Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €
Le deal à ne pas rater :
Manga Fire Force : où commander le Tome 34 Fire Force édition ...
11.50 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Pharaon : L’homme aux épieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4244
Date d'inscription : 29/04/2021

Pharaon : L’homme aux épieux  Empty
19092022
MessagePharaon : L’homme aux épieux

Voici une chronologie de l'histoire de Moise a la lumière du Coran, comme il vit la lumière dans cet arbre ardent, Moïse le doué de clairoyance paix sur lui et son frère.




Pharaon : L’homme aux épieux  Indeonesia_basmala

L'histoire de Moïse et de Pharaon

25-31-C'est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien.


La Volonté de Dieu – Le recueillement

28 : 4 Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d'abuser de la faiblesse de l'un d'eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.
5 Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeants et en faire les héritiers,
6 et les établir puissamment sur terre, et faire voir à Fir'awn (Pharaon), à Hâmân, et à leurs soldats, ce dont ils redoutaient.
7 Et Nous révélâmes à la mère de Musa (Moïse) [ceci]: « Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager. »
8 Les gens de Fir'awn (Pharaon) le recueillirent, pour qu'il leur soit un ennemi et une source d'affliction ! Fir'awn (Pharaon), Hâmân et leurs soldats étaient fautifs.
9 Et la femme de Fir'awn (Pharaon) dit: « (Cet enfant) réjouira mon œil et le tien ! Ne le tuez pas. Il pourrait nous être utile ou le prendrons-nous pour enfant. » Et ils ne pressentaient rien.
10 Et le cœur de la mère de Musa (Moïse) devint vide. Peu s'en fallut qu'elle ne divulguât tout, si Nous n'avions pas renforcé son cœur pour qu'elle restât du nombre des croyants.
11 Elle dit à sa sœur : « Suis-le » elle l'aperçut alors de loin sans qu'ils ne s'en rendent compte.
12 Nous lui avions interdit auparavant (le sein) des nourrices. Elle (la sœur de Musa (Moïse)) dit donc: « Voulez-vous que je vous indique les gens d'une maison qui s'en chargeront pour vous tout en étant bienveillants à son égard ? »
13 Ainsi Nous le rendîmes à sa mère, afin que son œil se réjouisse, qu'elle ne s'affligeât pas et qu'elle sût que la promesse d'Allah est vraie. Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
14 Et quand il eut atteint sa maturité et sa pleine formation, Nous lui donnâmes la faculté de juger et une science. C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants.
15 Il entra dans la ville à un moment d'inattention de ses habitants; il y trouva deux hommes qui se battaient, l'un était de ses partisans et l'autre de ses adversaires. L'homme de son parti l'appela au secours contre son ennemi. Musa (Moïse) lui donna un coup de poing qui l'acheva. -[Musa (Moïse)] dit: « Cela est l'œuvre du Diable. C'est vraiment un ennemi, un égareur évident. »
16 Il dit: « Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même; pardonne-moi. » Et Il lui pardonna. C'est Lui vraiment le Pardonneur, le Miséricordieux !
17 Il dit: « Seigneur, grâce aux bienfaits dont Tu m'as comblé, jamais je ne soutiendrai les criminels. »
18 Le lendemain matin, il se trouva en ville, craintif et regardant autour de lui, quand voilà que celui qui lui avait demandé secours la veille, l'appelait à grands cris. Musa (Moïse) lui dit: « Tu es certes un provocateur déclaré. »
19 Quand il voulut porter un coup à leur ennemi commun, il (l'Israélite) dit: « Ô Musa (Moïse), veux-tu me tuer comme tu as tué un homme hier ? Tu ne veux être qu'un tyran sur terre; et tu ne veux pas être parmi les bienfaiteurs. »
20 Et c'est alors qu'un homme vint du bout de la ville en courant et dit: « Ô Musa (Moïse), les notables sont en train de se concerter à ton sujet pour te tuer. Quitte (la ville). C'est le conseil que je te donne. »
21 Il sortit de là, craintif, regardant autour de lui. Il dit: « Seigneur, sauve-moi de [ce] peuple injuste ! »
22 Et lorsqu'il se dirigea vers Madyan, il dit: « Je souhaite que mon Seigneur me guide sur la voie droite. »
23 Et quand il fut arrivé au point d'eau de Madyan, il y trouva un attroupement de gens abreuvant [leurs bêtes] et il trouva aussi deux femmes se tenant à l'écart et retenant [leurs bêtes]. Il dit: « Que voulez-vous ? » Elles dirent: « Nous n'abreuverons que quand les bergers seront partis; et notre père est fort âgé. »
24 Il abreuva [les bêtes] pour elles puis retourna à l'ombre et dit: « Seigneur, j'ai grand besoin du bien que tu feras descendre vers moi. »
25 Puis l'une des deux femmes vint à lui, d'une démarche timide, et lui dit: « Mon père t'appelle pour te récompenser pour avoir abreuvé pour nous. » Et quand il fut venu auprès de lui et qu'il lui eut raconté son histoire, il (le vieillard) dit: « N'aie aucune crainte: tu as échappé aux gens injustes. »
26 L'une d'elles dit: « Ô mon père, engage-le [à ton service] moyennant salaire, car le meilleur à engager c'est celui qui est fort et digne de confiance. »
27 Il dit: « Je voudrais te marier à l'une de mes deux filles que voici, à condition que tu travailles à mon service durant huit ans. Si tu achèves dix [années], ce sera de ton bon gré; je ne veux cependant rien t'imposer d'excessif. Tu me trouveras, si Allah le veut, du nombre des gens de bien. »
28 « C'est (conclu) entre toi et moi, dit [Musa (Moïse)]. Quel que soit celui des deux termes que je m'assigne, il n'y aura nulle pression sur moi. Et Allah est Garant de ce que nous disons. »

20 : 37 Et Nous t'avons déjà favorisé une première fois
38 lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé:
39 « Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra. » Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon œil.
40 Et voilà que ta sœur (te suivait en) marchant et disait: « Puis-je vous indiquer quelqu'un qui se chargera de lui ? » Ainsi, Nous te rapportâmes à ta mère afin que son œil se réjouisse et qu'elle ne s'afflige plus. Tu tuas ensuite un individu; Nous te sauvâmes des craintes qui t'oppressaient; et Nous t'imposâmes plusieurs épreuves. Puis tu demeuras des années durant chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, Ô Musa (Moïse), conformément à un décret.

La Rencontre avec l'arbre béni, avec Allah Lumière des Cieux et de la Terre

27 :  7 (Rappelle) quand Musa (Moïse) dit à sa famille: « J'ai aperçu un feu; je vais vous en apporter des nouvelles, ou bien je vous apporterai un tison allumé afin que vous vous réchauffiez. »
8 Lorsqu'il y arriva, on l'appela, -béni soit Celui qui est dans le feu et Celui qui est tout autour, et gloire à Allah, Seigneur de l'univers.
9 « Ô Musa (Moïse), c'est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage. »
10 Et: « Jette ton bâton. » Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna le dos [pour fuir] sans revenir sur ses pas: « N'aie pas peur, Musa (Moïse). Les Messagers n'ont point peur auprès de Moi.
11 Sauf celui qui a commis une injustice puis a remplacé le mal par le bien... alors Je suis Pardonneur et Miséricordieux.
12 Et introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et sans aucun mal -un des neuf prodiges à Fir'awn (Pharaon) et à son peuple, car ils sont vraiment des gens
pervers » -.
13 Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent: « C'est là une magie évidente ! »
14 Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs.


20 : 9 Le récit de Musa (Moïse) t'est-il parvenu ?
10 Lorsqu'il vit du feu, il dit à sa famille: « Restez ici ! Je vois du feu de loin; peut-être vous en apporterai-je un tison, ou trouverai-je auprès du feu de quoi me guider ».
11 Puis, lorsqu'il y arriva, il fut interpellé: « Musa (Moïse) !
12 Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales: car tu es dans la vallée sacrée, Tuwâ.
13 Moi, Je t'ai choisi ; écoute donc ce qui va être révélé.
14 Certes, c'est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour te souvenir de Moi.
15 L'Heure va certes arriver. Je la cache à peine, pour que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.
16 Que celui qui n'y croit pas et qui suit sa propre passion ne t'en détourne pas. Sinon tu périras.
17 Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, Ô Musa (Moïse) ? »
18 Il dit: « C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages. »
19 [Allah lui] dit: « Jette-le, Ô Musa (Moïse). »
20 Il le jeta: et le voici un serpent qui rampait.
21 [Allah] dit: « Saisis-le et ne crains rien: Nous le ramènerons à son premier état.
22 Et serre ta main sous ton aisselle: elle en sortira blanche sans aucun mal, et ce sera là un autre prodige,
23 afin que Nous te fassions voir de Nos prodiges les plus importants.
24 Rends-toi auprès de Fir'awn (Pharaon) car il a outrepassé toute limite.
25 [Musa (Moïse)] dit: « Seigneur, ouvre-moi ma poitrine,
26 et facilite ma mission,
27 et dénoue un nœud en ma langue,
28 afin qu'ils comprennent mes paroles,
29 et assigne-moi un assistant de ma famille:
30 Harun (Aaron), mon frère,
31 accrois par lui ma force !
32 et associe-le à ma mission,
33 afin que nous Te glorifions beaucoup,
34 et que nous T'invoquions beaucoup.
35 Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous. »
36 [Allah] dit: « Ta demande est exaucée, Ô Musa (Moïse).
37 Et Nous t'avons déjà favorisé une première fois
38 lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé:
39 « Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra. » Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon œil.
40 Et voilà que ta sœur (te suivait en) marchant et disait: « Puis-je vous indiquer quelqu'un qui se chargera de lui ? » Ainsi, Nous te rapportâmes à ta mère afin que son œil se réjouisse et qu'elle ne s'afflige plus. Tu tuas ensuite un individu; Nous te sauvâmes des craintes qui t'oppressaient; et Nous t'imposâmes plusieurs épreuves. Puis tu demeuras des années durant chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, Ô Musa (Moïse), conformément à un décret.
41 Et je t'ai assigné à Moi-Même.
42 Pars, toi et ton frère, avec Mes prodiges; et ne négligez pas de M'invoquer.
43 Allez vers Fir'awn (Pharaon): il s'est vraiment rebellé.
44 Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il ?
45 Ils dirent: « Ô notre Seigneur, nous craignons qu'il ne nous maltraite indûment, ou qu'il dépasse les limites. »
46 Il dit: « Ne craignez rien. Je suis avec vous: J'entends et Je vois.


26 : 29 Puis, lorsque Musa (Moïse) eut accompli la période convenue et qu'il se mit en route avec sa famille, il vit un feu du côté du Mont. Il dit à sa famille: « Demeurez ici. J'ai vu du feu. Peut-être vous en apporterai-je une nouvelle ou un tison de feu afin que vous vous réchauffiez. »
30 Puis quand il y arriva, on l'appela, du flanc droit de la vallée, dans la place bénie, à partir de l'arbre: « Ô Musa (Moïse) ! C'est Moi Allah, le Seigneur de l'univers. »
31 Et: « Jette ton bâton » Puis quand il le vit remuer comme si c'était un serpent, il tourna le dos sans même se retourner.: « Ô Musa (Moïse) ! Approche et n'aie pas peur: tu es du nombre de ceux qui sont en sécurité.
32 Introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique: elle sortira blanche sans aucun mal. Et serre ton bras contre toi pour ne pas avoir peur. Voilà donc deux preuves de ton Seigneur pour Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Ce sont vraiment des gens pervers. »
33 « Seigneur, dit [Musa (Moïse)], j'ai tué un des leurs et je crains qu'ils ne me tuent.
34 Mais Harun (Aaron), mon frère, est plus éloquent que moi. Envoie-le donc avec moi comme auxiliaire, pour déclarer ma véracité: je crains, vraiment, qu'ils ne me traitent de menteur. »
35 [Allah] dit: « Nous allons, par ton frère, fortifier ton bras, et vous donner des arguments irréfutables; ils ne sauront vous atteindre, grâce à Nos signes [Nos miracles]. Vous deux et ceux qui vous suivront seront les vainqueurs. »

26 : 10 Et lorsque ton Seigneur appela Musa (Moïse): « Rends-toi auprès du peuple injuste,
11 [auprès du] peuple de Fir'awn (Pharaon) » ne craindront-ils pas (Allah) ?
12 Il dit: « Seigneur, je crains qu'ils ne me traitent de menteur;
13 que ma poitrine ne se serre, et que ma langue ne soit embarrassée: Mande donc Harun (Aaron).
14 Ils ont un crime à me reprocher; je crains donc qu'ils ne me tuent ».
15 Mais [Allah lui] dit: « Jamais ! Allez tous deux avec Nos prodiges, Nous resterons avec vous et Nous écouterons.
16 Rendez-vous donc tous deux auprès de Fir'awn (Pharaon), puis dites: « Nous sommes les messagers du Seigneur de l'univers,
17 pour que tu renvoies les enfants d'Israʾil (Israël) avec nous. »


77  : 17 « Va vers Fir'awn (Pharaon). Vraiment, il s'est rebellé ! »
18 Puis dis-lui: « Voudrais-tu te purifier ?


La Confrontation – La bataille mais pas la guerre


10 : 75 Ensuite, Nous envoyâmes après eux Musa (Moïse) et Harun (Aaron), munis de Nos preuves à Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais (ces gens) s'enflèrent d'orgueil et ils étaient un peuple criminel.
76 Et lorsque la vérité leur vint de Notre part, ils dirent: « Voilà certes, une magie manifeste ! »
77 Musa (Moïse) dit: « Dites-vous à la Vérité quand elle vous est venue: Est-ce que cela est de la magie ? Alors que les magiciens ne réussissent pas... »
78 Ils dirent: « Est-ce pour nous écarter de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres que tu es venu à nous, et pour que la grandeur appartienne à vous deux sur la terre ? Et nous ne croyons pas en vous ! »
79 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Amenez-moi tout magicien savant ! »
80 Puis, lorsque vinrent les magiciens, Musa (Moïse) leur dit: « Jetez ce que vous avez à jeter. »
81 Lorsqu'ils jetèrent, Musa (Moïse) dit: « Ce que vous avez produit est magie ! Allah l'annulera. Car Allah ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre.
82 Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels. »
83 Personne ne crut (au message) de Musa (Moïse), sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Fir'awn (Pharaon) et de leurs notables. En vérité, Fir'awn (Pharaon) fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants.
84 Et Musa (Moïse) dit: « Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis. »
85 Ils dirent: « En Allah nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes.
86 Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants. »
87 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse) et à son frère: « Prenez pour votre peuple des maisons en Egypte, faites de vos maisons un lieu de prière et soyez assidus dans la prière. Et fais la bonne annonce aux croyants. »
88 Et Musa (Moïse) dit: « Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Fir'awn (Pharaon) et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux. »
89 Il dit: « Votre prière est exaucée. Restez tous deux sur le chemin droit, et ne suivez point le sentier de ceux qui ne savent pas. »


26 : 18 « Ne t'avons-nous pas, dit Fir'awn (Pharaon), élevé chez nous tout enfant ? Et n'as-tu pas demeuré parmi nous des années de ta vie ?
19 Puis tu as commis le méfait que tu as fait, en dépit de toute reconnaissance. »
20 « Je l'ai fait, dit Musa (Moïse), alors que j'étais encore du nombre des égarés.
21 Je me suis donc enfui de vous quand j'ai eu peur de vous: puis, mon Seigneur m'a donné la sagesse et m'a désigné parmi Ses messagers.
22 Est-ce là un bienfait de ta part [que tu me rappelles] avec reproche, alors que tu as asservi les enfants d'Israʾil (Israël) ? »
23 « Et qu'est-ce que le Seigneur de l'univers ? » dit Fir'awn (Pharaon).
24 « Le Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, dit [Musa (Moïse)], si seulement vous pouviez en être convaincus ! »
25 [Pharaon] dit à ceux qui l'entouraient: « N'entendez-vous pas ? »
26 [Musa (Moïse)] continue: « ... Votre Seigneur, et le Seigneur de vos plus anciens ancêtres. »
27 « Vraiment, dit [Pharaon], votre messager qui vous a été envoyé, est un fou. »
28 [Musa (Moïse)] ajouta: « ... Le Seigneur du Levant et du Couchant et de ce qui est entre les deux; si seulement vous compreniez ! »
29 « Si tu adoptes, dit [Pharaon], une autre divinité que moi, je te mettrai parmi les prisonniers. »
30 « Et même si je t'apportais, dit [Musa (Moïse)], une chose (une preuve) évidente ? »
31 « Apporte-la, dit [Pharaon], si tu es du nombre des véridiques. »
32 [Musa (Moïse)] jeta donc son bâton et le voilà devenu un serpent manifeste.
33 Et il tira sa main et voilà qu'elle était blanche (étincelante) à ceux qui regardaient.
34 [Fir'awn (Pharaon)] dit aux notables autour de lui: « Voilà en vérité un magicien savant.
35 Il veut par sa magie vous expulser de votre terre. Que commandez-vous ? »
36 Ils dirent: « Remets-les à plus tard, [lui] et son frère, et envoie des gens dans les villes, pour rassembler,
37 et t'amener tout grand magicien savant. »
38 Les magiciens furent donc réunis en rendez-vous au jour convenu.
39 Et il fut dit aux gens: « Est-ce que vous allez vous réunir,
40 afin que nous suivions les magiciens, si ce sont eux les vainqueurs ? »
41 Puis, lorsque les magiciens arrivèrent, ils dirent à Fir'awn (Pharaon): « Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ? »
42 Il dit: « Oui, bien sûr, vous serez alors parmi mes proches ! »
43 Musa (Moïse) leur dit: « Jetez ce que vous avez à jeter. »
44 Ils jetèrent donc leurs cordes et leurs bâtons et dirent: « Par la puissance de Fir'awn (Pharaon) ! C'est nous qui serons les vainqueurs. »
45 Puis Musa (Moïse) jeta son bâton, et voilà qu'il happait ce qu'ils avaient fabriqué.
46 Alors les magiciens tombèrent prosternés,
47 disant: « Nous croyons au Seigneur de l'univers,
48 Le Seigneur de Musa (Moïse) et d'Harun (Aaron). »
49 [Fir'awn (Pharaon)] dit: « Avez-vous cru en lui avant que je ne vous le permette ? En vérité, c'est lui votre chef, qui vous a enseigné la magie ! Eh bien, vous saurez bientôt ! Je vous couperai, sûrement, mains et jambes opposées, et vous crucifierai tous. »
50 Ils disent: « Il n'y a pas de mal ! Car c'est vers notre Seigneur que nous retournerons.
51 Nous convoitons que notre Seigneur nous pardonne nos fautes pour avoir été les premiers à croire. »


28 : 36 Puis, quand Musa (Moïse) vint à eux avec Nos prodiges évidents, ils dirent: « Ce n'est là que magie inventée. Jamais nous n'avons entendu parler de cela chez nos premiers ancêtres. »
37 Et Musa (Moïse) dit: « Mon Seigneur connaît mieux qui est venu de Sa part avec la guidée, et à qui appartiendra la Demeure finale. Vraiment, les injustes ne réussiront pas. »
38 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Hâmân, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Musa (Moïse). Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs. »
39 Et il s'enfla d'orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et ils pensèrent qu'ils ne seraient pas ramenés vers Nous.

20 : 65 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), ou tu jettes, [le premier ton bâton] ou que nous soyons les premiers à jeter ? »
66 Il dit: « Jetez plutôt. » Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie.
67 Musa (Moïse) ressentit quelque peur en lui-même.
68 Nous lui dîmes: « N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus.
69 Jette ce qu'il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit. »
70 Les magiciens se jetèrent prosternés, disant: « Nous avons foi en le Seigneur d'Harun (Aaron) et de Musa (Moïse). »
71 Alors Fir'awn (Pharaon) dit: « Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise ? C'est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable. »
72 « Par celui qui nous a créés, dirent-ils, nous ne te préférerons jamais à ce qui nous est parvenu comme preuves évidentes. Décrète donc ce que tu as à décréter. Tes décrets ne touchent que cette présente vie.
73 Nous croyons en notre Seigneur, afin qu'Il nous pardonne nos fautes ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints. » Et Allah est meilleur et éternel.

7 : 103 Puis, après [ces messagers,] Nous avons envoyé Musa (Moïse) avec Nos miracles vers Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais ils se montrèrent injustes envers Nos signes. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs.
104 Et Musa (Moïse) dit: « Ô Fir'awn (Pharaon), je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers,
105 je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les enfants d'Israʾil (Israël). »
106 « Si tu es venu avec un miracle, (dit Pharaon) apporte-le donc, si tu es du nombre des véridiques. »
107 Il jeta son bâton et voilà que c'était un serpent évident.
108 Et il sortit sa main et voilà qu'elle était blanche (éclatante), pour ceux qui regardaient.
109 Les notables du peuple de Fir'awn (Pharaon) dirent: « Voilà, certes, un magicien chevronné.
110 Il veut vous expulser de votre pays. » « Alors, que commandez-vous ? »
111 Ils dirent: « Fais-le attendre, lui et son frère, et envoie des rassembleurs dans les villes,
112 qui t'amèneront tout magicien averti.
113 Et les magiciens vinrent à Fir'awn (Pharaon) en disant: « Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ? »
114 Il dit: « Oui, et vous serez certainement du nombre de mes rapprochés. »
115 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons les premiers à jeter. »
116 « Jetez » dit-il. Puis lorsqu'ils eurent jeté, ils ensorcelèrent les yeux des gens et les épouvantèrent, et vinrent avec une puissante magie.
117 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse): « Jette ton bâton. » Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué.
118 Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain.
119 Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés.
120 Et les magiciens se jetèrent prosternés.
121 Ils dirent: « Nous croyons au Seigneur de l'Univers,
122 au Seigneur de Musa (Moïse) et d'Harun (Aaron). »
123 « Y avez-vous cru avant que je ne vous (le) permette ? dit Fir'awn (Pharaon). C'est bien un stratagème que vous avez manigancé dans la ville, afin d'en faire partir ses habitants. Vous saurez bientôt...
124 Je vais vous couper la main et la jambe opposées, et puis, je vous crucifierai tous. »
125 Ils dirent: « En vérité, c'est vers notre Seigneur que nous retournerons.
126 Tu ne te venges de nous que parce que nous avons cru aux preuves de notre Seigneur, lorsqu'elles nous sont venues. Ô notre Seigneur ! Déverse sur nous l'endurance et fais nous mourir entièrement soumis. »
127 Et les notables du peuple de Fir'awn (Pharaon) dirent: « Laisseras-tu Musa (Moïse) et son peuple commettre du désordre sur la terre, et lui-même te délaisser, toi et tes divinités ? » Il dit: « Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons. »
128 Musa (Moïse) dit à son peuple: « Demandez aide auprès d'Allah et soyez patients, car la terre appartient à Allah. Il en fait héritier qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux. »
129 Ils dirent: « Nous avons été persécutés avant que tu ne viennes à nous, et après ton arrivée. » Il dit: « Il se peut que votre Seigneur détruise votre ennemi et vous donne la lieutenance sur terre, et Il verra ensuite comment vous agirez. »
130 Nous avons éprouvé les gens de Fir'awn (Pharaon) par des années de disette et par une diminution des fruits afin qu'ils se rappellent.
131 Et quand le bien-être leur vint, ils dirent: « Cela nous est dû » et si un mal les atteignait, ils voyaient en Musa (Moïse) et ceux qui étaient avec lui un mauvais augure. En vérité leur sort dépend uniquement d'Allah ? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
132 Et ils dirent: « Quel que soit le miracle que tu nous apportes pour nous fasciner, nous ne croirons pas en toi. »
133 Et Nous avons alors envoyé sur eux l'inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites. Mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent un peuple criminel.
134 Et quand le châtiment les frappa, ils dirent: « Ô Musa (Moïse), invoque pour nous ton Seigneur en vertu de l'engagement qu'Il t'a donné. Si tu éloignes de nous le châtiment, nous croirons certes en toi et laisserons partir avec toi les enfants d'Israʾil (Israël). »
135 Et quand Nous eûmes éloigné d'eux le châtiment jusqu'au terme fixé qu'ils devaient atteindre, voilà qu'ils violèrent l'engagement.
136 Alors Nous Nous sommes vengés d'eux; Nous les avons noyés dans les flots, parce qu'ils traitaient de mensonges Nos signes et n'y prêtaient aucune attention.
137 Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israʾil (Israël) s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Fir'awn (Pharaon) et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient.


44 : 17 Et avant eux Nous avons déjà éprouvé le peuple de Fir'awn (Pharaon), quand un noble Messager leur était venu,
18 [leur disant]: « Livrez-moi les serviteurs d'Allah ! Je suis pour vous un Messager digne de confiance.
19 Ne vous montrez pas hautains vis-à-vis d'Allah, car je vous apporte une preuve évidente.
20 Et je cherche protection auprès de mon Seigneur et votre Seigneur, pour que vous ne me lapidiez pas.
21 Si vous ne voulez pas croire en moi, éloignez-vous de moi. »

77 : 17 « Va vers Fir'awn (Pharaon). Vraiment, il s'est rebellé ! »
18 Puis dis-lui: « Voudrais-tu te purifier ?
19 et que je te guide vers ton Seigneur afin que tu Le craignes ? »
20 Il lui fit voir le très grand miracle.
21 Mais il le qualifia de mensonge et désobéit;
22 Ensuite, il tourna le dos, s'en alla précipitamment,

43 : 46 Nous avons effectivement envoyé Musa (Moïse) avec Nos miracles, à Fir'awn (Pharaon) et à ses notables. Il dit: « Je suis le Messager du Seigneur de l'univers. »
47 Puis, lorsqu'il vint à eux avec Nos miracles, voilà qu'ils en rirent.
48 Chaque miracle que Nous leur montrions était plus probant que son précédent. Et Nous les saisîmes par le châtiment, peut-être reviendront-ils [vers Nous].
49 Et ils dirent: « Ô magicien ! Implore pour nous ton Seigneur au nom de l'engagement qu'Il a pris envers toi. Nous suivrons le droit chemin. »
50 Puis quand Nous eûmes écarté d'eux le châtiment, voilà qu'ils violèrent leurs engagements.
51 Et Fir'awn (Pharaon) fit une proclamation à son peuple et dit: « Ô mon peuple ! Le royaume de Misr [l'Egypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N'observez-vous donc pas ?
52 Ne suis-je pas meilleur que ce misérable qui sait à peine s'exprimer ?
53 Pourquoi ne lui a-t-on pas lancé des bracelets d'or ? Pourquoi les Anges ne l'ont-ils pas accompagné ? »
54 Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ainsi lui obéirent-ils car ils étaient des gens pervers.
55 Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.
56 Nous fîmes d'eux un antécédent et un exemple [une leçon] pour la postérité.


40 : 23 Nous envoyâmes effectivement Musa (Moïse) avec Nos signes et une preuve évidente,
24 vers Fir'awn (Pharaon), Hâmân et Qarun (Coré). Mais ils dirent: « Magicien ! Grand menteur ! »
25 Puis, quand il leur eut apporté la vérité venant de Nous, ils dirent: « Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez vivre leurs femmes. » Et les ruses des mécréants ne vont qu'en pure perte.
26 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Laissez-moi tuer Musa (Moïse). Et qu'il appelle son Seigneur ! Je crains qu'il ne change votre religion ou qu'il ne fasse apparaître la corruption sur terre. »
27 Musa (Moïse) [lui] dit: « Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte. »
28 Et un homme croyant de la famille de Fir'awn (Pharaon), qui dissimulait sa foi dit: « Tuez-vous un homme parce qu'il dit: « Mon Seigneur est Allah ? » Alors qu'il est venu à vous avec les preuves évidentes de la part de votre Seigneur. S'il est menteur, son mensonge sera à son détriment; tandis que s'il est véridique, alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur vous. » Certes, Allah ne guide pas celui qui est outrancier et imposteur !
29 « Ô mon peuple, triomphant sur la terre, vous avez la royauté aujourd'hui. Mais qui nous secourra de la rigueur d'Allah si elle nous vient ? » Fir'awn (Pharaon) dit: « Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu'au sentier de la droiture. »
30 Et celui qui était croyant dit: « Ô mon peuple, je crains pour vous un jour semblable à celui des coalisés.
31 Un sort semblable à celui du peuple de Nuh (Noé), des 'Ad et des Thamud et de ceux [qui vécurent] après eux. » Allah ne veut [faire subir] aucune injustice aux serviteurs.
32 « Ô mon peuple, je crains pour vous le jour de l'Appel Mutuel,
33 Le jour où vous tournerez le dos en déroute, sans qu'il y ait pour vous de protecteur contre Allah. » Et quiconque Allah égare, n'a point de guide.

(...)


40 : 36 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô Hâmân, bâtis-moi une tour: peut-être atteindrai-je les voies,
37 les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Musa (Moïse); mais je pense que celui-ci est menteur. » Ainsi la mauvaise action de Fir'awn (Pharaon) lui parut enjolivée; et il fut détourné du droit chemin; et le stratagème de Fir'awn (Pharaon) n'est voué qu'à la destruction.
38 Et celui qui avait cru dit: « Ô mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au sentier de la droiture.
39 Ô mon peuple, cette vie n'est que jouissance temporaire, alors que l'au-delà est vraiment la demeure de la stabilité.
40 Quiconque fait une mauvaise action ne sera rétribué que par son pareil; et quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne action tout en étant croyant, alors ceux-là entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter.
41 Ô mon peuple, mais qu'ai-je à vous appeler au salut, alors que vous m'appelez au Feu ?
42 Vous m'invitez à nier Allah et à Lui donner des associés dont je n'ai aucun savoir, alors que je vous appelle au Tout Puissant, au Grand Pardonneur.
43 Nul doute que ce à quoi vous m'appelez ne peut exaucer une invocation ni ici-bas ni dans l'au-delà. C'est vers Allah qu'est notre retour, et les outranciers sont eux les gens du Feu.
44 Bientôt vous vous rappellerez ce que je vous dis; et je confie mon sort à Allah. Allah est, certes, Clairvoyant sur les serviteurs. »
45 Allah donc le protégea des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Fir'awn (Pharaon):
46 le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit): « Faites entrer les gens de Fir'awn (Pharaon) au plus dur du châtiment. »


28 : 38 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Hâmân, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Musa (Moïse). Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs. »
39 Et il s'enfla d'orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et ils pensèrent qu'ils ne seraient pas ramenés vers Nous.
40 Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu'il est advenu des injustes !
41 Nous fîmes d'eux des dirigeants qui appellent les gens au Feu. Et au Jour de la Résurrection ils ne seront pas secourus.
42 Nous les fîmes suivre, dans cette vie ici-bas, d'une malédiction. Et au Jour de la Résurrection, ils seront parmi les honnis.


Dernière édition par Golden Kalam le Lun 27 Mar - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Pharaon : L’homme aux épieux :: Commentaires

Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 14:07 par Gold Kalam
la guerre & Victoire



2 : 50 Et [rappelez-vous] lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage ! Nous vous avons donc délivrés, et Noyé les gens de Fir'awn (Pharaon), tandis que vous regardiez.  

7 : 136 Alors Nous Nous sommes vengés d'eux; Nous les avons noyés dans les flots, parce qu'ils traitaient de mensonges Nos signes et n'y prêtaient aucune attention.
137 Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israʾil (Israël) s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Fir'awn (Pharaon) et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient.
138 Et Nous avons fait traverser la Mer aux enfants d'Israʾil (Israël). Ils passèrent auprès d'un peuple attaché à ses idoles et dirent: « Ô Musa (Moïse), désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux. » Il dit: « Vous êtes certes des gens ignorants.
139 Le culte, auquel ceux-là s'adonnent, est caduc; et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur. »

26 : 52 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse) [ceci]: « Pars de nuit avec Mes serviteurs, car vous serez poursuivis. »
(...)
26 : 60 Au lever du soleil, ils les poursuivirent.
61 Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Musa (Moïse) dirent: « Nous allons être rejoints. »
62 Il dit: « Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider. »
63 Alors Nous révélâmes à Musa (Moïse): « Frappe la mer de ton bâton. » Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énorme montagne.
64 Nous fîmes approcher les autres [Pharaon et son peuple].
65 Et Nous sauvâmes Musa (Moïse) et tous ceux qui étaient avec lui;
66 ensuite Nous noyâmes les autres.
67 Voilà bien là un prodige, mais la plupart d'entre eux ne croient pas.

10 : 90 Et Nous fîmes traverser la mer aux enfants d'Israʾil (Israël). Fir'awn (Pharaon) et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l'eut atteint, il dit: « Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israʾil (Israël). Et je suis du nombre des soumis. »
91 [Allah dit]: Maintenant ? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs !
92 Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d'avertissement).


28 : 40 Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu'il est advenu des injustes !
41 Nous fîmes d'eux des dirigeants qui appellent les gens au Feu. Et au Jour de la Résurrection ils ne seront pas secourus.
42 Nous les fîmes suivre, dans cette vie ici-bas, d'une malédiction. Et au Jour de la Résurrection, ils seront parmi les honnis.

77 : 23 rassembla [les gens] et leur fit une proclamation,
24 et dit: « C'est moi votre Seigneur, le très-haut. »
25 Alors Allah le saisit de la punition exemplaire de l'au-delà et de celle d'ici-bas.
26 Il y a certes là un sujet de réflexion pour celui qui craint.

L’après Pharaon
:

28 : 43 Nous avons en effet, donné le Livre à Musa (Moïse), -après avoir fait périr les anciennes générations, -en tant que preuves illuminantes pour les gens, ainsi que guidée et miséricorde afin qu'ils se souviennent.
44 Tu n'étais pas sur le versant ouest (du Sinaï), quand Nous avons décrété les commandements à Musa (Moïse); tu n'étais pas parmi les témoins.
45 Mais Nous avons fait naître des générations dont l'âge s'est prolongé. Et tu n'étais pas [non plus] résident parmi les gens de Madyan leur récitant Nos versets; mais c'est Nous qui envoyons les Messagers.
46 Et tu n'étais pas au flanc du Mont Tor quand Nous avons appelé. Mais (tu es venu comme) une miséricorde de ton Seigneur, pour avertir un peuple à qui nul avertisseur avant toi n'est venu, afin qu'ils se souviennent.


7 : 138 Et Nous avons fait traverser la Mer aux enfants d'Israʾil (Israël). Ils passèrent auprès d'un peuple attaché à ses idoles et dirent: « Ô Musa (Moïse), désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux. » Il dit: « Vous êtes certes des gens ignorants.
139 Le culte, auquel ceux-là s'adonnent, est caduc; et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur. »
140 Il dit: « Chercherai-je pour vous une autre divinité qu'Allah, alors que c'est Lui qui vous a préférés à toutes les créatures [de leur époque] ? »
141 (Rappelez-vous) le moment où Nous vous sauvâmes des gens de Fir'awn (Pharaon) qui vous infligeaient le pire châtiment. Ils massacraient vos fils et laissaient vivre vos femmes. C'était là une terrible épreuve de la part de votre Seigneur.
142 Et Nous donnâmes à Musa (Moïse) rendez-vous pendant trente nuits, et Nous les complétâmes par dix, de sorte que le temps fixé par son Seigneur se termina au bout de quarante nuits. Et Musa (Moïse) dit à Harun (Aaron) son frère: « Remplace-moi auprès de mon peuple, et agis en bien, et ne suis pas le sentier des corrupteurs. »
143 Et lorsque Musa (Moïse) vint à Notre rendez-vous et que son Seigneur lui eut parlé, il dit: « Ô mon Seigneur, montre Toi à moi pour que je Te voie ! » Il dit: « Tu ne Me verras pas; mais regarde le Mont: s'il tient en sa place, alors tu Me verras. » Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au Mont, Il le pulvérisa, et Musa (Moïse) s'effondra foudroyé. Lorsqu'il se fut remis, il dit: « Gloire à Toi ! A Toi je me repens; et je suis le premier des croyants. »
144 Et (Allah) dit: « Ô Musa (Moïse), Je t'ai préféré à tous les hommes, par Mes messages et par Ma parole. Prends donc ce que Je te donne, et sois du nombre des reconnaissants. »
145 Et Nous écrivîmes pour lui, sur les tablettes, une exhortation concernant toute chose, et un exposé détaillé de toute chose.: « Prends-les donc fermement et commande à ton peuple d'en adopter le meilleur. Bientôt Je vous ferai voir la demeure des pervers.
146 J'écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s'enflent d'orgueil sur terre. Même s'ils voyaient tous les miracles, ils n'y croiraient pas. Et s'ils voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s'ils voient le sentier de l'erreur, ils le prennent comme sentier. C'est qu'en vérité ils traitent de mensonges Nos preuves et ils ne leur accordaient aucune attention.
147 Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l'au-delà, leurs œuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs œuvres ? »
148 Et le peuple de Musa (Moïse) adopta après lui un veau, fait de leurs parures: un corps qui semblait mugir. N'ont-ils pas vu qu'il ne leur parlait point et qu'il ne les guidait sur aucun chemin ? Ils l'adoptèrent [comme divinité], et ils étaient des injustes.
149 Et quand ils éprouvèrent des regrets, et qu'ils virent qu'ils étaient bel et bien égarés, ils dirent: « Si notre Seigneur ne nous fait pas miséricorde et ne nous pardonne pas, nous serons très certainement du nombre des perdants. »
150 Et lorsque Musa (Moïse) retourna à son peuple, fâché, attristé, il dit: « Vous avez très mal agi pendant mon absence ! Avez-vous voulu hâter le commandement de votre Seigneur ? » Il jeta les tablettes et prit la tête de son frère, en la tirant à lui: « Ô fils de ma mère, dit (Harun (Aaron)), le peuple m'a traité en faible, et peu s'en est fallu qu'ils ne me tuent. Ne fais donc pas que les ennemis se réjouissent à mes dépens, et ne m'assigne pas la compagnie des gens injustes. »
151 Et (Musa (Moïse)) dit: « Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux. »
152 Ceux qui prenaient le veau (comme divinité), bientôt tombera sur eux de la part de leur Seigneur, une colère, et un avilissement dans la vie présente. Ainsi, Nous rétribuons les inventeurs (d'idoles).
153 Ceux qui ont fait de mauvaises actions et qui ensuite se sont repentis et ont cru... ton Seigneur, après cela est sûrement Pardonneur et Miséricordieux.
154 Et quand la colère de Musa (Moïse) se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l'intention de ceux qui craignent leur Seigneur.
155 Et Musa (Moïse) choisit de son peuple soixante-dix hommes pour un rendez-vous avec Nous. Puis lorsqu'ils furent saisis par le tremblement (de terre), il dit: « Mon Seigneur, si Tu avais voulu, Tu les aurais détruits avant, et moi avec. Vas-Tu nous détruire pour ce que des sots d'entre nous ont fait ? Ce n'est là qu'une épreuve de Toi, par laquelle Tu égares qui Tu veux, et guides qui Tu veux. Tu es notre Maître. Pardonne-nous et fais-nous miséricorde, car Tu es le Meilleur des pardonneurs.
156 Et prescris pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'au-delà. Nous voilà revenus vers Toi, repentis. » Et (Allah) dit: « Je ferai que Mon châtiment atteigne qui Je veux. Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont foi en Nos signes,

5 : 20 (Souvenez-vous) Lorsque Musa (Moïse) dit à son peuple: « Ô, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, lorsqu'Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu'Il n'avait donné à nul autre aux mondes.
21 Ô mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu'Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants.
22 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons. »
23 Deux hommes d'entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent: « Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c'est en Allah qu'il faut avoir confiance, si vous êtes croyants. »
24 Ils dirent : "Ô Moïse, jamais nous n'y entrerons, tant qu'ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez ! Nous, ici nous restons".
25 Il dit: « Seigneur ! Je n'ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère: sépare-nous donc de ce peuple pervers. »
26 Il (Allah) dit: « Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers. »


02 : 49 Et [rappelez-vous] lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Fir'awn (Pharaon); qui vous infligeaient le pire châtiment: en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.
50 Et [rappelez-vous] lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage ! Nous vous avons donc délivrés, et noyé les gens de Fir'awn (Pharaon), tandis que vous regardiez.
51 Et [rappelez-vous] lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Musa (Moïse) pendant quarante nuits ! Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes (à l'égard de vous-mêmes en adorant autre qu'Allah).
52 Mais en dépit de cela Nous vous pardonnâmes, afin que vous reconnaissiez (Nos bienfaits à votre égard).
53 Et [rappelez-vous] lorsque Nous avons donné à Musa (Moïse) le Livre et le Discernement afin que vous soyez guidés.
54 Et [rappelez-vous] lorsque Musa (Moïse) dit à son peuple: « Ô mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes: ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur ! »... C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !
55 Et [rappelez-vous] lorsque vous dites: « Ô Musa (Moïse), nous ne te croirons qu'après avoir vu Allah clairement ! »... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez.
56 Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.
57 Et Nous vous couvrîmes de l'ombre d'un nuage; et fîmes descendre sur vous la manne et les cailles « Mangez des délices que Nous vous avons attribués ! » -Ce n'est pas à Nous qu'ils firent du tort, mais ils se firent du tort à eux-mêmes.
58 Et [rappelez-vous] lorsque Nous dîmes: « Entrez dans cette ville, et mangez-y à l'envie où il vous plaira; mais entrez par la porte en vous prosternant et demandez la « rémission » (de vos péchés); Nous vous pardonnerons vos fautes si vous faites cela et donnerons davantage de récompense pour les bienfaisants.
59 Mais, à ces paroles, les pervers en substituèrent d'autres, et pour les punir de leur fourberie Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant.
60 Et [rappelez-vous] quand Musa (Moïse) demanda de l'eau pour désaltérer son peuple, c'est alors que Nous dîmes: « Frappe le rocher avec ton bâton. » Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut où s'abreuver ! « Mangez et buvez de ce qu'Allah vous accorde; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre. »
61 Et [rappelez-vous] quand vous dîtes: « Ô Musa (Moïse), nous ne pouvons plus tolérer une seule nourriture. Prie donc ton Seigneur pour qu'Il nous fasse sortir de la terre ce qu'elle fait pousser, de ses légumes, ses concombres, son ail (ou blé), ses lentilles et ses oignons ! » -Il vous répondit: « Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon ? Descendez donc à n'importe quelle ville; vous y trouverez certainement ce que vous demandez ! » L'avilissement et la misère s'abattirent sur eux; ils encoururent la colère d'Allah. Cela est parce qu'ils reniaient les révélations d'Allah, et qu'ils tuaient sans droit les prophètes. Cela parce qu'ils désobéissaient et transgressaient.


44 : 22 Il invoqua alors son Seigneur: « Ce sont des gens criminels. »
23 « Voyage de nuit avec Mes serviteurs; vous serez poursuivis.
24 Laisse la mer calme; [telle que tu l'as franchie] ce sont, des armées [vouées] à la noyade. »
25 Que de jardins et de sources ils laissèrent [derrière eux]
26 que de champs et de superbes résidences,
27 que de délices au sein desquels ils se réjouissaient.
28 Il en fut ainsi et Nous fîmes qu'un autre peuple en hérita.
29 Ni le ciel ni la terre ne les pleurèrent et ils n'eurent aucun délai.
30 Et certes, Nous sauvâmes les enfants d'Israʾil (Israël) du châtiment avilissant
31 de Fir'awn (Pharaon) qui était hautain et outrancier.
32 À bon escient Nous les choisîmes parmi tous les peuples de l'univers,
33 et leur apportâmes des miracles de quoi les mettre manifestement à l'épreuve.


Le Don de la Torah


6-Les bestiaux (Al-Anam) 154

Puis Nous avons donné à Moïse le Livre complet en récompense pour le bien qu’il avait fait, et comme un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde. Peut-être croiraient-ils en leur rencontre avec leur Seigneur (au jour du Jugement dernier).


17 :  1 Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur, de la Mosquée al-Haram à la Mosquée al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant.
2 Et Nous avions donné à Musa (Moïse) le Livre dont Nous avions fait un guide pour les enfants d'Israʾil (Israël): « Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi. »
3 [Ô vous], les descendants de ceux que Nous avons transportés dans l'arche avec Nuh (Noé). Celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant.
4 Nous avions décrété pour les enfants d'Israʾil (Israël), (et annoncé) dans le Livre: « Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d'une façon excessive. »
5 Lorsque vint l'accomplissement de la première de ces deux [prédictions,] Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d'une force terrible, qui pénétrèrent à l'intérieur des demeures. Et la prédiction fut accomplie.
6 Ensuite, Nous vous donnâmes la revanche sur eux; et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants. Et Nous vous fîmes [un peuple] plus nombreux:
7 « Si vous faites le bien; vous le faites à vous-mêmes; et si vous faites le mal, vous le faites à vous [aussi]. » Puis, quand vint la dernière [prédiction,] ce fut pour qu'ils affligent vos visages et entrent dans la Mosquée comme ils y étaient entrés la première fois, et pour qu'ils détruisent complètement ce dont ils se sont emparés.


02 : 63 (Et rappelez-vous) quand Nous avons contracté un engagement avec vous et brandi sur vous le Mont. « Tenez ferme ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s'y trouve afin que vous soyez pieux ! »
64 Puis vous vous en détournâtes après vos engagements, n'eût été donc la grâce d'Allah et Sa miséricorde, vous seriez certes parmi les perdants.
65 Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes: « Soyez des singes abjects ! »
66 Nous fîmes donc de cela un exemple pour les villes qui l'entouraient alors et une exhortation pour les pieux.
67 (Et rappelez-vous) lorsque Musa (Moïse) dit à son peuple: « Certes Allah vous ordonne d'immoler une vache ». Ils dirent: « Nous prends-tu en moquerie ? » -« Qu'Allah me garde d'être du nombre des ignorants » dit-il.
68 -Ils dirent: « Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle doit être. » -Il dit: « Certes Allah dit que c'est bien une vache, ni vieille ni vierge, d'un âge moyen, entre les deux. Faites donc ce qu'on vous commande. »
69 -Ils dirent: « Demande donc pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise sa couleur. » -Il dit: « Allah dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir. »
70 -Ils dirent: « Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions certainement bien guidés, si Allah le veut. »
71 -Il dit: « Allah dit que c'est bien une vache qui n'a pas été asservie à labourer la terre ni à arroser le champ, indemne d'infirmité et dont la couleur est unie. » -Ils dirent: « Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité ! » Ils l'immolèrent alors mais il s'en fallut qu'ils ne l'eussent pas fait.
72 Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper ! Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez.
73 Nous dîmes donc: « Frappez le tué avec une partie de la vache. » -Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez
74 Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites


Pour finir l’histoire du Verdoyant et Moïse :

18 : 60 (Rappelle-toi) quand Musa (Moïse) dit à son valet: « Je n'arrêterai pas avant d'avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années. »
61 Puis, lorsque tous deux eurent atteint le confluent, Ils oublièrent leur poisson qui prit alors librement son chemin dans la mer.
62 Puis, lorsque tous deux eurent dépassé [cet endroit,] il dit à son valet: « Apporte-nous notre déjeuner: nous avons rencontré de la fatigue dans notre présent voyage. »
63 [Le valet lui] dit: « Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j'ai oublié le poisson -le Diable seul m'a fait oublier de (te) le rappeler -et il a curieusement pris son chemin dans la mer. »
64 [Musa (Moïse)] dit: « Voilà ce que nous cherchions. » Puis, ils retournèrent sur leurs pas, suivant leurs traces.
65 Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.
66 Musa (Moïse) lui dit: « Puis-je te suivre, à la condition que tu m'apprennes de ce qu'on t'a appris concernant une bonne direction ? »
67 [L'autre] dit: « Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.
68 Comment endurerais-tu sur des choses que tu n'embrasses pas par ta connaissance ? »
69 [Musa (Moïse)] lui dit: « Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres. »
70 « Si tu me suis, dit [l'autre,] ne m'interroge sur rien tant que je ne t'en aurai pas fait mention. »
71 Alors les deux partirent. Et après qu'ils furent montés sur un bateau, l'homme y fit une brèche. [Musa (Moïse)] lui dit: « Est-ce pour noyer ses occupants que tu l'as ébréché ? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse ! »
72 [L'autre] répondit: « N'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? »
73 « Ne t'en prends pas à moi, dit [Musa (Moïse),] pour un oubli de ma part; et ne m'impose pas de grande difficulté dans mon affaire ».
74 Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l'homme] le tua. Alors [Musa (Moïse)] lui dit: « As-tu tué un être innocent, qui n'a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse ! »
75 [L'autre] lui dit: « Ne t'ai je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? »
76 « Si, après cela, je t'interroge sur quoi que ce soit, dit [Musa (Moïse)], alors ne m'accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi. »
77 Ils partirent donc tous deux; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l'hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s'écrouler. L'homme le redressa. Alors [Musa (Moïse)] lui dit: « Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire. »
78 « Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l'homme,] je vais t'apprendre l'interprétation de ce que tu n'as pu supporter avec patience.
79 Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau.
80 Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu'il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.
81 Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux.
82 Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu'ils extraient, [eux-mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l'interprétation de ce que tu n'as pas pu endurer avec patience. »


44 : 22 Il invoqua alors son Seigneur: « Ce sont des gens criminels. »
23 « Voyage de nuit avec Mes serviteurs; vous serez poursuivis.
24 Laisse la mer calme; [telle que tu l'as franchie] ce sont, des armées [vouées] à la noyade. »
25 Que de jardins et de sources ils laissèrent [derrière eux]
26 que de champs et de superbes résidences,
27 que de délices au sein desquels ils se réjouissaient.
28 Il en fut ainsi et Nous fîmes qu'un autre peuple en hérita.
29 Ni le ciel ni la terre ne les pleurèrent et ils n'eurent aucun délai.
30 Et certes, Nous sauvâmes les enfants d'Israʾil (Israël) du châtiment avilissant
31 de Fir'awn (Pharaon) qui était hautain et outrancier.
32 À bon escient Nous les choisîmes parmi tous les peuples de l'univers,
33 et leur apportâmes des miracles de quoi les mettre manifestement à l'épreuve.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:13 par Gold Kalam
Pharaon dans son orgueil à l’état pur et son égo démesuré, se considérait parmi les haut placé et lorsque Moïse est venue il considérait la sagesse de Dieu et la lumière comme de la magie, le comble du comble est que celui-ci usait de la magie avec ses sorciers et quand la vérité lui parvint il dit lui et ses notables :

Ensuite, Nous envoyâmes après eux Musa (Moïse) et Harun (Aaron), munis de Nos preuves à Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais (ces gens) s'enflèrent d'orgueil et ils étaient un peuple criminel.

Et lorsque la vérité leur vint de Notre part, ils dirent: « Voilà certes, une magie manifeste ! »

Musa (Moïse) dit: « Dites-vous à la Vérité quand elle vous est venue: Est-ce que cela est de la magie ? Alors que les magiciens ne réussissent pas... » ( Coran 10 : 75 - 77 )

Jusqu’à que Pharaon dans son ignorance dépassa toute limite :

40 : 36 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô Hâmân, bâtis-moi une tour: peut-être atteindrai-je les voies,
37 les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Musa (Moïse); mais je pense que celui-ci est menteur. » Ainsi la mauvaise action de Fir'awn (Pharaon) lui parut enjolivée; et il fut détourné du droit chemin; et le stratagème de Fir'awn (Pharaon) n'est voué qu'à la destruction.

79 : 18 Puis dis-lui: « Voudrais-tu te purifier ?
(19) et que je te guide vers ton Seigneur afin que tu Le craignes ? »
(20) Il lui fit voir le très grand miracle.
(21) Mais il le qualifia de mensonge et désobéit;
(22) Ensuite, il tourna le dos, s'en alla précipitamment,
(23) rassembla [les gens] et leur fit une proclamation,
(24) et dit: « C'est moi votre Seigneur, le très-haut. »
(25) Alors Allah le saisit de la punition exemplaire de l'au-delà et de celle d'ici-bas.
(26) Il y a certes là un sujet de réflexion pour celui qui craint.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:14 par Gold Kalam
Allah ordonna à son serviteur et le serviteur s’employa :

79 : 17 « Va vers Fir'awn (Pharaon). Vraiment, il s'est rebellé ! »
18 Puis dis-lui: « Voudrais-tu te purifier ?
19 et que je te guide vers ton Seigneur afin que tu Le craignes ? »

Suite à cela et Pharaon croyait au miracle d’Allah mais son orgueil titanesque le plongea dans les abysses...

79: 20 Il lui fit voir le très grand miracle.
21 Mais il le qualifia de mensonge et désobéit;
22 Ensuite, il tourna le dos, s'en alla précipitamment,
23 rassembla [les gens] et leur fit une proclamation,
24 et dit: « C'est moi votre Seigneur, le très-haut. »
25 Alors Allah le saisit de la punition exemplaire de l'au-delà et de celle d'ici-bas.
26 Il y a certes là un sujet de réflexion pour celui qui craint.


27 : 13 Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent: « C'est là une magie évidente ! »
14 Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs.

Pharaon, Haman et Koré furent vraiment fautifs, qu’en est-il de nos contemporains ? En effet le Coran cite ces histoires qui relève de l’Ordre d’Allah a tiré de méditation et d’exhortations.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:19 par Gold Kalam
La clef de la victoire dans les situations face à la tyrannie contre la vérité est l’invocation.


11: 83 Personne ne crut (au message) de Musa (Moïse), sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Fir'awn (Pharaon) et de leurs notables. En vérité, Fir'awn (Pharaon) fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants.
84 Et Musa (Moïse) dit: « Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis. »
85 Ils dirent: « En Allah nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes.
86 Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants. »

C’est ce qu’à demander Noé paix sur lui dans les Mondes ;



71 : 21 Nuh (Noé) dit: « Seigneur, ils m'ont désobéi et ils ont suivi celui dont les biens et les enfants n'ont fait qu'accroître la perte.
22 Ils ont ourdi un immense stratagème,
23 et ils ont dit: « N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwa', Yaghut, Ya'uq et Nasr. »
24 Elles [les idoles] ont déjà égaré plusieurs. Ne fais (Seigneur) croître les injustes qu'en égarement.
25 À cause de leurs fautes, ils ont été noyés, puis on les a fait entrer au Feu, et ils n'ont pas trouvé en dehors d'Allah, de secoureurs. »
71 : 25 À cause de leurs fautes, ils ont été noyés, puis on les a fait entrer au Feu, et ils n'ont pas trouvé en dehors d'Allah, de secoureurs. »
26 Et Nuh (Noé) dit: « Seigneur, ne laisse sur la terre aucun infidèle.
27 Si Tu les laisses [en vie], ils égareront Tes serviteurs et n'engendreront que des pécheurs infidèles.
28 Seigneur ! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyant, ainsi qu'aux croyants et croyantes; et ne fais croître les injustes qu'en perdition. »

C’est la Loi de Dieu qui se répète.

10 : 87 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse) et à son frère: « Prenez pour votre peuple des maisons au Misr, faites de vos maisons un lieu de prière et soyez assidus dans la prière. Et fais la bonne annonce aux croyants. »
88 Et Musa (Moïse) dit: « Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Fir'awn (Pharaon) et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux. »
89 Il dit: « Votre prière est exaucée. Restez tous deux sur le chemin droit, et ne suivez point le sentier de ceux qui ne savent pas. »
90 Et Nous fîmes traverser la mer aux enfants d'Israʾil (Israël). Fir'awn (Pharaon) et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l'eut atteint, il dit: « Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israʾil (Israël). Et je suis du nombre des soumis. »
91 [Allah dit]: Maintenant ? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs !
92 Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d'avertissement).
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:24 par Gold Kalam
La Loi de Dieu appliqué aux anciens.

7 : 130 Nous avons éprouvé les gens de Fir'awn (Pharaon) par des années de disette et par une diminution des fruits afin qu'ils se rappellent.
131 Et quand le bien-être leur vint, ils dirent: « Cela nous est dû » et si un mal les atteignait, ils voyaient en Musa (Moïse) et ceux qui étaient avec lui un mauvais augure. En vérité leur sort dépend uniquement d'Allah ? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.


Comme avec les polythéistes arabes c’est la loi de Dieu qui se répète.

4 : 78 Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables. Qu'un bien les atteigne, ils disent: « C'est de la part d'Allah. » Qu'un mal les atteigne, ils disent: « C'est dû à toi (Muhammad). » Dis: « Tout est d'Allah. » Mais qu'ont-ils ces gens, à ne comprendre presque aucune parole ?
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:39 par Gold Kalam
Pharaon alias le bourreau des nourrissons fut d’une cruauté grande contre les nourrissons car il avait peur que s’accomplisse la promesse de Dieu qui consiste à envoyer un prophète - messager qui signerait la fin de son règne c’est ainsi que le Seigneur s’exprime en ces termes :

28 : 4 Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d'abuser de la faiblesse de l'un d'eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.
5 Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeants et en faire les héritiers,
6 et les établir puissamment sur terre, et faire voir à Fir'awn (Pharaon), à Hâmân, et à leurs soldats, ce dont ils redoutaient.
(...)

8 Les gens de Fir'awn (Pharaon) le recueillirent, pour qu'il leur soit un ennemi et une source d'affliction ! Fir'awn (Pharaon), Hâmân et leurs soldats étaient fautifs.
9 Et la femme de Fir'awn (Pharaon) dit: « (Cet enfant) réjouira mon œil et le tien ! Ne le tuez pas. Il pourrait nous être utile ou le prendrons-nous pour enfant. » Et ils ne pressentaient rien.

Mais en dépit de son plan, pharaon recueilli Moïse apôtre de Dieu à la naissance, sa femme plus précisément le recueilli et dit :



28 : 7 Et Nous révélâmes à la mère de Musa (Moïse) [ceci]: « Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager.

28 : 10 Et le cœur de la mère de Musa (Moïse) devint vide. Peu s'en fallut qu'elle ne divulguât tout, si Nous n'avions pas renforcé son cœur pour qu'elle restât du nombre des croyants.

28 : 9 Et la femme de Fir'awn (Pharaon) dit: « (Cet enfant) réjouira mon œil et le tien ! Ne le tuez pas. Il pourrait nous être utile ou le prendrons-nous pour enfant. » Et ils ne pressentaient rien

Cela fut d’autant plus dur pour Pharaon que d’être éprouvé par celui qui l’a recueilli et c’est en ce sens que Pharaon dit grâce à l’inconnu que Dieu nous enseigne :

26 : 16 Rendez-vous donc tous deux auprès de Fir'awn (Pharaon), puis dites: « Nous sommes les messagers du Seigneur de l'univers,
17 pour que tu renvoies les enfants d'Israʾil (Israël) avec nous. »
18 « Ne t'avons-nous pas, dit Fir'awn (Pharaon), élevé chez nous tout enfant ? Et n'as-tu pas demeuré parmi nous des années de ta vie ?




Pharaon tuait les enfants une première fois aux fils d’Israel :

28 : 4 Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d'abuser de la faiblesse de l'un d'eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.



2 eme temps :

7: 127 Et les notables du peuple de Fir'awn (Pharaon) dirent: « Laisseras-tu Musa (Moïse) et son peuple commettre du désordre sur la terre, et lui-même te délaisser, toi et tes divinités ? » Il dit: « Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons. »

Et Dieu le Seigneur d’Israel et des peuples, nations qualifie cela comme une gerbille épreuve :

7 : 141 (Rappelez-vous) le moment où Nous vous sauvâmes des gens de Fir'awn (Pharaon) qui vous infligeaient le pire châtiment. Ils massacraient vos fils et laissaient vivre vos femmes. C'était là une terrible épreuve de la part de votre Seigneur.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:54 par Gold Kalam
L’homme valeureux qui a aidé Moïse dans sa mission :

40 : 23 Nous envoyâmes effectivement Musa (Moïse) avec Nos signes et une preuve évidente,
24 vers Fir'awn (Pharaon), Hâmân et Qarun (Coré). Mais ils dirent: « Magicien ! Grand menteur ! »
25 Puis, quand il leur eut apporté la vérité venant de Nous, ils dirent: « Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez vivre leurs femmes. » Et les ruses des mécréants ne vont qu'en pure perte.
26 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Laissez-moi tuer Musa (Moïse). Et qu'il appelle son Seigneur ! Je crains qu'il ne change votre religion ou qu'il ne fasse apparaître la corruption sur terre. »
27 Musa (Moïse) [lui] dit: « Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte. »
28 Et un homme croyant de la famille de Fir'awn (Pharaon), qui dissimulait sa foi dit: « Tuez-vous un homme parce qu'il dit: « Mon Seigneur est Allah ? » Alors qu'il est venu à vous avec les preuves évidentes de la part de votre Seigneur. S'il est menteur, son mensonge sera à son détriment; tandis que s'il est véridique, alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur vous. » Certes, Allah ne guide pas celui qui est outrancier et imposteur !
29 « Ô mon peuple, triomphant sur la terre, vous avez la royauté aujourd'hui. Mais qui nous secourra de la rigueur d'Allah si elle nous vient ? » Fir'awn (Pharaon) dit: « Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu'au sentier de la droiture. »
30 Et celui qui était croyant dit: « Ô mon peuple, je crains pour vous un jour semblable à celui des coalisés.
31 Un sort semblable à celui du peuple de Nuh (Noé), des 'Ad et des Thamud et de ceux [qui vécurent] après eux. » Allah ne veut [faire subir] aucune injustice aux serviteurs.
32 « Ô mon peuple, je crains pour vous le jour de l'Appel Mutuel,
33 Le jour où vous tournerez le dos en déroute, sans qu'il y ait pour vous de protecteur contre Allah. » Et quiconque Allah égare, n'a point de guide.

(...)


40 : 36 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô Hâmân, bâtis-moi une tour: peut-être atteindrai-je les voies,
37 les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Musa (Moïse); mais je pense que celui-ci est menteur. » Ainsi la mauvaise action de Fir'awn (Pharaon) lui parut enjolivée; et il fut détourné du droit chemin; et le stratagème de Fir'awn (Pharaon) n'est voué qu'à la destruction.
38 Et celui qui avait cru dit: « Ô mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au sentier de la droiture.
39 Ô mon peuple, cette vie n'est que jouissance temporaire, alors que l'au-delà est vraiment la demeure de la stabilité.
40 Quiconque fait une mauvaise action ne sera rétribué que par son pareil; et quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne action tout en étant croyant, alors ceux-là entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter.
41 Ô mon peuple, mais qu'ai-je à vous appeler au salut, alors que vous m'appelez au Feu ?
42 Vous m'invitez à nier Allah et à Lui donner des associés dont je n'ai aucun savoir, alors que je vous appelle au Tout Puissant, au Grand Pardonneur.
43 Nul doute que ce à quoi vous m'appelez ne peut exaucer une invocation ni ici-bas ni dans l'au-delà. C'est vers Allah qu'est notre retour, et les outranciers sont eux les gens du Feu.
44 Bientôt vous vous rappellerez ce que je vous dis; et je confie mon sort à Allah. Allah est, certes, Clairvoyant sur les serviteurs. »
45 Allah donc le protégea des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Fir'awn (Pharaon):
46 le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit): « Faites entrer les gens de Fir'awn (Pharaon) au plus dur du châtiment. »


Malgré les avertissements ils eurent pour destiné le Feu :

28 : 38 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Hâmân, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Musa (Moïse). Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs. »
39 Et il s'enfla d'orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et ils pensèrent qu'ils ne seraient pas ramenés vers Nous.
40 Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu'il est advenu des injustes !
41 Nous fîmes d'eux des dirigeants qui appellent les gens au Feu. Et au Jour de la Résurrection ils ne seront pas secourus.
42 Nous les fîmes suivre, dans cette vie ici-bas, d'une malédiction. Et au Jour de la Résurrection, ils seront parmi les honnis.


Mais cet esprit est marqué dans la sourate 36 avec l’homme qui fut entré au Paradis pour avoir proclamé la vérité :


36 : 13 Donne-leur comme exemple les habitants de la cité, quand lui vinrent les envoyés.
14 Quand Nous leur envoyâmes deux [envoyés] et qu'ils les traitèrent de menteurs. Nous [les] renforçâmes alors par un troisième et ils dirent: « Vraiment, nous sommes envoyés à vous. »
15 Mais ils [les gens] dirent: « Vous n'êtes que des hommes comme nous. Le Tout Miséricordieux n'a rien fait descendre et vous ne faites que mentir. »
16 Ils [les messagers] dirent: « Notre Seigneur sait qu'en vérité nous sommes envoyés à vous,
17 et il ne nous incombe que de transmettre clairement (notre message). »
18 Ils dirent: « Nous voyons en vous un mauvais présage. Si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et un douloureux châtiment de notre part vous touchera. »
19 Ils dirent: « Votre mauvais présage est avec vous-mêmes. Est-ce que (c'est ainsi que vous agissez) quand on vous [le] rappelle ? Mais vous êtes des gens outranciers ! »
20 Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte et dit: « Ô mon peuple, suivez les messagers:
21 suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie.
22 Et qu'aurais-je à ne pas adorer Celui qui m'a créé ? Et c'est vers Lui que vous serez ramenés.
23 Prendrais-je en dehors de Lui des divinités ? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas.
24 Je serai alors dans un égarement évident.
25 [Mais] je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc. »
26 Alors, il [lui] fut dit: « Entre au Paradis. » Il dit: « Ah si seulement mon peuple savait !
27 ...en raison de quoi mon Seigneur m'a pardonné et mis au nombre des honorés. »
28 Et après lui Nous ne fîmes descendre du ciel aucune armée. Nous ne voulions rien faire descendre sur son peuple.
29 Ce ne fut qu'un seul Cri et les voilà éteints.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:55 par Gold Kalam
Le nouvel ordre mondial / L’ordre de Pharaon

Les gens suivent ceux qui détiennent richesses et pouvoir en dépit que se sont des conducteurs aveugles tout droit à la Géhenne.


11 : 96 - Nous avons envoyé Moïse, avec Nos signes et une autorité claire,
11 : 97 - à Pharaon et ses notables. Mais ils suivirent l'ordre de Pharaon, bien que l'ordre de Pharaon n'était pas droit.

10 : 89 Personne ne crut (au message) de Musa (Moïse), Sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Fir'awn (Pharaon) et de leurs notables. En vérité, Fir'awn (Pharaon) fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants.


43 : 46 Nous avons effectivement envoyé Musa (Moïse) avec Nos miracles, à Fir'awn (Pharaon) et à ses notables. Il dit: « Je suis le Messager du Seigneur de l'univers. »
47 Puis, lorsqu'il vint à eux avec Nos miracles, voilà qu'ils en rirent.
48 Chaque miracle que Nous leur montrions était plus probant que son précédent. Et Nous les saisîmes par le châtiment, peut-être reviendront-ils [vers Nous].
49 Et ils dirent: « Ô magicien ! Implore pour nous ton Seigneur au nom de l'engagement qu'Il a pris envers toi. Nous suivrons le droit chemin. »
50 Puis quand Nous eûmes écarté d'eux le châtiment, voilà qu'ils violèrent leurs engagements.

43 : 51 Et Fir'awn (Pharaon) fit une proclamation à son peuple et dit: « Ô mon peuple ! Le royaume de Misr [l'Egypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N'observez-vous donc pas ?
52 Ne suis-je pas meilleur que ce misérable qui sait à peine s'exprimer ?
53 Pourquoi ne lui a-t-on pas lancé des bracelets d'or ? Pourquoi les Anges ne l'ont-ils pas accompagné ? »
54 Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ainsi lui obéirent-ils car ils étaient des gens pervers.
55 Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.
56 Nous fîmes d'eux un antécédent et un exemple [une leçon] pour la postérité.


34 : 20 Et Satan a très certainement rendu véridique sa conjecture à leur égard. Ils l'ont suivi donc, Sauf un groupe parmi les croyants.

Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 15:58 par Gold Kalam
Les Châtiment & prodige


7 : 133 Et Nous avons alors envoyé sur eux l'inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites. Mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent un peuple criminel.
134 Et quand le châtiment les frappa, ils dirent: « Ô Musa (Moïse), invoque pour nous ton Seigneur en vertu de l'engagement qu'Il t'a donné. Si tu éloignes de nous le châtiment, nous croirons certes en toi et laisserons partir avec toi les enfants d'Israʾil (Israël). »
135 Et quand Nous eûmes éloigné d'eux le châtiment jusqu'au terme fixé qu'ils devaient atteindre, voilà qu'ils violèrent l'engagement.

Citer les différentes dans les psaumes



Prodige :

27 : 12 Et introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et sans aucun mal -un des neuf prodiges à Fir'awn (Pharaon) et à son peuple, car ils sont vraiment des gens pervers » -.
13 Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent: « C'est là une magie évidente ! »

20 : 17 Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, Ô Musa (Moïse) ? »
18 Il dit: « C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages. »
19 [Allah lui] dit: « Jette-le, Ô Musa (Moïse). »
20 Il le jeta: et le voici un serpent qui rampait.
21 [Allah] dit: « Saisis-le et ne crains rien: Nous le ramènerons à son premier état.
22 Et serre ta main sous ton aisselle: elle en sortira blanche sans aucun mal, et ce sera là un autre prodige,
23 afin que Nous te fassions voir de Nos prodiges les plus importants.


26 : 32 [Musa (Moïse)] jeta donc son bâton et le voilà devenu un serpent manifeste.
33 Et il tira sa main et voilà qu'elle était blanche (étincelante) à ceux qui regardaient.

27 : 12 Et introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et sans aucun mal -un des neuf prodiges à Fir'awn (Pharaon) et à son peuple, car ils sont vraiment des gens pervers » -.


Selon les psaumes lumineuse :

1. Les eaux du fleuve changées en sang
Les Eaux du fleuve changées en sang, Aggada de Pessah (Sister Haggadah1), XIVe siècle.

   « [...] et toutes les eaux du fleuve furent changées en sang. [...] le fleuve se corrompit, les Égyptiens ne pouvaient plus boire l’eau du fleuve [...] »

— Exode 7:14-25

   « Il changea leurs fleuves en sang, Et ils ne purent en boire les eaux. »

— Psaumes 78:44

   « Il changea leurs eaux en sang, Et fit périr leurs poissons. »

— Psaumes 105:29


2. Les grenouilles
La plaie des grenouilles, Sister Haggadah, XIVe siècle.

   « [...] les grenouilles montèrent et couvrirent le pays d’Égypte. [...] »

— Exode 8:1-25

   « [...] Et des grenouilles qui les détruisirent. »

— Psaumes 78:45

   « Le pays fourmilla de grenouilles, Jusque dans les chambres de leurs rois. »

— Psaumes 105:30


3. Les moustiques (ou les poux)

La troisième plaie en Egypte des poux, 1755.

   « [...] Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout le pays d’Égypte. [...] »

— Exode 8:16-19

   « [...] Les poux sur tout leur territoire. »

— Psaumes 105:31

4. Les mouches (ou les taons, voire les bêtes sauvages)
La Quatrième Plaie d'Égypte, gravure colorée du XVIIIe siècle.

   « [...] et tout le pays d’Égypte fut dévasté par les mouches. [...] »

— Exode 8:20-31

   « Il envoya contre eux des mouches venimeuses qui les dévorèrent [...] »

— Psaumes 78:45

   « Il dit, et parurent les mouches venimeuses [...] »

— Psaumes 105:31

5. La mort des troupeaux
La Cinquième Plaie d'Égypte, estampe de Joseph et Charles Turner, Liber Studiorum, 1808.

   « [...] Tous les troupeaux des Égyptiens périrent [...] »

— Exode 9:1-7

   « Il abandonna leur bétail à la grêle, Et leurs troupeaux au feu du ciel. »

— Psaumes 78:48

6. Les furoncles

Plaie des furoncles, Toggenburg Bible (Suisse), 1411.

   « [...] Ils prirent de la cendre de fournaise, et se présentèrent devant Pharaon ; Moïse la jeta vers le ciel, et elle produisit sur les hommes et sur les animaux des ulcères formés par une éruption de pustules. [...] »

— Exode, 9:8-12

7. La grêle
La Septième Plaie : la grêle, John Martin, 1823.

   « [...] L’Éternel fit pleuvoir de la grêle sur le pays d’Égypte. »

— Exode 9:13-35

   « Il fit périr leurs vignes par la grêle, Et leurs sycomores par la gelée. »

— Psaumes 78:47

   « Il leur donna pour pluie de la grêle, Des flammes de feu dans leur pays. Il frappa leurs vignes et leurs figuiers, Et brisa les arbres de leur contrée. »

— Psaumes 105:32-33

8. Les sauterelles
La Plaie des sauterelles, enluminure de William de Brailes, v. 1250.

   « [...] Elles couvrirent la surface de toute la terre, et la terre fut dans l’obscurité ; elles dévorèrent toute l’herbe de la terre et tout le fruit des arbres, tout ce que la grêle avait laissé ; et il ne resta aucune verdure aux arbres ni à l’herbe des champs, dans tout le pays d’Égypte. [...] »

— Exode 10:13-14,19

   « Il livra leurs récoltes aux sauterelles, Le produit de leur travail aux sauterelles. »

— Psaumes 78:46

   « Il dit, et parurent les sauterelles, des sauterelles sans nombre, qui dévorèrent toute l'herbe du pays, qui dévorèrent les fruits de leurs champs. »

— Psaumes 105:34-35

9. Les ténèbres
La Neuvième Plaie d'Égypte, gravure de la Bible de Mortier (1700), coll. Phillip Medhurst.

   « [...] il y eut d’épaisses ténèbres dans tout le pays d’Égypte, pendant trois jours. [...] »

— Exode 10:21-29

   « Il envoya des ténèbres et amena l'obscurité, Et ils ne furent pas rebelles à sa parole. »

— Psaumes 105:28

Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 16:01 par Gold Kalam
La femme de pharaon

L’exemple de la femme de Pharaon montre encore une fois que la géographie du récit de Moïse est en Arabie au Misr, d’une part car elle est croyante contrairement à un Pharaon d’Egypte mais plus encore elle est avec un peuple dont certains croit en Dieu et d’autres non.

28 : 9 Et la femme de Fir'awn (Pharaon) dit: « (Cet enfant) réjouira mon œil et le tien ! Ne le tuez pas. Il pourrait nous être utile ou le prendrons-nous pour enfant. » Et ils ne pressentaient rien.

Dieu cite en parabole les femmes ténébreuses face aux femmes vertueuses, leurs sort et actions ici-bas et leurs demeures dans l’au-delà.

66 : 10 Allah a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Nuh (Noé) et la femme de Lut (Loth). Elles étaient sous l'autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d'aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d'Allah. Et il [leur] fut dit: « Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent »,
11 et Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, la femme de Fir'awn (Pharaon), quand elle dit: « Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison dans le Paradis, et sauve-moi de Fir'awn (Pharaon) et de son œuvre; et sauve-moi des gens injustes. »
12 De même, Maryam (Marie), la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres: elle fut parmi les dévoués.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 16:02 par Gold Kalam
L’histoire du bâton...

Nous prenons appui sur la Miséricorde infini d'Allah ! Et c'est ce que fit Musa ( as ) Son bâton fut une Miséricorde donné par Allah ! De la vie ( le bois ) Allah donne une nouvelle vie ( Le Serpent ) Allah est Omnipotent, Il dit "Sois" et cela est aussitôt !

20 : 18 "Il dit: « C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages. »


Ce verset est aussi une métaphore dans le sens où Moïse enlève ses sandales ( passé ) jette son bâton et prend appui sur la Miséricorde de Dieu, pour triompher...

Le Très Haut dit : " Je Suis  "

Exode 3:13-15
"Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je? Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui est. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle "je suis" m'a envoyé vers vous. Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération."



Allah est celui qui est, Il est l’Éternel

Il est Celui qui sera, qui a été et qui est,
Il est le Premier, le Dernier l’Apparent le Caché et l’omniscient ,

Bienheureux est celui qui éprouve la présence de celui qui Est car il sera
Malheureux est celui qui n’arrive pas à éprouver la présence de celui qui Est car il ne sera.

Il est le créateur de nous et nos actions
Il est Créateur et Garant de toute chose


Allah est celui qui est, Il a tout inscrit toute chose dans Son Livre auprès de Lui.

Bienheureux est celui qui éprouve la présence de celui qui Est car il sera
Malheureux est celui qui n’arrive pas à éprouver la présence de celui qui Est car il ne sera.


Il est parmi nous, avec nous, avant nous, après nous, en nous tout en étant au Sommet de Son Trône de gloire, ne sais-tu pas que la science d’Allah embrasse toute chose ?


Bienheureux est celui qui éprouve la présence de celui qui Est car il sera
Malheureux est celui qui n’arrive pas à éprouver la présence de celui qui Est car il ne sera

Il est le Maître du temps et en dehors du temps et de l’endroit.
Être ou ne pas être ? Nous ne sommes que par Dieu !


Allah est celui qui de la vie tire la mort et de la mort tire la vie.

Il donne vie ( jour ) et la mort ( nuit ) à toute chose. C’est Lui qui fend la graine et le noyau.

Également, de la vie Il tire la vie.

L’exemple du bâton est fascinant... d’un bout de bois inerte Dieu en fit un serpent, car Allah est Omnipotent, sa science embrasse toute chose.

Il n’a qu’à dire « sois » !

"C'est Lui qui donne la vie et donne la mort.
Puis quand Il décide une affaire, Il n'a qu'à dire :
"Sois", et elle est".......

Coran : Sourate 40 Verset 68

C’est ce qui se produisit lors de l’épisode de Moïse :

27 : 8 Lorsqu'il y arriva, on l'appela, -béni soit Celui qui est dans le feu et Celui qui est tout autour, et gloire à Allah, Seigneur de l'univers.
9 « Ô Musa (Moïse), c'est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage. »
10 Et: « Jette ton bâton. » Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna le dos [pour fuir] sans revenir sur ses pas: « N'aie pas peur, Musa (Moïse). Les Messagers n'ont point peur auprès de Moi.


20 : 17 Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, Ô Musa (Moïse) ? »
18 Il dit: « C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages. »
19 [Allah lui] dit: « Jette-le, Ô Musa (Moïse). »
20 Il le jeta: et le voici un serpent qui rampait.
21 [Allah] dit: « Saisis-le et ne crains rien: Nous le ramènerons à son premier état.


Puis l’affrontement face à Pharaon et ses notables :

10 : 79 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Amenez-moi tout magicien savant ! »
80 Puis, lorsque vinrent les magiciens, Musa (Moïse) leur dit: « Jetez ce que vous avez à jeter. »
81 Lorsqu'ils jetèrent, Musa (Moïse) dit: « Ce que vous avez produit est magie ! Allah l'annulera. Car Allah ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre.
82 Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels. »


7 : 103 Puis, après [ces messagers,] Nous avons envoyé Musa (Moïse) avec Nos miracles vers Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais ils se montrèrent injustes envers Nos signes. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs.
104 Et Musa (Moïse) dit: « Ô Fir'awn (Pharaon), je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers,
105 je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les enfants d'Israʾil (Israël). »
106 « Si tu es venu avec un miracle, (dit Pharaon) apporte-le donc, si tu es du nombre des véridiques. »
107 Il jeta son bâton et voilà que c'était un serpent évident.
108 Et il sortit sa main et voilà qu'elle était blanche (éclatante), pour ceux qui regardaient.
109 Les notables du peuple de Fir'awn (Pharaon) dirent: « Voilà, certes, un magicien chevronné.
110 Il veut vous expulser de votre pays. » « Alors, que commandez-vous ? »
111 Ils dirent: « Fais-le attendre, lui et son frère, et envoie des rassembleurs dans les villes,
112 qui t'amèneront tout magicien averti.
113 Et les magiciens vinrent à Fir'awn (Pharaon) en disant: « Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ? »
114 Il dit: « Oui, et vous serez certainement du nombre de mes rapprochés. »
115 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons les premiers à jeter. »
116 « Jetez » dit-il. Puis lorsqu'ils eurent jeté, ils ensorcelèrent les yeux des gens et les épouvantèrent, et vinrent avec une puissante magie.
117 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse): « Jette ton bâton. » Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué.
118 Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain.
119 Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés.
120 Et les magiciens se jetèrent prosternés.
121 Ils dirent: « Nous croyons au Seigneur de l'Univers,
122 au Seigneur de Musa (Moïse) et d'Harun (Aaron). »




7 : 115 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons les premiers à jeter. »
116 « Jetez » dit-il. Puis lorsqu'ils eurent jeté, ils ensorcelèrent les yeux des gens et les épouvantèrent, et vinrent avec une puissante magie.
117 Et Nous révélâmes à Musa (Moïse): « Jette ton bâton. » Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué.
118 Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain.
119 Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés.
120 Et les magiciens se jetèrent prosternés.
121 Ils dirent: « Nous croyons au Seigneur de l'Univers,
122 au Seigneur de Musa (Moïse) et d'Harun (Aaron). »


11: 75 Ensuite, Nous envoyâmes après eux Musa (Moïse) et Harun (Aaron), munis de Nos preuves à Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais (ces gens) s'enflèrent d'orgueil et ils étaient un peuple criminel.
76 Et lorsque la vérité leur vint de Notre part, ils dirent: « Voilà certes, une magie manifeste ! »
77 Musa (Moïse) dit: « Dites-vous à la Vérité quand elle vous est venue: Est-ce que cela est de la magie ? Alors que les magiciens ne réussissent pas... »
11 : 79 Et Fir'awn (Pharaon) dit: « Amenez-moi tout magicien savant ! »
80 Puis, lorsque vinrent les magiciens, Musa (Moïse) leur dit: « Jetez ce que vous avez à jeter. »
81 Lorsqu'ils jetèrent, Musa (Moïse) dit: « Ce que vous avez produit est magie ! Allah l'annulera. Car Allah ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre.
82 Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels. »



20 : 56 Certes Nous lui avons montré tous Nos prodiges; mais il les a démentis et a refusé (de croire).
57 Il dit: « Es-tu venu à nous, Ô Musa (Moïse), pour nous faire sortir de notre terre par ta magie ?
58 Nous t'apporterons assurément une magie semblable. Fixe entre nous et toi un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu convenable. »
59 Alors Musa (Moïse) dit: « Votre rendez-vous, c'est le jour de la fête. Et que les gens se rassemblent dans la matinée ».
60 Fir'awn (Pharaon), donc, se retira. Ensuite il rassembla sa ruse puis vint (au rendez-vous).
61 Musa (Moïse) leur dit: « Malheur à vous ! Ne forgez pas de mensonge contre Allah: sinon par un châtiment Il vous anéantira. Celui qui forge (un mensonge) est perdu. »
62 Là-dessus, ils se mirent à disputer entre eux de leur affaire et tinrent secrètes leurs discussions.
63 Ils dirent: « Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous faire abandonner votre terre et emporter votre doctrine idéale.
64 Rassemblez donc votre ruse puis venez en rangs serrés. Et celui qui aura le dessus aujourd'hui aura réussi. »
65 Ils dirent: « Ô Musa (Moïse), ou tu jettes, [le premier ton bâton] ou que nous soyons les premiers à jeter ? »
66 Il dit: « Jetez plutôt. » Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie.
67 Musa (Moïse) ressentit quelque peur en lui-même.
68 Nous lui dîmes: « N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus.
69 Jette ce qu'il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit. »
70 Les magiciens se jetèrent prosternés, disant: « Nous avons foi en le Seigneur d'Harun (Aaron) et de Musa (Moïse). »


L’histoire du bâton est purement l’essence de ces versets :


21 : 18 Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le Subjugue, et le voilà qui disparaît. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à Allah].



Al Israa-17-81-Et dis: «La Vérité (l’Islam) est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître».

86 : 13 Ceci [le Coran] est certes, Une parole décisive [qui tranche entre le vrai et le faux],



A la fin :

20 : 71 Alors Fir'awn (Pharaon) dit: « Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise ? C'est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable. »
72 « Par celui qui nous a créés, dirent-ils, nous ne te préférerons jamais à ce qui nous est parvenu comme preuves évidentes. Décrète donc ce que tu as à décréter. Tes décrets ne touchent que cette présente vie.
73 Nous croyons en notre Seigneur, afin qu'Il nous pardonne nos fautes ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints. » Et Allah est meilleur et éternel.

Le bâton servi aussi pour les Fils d'Israel :

7 : 160
Nous les répartîmes en douze tribus, (en douze) communautés. Et Nous
révélâmes à Musa (Moïse), lorsque son peuple lui demanda de l'eau: «
Frappe le rocher avec ton bâton. » Et voilà qu'en jaillirent douze
sources. Chaque tribu sut son abreuvoir. Nous les couvrîmes de l'ombre
du nuage, et fîmes descendre sur eux la manne et les cailles: « Mangez
des bonnes choses que Nous vous avons attribuées. » Et ce n'est pas à
Nous qu'ils ont fait du tort, mais c'est à eux-mêmes qu'ils en
faisaient.


Le batôn aujourd'hui selon la légende se trouve dans l'Arche de l'Alliance symbole de soutien et d'allaicne avec l'Eternel Dieu que son Nom soit magnifié et béni seul en connaît le contenu ( Voir le lien ci-dessous à ce sujet )

https://www.islam-du-coran.fr/t58-l-arche-de-l-alliance-et-la-fin-des-temps

2 : 248
Et leur prophète leur dit: « Le signe de son investiture sera que le
Coffre va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et
contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Musa (Moïse)
et la famille d'Harun (Aaron). Les Anges le porteront. Voilà bien là un
signe pour vous, si vous êtes croyants ! »
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 19 Sep - 19:19 par Gold Kalam
Pharaon et sa cour redoutait la prophétie, c’est pour cela qu’il tuait les nourrissons.

28 : 4 Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d'abuser de la faiblesse de l'un d'eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.
5 Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeants et en faire les héritiers,
6 et les établir puissamment sur terre, et faire voir à Fir'awn (Pharaon), à Hâmân, et à leurs soldats, ce dont ils redoutaient.
(...)
8 Les gens de Fir'awn (Pharaon) le recueillirent, pour qu'il leur soit un ennemi et une source d'affliction ! Fir'awn (Pharaon), Hâmân et leurs soldats étaient fautifs.

Ceci est aussi confirmé dans l’exode.

Hiba rabou aime ce message

Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Mar 20 Sep - 8:03 par Gold Kalam
89 : 10 - ainsi qu'avec Pharaon, l'homme aux épieux?

38 : 12 - Ont démenti auparavant le peuple de Noé, les `Âd et Pharaon l'homme aux épieux,


Qu'est-ce qu'un épieu ?

L'épieu, épieu de chasse, espié ou pieul à ferrer est un type de lance, munie d'une barre d'arrêt appelée croisette, essentiellement utilisée dans le domaine de la chasse au gros gibier comme le sanglier, le cerf ou l'ours. Elle peut être également utilisée dans le domaine militaire pour combattre les ennemis. ( Wikipédia )

Pharaon : L’homme aux épieux  Epieu-de-chasse

al'awtadi - ٱلْأَوْتَادِ
La racine du mot dit : Enfoncer fortement un pieu, planter, être fiché, planté en terre

Ce qui fait référence à :

20 : 71 Alors Fir'awn (Pharaon) dit: « Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise ? C'est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable. »

Pharaon crucifiait ceux qu'il estimait à condamner comme ses deux sorciers repenti devenu croyants face aux miracles du Seigneur de l'Univers.

Gold Kalam et Alfou aiment ce message

Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Mar 20 Sep - 8:16 par Gold Kalam
Bien entendu, ces deux sujets sont interconnectés.

https://www.islam-du-coran.fr/t126p25-moise-le-clairvoyant
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 26 Sep - 11:53 par Gold Kalam
Les coalisés

Les coalisés sont de tout temps et toutes générations les ennemis de Dieu qui suivent Satan, ils sont soit hypocrites, soit mécréants ou négateurs. Leur particularité à tous est que Dieu les a réduit en paille d’étable pour certains, pour d’autres ils ont été noyés et tous iront se désaltérer à y’a eau bouillante comme les chameaux assoiffés.

38 : 10 Ou bien ont-ils le royaume des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux ? Eh bien, qu'ils y montent par n'importe quel moyen !
11 Une armée de coalisés qui, ici-même, sera mise en déroute !
12 Avant eux, le peuple de Nuh (Noé), les 'Ad et Fir'awn (Pharaon) l'homme aux pals (ou aux Pyramides),
13 et les Thamud, le peuple de Lut (Loth), et les gens d'Al-Aykah, (ont tous démenti leurs Messagers). Voilà les coalisés.
14 Il n'en est aucun qui n'ait traité les Messagers de menteurs. Et bien, Ma punition s'est avérée contre eux !




40 : 5 Avant eux, le peuple de Nuh (Noé) a traité (Son Messager) de menteur, et les Coalisés après eux (ont fait de même), et chaque communauté a conçu le dessein de s'emparer de Son Messager. Et ils ont discuté de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la Mienne !



40 : 30 Et celui qui était croyant dit: « Ô mon peuple, je crains pour vous un jour semblable à celui des Coalisés.


Les coalisés au temps de Muhammad :


Pharaon : L’homme aux épieux  4868be10

33 : 22 Et quand les croyants virent les Coalisés, ils dirent: « Voilà ce qu'Allah et Son messager nous avaient promis; et Allah et Son messager disaient la vérité. » Et cela ne fit que croître leur foi et leur soumission.



33 : 26 Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.
27 Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Lun 26 Sep - 12:21 par Gold Kalam
Ce récit nous enseigne que peu importe que la sorcellerie soit forte, les ténèbres n’auront jamais le dessus sur la lumière :

20 : 66 Il dit: « Jetez plutôt. » Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie.
67 Musa (Moïse) ressentit quelque peur en lui-même.
68 Nous lui dîmes: « N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus.
69 Jette ce qu'il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit. »
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Ven 20 Jan - 20:47 par Gold Kalam
Gold Kalam
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message Sam 25 Nov - 9:23 par Gold Kalam
HS :

Pharaon : L’homme aux épieux  C6f1e310
Re: Pharaon : L’homme aux épieux
Message  par Contenu sponsorisé
 

Pharaon : L’homme aux épieux

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elie - Ylies : l'homme de bien

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Apôtres/Serviteur de la Lumière :: Apôtres des ténèbres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: