Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le Deal du moment : -16%
Lave-vaisselle tout intégrable BOSCH SMV2ITX18E ...
Voir le deal
376 €
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Empty
28122021
MessageLe Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit.

ElTurko aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. :: Commentaires

La façon dont Jésus est perçu, en islam, se situe entre deux extrêmes.  Les juifs ont rejeté Jésus en tant que prophète, le traitent d’imposteur, tandis que les chrétiens, de leur côté, le considèrent comme le fils de Dieu et lui vouent un véritable culte.  L’islam, lui, considère Jésus comme l’un des plus grands prophètes et parmi les plus indulgents avec Noé, Abraham, Moïse et Mohammed, que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur eux tous.  Jésus est également considéré comme le Messie.  Cela est conforme au point de vue islamique sur l’unicité de Dieu et sur le fait qu’Il soit le seul à guider l’humanité, et au rôle complémentaire qu’ont joué les missions subséquentes des messagers de Dieu.

Le message de Dieu à l’humanité, qui est de L’adorer, Lui et personne d’autre, et de vivre en conformité avec Ses commandements, a d’abord été révélé à Adam (que la paix soit sur lui), qui l’a transmis à sa progéniture.  Toutes les révélations subséquentes de Noé, Abraham, Moïse, Jésus et, finalement, Mohammed comportaient essentiellement le même message.  Par conséquent, l’islam considère que toutes les contradictions que l’on retrouve au sein des religions révélées, de nos jours, sont des éléments qui ont été introduits par les hommes.  On ne doit donc pas s’étonner que les points de vue sur Jésus, au sein des trois grandes religions – judaïsme, christianisme et islam – diffèrent complètement.

Bien que le Coran ne présente pas un récit détaillé de la vie de Jésus, il souligne les aspects importants de sa naissance, de sa mission et de son ascension au ciel.  Il prononce également un jugement sur les croyances que les juifs et les chrétiens alimentent à son égard.  Voici quelques vérités que Dieu nous a révélées au sujet de Jésus, dans le Coran :
Il est né d’une mère qui était vierge

Comme les chrétiens, les musulmans croient que Marie (ou Maryam, en arabe) était une femme chaste et vierge, qui a miraculeusement donné naissance à Jésus.  Sa naissance est donc un véritable miracle, puisqu’il n’a jamais eu de père.  Dieu  la décrit ainsi dans le Coran :

« Et fait mention de Marie, dans le Livre, quand elle alla s’isoler, loin de sa famille, dans un lieu situé à l’est.  Elle étendit un voile entre elle et le monde.  Nous lui envoyâmes Notre esprit, qui avait revêtu pour elle une forme humaine accomplie.   Elle dit : « Je me réfugie contre toi auprès du Miséricordieux!  Si tu crains Dieu, [ne m’approche point]! »  Il dit : « Je ne suis qu’un messager de ton Seigneur, venu t’annoncer la naissance d’un fils pur. »  Elle dit : « Comment pourrais-je avoir un fils alors qu’aucun homme ne m’a (jamais) touchée et que je ne suis point une femme de mœurs légères? »  Il dit : « Ainsi sera-t-il.  Cela M’est facile, a dit ton Seigneur.  Et Nous ferons de lui un signe pour les gens et une miséricorde émanant de Nous.  C’est une affaire déjà décrétée. » (Coran 19:16-21)

Cela ne signifie pas pour autant que Jésus soit d’esprit ou d’essence divine ni qu’il mérite notre adoration, surtout si l’on considère que la naissance d’Adam a été encore plus miraculeuse que celle de Jésus.  Si sa naissance miraculeuse était la preuve que Jésus est Dieu incarné ou encore Son fils, alors Adam aurait encore plus de droit que lui à cette divinité.  Mais la vérité est qu’ils étaient tous deux des prophètes ayant reçu une révélation de la part de Dieu, et qu’ils étaient tous deux Ses serviteurs, vivant en conformité avec Ses commandements.

« Certes, pour Dieu, Jésus est comme Adam, qu’Il créa de poussière (de la terre), puis lui dit : « Sois! » et il fut. »  (Coran 3:59)
Il a accompli des miracles

Comme les chrétiens, les musulmans croient que Jésus a accompli des miracles.  Ces miracles, cependant, n’ont pu être accomplis que par la volonté et la permission de Dieu, qui détient le pouvoir sur toute chose.

« Alors Dieu dira : « Ô Jésus, fils de Marie!  Rappelle-toi Mon bienfait dont Je vous ai comblés, ta mère et toi, et comment Je t’ai fortifié du Saint-Esprit, de sorte qu’au berceau, tu parlais aux gens, de même qu’en ton âge mûr.  Je t’enseignais le Livre, la sagesse, la Torah et l’Évangile.  Par Ma permission, tu façonnais l’argile en forme d’oiseau; puis, tu soufflais dessus, et par Ma permission, elle devenait (un véritable) oiseau.  Et tu guérissais, par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux.  Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts.  Je te protégeais contre les enfants d’Israël quand tu leur apportais des preuves claires, et ceux d’entre eux qui ne croyaient pas disaient : « Ce n’est que de la magie évidente. »  (Coran 5:110)

Dieu a envoyé tous les prophètes avec des miracles destinés à la nation chez laquelle ils étaient envoyés, afin de prouver la véracité du message qu’ils prêchaient.  Ces miracles n’ont bien entendu pas été accomplis par les prophètes  eux-mêmes; c’est Dieu qui les a rendus possibles, par Sa volonté.  Les miracles accomplis par Jésus n’échappaient pas à cette règle.  Les juifs de l’époque connaissaient bien la médecine, et les miracles accomplis par Jésus étaient de cette nature; ils prouvaient ainsi la véracité du message qu’il prêchait et étaient plus susceptibles de convaincre les juifs.


Partie II


La divinité qu’on lui attribue faussement. Nulle divinité hormis Allah !

Les musulmans croient en l’unicité absolue de Dieu, qui est un Être Suprême dépourvu de toutes limites, de tous besoins et de tous désirs humains. Aucun associé ne partage Sa divinité. Il est le Créateur de toute chose et Il est totalement distinct et situé en dehors de Sa création. Toute adoration doit lui être vouée exclusivement.

C’est là le message prêché par tous les prophètes de Dieu, y compris Jésus. Jamais il n’a prétendu posséder des qualités divines, ni qu’il était digne d’être adoré. Il n’a jamais dit, non plus, qu’il était le « fils » de Dieu ou qu’il faisait partie d’une « trinité ». Tout ce qu’il a affirmé, c’est qu’il n’était qu’un serviteur de Dieu envoyé aux juifs pour les ramener vers la bonne religion, c’est-à-dire l’adoration de Dieu seul et l’obéissance à Ses commandements. La majorité des versets coraniques qui mentionnent Jésus parlent de cet aspect de sa mission. Ils prouvent que Jésus n’est devenu un objet d’adoration qu’à la suite de mensonges inventés à son sujet. Le Coran confirme également certains passages de sa vie où il nie lui-même mériter quelque adoration que ce soit, et soutient l’idée que les paraboles et les exemples que présente Dieu démontrent la nature mortelle de Jésus et non pas sa prétendue divinité ou relation filiale avec Dieu. Dieu dit, dans le Coran :

« Ce sont certes des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Dieu est le Messie, fils de Marie. », alors que le Messie (lui-même) a dit : « Ô enfants d’Israël ! Adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. » (Coran 5:72)

Et au sujet de la « trinité », Il affirme :

« Ce sont certes des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Dieu est le troisième de trois. », alors qu’il n’y a pas d’autre divinité que Dieu seul. Et s’ils ne cessent de le dire, un douloureux châtiment touchera les mécréants parmi eux. Ne vont-ils pas se repentir à Dieu et implorer Son pardon ? Car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un messager. Avant sa venue, des messagers (comme lui) sont passés. Sa mère était une femme véridique, et ils consommaient tous deux de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les révélations, et vois comme ils se détournent! » (Coran 5:73-75)

Et aussi :

« Ô gens du Livre! N’exagérez pas dans votre religion et ne dites, sur Dieu, que la vérité. Le Messie, Jésus fils de Marie, n’était qu’un messager de Dieu, Sa parole qu’Il transmit à Marie et un esprit provenant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers, et ne dites plus « Trois ». Cessez! Ce sera bien mieux pour vous. Dieu est un Dieu unique. Il est trop parfait pour avoir un fils. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Il suffit comme protecteur. » (Coran 4:171)

Dieu considère cette croyance comme une chose abominable et une insulte à Sa majesté :

« Et ils disent: « Le Tout Miséricordieux s’est attribué un fils. » Vous proférez là une chose abominable! Peu s’en faut que les cieux ne se déchirent, à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent! Quoi! Attribuer un fils au Très Miséricordieux alors qu’il ne sied nullement à (la majesté) du Tout Miséricordieux d’avoir un fils! Aucun habitant des cieux et de la terre ne se rendra auprès du Tout Miséricordieux autrement qu’en serviteur. » (Coran 19:88-93)

Au Jour du Jugement, Jésus niera ce caractère divin qu’on lui aura attribué. Dieu nous rapporte ce qu’il répondra lorsqu’il sera interrogé au sujet des gens qui l’adoraient :

« Et lorsque Dieu dira, [au Jour de la Résurrection] : « Ô Jésus, fils de Marie! Est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-nous, ma mère et moi, pour deux divinités en dehors de Dieu? » Il dira : « Gloire à Toi! Il ne m’appartenait pas de déclarer ce que je n’avais aucun droit de dire. Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, mais je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Certes, Toi et Toi seul connais l’invisible. Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé (de dire), à savoir : « Adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. » (Coran 5:116-117)

Dans ces versets, Dieu affirme catégoriquement qu’assigner à Jésus l’attribut de « fils de Dieu » ou de « deuxième de la trinité » constitue un blasphème énorme. Cela parce que Dieu est unique et qu’Il ne ressemble en rien à Sa création. Il est unique dans Son essence, Sa divinité, Ses attributs et Sa souveraineté. C’est ce qui constitue le strict monothéisme qu’Il a révélé dans Ses Écritures et qui est le premier des Dix Commandements :

« Alors Dieu prononça toutes ces paroles: « Je suis l'Eternel ton Dieu qui t'ai fait sortir d'Égypte, du pays où tu étais esclave. Tu n'auras pas d'autre dieu que moi. » (Exode 20:1-3)

Attribuer un fils à Dieu va clairement à l’encontre de la raison même pour laquelle Il a établi la création et envoyé des prophètes. Dieu dit, dans le Coran :

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Et Il a dit, également :

« Nous avons envoyé à chaque nation un messager (pour lui dire) : « Adorez Dieu et bannissez les fausses divinités. » (Coran 16:36)
Sa mission

Tel que mentionné plus haut, le Coran affirme de façon catégorique que Jésus n’était ni plus ni moins qu’un prophète. Les prophètes sont les meilleures personnes de la création; ce sont eux que Dieu a choisis pour transmettre Sa révélation. Ils doivent toutefois être considérés comme de simples émissaires de Dieu et non comme des êtres que nous devrions adorer. Tel que mentionné dans le Coran, Jésus n’est pas différent des autres prophètes à ce niveau.

Partout dans le Coran, Jésus est identifié comme un prophète de Dieu qui a été envoyé aux juifs parce que ceux-ci s’étaient, avec le temps, éloignés des enseignements de Moïse et des autres messagers.

« Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël! Je suis vraiment le messager de Dieu, qui vous est [envoyé] pour confirmer ce qui a été (révélé), avant ma venue, dans la Torah… » (Coran 61:6)

Jésus, fils de Marie, a été le dernier des prophètes juifs. Il a vécu en conformité avec la Torah, la Loi de Moïse, et a enseigné à ses fidèles à faire de même. Dans Matthieu 5:17, Jésus déclare :

« Ne vous imaginez pas que je sois venu pour abolir ce qui est écrit dans la Loi ou les prophètes; je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. »

Jésus et le message qu’il prêchait n’étaient en rien différents des prophètes précédents choisis par Dieu et du message qu’ils prêchaient. Ils ont tous appelé les hommes à adorer Dieu de façon exclusive et à obéir à Ses commandements. De même qu’il a été conçu et mis au monde de façon miraculeuse, Dieu lui a apporté Son soutien sous la forme de nombreux miracles qui devaient prouver qu’il était réellement Son messager. Toutefois, la majorité des juifs refusèrent de croire à sa mission prophétique.

Non seulement Jésus a-t-il confirmé les Écritures révélées avant lui, mais il a également annoncé la venue d’un autre prophète après lui. Dieu dit :

« Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël! Je suis vraiment le messager de Dieu, qui vous est [envoyé] pour confirmer ce qui a été (révélé), avant ma venue, dans la Torah, et pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un messager qui viendra après moi et dont le nom sera « Ahmed ». » (Coran 61:6)

Partie III


Sa crucifixion

Dieu affirme clairement, dans le Coran, que Jésus n’a jamais été crucifié, mais qu’il ne s’agissait que d’un faux semblant destiné aux juifs.  En effet, tandis que Dieu élevait Jésus vers Lui, au ciel, une autre personne était crucifiée à sa place.  Le Coran ne précise pas qui était cette personne.

«… ils ne l’ont ni tué ni crucifié, mais cela leur est apparu ainsi. » (Coran 4:157)

« Dieu l’a élevé vers Lui.  Et Dieu est Puissant et Sage. » (Coran 4:158)

L’islam nie cette croyance selon laquelle Jésus aurait été envoyé sur terre pour racheter les péchés d’Adam, d’Ève et de toute l’humanité en sacrifiant sa vie.  L’islam rejette totalement ce concept voulant qu’une personne porte le fardeau des péchés des autres.  Dieu dit :

« Nulle âme ne portera le fardeau d’une autre. » (Coran 39:7)

L’islam insiste sur le fait que Dieu est capable de pardonner tous les péchés si une personne se repent sincèrement et s’abstient de répéter les mêmes péchés.  Dieu n’a besoin d’aucun sacrifice sanglant pour cela, et encore moins de descendre Lui-même sur terre sous les traits d’un homme et de mourir pour racheter les péchés de tous les hommes.  La vérité, c’est que la miséricorde de Dieu s’étend à toutes les créatures, aux croyants comme aux non-croyants.  La porte du pardon est ouverte à tous ceux qui veulent bien la franchir.



https://www.islamreligion.com/fr/articles/31/jesus-dans-l-islam-partie-1-de-3/

https://www.islamreligion.com/fr/articles/30/jesus-dans-l-islam-partie-2-de-3/

https://www.islamreligion.com/fr/articles/29/jesus-dans-l-islam-partie-3-de-3/

ElTurko aime ce message

Comment les prophètes reçoivent la révélations ?


Al Wahy - la révélation


La révélation se fait de deux types principalement

les songes
Inspirer par un ange


"en songe, Allah te les avait montrés peu nombreux ! Car s'Il te les avait montrés nombreux, vous auriez certainement fléchi, et vous vous seriez certainement disputés à propos de l'affaire. Mais Allah vous en a préservés. Il connait le contenu des cœurs.
إِذْ يُرِيكَهُمُ ٱللَّهُ فِى مَنَامِكَ قَلِيلًۭا ۖ وَلَوْ أَرَىٰكَهُمْ كَثِيرًۭا لَّفَشِلْتُمْ وَلَتَنَٰزَعْتُمْ فِى ٱلْأَمْرِ وَلَٰكِنَّ ٱللَّهَ سَلَّمَ ۗ إِنَّهُۥ عَلِيمٌۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ " (verset 43 dans la sourate 8 LE BUTIN / AL-ANFAL)
"Quand Yusuf (Joseph) dit à son père: « Ô mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi. »
إِذْ قَالَ يُوسُفُ لِأَبِيهِ يَٰٓأَبَتِ إِنِّى رَأَيْتُ أَحَدَ عَشَرَ كَوْكَبًۭا وَٱلشَّمْسَ وَٱلْقَمَرَ رَأَيْتُهُمْ لِى سَٰجِدِينَ " (verset 4 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Ibrahim (Abraham)] dit: « Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses. » (Isma'il (Ismaël)) dit: « Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé: tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants. »
فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ ٱلسَّعْىَ قَالَ يَٰبُنَىَّ إِنِّىٓ أَرَىٰ فِى ٱلْمَنَامِ أَنِّىٓ أَذْبَحُكَ فَٱنظُرْ مَاذَا تَرَىٰ ۚ قَالَ يَٰٓأَبَتِ ٱفْعَلْ مَا تُؤْمَرُ ۖ سَتَجِدُنِىٓ إِن شَآءَ ٱللَّهُ مِنَ ٱلصَّٰبِرِينَ " (verset 102 dans la sourate 37 LES RANGÉS / AS-SAFFAT)


"Ainsi ton Seigneur te choisira et t'enseignera l'interprétation des rêves, et Il parfera Son bienfait sur toi et sur la famille de Ya'qub (Jacob), tout comme Il l'a parfait auparavant sur tes deux ancêtres, Ibrahim (Abraham) et Ishaq (Isaac), car ton Seigneur est Omniscient et Sage.
وَكَذَٰلِكَ يَجْتَبِيكَ رَبُّكَ وَيُعَلِّمُكَ مِن تَأْوِيلِ ٱلْأَحَادِيثِ وَيُتِمُّ نِعْمَتَهُۥ عَلَيْكَ وَعَلَىٰٓ ءَالِ يَعْقُوبَ كَمَآ أَتَمَّهَا عَلَىٰٓ أَبَوَيْكَ مِن قَبْلُ إِبْرَٰهِيمَ وَإِسْحَٰقَ ۚ إِنَّ رَبَّكَ عَلِيمٌ حَكِيمٌۭ " (verset 6 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Et celui qui l'acheta était de l'Egypte. Il dit à sa femme : « Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu'il nous soit utile ou que nous l'adoptions comme notre enfant. » Ainsi avons-nous raffermi Yusuf (Joseph) dans le pays et nous lui avons appris l'interprétation des rêves. Et Allah est souverain en Son Commandement: mais la plupart des gens ne savent pas.
وَقَالَ ٱلَّذِى ٱشْتَرَىٰهُ مِن مِّصْرَ لِٱمْرَأَتِهِۦٓ أَكْرِمِى مَثْوَىٰهُ عَسَىٰٓ أَن يَنفَعَنَآ أَوْ نَتَّخِذَهُۥ وَلَدًۭا ۚ وَكَذَٰلِكَ مَكَّنَّا لِيُوسُفَ فِى ٱلْأَرْضِ وَلِنُعَلِّمَهُۥ مِن تَأْوِيلِ ٱلْأَحَادِيثِ ۚ وَٱللَّهُ غَالِبٌ عَلَىٰٓ أَمْرِهِۦ وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَ ٱلنَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ " (verset 21 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Deux valets entrèrent avec lui en prison. L'un d'eux dit: « Je me voyais [en rêve] pressant du raisin... » Et l'autre dit: « Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l'interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants. »
وَدَخَلَ مَعَهُ ٱلسِّجْنَ فَتَيَانِ ۖ قَالَ أَحَدُهُمَآ إِنِّىٓ أَرَىٰنِىٓ أَعْصِرُ خَمْرًۭا ۖ وَقَالَ ٱلْءَاخَرُ إِنِّىٓ أَرَىٰنِىٓ أَحْمِلُ فَوْقَ رَأْسِى خُبْزًۭا تَأْكُلُ ٱلطَّيْرُ مِنْهُ ۖ نَبِّئْنَا بِتَأْوِيلِهِۦٓ ۖ إِنَّا نَرَىٰكَ مِنَ ٱلْمُحْسِنِينَ " (verset 36 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Ils dirent: « C'est un amas de rêves ! Et nous ne savons pas interpréter les rêves ! »
قَالُوٓا۟ أَضْغَٰثُ أَحْلَٰمٍۢ ۖ وَمَا نَحْنُ بِتَأْوِيلِ ٱلْأَحْلَٰمِ بِعَٰلِمِينَ " (verset 44 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fais moi rejoindre les vertueux.
۞ رَبِّ قَدْ ءَاتَيْتَنِى مِنَ ٱلْمُلْكِ وَعَلَّمْتَنِى مِن تَأْوِيلِ ٱلْأَحَادِيثِ ۚ فَاطِرَ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلْأَرْضِ أَنتَ وَلِىِّۦ فِى ٱلدُّنْيَا وَٱلْءَاخِرَةِ ۖ تَوَفَّنِى مُسْلِمًۭا وَأَلْحِقْنِى بِٱلصَّٰلِحِينَ " (verset 101 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Mais ils dirent: « Voilà plutôt un amas de rêves ! Ou bien il l'a inventé. Ou, c'est plutôt un poète. Qu'il nous apporte donc un signe [identique] à celui dont furent chargés les premiers envoyés. »
بَلْ قَالُوٓا۟ أَضْغَٰثُ أَحْلَٰمٍۭ بَلِ ٱفْتَرَىٰهُ بَلْ هُوَ شَاعِرٌۭ فَلْيَأْتِنَا بِـَٔايَةٍۢ كَمَآ أُرْسِلَ ٱلْأَوَّلُونَ " (verset 5 dans la sourate 21 LES PROPHÈTES / AL-ANBIYA)



"en songe, Allah te les avait montrés peu nombreux ! Car s'Il te les avait montrés nombreux, vous auriez certainement fléchi, et vous vous seriez certainement disputés à propos de l'affaire. Mais Allah vous en a préservés. Il connait le contenu des cœurs.
إِذْ يُرِيكَهُمُ ٱللَّهُ فِى مَنَامِكَ قَلِيلًۭا ۖ وَلَوْ أَرَىٰكَهُمْ كَثِيرًۭا لَّفَشِلْتُمْ وَلَتَنَٰزَعْتُمْ فِى ٱلْأَمْرِ وَلَٰكِنَّ ٱللَّهَ سَلَّمَ ۗ إِنَّهُۥ عَلِيمٌۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ " (verset 43 dans la sourate 8 LE BUTIN / AL-ANFAL)
"Quand Yusuf (Joseph) dit à son père: « Ô mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi. »
إِذْ قَالَ يُوسُفُ لِأَبِيهِ يَٰٓأَبَتِ إِنِّى رَأَيْتُ أَحَدَ عَشَرَ كَوْكَبًۭا وَٱلشَّمْسَ وَٱلْقَمَرَ رَأَيْتُهُمْ لِى سَٰجِدِينَ " (verset 4 dans la sourate 12 JOSEPH / YUSUF)
"Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Ibrahim (Abraham)] dit: « Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses. » (Isma'il (Ismaël)) dit: « Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé: tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants. »
فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ ٱلسَّعْىَ قَالَ يَٰبُنَىَّ إِنِّىٓ أَرَىٰ فِى ٱلْمَنَامِ أَنِّىٓ أَذْبَحُكَ فَٱنظُرْ مَاذَا تَرَىٰ ۚ قَالَ يَٰٓأَبَتِ ٱفْعَلْ مَا تُؤْمَرُ ۖ سَتَجِدُنِىٓ إِن شَآءَ ٱللَّهُ مِنَ ٱلصَّٰبِرِينَ " (verset 102 dans la sourate 37 LES RANGÉS / AS-SAFFAT)



42 :
51 Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autrement que par révélation ou de derrière un voile, ou qu'Il [Lui] envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu'Il [Allah] veut. Il est Sublime et Sage.
52 Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un esprit [le Coran] provenant de Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance du Livre ni de la foi; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité tu guides vers un chemin droit,



Jacob dans la sourate 12 reçut lui aussi en songe des messages de la part d’Allah.



La révélation peut être inspirer par un ange ou du moins de façon direct ou par la parole :

A propos de la révélation de l’Évangile de 'Isa ce fut n Livre descendu directement dans son cœur en une seule fois.

Chapitre 10 l'évangile de barnabé
A trente ans, sur le mont des Oliviers, Jésus reçoit de l'ange Gabriel l'évangile d'une façon merveilleuse.

A trente ans, comme il me l'a dit, Jésus était allé ramasser des olives avec sa mère sur le mont des oliviers. A l'heure de midi, tandis qu'il priait, parvenu aux mots: “Seigneur, avec miséricorde ...”, il fut environné d'une immense splendeur et d'une multitude infinie d'anges qui disaient: “Dieu soit béni!”
L'ange Gabriel lui présenta un livre comme un brillant miroir. Ce livre descendit dans le cœur de Jésus' il y apparût ce que Dieu a fait, ce que Dieu a dit, ce que Dieu veut, si bien que toute chose fut pour lui nue et ouverte, ainsi qu'il me l'a dit: “crois-le, Barnabé, je connus chaque Prophète, si bien que tout ce que je dis sort de ce livre”.
Après cette vision, se sachant Prophète envoyé à la maison d'Israël, Jésus révéla tout à Marie, sa mère, en lui disant qu'il devait souffrir grande persécution pour l'honneur de Dieu et qu'il ne pouvait plus être continûment avec elle pour la servir. A ces paroles, Marie répondit: “Avant ta naissance, fils, tout me fut annoncé. Aussi que le saint nom de Dieu soit béni!” Ce jour-là, Jésus quitta donc sa mère pour s'adonner à sa mission prophétique.



Comme Gabriel le dit a Muhammad la paix sur ces deux nobles envoyés :


96 : 1 Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,
2 qui a créé l'homme d'une adhérence.
3 Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble,
4 qui a enseigné par la plume [le calame],
5 a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.


53 : 3 et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;
4 ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée.
5 Que lui a enseigné [l'Ange Gabriel] à la force prodigieuse,
6 doué de sagacité; c'est alors qu'il se montra sous sa forme réelle [angélique],
7 alors qu'il se trouvait à l'horizon supérieur.
8 Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas,
9 et fut à deux portées d'arc, ou plus près encore.
10 Il révéla à Son serviteur ce qu'Il révéla.
11 Le cœur n'a pas menti en ce qu'il a vu.
12 Lui contestez-vous donc ce qu'il voit ?
13 Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente,
14 près de la Sidrat-ul-Muntahâ,
15 près d'elle se trouve le jardin de Ma'wa :
16 au moment où le lotus était couvert de ce qui le couvrait.
17 La vue n'a nullement dévié ni outrepassé la mesure.
18 Il a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur.


————

Allah peut inspirer une révélation pour les croyants et croyantes en rêves comme la mère de Musa paix sur eux.

"Et Nous révélâmes à la Mère de musa (Moïse) [ceci]: « Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager. »
 (verset 7 dans la sourate 28 LE RÉCIT / AL-QASAS)

ElTurko aime ce message

Des versets de l’Évangile originelle figurant dans la Torah :

Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait: Et c'est là le très grand succès.

إِنَّ ٱللَّهَ ٱشْتَرَىٰ مِنَ ٱلْمُؤْمِنِينَ أَنفُسَهُمْ وَأَمْوَٰلَهُم بِأَنَّ لَهُمُ ٱلْجَنَّةَ ۚ يُقَٰتِلُونَ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ فَيَقْتُلُونَ وَيُقْتَلُونَ ۖ وَعْدًا عَلَيْهِ حَقًّۭا فِى ٱلتَّوْرَىٰةِ وَٱلْإِنجِيلِ وَٱلْقُرْءَانِ ۚ وَمَنْ أَوْفَىٰ بِعَهْدِهِۦ مِنَ ٱللَّهِ ۚ فَٱسْتَبْشِرُوا۟ بِبَيْعِكُمُ ٱلَّذِى بَايَعْتُم بِهِۦ ۚ وَذَٰلِكَ هُوَ ٱلْفَوْزُ ٱلْعَظِيمُ "

(verset 111 dans la sourate 9 LE REPENTIR / AT-TAWBAH)


"Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'Évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. [Allah] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense.

مُّحَمَّدٌۭ رَّسُولُ ٱللَّهِ ۚ وَٱلَّذِينَ مَعَهُۥٓ أَشِدَّآءُ عَلَى ٱلْكُفَّارِ رُحَمَآءُ بَيْنَهُمْ ۖ تَرَىٰهُمْ رُكَّعًۭا سُجَّدًۭا يَبْتَغُونَ فَضْلًۭا مِّنَ ٱللَّهِ وَرِضْوَٰنًۭا ۖ سِيمَاهُمْ فِى وُجُوهِهِم مِّنْ أَثَرِ ٱلسُّجُودِ ۚ ذَٰلِكَ مَثَلُهُمْ فِى ٱلتَّوْرَىٰةِ ۚ وَمَثَلُهُمْ فِى ٱلْإِنجِيلِ كَزَرْعٍ أَخْرَجَ شَطْـَٔهُۥ فَـَٔازَرَهُۥ فَٱسْتَغْلَظَ فَٱسْتَوَىٰ عَلَىٰ سُوقِهِۦ يُعْجِبُ ٱلزُّرَّاعَ لِيَغِيظَ بِهِمُ ٱلْكُفَّارَ ۗ وَعَدَ ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ وَعَمِلُوا۟ ٱلصَّٰلِحَٰتِ مِنْهُم مَّغْفِرَةًۭ وَأَجْرًا عَظِيمًۢا "


(verset 29 dans la sourate 48 LA VICTOIRE ÉCLATANTE / AL-FATH)


Alfou et ElTurko aiment ce message

Jésus (as) face aux pharisiens :  

5 : 78 Ceux des enfants d’Israʾil (Israël) qui n’avaient pas cru ont été maudits par la Bouche de Dawud (David) et de ‘Isa (Jésus) fils de Maryam (Marie), parce qu’ils désobéissaient et transgressaient.

5 : 110 (...) Je te protégeais contre les enfants d'Israʾil (Israël) pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent: « Ceci n'est que de la magie évidente. »


Dernière édition par La Plume le Mar 7 Juin - 9:02, édité 1 fois
S.07 : 40 - Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s'en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels


Ceci est aussi mentionné dans le nouveau testament selon Matthieu 19:24 ;

Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.
Matthieu 7
15Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. 16Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? 17Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.…


Sourate Ibrahim :
[24] Vois-tu à quoi le Seigneur compare,
à titre d’exemple, la bonne parole ? C’est à un bel arbre dont les racines se
fixent solidement dans le sol et dont la ramure s’élance vers le ciel,
[25] en produisant, par la grâce de son Seigneur, des fruits à chaque
instant. Dieu propose ainsi des paraboles aux hommes pour les amener à
réfléchir.

´Isa a été fortifié du Saint Esprit mais qu’est-ce que le Saint Esprit ?


48 : 4 C’est Lui qui a fait descendre la quiétude dans les cœurs des croyants afin qu’ils ajoutent une foi à leur foi. A Allah appartiennent les armées des cieux et de la terre; et Allah est Omniscient et Sage

Le mot quiétude ici est « Sakinata » alçakiynata

Voici une hypothèse ou je m’interroge que Dieu renforce le croyant par un ou des anges afin que celui-ci affermis par le cœur tranche entre le vrai et le faux afin de par sa lumière anéantir les ténèbres.

2 : 87 – (…) Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit. (…)

Il est étrange que « Ruh al Quduss » soit aussi employé pareillement pour ‘Isa aleyhi salam et selon l’évangile de Barnabé, ‘Isa reçu l’évangile dans le cœur par l’ange Jibril (as) et après cela, il reçu une science particulière comme notre prophète Muhammad (as)

16 : 102 – Dis : « L’Esprit Saint l’a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, pour affermir ceux qui ont cru, comme guidance et bonne annonce pour les soumis ».

Remarquez encore  » Ruh al Quduss  » traduit par l’Esprit Saint.

Un autre exemple en symbiose avec les précédents :

58 : 22 – Nullement tu trouveras de gens qui croient en Allah (Dieu) et au jour Dernier qui prennent pour ami quelqu’un qui s’oppose à Allah (Dieu) et Son vecteur de message, et même si ils étaient leurs parents, ou bien leurs enfants, ou leurs fratries, ou encore leurs fréquentations.

Pour ceux-ci Il a inscrit dans leurs cœurs, la foi, et il les soutient avec l’inspiration provenant de lui, et Il les intégrera dans des jardins (lieux régénérateurs) où d’où coule d’ en dessous d’eux les flux. Ils demeureront éternellement en cela ; est satisfait Allah (Dieu) envers eux, et ils sont satisfait envers Lui. Ce sont ceux-là, le parti de Allah (Dieu). Aucun doute! En effet, le parti de Allah (Dieu), (ce sont) eux les gagnants.

« il les soutient avec l’inspiration provenant de lui » l’inspiration est le mot « birouĥin » « Ruh » et quand nous savons que les croyants qui disent « Notre Seigneur est Allah » du plus profond de leurs âmes les anges descendent sur eux.

Allahu ahlem.
5 : 17 Certes Sont mécréants ceux qui disent: « Allah, c'est le Messie, fils de Maryam (Marie) ! » -Dis: « Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Maryam (Marie), ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ? ... A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. » Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent.

5 : 73 Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: « En vérité, Allah est le troisième de trois. » Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.


Le Massih ibn maryam paix soit sur eux reniera ceux qui l’idolâtre au Jour de la Résurrection.

Dieu est Unique n’a jamais engendré et ni a été engendré non plus et sa Gloire ne saurait consentir a être un homme ou se prendre un enfant ou une compagne et peu s’en faut que les cieux ne se fendent face a cette calomnie et ce n’est que par la Miséricorde d’Allah que cela ne se produit pas.

31 : 10 - Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir. Il a introduit dans la terre des ancrages afin qu'elle n'oscille pas avec vous, et Il y a disséminé toutes sortes de créatures. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser toutes sortes de couples magnifiques.

35 : 41 - Dieu retient les cieux et la terre pour qu'ils ne s'affaissent pas. Et s'ils s'affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est Indulgent et Pardonneur.


19 : 88 Et ils ont dit: « Le Tout Miséricordieux S'est attribué un enfant ! »

89 Vous avancez certes là une chose abominable !

90 Peu s'en faut que les cieux ne s'entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s'écroulent,

91 du fait qu'ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux,

92 alors qu'il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d'avoir un enfant !

93 Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exception], en serviteurs.

94 Il les a certes dénombrés et bien comptés.

95 Et au Jour de la Résurrection, chacun d'eux se rendra seul auprès de Lui.

96 À ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour.


18 : 4 et pour avertir ceux qui disent: « Allah S'est attribué un enfant. »

5 Ni eux ni leurs ancêtres n'en savent rien. Quelle monstrueuse parole que celle qui sort de leurs bouches ! Ce qu'ils disent n'est que mensonge.
LES PARABOLES DE JÉSUS
1 LA LAMPE SOUS LE BOISSEAU
MATTHIEU 5 : 14 À 16
14  Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ;
15  et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
16  Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
NOTES 1
#15-16 Les gens n’allument pas une lampe pour la mettre sous le boisseau. Au contraire, ils la placent sur le chandelier, de telle sorte qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Jésus ne veut pas que nous gardions la lumière de son enseignement pour nous-mêmes, mais que nous la partagions avec d’autres. Nous devons laisser notre lumière luire pour que les gens voient nos bonnes œuvres, qu’ils glorifient notre Père qui est dans les cieux.
L’accent est mis sur le rôle important du caractère chrétien. Une vie qui reflète Christ exerce un attrait plus fort que le plus éloquent des discours.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. ?u=https%3A%2F%2Ftse1.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 8-branch-white-crackle-antique-french-style-chandelier-p44572-41194_zoom




MATTHIEU 7 : 24 À 27
24  C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
25  La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc.
26  Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
27  La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande.

LUC 6 : 47 À 49
47  Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.
48  Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.
49  Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.




3  LES PARABOLES DE JÉSUS

UNE PIÈCE DE DRAP NEUF SUR UN VIEIL HABIT

MATTHIEU 9 : 16 Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit ; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire.

MARC 2 : 21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit ; autrement, la pièce de drap neuf emporterait une partie du vieux, et la déchirure serait pire.

LUC 5 : 36 Il leur dit aussi une parabole : Personne ne déchire d’un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit ; car, il déchire l’habit neuf, et le morceau qu’il en a pris n’est pas assorti au vieux.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 0



4  LES PARABOLES DE JÉSUS

DU VIN NOUVEAU DANS DE VIEILLES OUTRES


MATTHIEU 9 : 17  On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues ; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.



MARC 2 : 22  22  Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus ; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.




LUC 5 : 37  37  Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues ; 38  mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.




5  LES PARABOLES DE JÉSUS
LE SEMEUR ( LES TERRAINS )

MATTHIEU 13 : 3  Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : (13-4) Un semeur sortit pour semer.
4  Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.
5  Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ;
6  mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.
7  Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent.
8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.
9  Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
10  Les disciples s’approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?
11  Jésus leur répondit : Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.
12  Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
13  C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.
14  Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.
15  Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
16  Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent !
17  Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.
18  Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.
19  Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.
20  Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ;
21  mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.
22  Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.
23  Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.





Sourate Ibrahim :
[24] Vois-tu à quoi le Seigneur compare,
à titre d’exemple, la bonne parole ? C’est à un bel arbre dont les racines se
fixent solidement dans le sol et dont la ramure s’élance vers le ciel,
[25] en produisant, par la grâce de son Seigneur, des fruits à chaque
instant. Dieu propose ainsi des paraboles aux hommes pour les amener à
réfléchir.



"Quiconque veut la puissance (qu'il la cherche auprès d'Allah) car la puissance tout entière est à Allah: vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action. Et quand à ceux qui complotent de mauvaises actions, ils auront un dur châtiment. Cependant, leur stratagème est voué à l'échec.
مَن كَانَ يُرِيدُ ٱلْعِزَّةَ فَلِلَّهِ ٱلْعِزَّةُ جَمِيعًا ۚ إِلَيْهِ يَصْعَدُ ٱلْكَلِمُ ٱلطَّيِّبُ وَٱلْعَمَلُ ٱلصَّٰلِحُ يَرْفَعُهُۥ ۚ وَٱلَّذِينَ يَمْكُرُونَ ٱلسَّيِّـَٔاتِ لَهُمْ عَذَابٌۭ شَدِيدٌۭ ۖ وَمَكْرُ أُو۟لَٰٓئِكَ هُوَ يَبُورُ " (verset 10 dans la sourate 35 LE CRÉATEUR / FATIR)




 
 
Sourate 41 : FUSSILAT (LES VERSETS DETAILLÉS)
 

41 : 33. Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne oeuvre et dit : “Je suis du nombre des Musulmans ? ”


56 : 63 Voyez-vous donc ce que vous labourez ?
64 Est-ce vous qui le cultivez ? Ou [en] sommes Nous le cultivateur ?

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Bc2e8c10











6 LES PARABOLES DE JÉSUS
L`IVRAIE
MATTHIEU 13 :
24 ¶  Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.
25  Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
26  Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.
27  Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?
28  Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ?
29  Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.
30  Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.





7  LES PARABOLES DE JÉSUS
LE GRAIN DE SÉNEVÉ

MATTHIEU 13 : 31  Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. 32  C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

NOTE***13:32
un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. En Israël, les plants de sénevé, ou de moutarde, forment de véritables arbustes qui atteignent parfois 4½ m de haut: c’est largement suffisant pour que les oiseaux viennent s’y loger. Cette parabole fait sans aucun doute allusion à plusieurs passages de l’A.T.  parmi lesquels #Ez 17:23 ; #Ez 31:6 ; #Da 4:21 - qui annonçaient l’intégration de non-Juifs dans le royaume.


MARC 4 : 30  Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ? 31  Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu’on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre ; 32  mais, lorsqu’il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.






8 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE LEVAIN

MATTHIEU 13 : 33  
33  Il leur dit cette autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que la pâte soit toute levée.
LUC 13 : 20 - 21
20  Il dit encore : A quoi comparerai-je le royaume de Dieu ?
21  Il est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, pour faire lever toute la pâte.



Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 20210122-LEVAIN-BLOG-scaled




9 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE TRÉSOR CACHÉ

MATTHIEU 13 : 44
 ¶  Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. S-l1000

10 LES PARABOLES DE JÉSUS

LA PERLE DE GRAND PRIX

MATTHIEU 13 : 45 - 46
45  Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. 46  Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Perle


Dernière édition par La Plume le Mer 12 Jan - 15:49, édité 2 fois
MATTHIEU 13 : 45 - 46
45  Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. 46  Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.




11 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE FILET

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Filets-de-peche-filets-fins-213501

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Ces-p%C3%AAcheurs-ont-r%C3%A9ussi-%C3%A0-attraper-beaucoup-de-poissons-mais-ils-ne-s%E2%80%99attendaient-pas-%C3%A0-voir-%C3%A7a-dans-leurs-filets-4

MATTHIEU 13 : 47 - 50
47  Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce.
48  Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent ; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais.
49  Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes,
50  et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

13:47

filet. Certains types de pêche se pratiquaient à l’aide d’un grand filet lesté qui était traîné sur le fond du lac. Lorsqu’il était ramené à bord du bateau, il contenait toutes sortes de prises qui devaient être triées. De même, le royaume visible, l’ensemble de ceux qui prétendent être croyants, se compose de bonnes et de mauvaises « prises » et sera « trié » au jour du jugement.

13:49

Les anges. Ils servent Dieu au moment du jugement (cf. v. #Mt 13:41 ; #2Th 1:7-10).





12 LES PARABOLES DE JÉSUS

LA BREBIS PERDUE

MATTHIEU 18 : 12 – 14
12  Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ?
13  Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
14  De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits.

qu’il se perde. Ce mot peut se référer  comme c’est le cas ici - à un désastre spirituel plutôt qu’à une destruction totale et éternelle. Il ne suggère nullement que les enfants de Dieu pourraient se perdre au sens strict du terme (cf. #Jn 10:28)

LUC 15 : 3 À 7
3  Mais il leur dit cette parabole:
4  Quel homme d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
5  Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,
6  et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue.
7  De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.

15:4







13 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE SERVITEUR QUI NE VOULAIT PAS PARDONNER



MATTHIEU 18 : 23 – 35
23  C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs.
24  Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents.
25  Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette fût acquittée.
26  Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout.
27  Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette.
28  Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant : Paie ce que tu me dois.
29  Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai.
30  Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé ce qu’il devait.
31  Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé.
32  Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit : Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié ;
33  ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi ?
34  Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait.
35  C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.





14 LES PARABOLES DE JÉSUS

LES OUVRIERS DE LA VIGNE

MATTHIEU 20 : 1 – 16
1 ¶  Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.
2  Il convint avec eux d’un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.
3  Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d’autres qui étaient sur la place sans rien faire.
4  Il leur dit : Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. (20-5) Et ils y allèrent.
5  Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.
6  Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient sur la place, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?
7  Ils lui répondirent : C’est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.
8  Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.
9  Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.
10  Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier.
11  En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,
12  et dirent : Ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu les traites à l’égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.
13  Il répondit à l’un d’eux: Mon ami, je ne te fais pas tort ; n’es-tu pas convenu avec moi d’un denier ?
14  Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi.
15  Ne m’est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais œil que je sois bon ? —
16  Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.



15 LES PARABOLES DE JÉSUS

LES DEUX FILS

MATTHIEU 21 : 28 À 32
28 ¶  Que vous en semble ? Un homme avait deux fils ; et, s’adressant au premier, il dit : Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne.
29  Il répondit : Je ne veux pas. Ensuite, il se repentit, et il alla.
30  S’adressant à l’autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit : Je veux bien, seigneur. Et il n’alla pas.
31  Lequel des deux a fait la volonté du père ? Ils répondirent : Le premier. Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.
32  Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui ; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.




16 LES PARABOLES DE JÉSUS

LES MÉCHANTS VIGNERONS

MATTHIEU 21 : 33 À 45
33 ¶  Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.
34  Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne.
35  Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième.
36  Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière.
37  Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils.
38  Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage.
39  Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.
40  Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ?
41  Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte.
42  Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux ?
43  C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.
44  Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé.
45  Après avoir entendu ses paraboles, les principaux sacrificateurs et les pharisiens comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait,




17 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE FESTIN DES NOCES

MATTHIEU 22 : 2 À 14
2  Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.
3  Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces ; mais ils ne voulurent pas venir.
4  Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant : Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin ; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.
5  Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic ;
6  et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.
7  Le roi fut irrité ; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.
8  Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes ; mais les conviés n’en étaient pas dignes.
9  Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez.
10  Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives.
11  Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces.
12  Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée.
13  Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
14  Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.





18 LES PARABOLES DE JÉSUS

LE FIGUIER

MATTHIEU 24 : 32 À 44
32 ¶  Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.
33  De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.
34  Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.
35  Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
36  Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
37  Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.
38  Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;
39  et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.
40  Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ;
41  de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée.
42  Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.
43  Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
44  C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.
19 LES PARABOLES DE JÉSUS
LES VIERGES FOLLES ET LES VIERGES SAGES

MATTHIEU 25 : 1 à 13
1 ¶  Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux.
2  Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages.
3  Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ;
4  mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases.
5  Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent.
6  Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre !
7  Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes.
8  Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.
9  Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.
10  Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
11  Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.
12  Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.
13  Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.






La illa ha illa Allah !


Dernière édition par La Plume le Mer 12 Jan - 15:57, édité 3 fois
20 LES PARABOLES DE JÉSUS

LES TALENTS

MATTHIEU 25 : 14 à 30
14 ¶  Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens.
15  Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. (25-16) Aussitôt
16  celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents.
17  De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres.
18  Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître.
19  Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte.
20  Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m’as remis cinq talents ; voici, j’en ai gagné cinq autres.
21  Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
22  Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m’as remis deux talents ; voici, j’en ai gagné deux autres.
23  Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
24  Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné ;
25  j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi.
26  Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné ;
27  il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.
28  Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29  Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
30  Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.




21 LES PARABOLES DE JÉSUS

LA CROISSANCE DE LA SEMENCE

MARC 4 : 26 à 29
26  Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre ;
27  qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment.
28  La terre produit d’elle-même, d’abord l’herbe, puis l’épi, puis le grain tout formé dans l’épi ;
29  et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Croissance-d-une-graine-de-courgette

Noble Coran 56 : 63 Voyez-vous donc ce que vous labourez ?

64 Est-ce vous qui le cultivez ? Ou [en] sommes Nous le cultivateur ?


LES PARABOLES DE JÉSUS

22 LE MAÎTRE ABSENT

MARC 13 : 33 à 37
33  Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra.
34  Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
35  Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ;
36  craignez qu’il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine.
37  Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez.


LES PARABOLES DE JÉSUS

23 LE CRÉANCIER ET LES DEUX DÉBITEURS

LUC 7 : 41 à 43
41  Un créancier avait deux débiteurs : l’un devait cinq cents deniers, et l’autre cinquante.
42  Comme ils n’avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l’aimera le plus ?
43  Simon répondit : Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit : Tu as bien jugé.


LES PARABOLES DE JÉSUS

24 LE BON SAMARITAIN

LUC 10 : 30 à 37
30  Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le +chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi mort.
31  Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
32  Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre.
33  Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit.
34  Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.
35  Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.
36  Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?
37  C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même.


LES PARABOLES DE JÉSUS

25 UN AMI DANS LE BESOIN

LUC 11 : 5 à 13
5  Il leur dit encore : Si l’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : Ami, prête-moi trois pains,
6  car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir,
7  et si, de l’intérieur de sa maison, cet ami lui répond : Ne m’importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains, —
8  je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.
9  Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
10  Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
11  Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?
12  Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ?
13  Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Aide


LES PARABOLES DE JÉSUS

26 LE RICHE INSENSÉ

LUC 12 : 16 à 21
16  Et il leur dit cette parabole : Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté.
17  Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je ? car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte.
18  Voici, dit-il, ce que je ferai: j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ;
19  et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.
20  Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé,
#16-18 La parabole du riche insensé illustre le fait que les biens matériels ne sont pas l’essentiel dans la vie. Comme la récolte avait été particulièrement abondante, ce riche fermier devait résoudre une situation difficile : il ne savait plus que faire de ses céréales. Tous ses silos et ses greniers étaient pleins à craquer. Une idée de génie lui traversa l’esprit : il décida de démolir ses greniers et d’en reconstruire de plus grands. Il aurait pu s’épargner cette dépense et les soucis inhérents à ce vaste projet de construction ; il lui aurait suffi de regarder le monde des nécessiteux qui gravitait autour de lui et d’utiliser ses biens pour satisfaire leur faim tant physique que spirituelle qui s’étalait partout. « Le sein des pauvres, la maison des veuves, la bouche des enfants, voilà des greniers qui durent éternellement », a déclaré Ambroise.
LES PARABOLES DE JÉSUS

27 LES SERVITEURS QUI VEILLENT

LUC 12 : 35 à 40
35  Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.
36  Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera.
37  Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s’approchera pour les servir.
38  Qu’il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s’il les trouve veillant !
39  Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
40  Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.


LES PARABOLES DE JÉSUS

28 LE SERVITEUR FIDÈLE ET LE MAUVAIS SERVITEUR

LUC 12 : 42 à 48
42  Et le Seigneur dit : Quel est donc l’économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?
43  Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !
44  Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens.
45  Mais, si ce serviteur dit en lui-même : Mon maître tarde à venir ; s’il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer,
46  le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles.
47  Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups.
48  Mais celui qui, ne l’ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié.


LES PARABOLES DE JÉSUS

29 LE FIGUIER STÉRILE

LUC 13 : 6 à 9
6 ¶  Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point.
7  Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?
8  Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier.
9  Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas.


Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Ob_474712_le-figuier-sterile


Dernière édition par La Plume le Mer 12 Jan - 16:04, édité 1 fois
30 LE GRAND REPAS

LUC 14 : 16 à 24
16  Et Jésus lui répondit : Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens.
17  A l’heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés: Venez, car tout est déjà prêt.
18  Mais tous unanimement se mirent à s’excuser. Le premier lui dit: J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; excuse-moi, je te prie.
19  Un autre dit : J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer ; excuse-moi, je te prie.
20  Un autre dit : Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne puis aller.
21  Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur : Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.
22  Le serviteur dit : Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place.
23  Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie.
24  Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper.


LES PARABOLES DE JÉSUS

31 LE BÂTISSEUR D`UNE TOUR ET
LE ROI QUI PRÉPARE LA GUERRE

LUC 14 : 25 à 35
25 ¶  De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit:
26  Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
27  Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.
28  Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer,
29  de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler,
30  en disant : Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever ?
31  Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille ?
32  S’il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix.
33  Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple.
34  Le sel est une bonne chose ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on ?
35  Il n’est bon ni pour la terre, ni pour le fumier ; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
LES PARABOLES DE JÉSUS

32 LA PIÈCE PERDUE

LUC 15 : 8 à 10
8  Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu’elle en perde une, n’allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu’à ce qu’elle la retrouve ?
9  Lorsqu’elle l’a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la drachme que j’avais perdue.
10  De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.
LES PARABOLES DE JÉSUS

33 LE FILS PRODIGUE




LUC 15 : 11 à 32
11 ¶  Il dit encore : Un homme avait deux fils.
12  Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.
13  Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.
14  Lorsqu’il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.
15  Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les pourceaux.
16  Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.
17  Etant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !
18  Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi,
19  je ne suis plus digne d’être appelé ton fils ; traite-moi comme l’un de tes mercenaires.
20  Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.
21  Le fils lui dit : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.
22  Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.
23  Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous ;
24  car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.
25  Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu’il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses.
26  Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c’était.
27  Ce serviteur lui dit : Ton frère est de retour, et, parce qu’il l’a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras.
28  Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d’entrer.
29  Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d’années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis.
30  Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c’est pour lui que tu as tué le veau gras !
31  Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j’ai est à toi ;
32  mais il fallait bien s’égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu’il est revenu à la vie, parce qu’il était perdu et qu’il est retrouvé.


LES PARABOLES DE JÉSUS

34 L`ÉCONOME INFIDÈLE

LUC 16 : 1 à 13
1 ¶  Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.
2  Il l’appela, et lui dit: Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.
3  L’économe dit en lui-même : Que ferai-je, puisque mon maître m’ôte l’administration de ses biens ? Travailler à la terre ? je ne le puis. Mendier ? j’en ai honte.
4  Je sais ce que je ferai, pour qu’il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi.
5  Et, faisant venir chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois-tu à mon maître ?
6  Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, et écris cinquante.
7  Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois-tu ? Cent mesures de blé, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, et écris quatre-vingts.
8  Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle sont plus prudents à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière.
9  Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.
10  Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.
11  Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?
12  Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?
13  Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.


LES PARABOLES DE JÉSUS

35 L`HOMME RICHE ET LAZARE

LUC 16 : 19 à 31
19 ¶  Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
20  Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères,
21  et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
22  Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
23  Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
24  Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme.
25  Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
26  D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
27  Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ;
28  (16-27) car j’ai cinq frères. (16-28) C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
29  Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.
30  Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
31  Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.



LES PARABOLES DE JÉSUS

36 LES SERVITEURS INUTILES

LUC 17 : 7 à 10
7  Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ?
8  Ne lui dira-t-il pas au contraire: Prépare-moi à souper, ceins-toi, et sers-moi, jusqu’à ce que j’aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras ?
9  Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné ?
10  Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.
LES PARABOLES DE JÉSUS

37 LA VEUVE ET LE JUGE

LUC 18 : 1 à 8
1 ¶  Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
2  Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.
4  Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,
5  néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
6  Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.
7  Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?
8  Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?


LES PARABOLES DE JÉSUS

C

LUC 18 : 9 à 14
9 ¶  Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu’elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres:
10  Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain.
11  Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ;
12  je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.
13  Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
14  Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.


LES PARABOLES DE JÉSUS

39 LES MINES

LUC 19 : 11 à 27
11 ¶  Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître.
12  Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.
13  Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne.
14  Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.
15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.
16  Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines.
17  Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.
18  Le second vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines.
19  Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes.
20  Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge ;
21  car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.
22  Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé ;
23  pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt ?
24  Puis il dit à ceux qui étaient là: Ôtez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines.
25  Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines. —
26  Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
27  Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.



Évangile selon Matthieu chapitre 7, versets 3 à 5 :
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. »
Traduction d'après la Bible Louis Segond.
Évangile selon Luc, 6, versets 41 à 452 :
« Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »



33 « Écoutez une autre parabole. Il y avait un propriétaire qui planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour ; puis il la donna en fermage à des vignerons et partit en voyage.
34 Quand le temps des fruits approcha, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour recevoir les fruits qui lui revenaient.
35 Mais les vignerons saisirent ces serviteurs ; l’un, ils le rouèrent de coups ; un autre, ils le tuèrent ; un autre, ils le lapidèrent.
36 Il envoya encore d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers ; ils les traitèrent de même.
37 Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : Ils respecteront mon fils.
38 Mais les vignerons, voyant le fils, se dirent entre eux : C’est l’héritier. Venez ! Tuons-le et emparons–nous de l’héritage.
39 Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
40 Eh bien ! lorsque viendra le maître de la vigne, que fera t il à ces vignerons-là ? »
41 Ils lui répondirent : « Il fera périr misérablement ces misérables, et il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui lui remettront les fruits en temps voulu. »
42 Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire ; c’est là l’œuvre du Seigneur : Quelle merveille à nos yeux.
43 Aussi je vous le déclare : le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et il sera donné à un peuple qui en produira les fruits.
44 Celui qui tombera sur cette pierre sera brisé, et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera. »
45 En entendant ses paraboles, les grands prêtres et les Pharisiens comprirent que c’était d’eux qu’il parlait.
46 Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils eurent peur des foules, car elles le tenaient pour un prophète. (Matthieu 21:33-46, d'après la Traduction Œcuménique de la Bible)
Évangile selon Marc (Mc 12, 1-12)
1 Et il se mit à leur parler en paraboles. « Un homme a planté une vigne, l’a entourée d’une clôture, il a creusé une cuve et bâti une tour ; puis il l’a donnée en fermage à des vignerons et il est parti.
2 Le moment venu, il a envoyé un serviteur aux vignerons pour recevoir d’eux sa part des fruits de la vigne.
3 Les vignerons l’ont saisi, roué de coups et renvoyé les mains vides.
4 Il leur a envoyé encore un autre serviteur ; celui-là aussi, ils l’ont frappé à la tête et insulté.
5 Il en a envoyé un autre–celui-là ils l’ont tué, puis beaucoup d’autres : ils ont roué de coups les uns et tué les autres.
6 Il ne lui restait plus que son fils bien-aimé. Il l’a envoyé en dernier vers eux en disant : Ils respecteront mon fils.
7 Mais ces vignerons se sont dit entre eux : C’est l’héritier. Venez ! Tuons-le, et nous aurons l’héritage.
8 Ils l’ont saisi, tué et jeté hors de la vigne.
9 Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, il fera périr les vignerons et confiera la vigne à d’autres.
10 N’avez–vous pas lu ce passage de l’Écriture : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire.
11 C’est là l’œuvre du Seigneur : quelle merveille à nos yeux ! »
12 Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils eurent peur de la foule. Ils avaient bien compris que c’était pour eux qu’il avait dit cette parabole. Et le laissant, ils s’en allèrent. (Marc 12:1-12, d'après la Traduction Œcuménique de la Bible)
Évangile selon Luc (Lc 20, 9-19)
9 Et il se mit à dire au peuple cette parabole : « Un homme planta une vigne, il la donna en fermage à des vignerons et partit pour longtemps.
10 Le moment venu, il envoya un serviteur aux vignerons pour qu’ils lui donnent sa part du fruit de la vigne ; mais les vignerons le renvoyèrent roué de coups et les mains vides.
11 Il recommença en envoyant un autre serviteur ; lui aussi, ils le rouèrent de coups, l’insultèrent et le renvoyèrent les mains vides.
12 Il recommença en envoyant un troisième ; lui aussi, ils le blessèrent et le chassèrent.
13 Le maître de la vigne se dit alors : Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé. Lui, ils vont bien le respecter.
14 Mais, à la vue du fils, les vignerons firent entre eux ce raisonnement : C’est l’héritier. Tuons-le pour que l’héritage soit à nous !
15 Et le jetant hors de la vigne, ils le tuèrent. Que leur fera donc le maître de la vigne ?
16 Il viendra, il fera périr ces vignerons et confiera la vigne à d’autres. » A ces mots, ils dirent : « Non, jamais ! »
17 Mais Jésus, les regardant en face, leur dit : « Que signifie donc ce texte de l’Écriture : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire ?
18 Tout homme qui tombe sur cette pierre sera brisé, et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera. »
19 Les scribes et les grands prêtres cherchèrent à mettre la main sur lui à l’instant même, mais ils eurent peur du peuple. Ils avaient bien compris que c’était pour eux qu’il avait dit cette parabole. (Luc 20:9-19, d'après la Traduction Œcuménique de la Bible)
Evangile apocryphe de Thomas
Logion 65. Il a dit : Un homme, un [usurier], avait une vigne, qu’il donna à des vignerons pour qu’ils la travaillent et qu’il en perçoive le fruit de leurs mains. Il envoya son serviteur pour que les vignerons lui donnent le fruit de la vigne. Ils saisirent son serviteur et le frappèrent, peu s’en fallut qu’ils ne le tuent. Le serviteur s’en alla et (le) dit à son maître. Son maître dit : Peut-être ne les a t il pas connus. Il envoya un autre serviteur ; les vignerons frappèrent l’autre aussi. Alors le maître envoya son fils. Il dit : Peut-être respecteront-ils mon fils ? Ces vignerons, lorsqu’ils connurent que c’est lui l’héritier de la vigne, s’emparèrent de lui et le tuèrent. Celui qui a des oreilles, qu’il entende !
Logion 66. Jésus a dit : Montrez-moi la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle la pierre d’angle. (Évangile de Thomas, logia 65
Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 5, verset 13 :
« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. »
Traduction d'après la Bible (Louis Segond).



Evangile selon Luc, chapitre 11, versets 5 à 8:
« Il leur dit encore : Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : Ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui offrir, et si, de l'intérieur de sa maison, cet ami lui répond : Ne m'importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains, je vous le dis, même s'il ne se levait pas pour les lui donner parce que c'est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin. »


Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 42 à 48 :
« Et le Seigneur dit : Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens. Mais, si ce serviteur dit en lui-même : Mon maître tarde à venir ; s'il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles. Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups. Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié. »


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean, chapitre 15, versets 1 à 8 :
« Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. »


Évangile selon Luc chapitre 14, versets 26 à 33 :
« Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer, de peur qu'après avoir posé les fondements, il ne puisse l'achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant : Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu achever ? Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour examiner s'il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l'attaquer avec vingt mille ? S'il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple. »

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ? »
— Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 6, verset 26 (traduction d'après la Bible Louis Segond).


« Le Royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s'être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
— Louis Segond, traduction d'après la Bible , Évangile selon Matthieu chapitre 13, versets : 47 à 50

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 5 versets 14 et 15 :
« Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. »
Traduction d'après la Bible Louis Segond.

« Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux. Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ? Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine. »
— Évangile selon Matthieu, chapitre 6, versets 28 à 34. Traduction d'après la Bible Louis Segond.
« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande. »
— Évangile de Jésus Christ selon saint-Matthieu, chapitre 7, versets 21 à 27


« Le Royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles.
Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée. »
— Évangile selon Matthieu, 13:45-46 (version Louis Segond).
« Le Royaume du Père est comparable à un marchand qui possédait une cargaison de marchandises. Il trouva une perle. Le marchand était un sage : il vendit toute sa cargaison et acheta la perle. Vous aussi, préoccupez-vous du trésor non périssable ; celui qui demeure là où la mite n’approche pas, là où le ver ne ronge pas. »
— Évangile selon Thomas, logion 76.


« Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit ; car elle emporterait une partie de l'habit, et la déchirure serait pire. »
— Traduction d'après la Bible Louis Segond.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc, chapitre 4, versets 26 à 29 :
« Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre ; qu'il dorme ou qu'il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu'il sache comment. La terre produit d'elle-même, d'abord l'herbe, puis l'épi, puis le grain tout formé dans l'épi; et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là. »
Traduction d'après la Bible Louis Segond.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 20, versets 1 à 16 :
« Car le royaume des Cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne. Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne. Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire. Il leur dit : “Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable.” Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même. Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit : “Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?” Ils lui répondirent : “C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.” Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : “Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.” Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier. Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier. En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison, et dirent : “Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.” Il répondit à l'un d'eux : “Mon ami, je ne te fais pas tort ; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier ? Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi. Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais œil que je sois bon ?” Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers. »


Évangile selon Matthieu, chapitre 9, verset 17 :
« On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent »
Traduction d'après la Bible Louis Segond.

« C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »


Évangile selon saint-Luc, chapitre 7, versets 31 à 35 :
« À qui donc comparerai-je les hommes de cette génération, et à qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent aux enfants assis dans la place publique, et qui, se parlant les uns aux autres, disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ; nous vous avons chanté des complaintes, et vous n'avez pas pleuré. Car Jean Baptiste est venu, ne mangeant pas de pain et ne buvant pas de vin, et vous dites : Il a un démon. Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par tous ses enfants. »
D'après la Bible traduite par Louis Segond.

« Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées. Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir. Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant ! Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas »
— Traduction d'après La Bible, Louis Segond, Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 35 à 40.


Évangile de Jésus-Christ selon saint-Luc, chapitre 13, versets 24 à 29 :
« Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous! il vous répondra: Je ne sais d'où vous êtes. Alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité. C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Il en viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi; et ils se mettront à table dans le royaume de Dieu. »
Évangile selon Matthieu, chapitre 18, versets 23 à 35 :
« C'est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs. Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu'il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu'il avait, et que la dette fût acquittée. Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. Après qu'il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l'étranglait, en disant : Paie ce que tu me dois. Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant : Aie patience envers moi, et je te paierai. Mais l'autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu'à ce qu'il eût payé ce qu'il devait. Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé. Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit : Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette, parce que tu m'en avais supplié ; ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j'ai eu pitié de toi ? Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qu'il devait. C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.1 »


Dernière édition par La Plume le Mar 11 Jan - 17:25, édité 1 fois
Chapitre 119 Barnabé
Car en vérité, chaque fois que l'homme voit quelque chose et qu'il oublie Dieu qui l'a faite à son intention, il y a péché! En effet, si ton ami te donne quelque chose à garder en souvenir de lui, mais qu'en le voyant tu l'oublie lui-même tu l'as offensé. Ainsi fait l'homme. Quand il voit une créature et qu'il ne se souvient pas du créateur qui l'a créée par amour pour lui, il pèche par ingratitude envers Dieu son créateur.
C'est pourquoi, celui qui voit une femme et qui oublie Dieu qui l'a créa pour le bien de l'homme, il l'aime, la désire et sa luxure déborde tellement qu'il aime tout ce qui ressemble à celle qu'il aime. C'est ainsi que naquit ce péché dont il est honteux de garder en mémoire.
Mais si l'homme met un frein à ses yeux, il dominera la sensibilité, qui ne peut désirer que ce qui lui est présenté, et la chair sera assujettie à l'esprit. Car de même que sans vent le bateau ne peut avancer, de même la chair pécher sans la sensibilité.
Qu'ensuite, il soit nécessaire pour le pénitent d'abandonner les contes pour la prière, c'est ce que montre la raison si ce n'était déjà un ordre de Dieu.
L'homme en effet pèche en toute parole inutile, tandis que notre Dieu efface le péché par la prière. Or la prière est avocate de l'âme; elle est remède de l'âme, elle est défense du cœur, arme de la foi, frein de la sensibilité, sel de la chair qu'elle empêche de pourrir dans le péché. Je vous le dis, la prière, c'est les mains de notre vie!



Chp 109 Barnabé



Celui qui écrit demanda : «Maître, comment pourrions-nous toujours nous souvenir de Dieu? Cela nous paraît tout à fait impossible!» Jésus dit avec un soupir : «Voilà la plus grande misère que puisse souffrir l'homme, Barnabé! Sur cette terre. il ne peu pas toujours se souvenir de Dieu son créateur, sauf ceux qui sont saints, car ils le gardent toujours en mémoire : ils ont tellement en eux la lumière de la grâce de Dieu qu'il ne peuvent pas oublier Dieu.


38 : 32 - il dit : "J'ai préféré l'amour de ce bien au rappel de mon Seigneur jusqu'à ce qu'ils disparaissent derrière le voile.

C’est le Roi prophète Suleyman (as) sous le surnom de Dhul Quarnay qui est le personnage cité dans ce verset, j’ai donc voulu vous partager la sagesse de ce verset.
Tel est leur image dans la Torah et le Coran !

48 : 29 Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'Évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. [Allah] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense.





Genèse 43:28
Ils répondirent : Ton serviteur, notre père, est en bonne santé; il vit encore. Et ils s'inclinèrent et se prosternèrent.

Lire Genèse 43 | Ecouter Genèse 43 | Afficher les strongs | Comparer les traductions
Exode 4:31
Et le peuple crut. Ils apprirent que l'Eternel avait visité les enfants d'Israël, qu'il avait vu leur souffrance; et ils s'inclinèrent et se prosternèrent.

2 Chroniques 29:30
Puis le roi Ezéchias et les chefs dirent aux Lévites de célébrer l'Eternel avec les paroles de David et du prophète Asaph; et ils le célébrèrent avec des transports de joie, et ils s'inclinèrent et se prosternèrent.

Néhémie 8:6
Esdras bénit l'Eternel, le grand Dieu, et tout le peuple répondit, en levant les mains : Amen ! amen ! Et ils s'inclinèrent et se prosternèrent devant l'Eternel, le visage contre terre.

Psaumes 22:30
Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi; Devant lui s'inclineront tous ceux qui descendent dans la poussière, Ceux qui ne peuvent conserver leur vie.




MARC 4 : 30 Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ? 31 Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu’on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre ; 32 mais, lorsqu’il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.


5 LES PARABOLES DE JÉSUS
LE SEMEUR ( LES TERRAINS )

MATTHIEU 13 : 3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : (13-4) Un semeur sortit pour semer.
4 Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.
5 Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ;
6 mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.
7 Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent.
8 Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.
9 Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
10 Les disciples s’approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?
11 Jésus leur répondit : Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.
12 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
13 C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.
14 Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.
15 Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
16 Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent !
17 Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.
18 Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.
19 Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.
20 Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ;
21 mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.
22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.
23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.


Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 3eb68c10

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 6d2b9a10

Allahu ahlem le véritable Evangile de 'isa aleyhi salam n'est point en notre possession mais dans une tablette préservé auprès d'Allah, descendu sur le coeur du Massih ibn maryam paix sur eux.
3 : 49 et Il sera le messager aux enfants d'Israʾil (Israël), [et leur dira]: « En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la Glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! 



"En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur."


3 : 79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens: « Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire]: « Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez. »


3 : 51 Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc: voilà le chemin droit. »


19 : 34 Tel est 'Isa (Jésus), fils de Maryam (Marie): parole de vérité, dont ils doutent.

19 : 36 Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin. »




"Pour vous, je forme de la Glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau."

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. Oiseau-deco-en-terre-cuite-gris-h-11-cm-picorette-1000-9-33-131725_1  > Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit. 760feff9e726c719c5b13ce2383918aa

Note : Vous aurez compris la référence avec Nuh Paix sur lui dans tous l'Univers, qui lâcha une colombe et un corbeau durant le déluge pour savoir le niveaux d'eau et ramena dans son bec non un fromage, mais oui un rameau d'olivier.

"Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux"

"et le lépreux"

"et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah."

2:22 -
"Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants !"








Voici à la lumière du Coran, les prodiges accordés au Massih Ibn Maryam paix sur eux !


Allah favorise qui Il veut et nous ne faisons aucun distinction entre ses prophètes !

14 : 11 "Leurs messagers leur dirent: « Certes, nous ne sommes que des humains comme vous. Mais Allah favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs. Il ne nous appartient de vous apporter quelque preuve, que par la permission d'Allah. Et c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance.

2 : 136  Dites: « Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Ibrahim (Abraham) et Isma'il (Ismaël) et Ishaq (Isaac) et Ya'qub (Jacob) et les Tribus, et en ce qui a été donné à Musa (Moïse) et à 'Isa (Jésus), et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis. »

2 : 286  Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers. » Et ils ont dit: « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour. »


Nous y croyons, tout viens de la part d'Allah !



Tout cela sont des signes et des miracles à titre de tentations pour savoir qui sera égaré par Allah et qui sera guidé par Allah !

Allahi hdina | Que Dieu nous guide vers l’Islam.
Pour Allah, 'Isa (Jésus) est comme Adam qu'Il créa De poussière, puis Il lui dit: « Sois »: et il fut.
إِنَّ مَثَلَ عِيسَىٰ عِندَ ٱللَّهِ كَمَثَلِ ءَادَمَ ۖ خَلَقَهُۥ مِن تُرَابٍۢ ثُمَّ قَالَ لَهُۥ كُن فَيَكُونُ " (verset 59 dans la sourate 3 LA FAMILLE D'IMRAN / AL-IMRAN)



"Et celle [la vierge Maryam (Marie)] qui avait préservé sa chasteté ! Nous Insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fîmes d'elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l'univers.
وَٱلَّتِىٓ أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهَا مِن رُّوحِنَا وَجَعَلْنَٰهَا وَٱبْنَهَآ ءَايَةًۭ لِّلْعَٰلَمِينَ " (verset 91 dans la sourate 21 LES PROPHÈTES / AL-ANBIYA)

"De même, Maryam (Marie), la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y Insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres: elle fut parmi les dévoués.
وَمَرْيَمَ ٱبْنَتَ عِمْرَٰنَ ٱلَّتِىٓ أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَٰتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِۦ وَكَانَتْ مِنَ ٱلْقَٰنِتِينَ " (verset 12 dans la sourate 66 L'INTERDICTION / AT-TAHRIM)




Adam :

"Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai Insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés. »
فَإِذَا سَوَّيْتُهُۥ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِى فَقَعُوا۟ لَهُۥ سَٰجِدِينَ " (verset 72 dans la sourate 38 SAD / SAD)



"et dès que Je l'aurai harmonieusement formé et lui aurai Insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui ».
فَإِذَا سَوَّيْتُهُۥ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِى فَقَعُوا۟ لَهُۥ سَٰجِدِينَ " (verset 29 dans la sourate 15 AL-HIJR / AL-HIJR)


"Demande-leur s'ils sont plus difficiles à créer que ceux que Nous avons créés ? Car Nous les avons créés de Boue collante ! 
فَٱسْتَفْتِهِمْ أَهُمْ أَشَدُّ خَلْقًا أَم مَّنْ خَلَقْنَآ ۚ إِنَّا خَلَقْنَٰهُم مِّن طِينٍۢ لَّازِبٍۭ " (verset 11 dans la sourate 37 LES RANGÉS / AS-SAFFAT

"Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une Boue malléable.
وَلَقَدْ خَلَقْنَا ٱلْإِنسَٰنَ مِن صَلْصَٰلٍۢ مِّنْ حَمَإٍۢ مَّسْنُونٍۢ " (verset 26 dans la sourate 15 AL-HIJR / AL-HIJR)
"Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges: « Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une Boue malléable,
وَإِذْ قَالَ رَبُّكَ لِلْمَلَٰٓئِكَةِ إِنِّى خَٰلِقٌۢ بَشَرًۭا مِّن صَلْصَٰلٍۢ مِّنْ حَمَإٍۢ مَّسْنُونٍۢ " (verset 28 dans la sourate 15 AL-HIJR / AL-HIJR)
"Il dit: « Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une Boue malléable. »
قَالَ لَمْ أَكُن لِّأَسْجُدَ لِبَشَرٍ خَلَقْتَهُۥ مِن صَلْصَٰلٍۢ مِّنْ حَمَإٍۢ مَّسْنُونٍۢ " (verset 33 dans la sourate 15 AL-HIJR / AL-HIJR)



"Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la Poterie; 
خَلَقَ ٱلْإِنسَٰنَ مِن صَلْصَٰلٍۢ كَٱلْفَخَّارِ " (verset 14 dans la sourate 55 LE TOUT MISÉRICORDIEUX / AR-RAHMAN)


52. Miracle de Jésus et Adam

Il y a dans le Coran 114 sourates.
Adam est cite 25 fois Jésus est cite 25 fois
Jésus est comme Adam selon 7:59

En faisait une liste chronologique des 25 mots Adam et Jésus nous constatons que le 7 eme mot parmis Jésus et Adam les font réunir en la sourate 7:59


De même dans la sourate de Marie :
Jésus et Adam sont cité UNE seul fois et comme par hasard en 19:58 et 19:34 sa tombe bien puisque les mots Adam et Jésus sont tout les deux 19 eme de cette liste de 25.

Ensuite

"Mentionne livre marie[...]tel Jésus fils de marie" 19:15 - 34
Il y a 19 versets qui raconte le début de la creation de Jésus.

Enfin du mot Jésus a Adam entre ses versets il y a 286 mots soit :
un multiple de 13×22

13= nombre des élus dans la sourate 19.
Les élus sont moise abraham Jésus jean zacharie adam jacob noe ismael aaron isaac idris marie
22 nombre de mot de chacun des 13 élus réunis...

De Jésus a Adam il y a aussi 25 versets.

286 c'est le nombre de versets dans la sourate 2.
Allah honore son serviteur en citant de manière direct Jean et lui attribuant qu'il n'avait pas d’homonyme auparavant dans l’appellation et le comportement :

Appelé de son nom par Allah Lui-meme Seigneur du Trone, Seigneur des hommes, Souverain des hommes, Dieu des hommes !

19 : 7 « Ô Zakariyya (Zacharie), Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya (Jean Baptiste). Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme. »

19 : 12 ...: « Ô Yahya (Jean Baptiste), tiens fermement au Livre (la Thora) ! » Nous lui donnâmes la sagesse alors qu'il était enfant,

13 ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux,

14 et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant.

15 Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant !


La comparaison avec 'Isa (as)

3 : 45 (Rappelle-toi) quand les Anges dirent: « Ô Maryam (Marie), voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part: Son nom sera: « Al-Masîh »,: « 'Isa (Jésus) », fils de Maryam (Marie), illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah.


19 : 29 Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent: « Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ? »

30 Mais (le bébé) dit: « Je suis vraiment le serviteur d'Allah. Il m'a donné le Livre et m'a désigné Prophète.

31 Où que je sois, Il m'a rendu béni; et Il m'a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat ;

32 et la bonté envers ma mère. Il ne m'a fait ni violent ni malheureux.


33 Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant. »

34 Tel est 'Isa (Jésus), fils de Maryam (Marie): parole de vérité, dont ils doutent.


Soyez bons envers vos parents... c'est la clé du succès ! Concernant Yahya et 'Isa (as) nous pouvons dire que ce sont les deux enfants du miracle !
Jésus fut fortifié du Saint Esprit qui n'est entre autre l'Ange Gabriel cité plusieurs fois sous le nom de : " Ruh Al Quduss " Tr. par Saint Esprit.

Nous savons que l'Ange Jibril est doué d'une grande force et d'une grande sagesses :

53 :  5 Que lui a enseigné [l'Ange Gabriel] à la force prodigieuse,
6 doué de sagacité; c'est alors qu'il se montra sous sa forme réelle [angélique],


Sagesse que l'on retrouve dans les paraboles de 'Isa (as).

Gabriel (de l'hébreu : גַּבְרִיאֵל [ġabrīēl]) est un personnage du Livre de Daniel qui fait partie de la Bible hébraïque et du Nouveau Testament, appelé Cebrail ([djébraïl]) dans différentes cultures, il apparaît sous le nom de Djibril (arabe : جِبْرِيل [jibrīl]) dans le Coran. Il s'agit d'un archange, considéré comme le principal messager de Dieu. On l'appelle par ailleurs « la force de Dieu », liée au pouvoir de la parole.


Dernière édition par La Plume le Mer 23 Fév - 19:20, édité 1 fois
Marc Chp. 14 10 Judas Iscariote, l’un des Douze, alla trouver les grands prêtres pour leur livrer Jésus.


Judas qui a trahi 'Isa (as) me fait allusion a ce verset du Noble Coran qui prévaut sur toute écritures.

6 : 112 Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent.
Luc Chp 1

05 Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth.

06 Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable.

07 Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

08 Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu,

09 il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.

10 Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens.

11 L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens.

12 À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.

13 L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.

14 Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance,

15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;

16 il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ;

17 il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »

18 Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. »

19 L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.

20 Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. »

21 Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.

22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet.

23 Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui.

24 Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait :

25 « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »

26 Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,

27 à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.

28 L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »

29 À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

30 L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

31 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.

32 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;

33 il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

34 Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »

35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.

36 Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.

37 Car rien n’est impossible à Dieu. »

38 Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

39 En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.

40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.

41 Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,

42 et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.

43 D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?

44 Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.

45 Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

46 Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur,

47 exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !

50 Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

51 Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

56 Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

57 Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils.

58 Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.

59 Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.

60 Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. »

61 On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »

62 On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler.

63 Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné.

64 À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu.

65 La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements.

66 Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.

67 Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques :

68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis,

75 nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. »

80 L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.
´Isa et le Saint esprit

Ghafir-40-15-Il est Celui qui est élevé aux degrés les plus hauts, Possesseur du Trône, Il envoie par son ordre l’Esprit sur celui qu’Il veut parmi Ses serviteurs, afin que celui-ci avertisse du jour de la Rencontre,


72 : 25 Dis: « Je ne sais pas si ce dont vous êtes menacés est proche, ou bien, si mon Seigneur va lui assigner un délai.
26 [C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,
27 sauf à celui qu'Il agrée comme Messager et qu'Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,
28 afin qu'Il sache s'ils ont bien transmis les messages de leur Seigneur. Il cerne (de Son savoir) ce qui est avec eux, et dénombre exactement toute chose. »



Chapitre 10 l'évangile de barnabé :
A trente ans, sur le mont des Oliviers, Jésus reçoit de l'ange Gabriel l'évangile d'une façon merveilleuse.
A trente ans, comme il me l'a dit, Jésus était allé ramasser des olives avec sa mère sur le mont des oliviers. A l'heure de midi, tandis qu'il priait, parvenu aux mots: “Seigneur, avec miséricorde …”, il fut environné d'une immense splendeur et d'une multitude infinie d'anges qui disaient: “Dieu soit béni!”
L'ange Gabriel lui présenta un livre comme un brillant miroir. Ce livre descendit dans le cœur de Jésus' il y apparût ce que Dieu a fait, ce que Dieu a dit, ce que Dieu veut, si bien que toute chose fut pour lui nue et ouverte, ainsi qu'il me l'a dit: “crois-le, Barnabé, je connus chaque Prophète, si bien que tout ce que je dis sort de ce livre”.
Après cette vision, se sachant Prophète envoyé à la maison d'Israël, Jésus révéla tout à Marie, sa mère, en lui disant qu'il devait souffrir grande persécution pour l'honneur de Dieu et qu'il ne pouvait plus être continûment avec elle pour la servir. A ces paroles, Marie répondit: “Avant ta naissance, fils, tout me fut annoncé. Aussi que le saint nom de Dieu soit béni!” Ce jour-là, Jésus quitta donc sa mère pour s'adonner à sa mission prophétique.



Le saint esprit / L’esprit de Dieu ?

Psaume 51. .
11 Ne me rejette pas loin de ta face, Ne me retire pas ton esprit saint.


Un esprit purifié qui est imbibée de la Lumière divine lorsque l’homme revient à l’Ordre de Dieu.

Jésus fils de Marie eu l’aide de l’ange Gabriel durant sa mission

Évangile Barnabé - Chapitre 72

Durant la nuit, Jésus dit en secret à ses disciples : «En vérité, je vous le dis, Satan veut vous passer au crible comme on fait pour le forment. Mais j'ai prié Dieu pour vous, et seul celui qui me tend des embûches périra.» Jésus dit cela pour Judas, parce que l'ange Gabriel lui avait dit comment Judas frayait avec les prêtres et leur rapportait tout ce que disait Jésus.


Jésus fils de Marie avait visiblement le Saint Esprit don de Dieu et était aussi épaulé de l’ange Jibril paix sur eux.


Dernière édition par La Plume le Ven 14 Oct - 21:42, édité 1 fois
Matthieu 6 - 11

09 Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,

10 que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

11 Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

12 Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.

13 Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

14 Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

15 Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.


Enlevez "Pere" par Seigneur.

Une préface de HATEM Jad que j'ai beaucoup apprécié.

La sagesse de Jésus frappa vivement ses contemporains. Son origine parut énigmatique. D'abord parce qu'elle ne s'était pas forgée à l'école
des grands maîtres. De quelle rivière secrète venaient donc ces pépites d'or au fils du charpentier?. Le site de cette sagesse ne remplissait pas
les conditions de son émergence : l'école rabbinique, comme pour Paul.

En bref, comme maître de sagesse humaine, le Soleil de justice
La Plume a écrit:
Allah
se contente d'éclairer l'esprit sur lui-même. C'est en tant que maître de
sagesse incréée qu'il communique à l'âme un trésor qu'elle n'a pas reçu en partage lors de la naissance. Et pour autant qu'elle habite, par
grâce, dans l'homme intérieur, la Sagesse incréée peut être consultée à tout moment.

ElTurko aime ce message

Ghafir-40-15-Il est Celui qui est élevé aux degrés les plus hauts, Possesseur du Trône, Il envoie par son ordre l’Esprit sur celui qu’Il veut parmi Ses serviteurs, afin que celui-ci avertisse du jour de la Rencontre,


72 : 26 [C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,
27 sauf à celui qu'Il agrée comme Messager et qu'Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,
28 afin qu'Il sache s'ils ont bien transmis les messages de leur Seigneur. Il cerne (de Son savoir) ce qui est avec eux, et dénombre exactement toute chose. »
 

Le Messie Fils de Marie, Jésus parole de vérité, verbe d'Allah fortifié du Saint Esprit.

Revenir en haut 

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les prophéties du Tanakh (Bible) sur le Messie.
» L'Esprit et l'Âme ?
» Islam vérité et mensonge
» La vérité autour de la mère des croyantes
» Sagesse, Savoir, Science; l'Islam

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Apôtres/Serviteur de la Lumière :: Apôtres/Serviteur de la Lumière-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: