Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 ...
Voir le deal
99.99 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? Empty
07052021
MessageLe Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?

Le Châtiment de la tombe/‘adhâb al–qabr fait partie des nombreux questionnements actuels émanant d’une certaine libération de la théologie musulmane. Or, par définition, ce qui relève de l’eschatologique, du ghayb, ne peut être su que par voie de révélation, le Coran. Il ne s’agit pas là d’une spéculation, mais d’une affirmation coranique qui fait énoncer ce principe au Prophète Muhammad lui-même :

« Dis : je ne vous dis pas que je détiens les trésors cachés de Dieu, je ne connais pas l’Inapparent/al–ghayb. Je ne vous dis pas que je suis un Ange, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé… »[1]

De fait, nul homme, fut-il prophète, ne peut connaître cet au-delà de la création et du temps à moins d’avoir goûté lui-même la mort… Le Coran professe-t-il donc le Châtiment de la tombe ?

• Que dit l’Islam

Selon le principe islamique rappelé ci-dessus, il fallait nécessairement que la croyance au Châtiment de la tombe soit nécessairement affirmée par un verset du Coran. Sans conteste, le verset référent est le suivant, en voici la traduction standard : « le Feu auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit) : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment. », S40.V46.

Comme en témoigne Ar-Râzi, la problématique du « Châtiment de la tombe » fut âprement discutée par les premiers exégètes, notamment les mutazilites, mais l’exégèse orthodoxe finit par étouffer le débat.[2] Selon l’Exégèse donc, ce verset devrait être compris comme suit : après que Dieu ait englouti Pharaon et sa faction, l’on constate dans l’ordre du récit deux séquences différentes : « le Feu auquel ils sont exposés matin et soir » et « le jour où l’Heure arrivera (il sera dit) : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment ». La seconde séquence est de toute évidence l’entrée en Enfer, nous sommes donc là au Jour du Jugement dernier, c’est-à-dire après la Résurrection.

Par conséquent, la première séquence « le Feu auquel ils sont exposés matin et soir » se situerait avant la Résurrection. L’on suppose alors sans vraiment de preuve que nous serions là dans les suites immédiates de la mort, au moment où les morts sont dans leurs tombes. C’est sur cette analyse de texte assez sommaire que repose l’unique preuve scripturaire coranique de la croyance au Châtiment de la tombe.

De fait, cette interprétation présente plusieurs défauts pressentis par l’Exégèse elle-même. Premièrement, ce propos ne concerne textuellement que les « gens de Pharaon » et rien n’indique par ailleurs dans le Coran qu’il en serait de même pour tous les hommes.

Deuxièmement, ce verset ne concernerait que le châtiment. Autrement dit, ceux qui auraient agi en bien ne verraient pas lors de leur séjour en la tombe la récompense promise, le Paradis. Or, aucun autre verset ne fait mention de cette vision positive en la tombe, ce qui pose problème d’autant plus que l’on sait que le Coran établit toujours le parallèle entre menace de l’Enfer et promesse du Paradis. Cette sérieuse carence dut donc être compensée par le Hadîth, citons : « La tombe est ou bien l’un des jardins du Paradis ou bien l’une des fosses de l’Enfer. »[3]

Troisièmement, là encore uniquement selon le Hadîth,[4]l’interrogatoire que subit le mort immédiatement après son trépas ne concerne que son appartenance ou non à l’Islam. Cette position islamo-centré exclut de facto sans s’en rendre compte tous les morts avant la venue de l’Islam, mais aussi tous les autres croyants monothéistes après lui. Tous les non-musulmans ne connaîtraient-ils donc pas le Châtiment de la tombe ? !

Enfin, d’un point de vue théologique, la croyance au Châtiment de la tombe peut être ramenée à une seule problématique : peut-il y avoir un jugement avant le Jour du Jugement ? Autrement dit, en quoi une créature (ici des Anges) aurait capacité à juger avant que Dieu ne le fasse ? Ceci, rappelons-le, puisque selon le Hadîth les Anges Nakîr et Munkar sont supposés pré-juger du devenir des défunts.[5]



• Que dit le Coran

En dehors des arguments que nous avons ci-dessus évoqués, il convient de réaliser l’Analyse littérale de l’unique verset référent. Nous en conserverons la forme donnée par la traduction standard puisqu’elle n’influe que peu sur la signification voulue par l’Exégèse. Nous signalerons seulement que, à la différence de cette traduction, nous avons écrit le mot « feu » sans majuscule, nous le justifierons : « le feu/an–nâr auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit) : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment/’adhâb. », S40.V46.[6]

– Du point de vue de l’Analyse contextuelle, ce verset a été totalement isolé de son contexte afin de pouvoir être librement surinterprété, cas de figure fréquent en exégèse classique du Coran. En effet, notre v46 s’inscrit dans la conclusion d’un long passage couvrant des vs 23-54 de la Sourate 40, passage consacré à la mission de Moïse face à Pharaon. Lorsque celui-ci refuse le dogme monothéiste proposé par Moïse et menace de le tuer, v26, entre en scène un « homme croyant des gens de Pharaon », v28. Ce croyant rappelle à Pharaon et son Conseil que, pour avoir refusé de suivre leurs messagers, bien des peuples ont été détruits. Il fait ainsi appel au réalisme politique de Pharaon et lui signale que sa puissance terrestre pourrait être elle aussi anéantie par Dieu en tant que conséquence de sa désobéissance à l’injonction prophétique de Moïse, tout comme il en a été de peuples précédents :

« comme pour le peuple de Noé, des ‘Âd, des Thamûd, et leurs successeurs de même, alors que Dieu ne veut aucune injustice à ceux qui l’adorent. », v31.

À cela, Pharaon répond en s’accrochant à son matérialisme et exige une tour de briques pour aller vérifier l’existence de ce Dieu qui prétendument menacerait sa suprématie sur terre, vs36-37. Face à l’entêtement dénégateur de Pharaon, le croyant change de stratégie et s’adresse aux gens présents lors de cette rencontre. Il évoque alors la félicité dans l’au-delà pour ceux qui abandonnent le polythéisme pour n’adorer que Dieu seul, et le châtiment de l’Enfer/an–nâr à ceux qui s’obstinent en leur déni, v41-44.

Globalement, l’on note donc en ce long paragraphe deux niveaux distincts de menace à l’encontre de Pharaon, la première concerne l’Ici-bas et la seconde l’Au-delà. Du point de vue intratextuel, cette logique est soulignée en une autre sourate en la conclusion d’un passage coranique exactement symétrique[7] :

« Nous les poursuivîmes ici-bas d’une malédiction/la‘na et, au Jour de la Résurrection, ils ne seront pas secourus. », S28.V42.[8]

En un autre passage relatant les mêmes évènements, le sens du mot malédiction/la‘na en ce contexte est donné comme signifiant ‘adhâb/châtiment. Ce châtiment est à son tour explicité en un autre chapitre racontant encore une fois ce même épisode :

« Aussi, envoyâmes-Nous contre eux l’inondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles, le sang, autant de Signes/âyât successifs, mais ils s’enorgueillirent encore plus, ils furent gens coupables. », S7.V133.

Nous pouvons donc déterminer le sens de la fin du verset qui précédent immédiatement notre v46 : « et le pire châtiment cerna les gens de Pharaon », v45. Le châtiment est bien ici celui qui est décrit ci-dessus en S7.V133, ce que l’on nomme les « Plaies d’Égypte ». Comme nous l’avons signalé précédemment, selon la logique du propos tenu par le « croyant des gens de Pharaon » ceci représente l’exécution de la première menace proférée à l’encontre de Pharaon : un châtiment ici-bas.[9]

– Puis, l’Analyse sémantique signale un fait remarquable concernant le segment initial de notre v46 : « le feu auquel ils sont exposés matin et soir ». En effet, ce verset ne commence pas par un marqueur de coordination tel que « wa » ou « fa », mais directement par le terme feu/nâr déterminé par l’article : an–nâr/le feu. D’un point de vue syntaxique, cela implique que le segment « le feu/an–nâr auquel ils sont exposés matin et soir » n’est pas une phrase indépendante, mais fait suite à celle qui précède : « et le pire châtiment cerna les gens de Pharaon », v45.[10] Il s’agit d’un procédé anaphorique par lequel le segment « le feu auquel ils sont exposés matin et soir », v46, est le commentaire du « pire châtiment » qui « cerna les gens de Pharaon », v45. Or, nous avons démontré que ce « pire châtiment » était terrestre : les « plaies d’Égypte », et il nous faut donc comprendre ici an–nâr/le feu comme qualifiant le châtiment subi par Pharaon ici-bas.[11]

Le parallèle terminologique entre nâr/feu et ‘adhâb/châtiment terrestre des plaies d’Égypte indique donc qu’il ne s’agit là que d’un avant-goût du châtiment/nâr/‘adhâb que Pharaon et sa suite subiront dans l’Au-delà. Situation qui est alors immédiatement évoquée :

« Et le jour où l’Heure arrivera : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment ».

Nous constatons donc que de la sorte est respectée la symétrie dialogique que nous avions notée dans le propos du « croyant des gens de Pharaon » qui les menaçait d’un châtiment ici-bas et d’un autre dans l’Au-delà.[12] Par ailleurs, le châtiment est double, car les exigences de Moïse à l’égard de Pharaon l’étaient aussi. Premièrement : demande de libération des Hébreux, le refus de Pharaon a eu pour conséquence le châtiment ici-bas. Deuxièmement : reconnaître l’unicité divine, le refus de Pharaon aura pour conséquence le châtiment dans l’Au-delà.

Ainsi, puisque an–nâr/le feu représente le « pire châtiment » ayant été infligé aux gens de Pharaon, il convient de ne pas l’écrire avec une majuscule. Par suite, nous pouvons comprendre la locution « auquel ils seront exposés matin et soir » en laquelle l’expression « matin et soir » n’indique donc pas deux moments de la journée,[13] mais qualifie la durée et la dureté du « pire châtiment » que les gens de Pharaon eurent à subir ici-bas. En ce cas, la locution arabe « matin et soir » à le même sens que l’expression française « soir et matin », c’est-à-dire : sans discontinuer, constamment, rigoureusement, continuellement. Nous en déduirons que traduire en ce verset le passif yu‘raḍû par être exposés n’est pas correct[14] et que nous devons l’entendre conformément à un des sens connus du verbe ‘araḍa[15] par : qu’ils subissent.

Notre verset doit donc être traduit littéralement comme suit : « le feu [le châtiment] qu’ils subissent soir et matin. Et le jour où l’Heure arrivera : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment. », S40.V46. Au final, puisque nous avons montré qu’il en était pour partie le commentaire, la compréhension de ce verset ne sera parfaitement éclairée que si on le relie à celui qui le précède : Alors Dieu le protégea [le croyant des gens de Pharaon] des maux qu’ils ourdirent et le pire châtiment cerna les gens de Pharaon, le feu/châtiment qu’ils subirent soir et matin. Et, le jour où l’Heure arrivera : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment. », vs45-46.

L’analyse littérale aura donc démontré que ce verset compris en son contexte et en fonction de sa logique sémantique mentionnait, d’une part, le châtiment subi ici-bas par Pharaon et ses gens, les plaies d’Égypte, et d’autre part, que la deuxième conséquence, liée à leur refus du message monothéiste apporté par Moïse, sera d’être précipités au Jour du Jugement au plus profond de l’Enfer.

– Ayant démontré que ce verset-clef ne mentionnait en aucune façon le Châtiment de la Tombe, il est alors possible d’opposer un contre-argument coranique décisif à ceux qui soutiennent l’existence de ce Châtiment. Voici le verset-témoin : « [au Jour de la Résurrection] l’on soufflera dans le Coran, et voici que de leurs tombeaux vers leur Seigneur ils se précipiteront. Ils s’écrieront : Malheur à nous ! Qui donc nous a réveillés de notre lieu de sommeil ? Ceci est ce que le Tout-miséricordieux avait promis, et les Envoyés avaient dit vrai ! »[16]

En cette sourate 36, cette séquence traite de la situation des morts ayant refusé avant leurs trépas de croire au Jour de la résurrection et au Jugement Dernier. Ils sont absolument saisis de stupeur lorsque ladite résurrection opère et sont dans le même état d’ignorance quant à la résurrection qu’avant leur mort puisqu’ils ne comprennent pas ce qui leur arrive. Il est de même clairement indiqué que leur situation dans la tombe est comparable à un long sommeil. Or, il n’en serait pas ainsi si après leur mort les supposés anges Nakîr et Munkar les avaient interrogés puis jugés et s’il leur avait été montré matin et soir l’Enfer auquel ils étaient condamnés. Autrement dit, si les morts ignorent totalement ce qu’il adviendra d’eux le Jour où ils sont ressuscités pour être jugés par Dieu, cela implique qu’à contrario ils n’ont pas connu d’une manière ou d’une autre dans la tombe ce que serait leur Châtiment. Pareillement, nous pouvons citer les versets suivants :

« [l’Homme] ne sait-il donc pas – lorsque sera extirpé ce qui est dans les tombes et extrait ce que recèlent les cœurs – que leur Seigneur ce Jour-là sera d’eux parfaitement informé. », S100.V9-11.

Explicitement, les actes de l’Homme ne seront examinés qu’après la Résurrection, donc pas de pré-jugement dans la tombe, contrairement à ce que suppose la notion de Châtiment de la tombe. Du fait de la cohérence coranique,[17] les versets que nous venons d’examiner suffisent à invalider l’interprétation classique de S40.V46 ainsi que tous les hadîths relatifs au Châtiment de la tombe, hadîths que l’on a donc faussement attribués au Prophète. Nous ajouterons que la notion de châtiment de la tombe est sans conteste un emprunt musulman fait aux croyances mazdéennes du monde perse.[18]



Conclusion

L’Analyse littérale du verset prétendument supposé affirmer l’existence du Châtiment de la tombe a démontré qu’il s’agissait en réalité d’évoquer un double châtiment. D’une part, le châtiment dit des plaies d’Égypte subies par Pharaon et ses gens afin qu’ils accèdent sous la contrainte à la requête de Moïse concernant la libération des Hébreux et, d’autre part, le châtiment de l’Enfer au Jour du Jugement du fait de leur refus du message monothéiste de Moïse.

Il n’y a donc aucun argument scripturaire coranique indiquant l’existence du « Châtiment de la tombe ». Au contraire, les informations eschatologiques délivrées par le Coran indiquent clairement l’inexistence de ce Châtiment : S36.V51-52 et S100.V9-11. Les premiers ulémas de l’Islam ont sans doute cru utile d’importer cette antique croyance zoroastrienne afin d’augmenter la crainte comportementale des musulmans. L’on peut aussi déduire de cette absence de pré-jugement des morts dans leurs tombes selon le Coran que tous les hadîths relatifs au dit Châtiment de la tombe ont été forgés afin d’étayer cette thèse sans soutien coranique. Rappelons que ces textes s’opposent à un principe ferme : le domaine de l’eschatologique ne peut être connu que par voie de révélation : le Coran.

Du point de vue théologique, le Coran appelle constamment l’Homme à prendre la mesure de ses actes. C’est donc logiquement qu’il affirme le libre arbitre de l’Homme et indique que la finalité de son existence sera réalisée au Jour du Jugement dernier, jour où il assumera pleinement les conséquences de sa responsabilité. En ce sens, Dieu est Juste et l’Homme doit chercher à l’être. L’action de l’homme se situe ici-bas et le Jugement de Dieu dans l’Au-delà, et rien ne justifie une étape intermédiaire. Ce message maintes fois répété par le Coran suffit en lui-même à guider le croyant, tant pour honorer son Créateur que son humanité.

Dr al Ajami

https://www.alajami.fr/index.php/2018/01/28/le-chatiment-de-la-tombe-selon-le-coran-et-en-isla/


Mythologie et origine de Munkar et Nakir.

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? XxWXR

Munkar et Nakir ont des similitudes avec les divinités zoroastriennes. Certains, comme Mithra, Sraosha et Rashnu, jouent un rôle dans le jugement des âmes. Rashnu est décrit comme une figure tenant une balance, à la manière de certains anges de la tombe.

PAR EXEMPLE. Brown a suggéré qu’une continuité existe entre Rashnu et Munkar et Nakir.

Figure mythique de la religion mandéenne, Abathur Muzania est similaire à Rashnu. Il occupe la même position dans le monde des morts et possède également une balance. Muzania signifie balances (mizan) en araméen.

Selon des recherches récentes, Munkar et Nakir sont à l’origine des figures astrologiques et une transformation du dieu astral mésopotamien Nergal.

Aksoy montre dans ses nouvelles recherches que le dieu mésopotamien Nergal a presque les mêmes caractéristiques que Munkar et Nakir. Il commence par Nakru, qui est une épithète de Nergal et signifie «ennemi». Le nakru assyrien, comme les noms Munkar et Nakir, provient de la même racine, de la proto-sémitique NKR. Certains érudits utilisent une orthographe différente; Nakuru.

Ce qui est presque le même que Nakir. De plus, Nergal est un seigneur des enfers et de la tombe (qabru assyrien: tombe). Comme Munkar et Nakir, il a une voix terrifiante qui peut causer la panique chez les hommes et les dieux. Il tient une masse brillante et son souffle peut brûler ses ennemis. Parce qu’il est lié au feu, la plupart des érudits suggèrent qu’il était à l’origine un dieu solaire. De plus, il est identifié aux jumeaux célestes (Gémeaux) dans la mythologie astrale babylonienne qui forme un lien direct avec Munkar et Nakir.

Il n’y a aucune référence à Munkar et Nakir dans le Coran. Leurs noms sont mentionnés pour la première fois par Tirmidhi dans la tradition des hadiths. On sait que Tirmidhi s’est rendu en Irak. Cela suggère que les noms de Munkar et de Nakir sont introduits dans les croyances islamiques au tout début de l’islamisation de la Mésopotamie (ou de l’Irak). Les Mésopotamiens croyaient encore au dieu soleil Shamash, ainsi qu’à Nergal et à plusieurs autres dieux babyloniens au moment de l’introduction de l’islam.

Ainsi, Nergal, le dieu des Enfers symbolisé par la planète Mars, est un prototype possible pour Munkar et Nakir. Astrologiquement, Munkar et Nakir partagent plus d’indices dans leurs caractéristiques martiennes qui les relient à Nergal.

https://www.google.com/amp/s/eden-saga.com/perun-dieu-slave-foudre-phonetique-phonologie.html/amp

Nous retrouvons également des dieux-démons avec un marteau dans d’autres traditions;

Sucellos le dieu gaulois et son marteau

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? BqDvK

Le nom du dieu signifierait « bon frappeur » ou « tape dur »

Peroun de la mythologie paienne slave.

Charun chez les Grecs ; Le démon funéraire avec son marteau

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? DrxEA

Charon et Charun démons funéraires ;

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? QPDy8

Charon le passeur de l’Au-Dela et Charun le génie funéraire porteur d’un marteau.Charun était un homme qui gardait l’entrée des enfers, avec un nez de vautour, des oreilles pointues, quelquefois des ailes énormes, et des serpents autour des bras. Il tenait en main un marteau…

Charon et Charun= Munkar et Nakir.Cqfd.

Munkar et Nakir, Thor, Sucellos, Beta Ray Bill, Charun-Charon, Peroun,etc…,c’est le même type de jinns-démons.

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? Xq8Zq

Selon un hadith ; Le marteau impossible à soulever.

« Ce sont les deux anges qui viennent examiner la tombe. Ils sont velus et montrent leurs cros. Leur voix résonne comme le tonnerre , leurs regards brillent comme l’éclair et ils ont chacun un marteau, que tous les gens de Mina réunis ne pourraient soulever, mais que les gens tiennent comme je tiens ce bâton. Ils vont t’interroger. Si tes réponses sont hésitantes ou torueuses, ils te donneront un coup de marteau, qui te réduira en poussière. »

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? W0W39

https://www.youtube.com/watch?v=op3JXeqEiG8

Hephaistos divinité du feu et de la forge

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? GqYLa

Hadiths qui se contredisent sur Munkar et Nakir

Dans ce récit il est question de deux anges noirs et bleus ;

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? PqXAd

D’après Abou Hourayra , le Messager de Dieu –sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm– a dit : « Quand le mort est enterré (ou il a dit 🙂 quand l’un d’entre vous est enterré, deux anges noirs-bleus se présentent à lui ; l’un est appelé Mounkar et l’autre Nakir… » [Rapporté par At-Tirmidhi n°1071 et qualifié par Abou Issa de « beau » et « étrange » et jugé « beau » dans Sahih al-Djami n°724]

Et dans un autre hadith nous pouvons lire ;

Abou Said al-Khoudri quant à lui a dit : « J’ai assisté à un enterrement en compagnie du Messager de Dieu –sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm– et il a dit : « ô gens ! Les membres de cette Umma subiront une épreuve dans leurs tombes. Quand un homme est enterré et que ses compagnons l’ont quitté, un ange se présente à lui un marteau à la main et le met assis et lui dit : etc….[Rapporté par Ahmad n°10577, vérifié par al-Albani dans Tahqiq Kitab as-Sunna d’Ibn ‘Assim n°865]

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? OqeJN

Ici il est question d’un seul ange !! Qui doit on croire ? Abu Hureyra ou Al Khoudri ? Et Albani ne s’est pas rendu compte qu’il en manquait un ? Et ca veut dire quoi un hadith « beau et étrange » ?! Et voilà comment ces kabbalistes ont traumatisés des générations de musulmans avec des récits fabriqués de toute pièce…

Ces hadiths ressemblent étrangements aux croyances paiennes décrites plus haut…
L’urine une des causes du chatiment de la tombe

Si tu fais mal pipi tu vas te prendre un gros coup de gourdin sur le crâne…

Ibn ‘Abbas a dit :

Alors qu’il marchait près d’un des jardins clôturés de Médine ou de la Mecque, le Prophète (salla allah alayhi wa salam) entendit les cris de deux hommes que l’on torturés dans leurs tombes.Il dit (salla allah alayhi wa salam):

“Ces deux hommes subissent des supplices pour des actions qui ne constituent pas un péché grave”, puis il se reprit – “Plutôt, si !”.

L’un d’eux ne se préservait pas de son urine( c’est à dire qu’il ne faisait pas attention aux traces d’urine après ses besoins) et l’autre répandait les médisances des uns sur les autres (pour semer la discorde entre eux).
Ensuite, il réclama une branche de palmier qu’il cassa en deux et planta une tige sur chaque tombe.
On lui demanda : – “Ô Envoyé d’Allah, pourquoi as-tu fait cela ?”
Il répondit : – “Peut-être qu’ils seront soulagés de leur supplice pendant tout le temps que ces branches ne seront pas desséchées”. (Sahih al-Bukhari 216)

Et au lieu de faire une dou’a pour eux le prophète saws a pris une branche fraiche pour alléger leurs tortures jusqu’à ce qu’elle fâne…Du grand n’importe quoi…

Ceci est confirmé par Abu Hureyra ;

D’après Abou Houreira , le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La majorité du châtiment de la tombe est due à l’urine ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°348 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

Moralité; tu peux être pieux mais si tu as une ou deux gouttes dans le calbar par accident, tu vas te faire fracasser le crâne,une fois sous terre…

Abou Machin ne s’arrête pas là concernant les chatiments de la tombe ;

« Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main ! Il sera certes attaqué par quatre-vingt dix neuf -tanin-.
Savez-vous ce qu’est un tanin ? Il s’agit de soixante-dix serpents, chaque serpent a sept têtes qui le mordent et déchirent sa peau jusqu’au jour de la résurrection ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3552)

Oui vous avez bien lu…70 serpents à 7 têtes…

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? RgDGD

Il ne manque pas d’imagination et doit certainement s’inspirer de sa vraie religion la Kabbale et le Talmud,Tanin ( hébreu : תנין ) ou Tunannu ( ougaritique : ???????????? TNN , vocalisé tu-un-na-nu ) était un monstre marin dans cananéenne , phénicienne , et la mythologie hébraïque utilisé comme symbole du chaos et du mal .

La Bête à sept têtes est un type de monstre de légende qui se retrouve, sous des formes différentes (souvent un dragon ou un serpent à sept têtes) dans de nombreuses religions, mythologies et traditions à travers le monde. Dans plusieurs traditions, lorsqu’une tête est tranchée, elle repousse en un ou plusieurs exemplaires.

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? 1gkyE

La massue d’Hercule et l’Hydre

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? 58nyb

On retrouve la bête à sept têtes notamment dans la mythologie chrétienne(la bête de l’apocalypse), la mythologie hindoue (le nâga), la mythologie lybique (la Talafsa), la ùythologie basque (Herensugue), ainsi que dans des contes populaires de divers pays (Afrique du Nord, Europe et Canada, etc.)

Pour ces pharisiens, ce n’est plus Allah le Trés Miséricordieux qui juge au jour du Jugement Dernier mais un ou deux anges qui sont sans aucune pitié…

Et bien d’autres hadiths qui ne laissent aucune place au repentir du croyant ni à la Clémence du Trés Miséricordieux et condamnent tous les musulmans aux pires tortures jusqu’au Jour du grand rassemblement.

Ce sont les 50 000 chatiments de la tombe et on en arrive à la conclusion de se demander à quoi sert l’enfer et à quoi sert le Jugement Dernier d’Allah le Trés haut.

Donnons à la parole au Dr Adnan Ibrahim et même si nous n’adhérons pas à certaines de ses analyses, ici il résume parfaitement bien notre point de vu ;

https://www.youtube.com/watch?v=35oOZmRqiTI



Le châtiment de la tombe que l’on veut nous coller, est l’une des plus grande (en terme de spiritualité) manipulation de tous les temps.

Les auteurs de cette supercherie l’ont imposé dans le cœur des gens, comme étant un pilier fondamental de la croyance.

ils terrorisent les gens afin d’avoir une emprise sur eux. Ce procédé, connu d’iblis le lapidé, est aussi vieux que ce monde.

En effet, l’émotion due à la crainte fait appel à un processus mental, qui contourne la raison et ouvre l’accès au coeur. Ce processus est connu des élites de ce monde, des manipulateurs, des diables et des intégristes de tout bord. Et par ce biais, on se retrouvent à croire tout ce qu’on nous dit.

Il suffit juste de lire le Saint Coran afin que le coeur et l’âme se tranquillisent.Le jugement appartient à Allah Seul !« Le jugement n’appartient qu’à Allah » (Sourate 12 verset 40)

Sourate 99 : AZ-ZALZALAH (LA SECOUSSE) :

1- Quand la terre tremblera d’un violent tremblement,

2- et que la terre fera sortir ses fardeaux,

3- et que l’homme dira : « Qu’a-t-elle ? »

4- ce jour-là, elle contera son histoire.

5- selon ce que ton Seigneur lui aura révélé [ordonné].

6- Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs oeuvres.

7- Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra,

8- et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra.

Sourate 39, Verset 68 :

« Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui seront sur la terre seront foudroyés, sauf ceux qu’Allah voudra [épargner]. Puis on y soufflera de nouveau, et les voilà debout à regarder. »

Sourate 36, Versets 51 à 54 :

51- Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que, des tombes, ils se précipiteront vers leur Seigneur.
52- en disant : « Malheur à nous ! Qui nous a ressuscités de là ou nous dormions ? » C’est ce que le Tout Miséricordieux avait promis ; et les Messagers avaient dit vrai.

53- Ce ne sera qu’un seul Cri, et voilà qu’ils seront tous amenés devant Nous.

54- Ce jour-là, aucune âme ne sera lésée en rien. Et vous ne serez rétribués que selon ce que vous faisiez.

Sourate 14, Verset 48 :

« au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l’Unique, le Dominateur Suprême. »

Sourate 39, Versets 69 et 70 :

69- Et la terre resplendira de la lumière de son Seigneur ; le Livre sera déposé et on fera venir les prophètes et les témoins ; on décidera parmi eux en toute équité et ils ne seront point lésés ;

70- et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura oeuvré. Il [Allah] connaît mieux ce qu’ils font.

Sourate 3, Verset 106 :

« Au jour où certains visages s’éclaireront, et que d’autres s’assombriront. A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit) : « avez-vous mécru après avoir eu la foi? » Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi »

Sourate 4, Verset 124 :

: « Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en étant croyant… les voilà ceux qui entreront au Paradis ; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d’un creux de noyau de datte. »

Sourate 27, Verset 65 :

« Dis : « Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable, à part Allah ». Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités. »

Le Coran mentionne deux Noms d’Allah (swt) qui sont, linguistiquement, étroitement liés. Le premier est al-Hakim (le Sage) et le second est al-Hakam (le Juge). Dans le Coran, Allah (swt) fait référence à Lui-même en tant que Sage 93 fois et, en tant que Juge, six fois.

« Dis : « Devrais-je chercher un autre juge que Dieu, alors que c’est Lui qui vous a révélé ce Livre exposé en détail ? » (Coran 6:114)

« Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. Ensuite, Nous l’avons ramené au niveau le plus bas, à l’exception de ceux qui croient et font le bien : ceux-là recevront une récompense qui jamais ne s’interrompra. Qui, après cela, pourra traiter de mensonge le Jugement? Dieu n’est-Il pas le plus sage des juges? » (Coran 95:4-Cool

Il n’y a de Juge qu’Allah subhanahu wa ta’ala, croire au jugement de Munkar et Nakir dans la tombe est une croyance diabolique.

Le jour du Jugement Dernier,les gens seront réunis pour l’exposition de leurs actes. Dans un premier temps, le croyant va recevoir de la main droite et de face le livre dans lequel ses actes sont écrits tandis que le non croyant le recevra de dos et de la main gauche. Puis, leurs œuvres, qu’elles soient de bien ou de mal, seront exposées.

{Quoi que vous divergez, alors le jugement revient à Allah. Tel est Allah mon Seigneur; en Lui je me remet et c’est à Lui que je retourne (repentant).} [sourate La Concertation (42), verset 10].

{Et qu’ils ne te détournent point des versets d’Allah une fois qu’on les a fait descendre vers toi. Et appelle les gens vers ton Seigneur et ne sois point du nombre des associateurs (mouchrikine). Et n’invoque nulle autre divinité avec Allah; point de divinité à part Lui. Tout doit périr, sauf Son visage. A Lui appartient le jugement (حكم houkm); et vers Lui vous serez ramenés.} [sourate Al-Qasas (28), verset 87-88].

eschatologiablog. https://eschatologiablog.wordpress.com/2020/08/01/le-chatiment-de-la-tombemythe-ou-realite/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? :: Commentaires

Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 1 Aoû - 15:34 par Gold Kalam



Et voilà comment les talmudo-wahhabites ont retournés le cerveau des musulmans en les plongeant dans la peur et l’angoisse ;
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 1 Aoû - 15:36 par Gold Kalam



Châtiment de la tombe: Coran vs sunna

PDF : https://sendeyo.com/en/8233b4ed93


Dernière édition par La Plume le Dim 1 Aoû - 17:40, édité 1 fois
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 1 Aoû - 15:38 par Gold Kalam
Siwakk :


Salam wa aleykum a tous !

Mon questionnement se pose sur le mythe du purgatoire :
En gros tu expie tes fautes en Enfer et puis après avoir fini tes tiges c’est bon tu peux accéder au vaste Paradis; j’ai énormément de mal avec cette version et qui est rependu et suite a un débat je vien cherchez réponse ici incha Allah.

Pour mon point de de vue qui est Enfer et Paradis pas de  » Purgatoire  » je me suis basé sur la sourate Al Waqi’a
_____________________________
7 alors vous serez trois catégories:

8 les gens de la droite -que sont les gens de la droite ?

9 Et les gens de la gauche -que sont les gens de la gauche ?

10 Les premiers (à suivre les ordres d’Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l’au-delà)

11 Ce sont ceux-là les plus rapprochés d’Allah
__________________________________

(Au jour de la résurrection) Allah ici nous informe que nous serons trois catégories
-Gens de la droite
-Les rapproché d’Allah
-Les gens de la gauche
Puisse Allah faire de nous des gens de la droite. Amin

Du coup les rapproché d’Allah sont les martyrs, prophètes, vertueux ect..
Ceux de la droite a mon sens sont les croyants / ceux qui ont purifié leurs âmes
A gauche ceux qui ont mécrus ainsi que les criminels et ceux qui ont corrompu leurs âmes

En en ayant espoir de la miséricorde infini d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux chaque croyants qui n’a pas associés au Seul créateur de toutes choses nous avons espoir qu’Il fasse remise de nos péchés et nous accorde la félicité éternelle, et en lien direct avec l’article du châtiments de la tombe (sur la prière des morts)
c’est remettre en cause sa miséricorde infini non ?

Après il y a un verset dans la sourate Al-araf qui nous informe d’une certaine catégorie une fois le jugement passé :
___________________
44 Les gens du Paradis crieront aux gens du Feu: « Certes, nous avons trouvé vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouvé vrai ce que votre Seigneur avait promis ? » -« Oui », diront-ils. Un héraut annoncera alors au milieu d’eux: Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes,

45 qui obstruaient le sentier d’Allah, qui voulaient le rendre tortueux, et qui ne croyaient pas à l’au-delà. »

46 Et entre les deux, il y aura un mur, et, sur al-A’raf seront des gens qui reconnaîtront tout le monde par leurs traits caractéristiques. Et ils crieront aux gens du Paradis: « Paix sur vous ! » Ils n’y sont pas entrés bien qu’ils le souhaitent.
47 Et quand leurs regards seront tournés vers les gens du Feu, ils diront;: « Ô notre Seigneur ! Ne nous mets pas avec le peuple injuste. »

48 Et les gens d’al-A’raf, appelant certains hommes qu’ils reconnaîtront par leurs traits caractéristiques, diront: « Vous n’avez tiré aucun profit de tout ce que vous aviez amassé et de l’orgueil dont vous étiez enflés !
_________________

Je bute la dessus.
Louange a Allah l’Omniscient, Il est infiniment Savant et Sachant.
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 1 Aoû - 15:40 par Gold Kalam
La Plume a écrit:
Siwakk :



Réponse de Tono Tony :


Toujours un plaisir que de te lire cher frère et merci infiniment pour ton invitation à méditer sur la Parole du Tout Puissant.

J’ai la même compréhension que toi et sois tu vas au Paradis ou sois tu vas en Enfer éternellement ; et ceci est rapporté à plusieurs endroits du Coran ;

Voici l’état des gens de la gauche ;

«pendant que les criminels subiront éternellement les supplices de l’Enfer, où rien ne viendra atténuer leurs souffrances et où leur désespoir sera extrême.Et Nous n’aurons pas sévi injustement contre eux. Ce sont eux qui auront été injustes envers eux-mêmes.Ô Malik, supplieront ils, que ton Seigneur nous achève ! – Vous êtes ici pour l’éternité, répondra l’archange.Nous vous avions jadis apporté la Vérité ; mais la plupart d’entre vous avaient la vérité en horreur, dira le Seigneur. » (Coran, 43:74-78)

« Seigneur ! Fais-nous sortir d’ici pour que nous accomplissions de bonnes œuvres ! Plus jamais nous ne recommencerons ce que nous faisions autrefois. – Ne vous avions-Nous pas donné une vie assez longue pour réfléchir, si vous l’aviez voulu?, leur sera-t-il répondu. Un messager n’est-il pas venu vous avertir ? Subissez donc vos tourments. Il n’y a point de secours pour les injustes. » (Coran, 35 :36-37)

C’est l’enfer éternel pour les gens de la gauche contrairement aux gens de la droite qui connaitront la félicité éternelle ;

Toujours dans la Sourate 43

69. »Ceux qui croient en Nos signe et sont musulmans, ,

70. « Entrez au Paradis, vous et vos épouses, vous y serez fêtés ».

71. On fera circuler parmi eux des plats d’or et des coupes; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux; – « et vous y demeurerez éternellement.

72. Tel est le Paradis qu’on vous fait hériter pour ce que vous faisiez.

Enfin il y’a la catégorie des gens d’al-A’raf et selon ma compréhension ce sont les gens qui ont autant de bonnes actions que de pêchés , ceux pour qui la Balance Céleste n’a penchée d’aucun côté, alors ils seront mis entre le Paradis et l’Enfer et en attente de la décision finale de l’Excellent Juge et nous apprenons dans le Verset 49 qu’Allah va leur pardonner car Sa Miséricorde l’emporte toujours sur sa Colère ;

{« Est-ce ceux-là au sujet desquels vous juriez que Dieu ne leur accordera aucune miséricorde ? » « Entrez au Paradis ! Pas de crainte pour vous et vous ne serez point affligés. »}

Et à aucun moment Allah demande aux gens al-A’raf d’expier leur péchés en enfer ou dans un purgatoire, non il sont seulement en attente du Pardon d’Allah et grâce à la Miséricorde Divine ils rejoindront les hôtes du Paradis.

A moins que Notre Seigneur n’en décide autrement car Allah fait ce qu’Il veut et Il est infinement Juste et Très Sage ;

Le Verset : « à moins que ton Seigneur n’en décide autrement, car la Volonté de ton Seigneur doit toujours s’accomplir. » (Coran 11/106) ressemble au Verset : « L’Enfer sera votre séjour éternel, à moins que Dieu n’en décide autrement. En vérité, ton Seigneur est Sage et Omniscient. » (Coran 6/128).

« A moins que Dieu n’en décide autrement » nous laisse penser que pour certains la punition ne durera pas éternellement et Allah est infiniment plus Savant et Sachant.

En conclusion, il y’a des catégories bien distinctes avec des destinations trés claires et éternelles mais il y’a aussi des sous groupes qui peut être un jour sortiront de la Géhenne, le Jugement appartient à Dieu Seul et nous sommes loin de nous imaginer sa Justice, puissions nous faire partie des gens de la droite en ce jour certain.

Salam wa aleykum a tous !

Mon questionnement se pose sur le mythe du purgatoire :
En gros tu expie tes fautes en Enfer et puis après avoir fini tes tiges c’est bon tu peux accéder au vaste Paradis; j’ai énormément de mal avec cette version et qui est rependu et suite a un débat je vien cherchez réponse ici incha Allah.

Pour mon point de de vue qui est Enfer et Paradis pas de  » Purgatoire  » je me suis basé sur la sourate Al Waqi’a
_____________________________
7 alors vous serez trois catégories:

8 les gens de la droite -que sont les gens de la droite ?

9 Et les gens de la gauche -que sont les gens de la gauche ?

10 Les premiers (à suivre les ordres d’Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l’au-delà)

11 Ce sont ceux-là les plus rapprochés d’Allah
__________________________________

(Au jour de la résurrection) Allah ici nous informe que nous serons trois catégories
-Gens de la droite
-Les rapproché d’Allah
-Les gens de la gauche
Puisse Allah faire de nous des gens de la droite. Amin

Du coup les rapproché d’Allah sont les martyrs, prophètes, vertueux ect..
Ceux de la droite a mon sens sont les croyants / ceux qui ont purifié leurs âmes
A gauche ceux qui ont mécrus ainsi que les criminels et ceux qui ont corrompu leurs âmes

En en ayant espoir de la miséricorde infini d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux chaque croyants qui n’a pas associés au Seul créateur de toutes choses nous avons espoir qu’Il fasse remise de nos péchés et nous accorde la félicité éternelle, et en lien direct avec l’article du châtiments de la tombe (sur la prière des morts)
c’est remettre en cause sa miséricorde infini non ?

Après il y a un verset dans la sourate Al-araf qui nous informe d’une certaine catégorie une fois le jugement passé :
___________________
44 Les gens du Paradis crieront aux gens du Feu: « Certes, nous avons trouvé vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouvé vrai ce que votre Seigneur avait promis ? » -« Oui », diront-ils. Un héraut annoncera alors au milieu d’eux: Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes,

45 qui obstruaient le sentier d’Allah, qui voulaient le rendre tortueux, et qui ne croyaient pas à l’au-delà. »

46 Et entre les deux, il y aura un mur, et, sur al-A’raf seront des gens qui reconnaîtront tout le monde par leurs traits caractéristiques. Et ils crieront aux gens du Paradis: « Paix sur vous ! » Ils n’y sont pas entrés bien qu’ils le souhaitent.
47 Et quand leurs regards seront tournés vers les gens du Feu, ils diront;: « Ô notre Seigneur ! Ne nous mets pas avec le peuple injuste. »

48 Et les gens d’al-A’raf, appelant certains hommes qu’ils reconnaîtront par leurs traits caractéristiques, diront: « Vous n’avez tiré aucun profit de tout ce que vous aviez amassé et de l’orgueil dont vous étiez enflés !
_________________

Je bute la dessus.
Louange a Allah l’Omniscient, Il est infiniment Savant et Sachant.
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 1 Aoû - 15:41 par Gold Kalam
Salam wa ‘aleykum, abordons le sujet du fameux pont sirat !

L’origine de cette croyance provient du verset 71-S.19

Traduction classique du verset (Oregon State University) :
19 : 71 – Il n’y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L’Enfer]: Car [il s’agit là] pour ton Seigneur d’une sentence irrévocable.

Lorsque nous prenons ou entrecroisons les traductions cela donne :

Traduction classique du verset (Oregon State University) :
19 : 70 – Puis nous sommes Le meilleur à savoir ceux qui méritent le plus d’y être brûlés.

Traduction Submission.org :
19 : 71 – Chacun de vous doit le voir ; ceci est une décision irrévocable de ton Seigneur.
Traduction Droit Chemin :
19 : 71 – Il n’y a personne parmi vous qui n’y sera présenté. Il s’agit, pour ton Seigneur, d’un arrêt irrévocable.
Traduction The Monotheist Group (Trad Google AN–>FR) :
19 : 71 – Et chacun de vous le rencontrera. Ceci pour votre Seigneur est une certitude qui se réalisera

Traduction classique du verset (Oregon State University) :
19 : 72 – Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.

J’ai deux hypothèses, l’une d’entre-elles est que pour le Verset 71 cela concerne la rencontre du Tout Puissant mais dans le Verset précédant ainsi que le suivant, DIEU nous parle de l’Enfer.

« Les gens du Paradis crieront aux gens du feu: « Certes, nous avons trouvé vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouvé vrai ce que votre Seigneur avait promis ? » -« Oui », diront-ils. Un héraut annoncera alors au milieu d’eux: Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes, » (verset 44 dans la sourate 7 LES MURAILLES / AL-ARAF)
« Et quand leurs regards seront tournés vers les gens du feu, ils diront;: « Ô notre Seigneur ! Ne nous mets pas avec le peuple injuste. » » (verset 47 dans la sourate 7 LES MURAILLES / AL-ARAF)

Par ses Versets on apprend que les gens du Paradis parleront au gens de l’Enfer et entre les deux ils y aura une muraille/mur (voir dans le fil de la discussions a propos avec Tony que je salue)

Et par les Versets suivant ceci « confirmant » que les gens dont est inscrits leur livres dans Illiyun pourront voir ceux les gens dont le livre est instits dans Sijjin; je comprends par la, que les gens du Paradis pourront voir les gens du Feu

Sourate 83

7. Non…! Mais en vérité le livre des libertins sera dans le Sijjîn –

8. et qui te dira ce qu’est le Sijjîn? –

9. Un livre déjà cacheté (achevé).
_________________
18. Qu’ils prennent garde! Le livre des bons sera dans l’Illiyûn –

19. et qui te dira ce qu’est l’Illiyûn? –

20. un livre cacheté!
_________________
29. Les criminels riaient de ceux qui croyaient,

30. et, passant près d’eux, ils se faisaient des œillades,

31. et, retournant dans leurs familles, ils retournaient en plaisantant,

32. et les voyant, ils disaient: «Ce sont vraiment ceux-là les égarés».

33. Or, ils n’ont pas été envoyés pour être leurs gardiens.

34. Aujourd’hui, donc, ce sont ceux qui ont cru qui rient des infidèles

35. sur les divans, ils regardent.

Du coup ceci valide l’hypothèse qu’il n’y aura pas de passage par l’Enfer directement, je développerai la seconde hypothèse dans le prochain commentaire.

Commentaire de la part de Siwakk :


La seconde hypothèse est qu’il y a non pas un passage mais une obligation a voir l’Enfer.
Allah dans Ses arret immuable nous présente a tous l’Enfer pour mieux comprendre et apprécier la valeur de nos actions et la récompenses qui en découle.

Pour apprécié un état de comparaison a un autre a sa juste valeur, il faut l’avoir vécu Ex => Pauvreté extreme > Richesses abondantes / Tristesse > joie

Traduction classique du verset (Oregon State University) :
19 : 70 – Puis nous sommes Le meilleur à savoir ceux qui méritent le plus d’y être brûlés.

Traduction Submission.org :
19 : 71 – Chacun de vous doit le voir ; ceci est une décision irrévocable de ton Seigneur.
Traduction Droit Chemin :
19 : 71 – Il n’y a personne parmi vous qui n’y sera présenté. Il s’agit, pour ton Seigneur, d’un arrêt irrévocable.

Traduction classique du verset (Oregon State University) :
19 : 72 – Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.

Par les Versets qui suit et précède le 71 et comme il font échos a l’Enfer, cela m’indique qu’il y a une « présentation » les injustes resteront, et les juste seront reconduit.

A mon sens la croyance du pont est en totale contradiction avec le Coran et l’histoire du pont est a dissocier avec la « présentation » de l’Enfer, on retrouve encore et toujours Abu Hurayra on ne le présente plus lol

d’après Abou Hurayra :

« Des gens ont dit au Prophète : « Ô Envoyé de Dieu ! Verrons-nous Notre Seigneur le Jour de la résurrection ? » Il répondit : « Avez-vous quelque difficulté à voir la pleine lune quand aucun nuage ne la cache ? » Non ! Ô Envoyé de Dieu ! « Eh bien ! Vous le verrez comme vous voyez la pleine lune. Dieu rassemblera, le Jour de la résurrection, les gens et leur dira : « Que celui qui adorait une chose la suive ». Certains suivront le soleil, d’autres la lune, d’autres les fausses divinités « Taghût ». Ne resteront que les croyants de cette communauté auxquels seront encore mélangés les hypocrites. Se présentant à eux sous une forme qu’ils ne Lui connaissent pas, Dieu leur dira : « Je suis votre Seigneur ». Ils rétorqueront : « Nous demandons la protection de Dieu contre toi ». Nous ne bougerons pas tant que Notre Seigneur ne viendra pas à Nous. A sa vue, nous Le reconnaîtrions, Dieu Exalté soit-il se montrera alors à eux sous la forme qu’ils connaissent et dira : « Je suis Votre Seigneur ». Ils diront : « Certes oui, Tu es Notre Seigneur ». Et ils le suivront. Puis on jette le pont sur l’Enfer. Nous serons moi et ma communauté, les premiers à le traverser. Ce jour-là, ne prendront la parole que les Messagers. Ils ne cesseront de dire : « Ô Seigneur Dieu sauve ! sauve ! ». Sur le pont, se trouveront des crochets semblables aux épines du chardon. Avez-vous déjà vu un chardon ? Les gens dirent : « Oui Ô Messager de Dieu ». Il dit : « Eh bien ! Ces crochets ressemblent aux épines du chardon, sauf que Seul Dieu en connaît les dimensions. Ils happent les gens selon leurs œuvres. Les croyants seront, du fait de leur labeur, saufs. D’autres seront frappés, jusqu’à ce que Dieu les sauve ».

Alors Abu Hurayra est donc celui qui sait comment se déroulera le Jour de la Résurrection…
Le Maitre du Jour de la Rétribution est Allah et Lui seul sait comment et combien de temps se déroulera ce jour fatidique

C’est un sujet vraiment complexe et je ne fais qu’émettre des hypothèses et Allah est et sera toujours infiniment plus Sachant et Savant.
Nous avons de savoir ce qu’a bien voulu nous donner le Seigneur, louange et gloire donc a celui qui a enseigné a l’homme ce qu’il ne savait pas.

Réponse de Tono Tony :

‘aleykum salam

Y’a pas de pont du Sirat ni de funambulisme le Jour du Jugement…On a abordé ce sujet, je vais essayer de remettre la main dessus afin de compléter ta trés bonne démonstration.

Le Seul Sirat auquel je crois c’est le Sirat Al Mustaqim qui se traduit par « droit chemin »que chaque croyant devra suivre de son vivant afin de rejoindre le Paradis. Ceci est attesté dans de multiples versets du Coran ;

Exemple avec la Sourate al Baqara 2:213

« Et Allah guide qui Il veut vers le droit chemin »

L’origine de cette croyance n’est pas islamique, cette représentation prend sa source dans la mythologie Perse d’il y a 3500 ans, dans le zoroastrisme avec le pont de Cinvat (ou Cinwat, Chinvat, etc.) qui est un pont où les âmes sont départagées lors de la traversée et finissent soit au Paradis, soit en Enfer, soit au Purgatoire en face d’Ahura Mazda le dieu de Zarathoustra.

Aimé par 2 personnes
Siwakk dit :
15 janvier 2021 à 23 h 42 min

@Tony Amin.

Ainsi qu’a toi qu’Il te préserve mon frère et plaisir entièrement partagé ! 🙂
» Le Seul Sirat auquel je crois c’est le Sirat Al Mustaqim qui se traduit par « droit chemin » »

« L’origine de cette croyance n’est pas islamique, cette représentation prend sa source dans la mythologie Perse d’il y a 3500 ans, dans le zoroastrisme avec le pont de Cinvat »

Bien vu pour le pont imaginaire des païens, je t’en remercie !
C’est fou que ses croyances on été introduite dans la religion d’Allah Al HAQQ

Et bah… ils aiment visiblement la mythologie perse. . .

« Munkar et Nakir ont des similitudes avec les divinités zoroastriennes. Certains, comme Mithra, Sraosha et Rashnu, jouent un rôle dans le jugement des âmes. Rashnu est décrit comme une figure tenant une balance, à la manière de certains anges de la tombe. »

Puisse Allah nous écarter de toutes formes de shirk et nous maintenir fermement sur le Sirat Al Mustaqim.

Aimé par 2 personnes
Tono Tony dit :
16 janvier 2021 à 11 h 50 min

@ Siwakk, salam aleykum

Allahuma amin mon cher frère.

Nous savons tous qu’au jour du Jugement les gens seront jugés selon leurs actes, et que le verdict tombera, toute personne aura connaissance de ses actions et du lieu où il doit aller : en enfer ou au paradis.

La question est la suivante :

Pourquoi après le Jugement doit on passer le pont Sirat qui nous fera trébucher ou pas ??

Le Jugement a été rendu non ? Ou bien alors Allah joue avec nous et aime nous terroriser même si on va au paradis ? Certainement pas ! Une fois de plus ce genre de pensée relève du blasphéme !

La quasi-majorité des musulmans croient en la représentation du « Sirat al Mustaqim » qui selon la Sunna serait une passerelle au dessus de l’Enfer, qui est considérée comme le passage obligé, le jour du Jugement dernier, de tous les humains dans leur voyage vers le Paradis. Mais l’origine de cette croyance n’est pas islamique.

En effet, cette représentation prend sa source dans la mythologie Perse d’il y a 3500 ans, notamment dans le zoroastrisme avec le Pont de Cinvat comme on l’a vu plu shaut aussi appelé pont Tchinoud dans le Mazdéisme et lié au concept de Daēnā. C’est un pont lumineux qui surplombe la porte de l’Enfer et que toutes les âmes doivent franchir.

Dans le Coran, ce pont imaginaire n’existe pas ! L’expression « Sirat al Mustaqim » signifie le « droit chemin » que chaque croyant devra suivre de son vivant afin de rejoindre le Paradis.

Certes tous les hommes et jinns verront l’enfer qui sera présenté le jour Dernier mais aucune mention d’un pont suspendu au dessus de la géhénne.

En témoigne ce passage de la Sourate Myriam qui est souvent tronqué pour faire croire au pont Sirat en ne retenant qu’un seul verset sorti de son contexte ;

Sourate Myriam Verst 71. Il n’y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L’Enfer] : Car [il s’agit là] pour ton Seigneur d’une sentence irrévocable.

Oui mais il faut lire le passage dans son intégralité, le voici ;

———————————————————–

66. Et l’homme dit : « Une fois mort, me sortira-t-on vivant? »

67. L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien?

68. Par ton Seigneur! Assurément, Nous les rassemblerons, eux et les diables. Puis, Nous les placerons autour de l’Enfer, agenouillés.

69. Ensuite, Nous arracherons de chaque groupe ceux d’entre eux qui étaient les plus obstinés contre le Tout Miséricordieux.

70. Puis nous sommes Le meilleur à savoir ceux qui méritent le plus d’y être brûlés.

71. Il n’y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L’Enfer] : Car [il s’agit là] pour ton Seigneur d’une sentence irrévocable.

72. Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.

——————————

Allah swt Dit ; « Nous les placerons hommes et jinns AUTOUR de l’enfer agenouillés « et non pas AU DESSUS sur un fil en mode funambule…Ca change tout…

Quand Allah parle de l’enfer dans le Coran à aucun moment il est question d’y TOMBER mais bien d’y ENTRER ;

Entrer par une porte et non tomber d’un fil suspendu ;

Sourate 16 – verset 29.

« Entrez donc par les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Combien est mauvaise la demeure des orgueilleux ! »

En effet, les gens seront conduits par groupes. Ils se tiendront devant les portes de l’Enfer avec leurs gardiens (des anges) et ils leurs annonceront leurs entrée dans l’enfer.

Sourate 39 – verset 71.

« Et ceux qui avaient mécru seront conduits par groupes à l’Enfer. Puis quand ils y parviendront, ses portes s’ouvriront et ses gardiens leur diront : “Des messagers [choisis] parmi vous ne vous sont-ils pas venus. Vous récitant les versets de votre Seigneur et vous avertissant de la rencontre de votre jour que voici ? ” Ils diront : si, mais le décret du châtiment s’est avéré juste contre les mécréants. »

De même, pour le Paradis, l’accès se fait par des portes.

Sourate 39 – verset 73.

« Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis. Puis, quand ils y parviendront et que ses portes s’ouvriront, ses gardiens leur diront : “Salut à vous ! Vous avez été bons : entrez donc , pour y demeurer éternellement”.

Les croyants seront conduis par groupe au Paradis avec le salut et escortés par les Anges, y’a pas de pont ni de funambulisme, on est pas au cirque !!

Voilà mon frère encore un mythe qui s’écroulent par la grâce d’Allah et barak Allahufik tu as admirablement bien développé ce sujet, les talmudo-kabbalistes ont fait un carnage dans nos croyances c’est le moins que l’on puisse dire…

Les châtiments de la tombe n’existent pas tout comme le pont du sirat, Aicha n’avait pas 9 ou 6 ans quand elle s’est mariée, Harut et Marut n’étaient pas des anges, l’origine de l’humanité n’est pas incestueuse car les 2 fils d’Adam et Eve n’ont jamais eu de soeurs jumelles,l’intercession c’est du shirk, la lapidation n’est pas dans la Coran tout comme l’excision etc etc…

Pédocriminalité, inceste, châtiment et torture sans fin, angélisation des démons … voici les croyances ignobles et perverses que les talmudo-kabbalistes ont enseignés aux musulmans pendant des siècles et voilà aussi et pourquoi le monde musulman est à l’agonie…Nous sommes les derniers en tout et on se fait hagar par tout le monde…Normal on a troqué le livre d’Allah par les récits des shayatines…

Triste et amère constat, qu’Allah nous guide.
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Lun 2 Aoû - 18:36 par Gold Kalam
L'origine du pont Sirat ???


Le Seul Sirat auquel je crois c’est le Sirat Al Mustaqim qui se traduit par « droit chemin »que chaque croyant devra suivre de son vivant afin de rejoindre le Paradis. Ceci est attesté dans de multiples versets du Coran ;

Exemple avec la Sourate al Baqara 2:213

« Et Allah guide qui Il veut vers le droit chemin »

L’origine de cette croyance n’est pas islamique, cette représentation prend sa source dans la mythologie Perse d’il y a 3500 ans, dans le zoroastrisme avec le pont de Cinvat (ou Cinwat, Chinvat, etc.) qui est un pont où les âmes sont départagées lors de la traversée et finissent soit au Paradis, soit en Enfer, soit au Purgatoire en face d’Ahura Mazda le dieu de Zarathoustra.


Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? E0ebcb370e0e91b91571d6101dbff420--two-dogs-the-hindu
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Lun 2 Aoû - 18:42 par Gold Kalam
Tono Tony, encore et toujours Very Happy un frère que je salue nous dis :


La lapidation qui n’est pas dans le Coran expliqué par la Sunna
«Une chèvre a mangé le Coran ».

Cette assertion se fonde sur un soit disant récit de ‘Aicha :

« Le verset de la lapidation et de l’allaitement d’un adulte dix fois a été révélé, et il était écrit sur une feuille qui était maintenue sous un lit dans ma maison.
Quand le Messager d’Allah tomba malade, nous étions préoccupés par sa situation et un de nos petit animaux entra et la mangea. » (Source : Ahmad dans al-Musnad (43/343) et Ibn Majah dans as-Sunan (n ° 1944)).

Certains déduisent de cela que des parties du Coran ont été perdues et que par conséquent le texte sacré n’est pas préservé.

Seulement le Seigneur des Mondes les remet à leur place et met à jour leurs mensonges de shayatines ;

« En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Rappel (Coran), et c’est Nous qui en sommes gardien. » (Coran : 15/ 9).

« En vérité, c’est Nous qui t’avons révélé le Rappel; et c’est Nous qui le garderons, certes, (contre toute altération). » (Coran 15:9)

Le Coran a été préservé à la fois sous forme orale et sous forme écrite, comme aucun autre livre ne l’a été; et chaque forme a constitué une preuve de l’authenticité de l’autre.

Le Coran est un Livre Céleste gravé sur la Table conservée aux Cieux (Al-Lawh al-Mahfoûdh).

Coran Sourate 85 les constellations ;

21. Mais c’est plutôt un Coran glorifié

22. préservé sur une Tablette (auprès d’Allah).

Mais non selon certains sunnites une chèvre à mangé une page du Coran qui autorisait la mort à coup de caillasses…Voilà la pirouette foireuse pour justifier l’injustifiable à savoir la lapidation…Et quant à l’allaitement des adultes ?! Qu’Allah les maudissent pour l’éternité…Je vous laisse chercher les hadiths relatifs à cette énième dégueulasserie tout droit sortie des cerveaux de shayatines…
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Lun 2 Aoû - 18:47 par Gold Kalam
Tono Tony, encore et toujours Very Happy un frère que je salue nous dis :


La lapidation qui n’est pas dans le Coran expliqué par la Sunna
«Une chèvre a mangé le Coran ».

Cette assertion se fonde sur un soit disant récit de ‘Aicha :

« Le verset de la lapidation et de l’allaitement d’un adulte dix fois a été révélé, et il était écrit sur une feuille qui était maintenue sous un lit dans ma maison.
Quand le Messager d’Allah tomba malade, nous étions préoccupés par sa situation et un de nos petit animaux entra et la mangea. » (Source : Ahmad dans al-Musnad (43/343) et Ibn Majah dans as-Sunan (n ° 1944)).

Certains déduisent de cela que des parties du Coran ont été perdues et que par conséquent le texte sacré n’est pas préservé.

Seulement le Seigneur des Mondes les remet à leur place et met à jour leurs mensonges de shayatines ;

« En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Rappel (Coran), et c’est Nous qui en sommes gardien. » (Coran : 15/ 9).

« En vérité, c’est Nous qui t’avons révélé le Rappel; et c’est Nous qui le garderons, certes, (contre toute altération). » (Coran 15:9)

Le Coran a été préservé à la fois sous forme orale et sous forme écrite, comme aucun autre livre ne l’a été; et chaque forme a constitué une preuve de l’authenticité de l’autre.

Le Coran est un Livre Céleste gravé sur la Table conservée aux Cieux (Al-Lawh al-Mahfoûdh).

Coran Sourate 85 les constellations ;

21. Mais c’est plutôt un Coran glorifié

22. préservé sur une Tablette (auprès d’Allah).

Mais non selon certains sunnites une chèvre à mangé une page du Coran qui autorisait la mort à coup de caillasses…Voilà la pirouette foireuse pour justifier l’injustifiable à savoir la lapidation…Et quant à l’allaitement des adultes ?! Qu’Allah les maudissent pour l’éternité…Je vous laisse chercher les hadiths relatifs à cette énième dégueulasserie tout droit sortie des cerveaux de shayatines…
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Lun 2 Aoû - 19:24 par Gold Kalam
Couper la main du voleur et de la voleuse ?

Encore un dossier épineux…

5 : 38 – « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part de Dieu. Dieu est Puissant et Sage. »

Et du coup pourquoi on ne coupe le sexe du fornicateur ni la langue du médisant ? Ca n’a aucun sens oui tout comme cette traduction plus haut qui n’a fait que reprendre une vieille sentence appliqué par les sociétés paiennes antérieurs et validés à coup de hadiths fabriqués, voici la véritable traduction ;

« Le voleur et la voleuse, réduisez leur puissance en rétribution de ce qu’ils auront tous deux acquis. Telle est la mise en garde de Dieu, et Dieu est Puissant, Sage. »

Ca change tout en effet ;

https://coran-seul.com/index.php/verset?sourate=5&verset=38

Sur ce sujet la démonstration du Dr Al Ajami est carée ;

https://www.alajami.fr/index.php/2018/01/25/amputation-de-la-main-du-voleur-selon-le-coran-et-en-islam/

__________________________________


Assyriens, égyptiens, babyloniens, romains,grecs etc…pratiquaient le coupage de main ;

https://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1929_num_73_3_75779

__________________________________


Il y’a plusieurs hadiths sur les mutilations mais celui ci c’est la palme d’or au festival de l’horreur…L’histoire d’un voleur multirécidiviste qui se fait couper à chaque fois un membre ses 2 pieds et ses deux mains pour finir en tronc humain lapidé au fond d’un puit…

Abu Dawud (38:4396) Un voleur a été apporté au Prophète Muhammad quatre fois et ses punitions étaient les amputations de la bonne main, le pied gauche, la main gauche et alors le bon pied. Sur la cinquième occasion le Prophète l’avait tué. « Nous l’avons trainé alors et l’avons lancé dans un puits et a jeté des cailloux sur lui. »

Un scénario à la Stephen King mais juste une question, comment fait il encore pour voler sans ses 2 mains et ses 2 pieds ??? 🙂 Car c’est à la 5éme fois qu’il se fait tuer…

La connerie de ce récit est abyssale et plus c’est gros plus ça passe.
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Sam 12 Mar - 11:28 par Gold Kalam
Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? Mondes10
Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ? Szojou10



Le séjour des morts s'apparente a ce verset :

23 : 9 ...Puis, lorsque la mort vient à l'un deux, il dit: « Mon Seigneur ! Fais-moi revenir (sur terre),

100 afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais. » Non, c'est simplement une parole qu'il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu'au jour où ils seront ressuscités ».

101 Puis quand on soufflera dans la Trompe, il n'y aura plus de parenté entre eux ce jour là, et ils ne se poseront pas de questions.



Allah u ahlem Allah est le Connaisseur du monde invisible et visible.


Dernière édition par La Plume le Ven 9 Sep - 0:02, édité 2 fois
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Mar 23 Aoû - 23:47 par Gold Kalam



7.27 Qu’adviendra t-il d’eux lorsque les anges ,venant recueillir leurs âmes ,les frapperont aux visages et sur leurs dos


8 : 50 Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant): « Goûtez au châtiment du Feu.
51 Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli. » Et Allah n’est point injuste envers les esclaves.


56 : 83 Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge (d’un moribond),
84 et qu’à ce moment là vous regardez,
85 et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point.
Heureux de voire de plus en plus de musulmans eveiller :

https://youtu.be/qrwT667LbT4
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Mer 24 Aoû - 17:42 par Gold Kalam
Salâm wa 'aleykum mon frère Alfou

On assiste a un réveil de masse et Dieu guide qui Il veut et égare qui Il veut. Puisse Allah nous maintenir dans cette voie et endurer ceux qui nous haït car nous sommes musulman vrai, musulman du Coran.

Alfou aime ce message

La Plume a écrit:
Salâm wa 'aleykum mon frère Alfou

On assiste a un réveil de masse et Dieu guide qui Il veut et égare qui Il veut. Puisse Allah nous maintenir dans cette voie et endurer ceux qui nous haït car nous sommes musulman vrai, musulman du Coran.

Aleykum salam frero,

Qu'Allah accede à ta demande, dans ce bas monde corrompu nous n'avons que cela comme chemins à suivre qui est celle de la droiture dans la religion d'Allah et ne suivre que ce qu'il nous as donner comme livre si ont ne veut pas faire partie des corrompu hypocrites

Gold Kalam aime ce message

Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Mer 24 Aoû - 18:01 par Gold Kalam
Alfou a écrit:
La Plume a écrit:
Salâm wa 'aleykum mon frère Alfou

On assiste a un réveil de masse et Dieu guide qui Il veut et égare qui Il veut. Puisse Allah nous maintenir dans cette voie et endurer ceux qui nous haït car nous sommes musulman vrai, musulman du Coran.

Aleykum salam frero,

Qu'Allah accede à ta demande, dans ce bas monde corrompu nous n'avons que cela comme chemins à suivre qui est celle de la droiture dans la religion d'Allah et ne suivre que ce qu'il nous as donner comme livre si ont ne veut pas faire partie des corrompu hypocrites

7 : 89 Certes, nous aurions forgé un mensonge contre Allah si nous revenions à votre religion après qu'Allah nous en a sauvés. Il ne nous appartient pas d'y retourner à moins qu'Allah notre Seigneur ne le veuille. Notre Seigneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Allah que nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, tranche par la vérité, entre nous et notre peuple car Tu es le meilleur des juges. »
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Ven 14 Oct - 20:38 par Gold Kalam
L’origine du châtiment de la tombe dans un hadith inventé

`Aisha a dit qu'une juive est venue vers elle et a mentionné le châtiment dans la tombe, en lui disant: "Puisse Allah vous protéger du châtiment de la tombe."  `Aisha a alors interrogé le Messager d'Allah (ﷺ) sur le châtiment de la tombe.  Il a dit: "Oui, (il y a) une punition dans la tombe."  `Aisha a ajouté: "Après cela, je n'ai jamais vu le Messager d'Allah (ﷺ) mais cherchant refuge auprès d'Allah contre le châtiment dans la tombe dans chaque prière qu'il a priée." Sahih Bukhari 1372

Donc suivant ce hadiths la juive enseigne à ´Aisha mère des croyants que le châtiment de la tombe existe et Muhammad par la suite demande protection contre ce châtiment inexistant dans le Coran alors que ce Livre est descendu en son cœur...

Encore un mythe provenant des juifistes et la ligne entre les juifs et les sunnites est très fine, Dieu nous enseigne que les juifs sont les pires ennemis des croyants (4:45) déjà pendant la révélation alors après la révélation leurs rage n’a cessé de croître et l’histoire des hadiths avec Abu Hurayra résume la corruption qu’ils ont mise comme eux l’ont fait avec le Talmud.


On retrouve dans beaucoup d’invocations qu’aurait sois-disant fait le prophète le châtiment de la Tombe signe que le vrai a été mélangé avec le faux à tous les niveaux.

Voici l’origine de cette croyance talmudique , le Chibut Hakever [tourments de la tombe]

https://i.ytimg.com/vi/4V6KyQVciAU/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEXCNACELwBSFryq4qpAwkIARUAAIhCGAE=&rs=AOn4CLCdLu3wLdHUN7wJ4KlbZLZLFdQJgA

Lorsque qu’une personne meurt et est enterrée dans la poussière de la terre, quatre anges arrivent immédiatement et approfondissent sa tombe à la hauteur de l’homme 1 , comme il est dit dans le traité Perek Chibut Hakever . Ensuite, ils restaurent son âme dans son corps comme de son vivant.

https://www.chabad.org/kabbalah/article_cdo/aid/1443363/jewish/Chibut-Hakever-233.htm

Et effectivement quand on pousse les recherches plus loin, le chatiment de la tombe en Islam a pour origine une femme juive …C’est ce que rapporte Bukhari…

Suivant une version de Bukhari, Aicha rapporte qu’une femme juive entra chez elle et dit:

«Nous demandons refuge auprès de Dieu contre le tourment de la tombe». En demandant le Messager de Dieu – qu’Allah le bénisse et le salue- à ce sujet, il lui répondit: «Le tourment de la tombe est une vérité» Aicha ajouta: «Dès lors, j’entendais le Messager de Dieu qu’Allah le bénisse et le salue-, après chaque prière, se réfugier du tourment de la tombe».

Donc merci à cette femme juive pour cet enseignement ô combien important…Ce n’est plus Jibril (as) qui annonce la Révélation à Muhammad mais une feuj…
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Lun 26 Déc - 23:26 par Gold Kalam
Un autre gourou de nouvelle génération l’islamo-buzz, Yacine qui vous montre tout au long de la vidéo plein d’allégeance à Satan avec ses triple six, il vous ramène à la voie de garage avec cette croyance importée du zoroastrismes.

Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Jeu 11 Mai - 19:29 par Gold Kalam
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Ven 19 Mai - 19:01 par Gold Kalam
Gold Kalam a écrit:



7.27 Qu’adviendra t-il d’eux lorsque les anges ,venant recueillir leurs âmes ,les frapperont aux visages et sur leurs dos


8 : 50 Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant): « Goûtez au châtiment du Feu.
51 Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli. » Et Allah n’est point injuste envers les esclaves.


56 : 83 Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge (d’un moribond),
84 et qu’à ce moment là vous regardez,
85 et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point.

Une vidéo qui illustre probablement l’arrachage de l’âme cité dans la sourate 79 :




Ces versets parle de l’arrachage de l’âme ou le recueillement en fonction du mode de vie et du chemin suivi par les humains ici-bas.

79 : 1 Par ceux qui arrachent violemment !
2 Et par ceux qui recueillent avec douceur !
Gold Kalam
Re: Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?
Message Dim 20 Aoû - 9:24 par Gold Kalam

Alfou aime ce message

 

Le Châtiment de la tombe, mythe ou réalité ?

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Islam :: La réalité sur les hadiths-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: