias et Wilson reçurent le prix Nobel en 1978.

Allah exalté soit il dit : [ Par le ciel qui fait revenir ! ] (At-Târiq : 11)

Le ciel dans le coran a deux significations; ciel de la terre(atmosphère) ou l’univers.

Dans ce verset si l’on interprète le mot ciel par univers ce verset parlerait du rayonnement fossile qui se répercute dans toutes les directions de l’univers et qui se comporte comme une sorte de trace qui date du début de la création de l’univers.

Louange à Allah.

http://www.astrosurf.com/luxorion/Images/cobe-univers.jpg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMar 31 Aoû - 8:11

Le Coran attire l’attention sur les empreintes digitales tout en précisant qu’il est facile pour Dieu de ressusciter l’homme après la mort :

« Mais si ! Nous sommes capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts. » (Coran, 75 : 4)

Cette mise en relief des extrémités des doigts a une signification très spéciale car l’aspect et les détails figurant sur cette partie des membres sont absolument spécifiques à chaque individu. Toute personne vivante ou ayant vécu sur terre a des empreintes digitales uniques.

Gloire et Pureté à Allah autant qu’il se doit.

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Doigt

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empreintedigitale
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyLun 6 Sep - 0:05

Je relate ici, un excellent site sur les miracles scientifique du Coran, très complets et diversifié c'est un réel plaisirs et un excellent dhikr !

https://www.miracles-of-quran.com/french/distance.htm


Dernière édition par La Plume le Lun 13 Déc - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 EmptyMer 22 Sep - 0:00

Bismillahi Ar Rahman Ar Rahim

39 : 6 - Il vous a créés d'une personne unique et a tiré d'elle son épouse. Il a fait descendre pour vous huit couples de bestiaux. Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres. Tel est Dieu, votre Seigneur. À Lui la royauté. Aucune divinité à part Lui. Comment pouvez-vous vous éloigner ?




Les scientifiques disent que l’opération du développement de l’embryon dans le ventre de sa mère passe par trois ténèbres que sont : le mur du ventre, le mur de l’utérus, le mur du placenta et ses membranes. Allah (Exalté soit-Il) dit -ce qui peut être traduit comme : " Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres. " (Az-Zoumar (LES GROUPES) : 6). Personne ne connaissait ces opérations cachées à l’époque de la révélation du Coran ce qui est preuve de la véracité du Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui).
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Contenu sponsorisé





 Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Qur'ān : infaillibilité scientifique    Le Qur'ān : infaillibilité scientifique - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Qur'ān : infaillibilité scientifique
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Coran :: Miracle du Coran-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: