Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le Deal du moment :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en ...
Voir le deal
26.90 €
Le Deal du moment :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de ...
Voir le deal
26.90 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Lot et la patience

Aller en bas 
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4244
Date d'inscription : 29/04/2021

Lot et la patience Empty
23092021
MessageLot et la patience

Dieu a envoyé des prophètes à différents peuples afin qu’ils transmettent un seul et même message : n’adorer que Dieu, de façon exclusive, et ne rien Lui associer dans cette adoration.  Le seul prophète qui fut envoyé à l’humanité tout entière est le prophète Mohammed.  Son message fut le même, mais il fut envoyé avec une nouvelle loi, qui devait s’appliquer à tous, en tous lieux et en tout temps, jusqu’au Jour du Jugement.  La révélation des différentes sourates du Coran fut souvent faite en réponse à des situations ou des événements particuliers vécus par le Prophète et/ou ses compagnons.  Les histoires racontées dans le Coran sont autant de leçons, pour l’humanité, qui démontrent la nature de Dieu.  L’histoire du prophète Lot, pour sa part, est particulièrement pertinente dans le contexte du 21e siècle.

Dans plusieurs villes du monde, il est dangereux de marcher dans les rues, même en plein jour.  Les meurtres sont monnaie courante et la drogue est omniprésente.  De nos jours, beaucoup d’enfants, dans les écoles secondaires, ont déjà été en contact avec des consommateurs et/ou des vendeurs de drogue.  L’alcool est facilement accessible et est responsable de l’éclatement de nombreuses familles, de plusieurs situations de violence conjugale et de la corruption généralisée des sociétés.  La pédophilie est endémique, de même que la pornographie infantile et le trafic humain.  Les modes de vie dépravés sont non seulement acceptés, mais souvent considérés comme normaux.  Cette description dépeint un monde terrifiant et hors de contrôle, mais est-il si différent du monde dans lequel vivait le prophète Lot?

Le peuple de Lot constituait une société très similaire à la nôtre; une société corrompue, composée de gens dénués de toute pudeur et de criminels de toutes sortes.  Le voyageur qui se risquait à passer par la ville de Sodome s’exposait au vol et aux attaques sur sa personne.  Le peuple de Lot était dépourvu de toute morale et n’obéissait à aucune norme sociale.  L’homosexualité, qui y était omniprésente, n’était pas vécue en secret, loin de là; elle faisait partie d’un mode de vie qui non seulement permettait, mais encourageait le vice et la corruption.  C’est à ce peuple que Dieu envoya le prophète Lot, dont le message, comme celui des autres prophètes, était de n’adorer que Dieu, de façon exclusive.  L’adoration de Dieu implique nécessairement un désir et une volonté d’obéir à Ses commandements.  Mais le peuple de Sodome se complaisait dans la corruption et ne souhaitait nullement changer.  La présence de Lot les irritait donc au plus haut point et dès qu’il ouvrait la bouche pour s’adresser à eux, ils se détournaient de lui.

Lot invita les gens de son peuple à laisser tomber leurs activités criminelles et leurs comportements indécents, mais ils refusèrent obstinément de l’écouter.  Il les confronta et les admonesta, il dénonça leur corruption, leurs activités et leurs comportements sexuels contre nature, mais sans résultat.

« Que ne craignez-vous Dieu?  Je suis certes  pour vous un messager digne de foi.  Craignez donc Dieu, et obéissez-moi!  Je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n’incombe qu’au Seigneur des mondes. » (Coran 26:161-164)

Au cours des dernières vingt ou trente années, il est devenu presque normal de parler de l’homosexualité comme d’un mode de vie parmi d’autres.  Mais selon la loi de Dieu, au sein des trois grandes religions (judaïsme, christianisme et islam), ce « mode de vie » n’est pas acceptable.  Et ces nouvelles idées voulant que l’homosexualité soit prétendument programmée génétiquement sont également rejetées par les grandes religions.  Le Coran affirme clairement que le peuple de Sodome fut le premier à pratiquer cette déviance :

« Quoi!  Accomplissez-vous l’acte charnel [comme nul peuple avant vous] avec les mâles de ce monde?  Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous ?  Vous êtes vraiment des transgresseurs ! » (Coran 26:165-166)

Le peuple de Sodome avait atteint un tel niveau de dépravation qu’il ne connaissait plus aucune honte, aucune pudeur.  Les gens commettaient leurs actes dégoûtants tant en public que dans leur intimité.  Le diable, évidemment, leur faisait paraître belles leurs actions.  Quand Lot insista pour qu’ils se repentent et se réforment, ils tentèrent de le chasser de la ville, prétendant qu’il commettait un péché en les empêchant d’assouvir leurs bas désirs!  Ils lui dirent : « Si tu ne cesses pas, Lot, tu seras bientôt banni [de notre cité]. » (Coran 26:167)  Lot exprima ouvertement son dégoût et sa colère et invoqua Dieu afin qu’Il les protège, lui et sa famille, du peuple de Sodome.

Dans une autre ville, le prophète Abraham, l’oncle du prophète Lot, reçut chez lui trois personnes qu’il ne connaissait pas.  Comme il était de nature généreuse, il fit rôtir un veau pour ses invités, mais à sa grande surprise, ceux-ci n’y touchèrent pas.  Cela était très inhabituel, car les voyageurs sont normalement affamés et leur refus mit Abraham fort mal à l’aise.  Voyant cela, les trois étrangers tentèrent de le rassurer.  Ils dirent : « N’aie pas peur. » (Coran 15:53)  Ses craintes se dissipèrent un peu et il leur demanda ce qui les amenait dans sa ville.  Ils répondirent : « Nous sommes envoyés à un peuple corrompu, à l’exclusion de la famille de Lot, [qui sera épargnée]. » (Coran 15:58)

Le peuple de Sodome avait fini par considérer comme tout à fait acceptable sa façon de vivre.  Malheureusement, au 21e siècle, nous sommes devenus si habitués à voir le mal, le vice et l’ignorance, partout autour de nous, que nous sommes désormais incapables d’y répondre de manière adéquate.  Nous trouvons toutes sortes d’excuses pour justifier des comportements inacceptables, aux yeux de Dieu, alors qu’en réalité, nous devrions être constamment indignés de voir les gens désobéir à Dieu et Lui manquer de respect aussi ouvertement.  Les anges quittèrent Abraham et partirent en direction de Sodome, à la rencontre du prophète Lot et de sa famille.


____________




Le prophète Lot continua de souffrir des agissements de son peuple, ce qui ne l’empêcha pas de lui transmettre sans relâche le message de Dieu.  Les hommes de son peuple, de leur côté, ne cessèrent de se moquer de lui et allèrent même jusqu’à le mettre au défi de faire descendre sur eux le châtiment de Dieu.

« Fais fondre sur nous le châtiment de Dieu, si tu dis vrai. » (Coran 29:29)

Désespéré, Lot supplia Dieu de lui accorder la victoire sur son people.

Au moment de l’invocation de Lot, les messagers (anges) de Dieu se trouvaient en compagnie d’Abraham; ils l’informèrent donc de leur mission auprès du peuple de Lot.  Ils dirent :

« Nous allons anéantir les habitants de cette cité, car ce sont des gens injustes. » (Coran 29:31)

Abraham craignit alors pour son neveu Lot, qui se trouvait dans cette ville sur le point d’être détruite.  Il dit : « Mais Lot s’y trouve! »  Ils répondirent :

« Nous savons parfaitement qui l’habite.  Nous le sauverons, lui et sa famille, à l’exception de sa femme, qui sera parmi ceux qui resteront en arrière. » (Coran 29: 32)

Ibn Kathir, un grand érudit musulman, rapporte qu’alors que les messagers se rapprochaient de la ville de Sodome, ils croisèrent la fille de Lot près d’une rivière.  Elle fut ébahie par leur grande beauté et craignit tout de suite pour leur sécurité.  Elle leur conseilla d’attendre près de la rivière; elle irait chercher le prophète Lot, qui les ferait entrer dans la ville sous sa protection.  Quand Lot fut mis au courant de la présence de ces étrangers, il fut pris d’inquiétude et se demanda comment il arriverait à les convaincre de contourner la ville de Sodome pour poursuivre leur périple.  Lorsqu’il arriva à leur hauteur, il tenta de leur faire comprendre la nature des habitants de la ville, mais ne put, tout au plus, que les convaincre d’attendre à la nuit tombée pour entrer dans la ville.

Plus tard, ce soir-là, Lot escorta ses invités jusque chez lui.  Cependant, l’épouse de Lot se sauva par la porte arrière et alla répandre la nouvelle que deux hommes d’une beauté frappante venaient d’arriver chez elle.  La nouvelle fut bientôt sur toutes les lèvres et en un rien de temps, plusieurs hommes se trouvèrent rassemblés devant la maison de Lot, certains allant jusqu’à frapper à sa porte et à exiger de voir ses invités.  Lot fut choqué lorsqu’il comprit que c’était sa propre épouse qui avait attiré ces gens devant la maison; il sortit, leur demanda de se disperser et leur rappela de craindre le châtiment de Dieu.  Il les invita à plusieurs reprises à s’amender et à combler leurs désirs sexuels de manière licite.

« Il leur dit : « Ô mon peuple!  Voici mes filles [i.e. les filles de ma nation]; elles sont plus pures pour vous.  Craignez Dieu, donc, et ne me déshonorez pas devant mes hôtes.  N’y a-t-il pas, parmi vous, un seul homme doué de raison? »  (Coran 11:78)

L’histoire de Lot, telle que relatée dans la Bible et dans le Coran, comporte plusieurs similitudes.  Toutefois, l’islam rejette totalement la notion selon laquelle le prophète Lot aurait offert ses propres filles aux hommes de son peuple.  Les savants musulmans ont tous expliqué que lorsque Lot utilisa le terme « mes filles », il faisait référence aux femmes de Sodome.  Clairement, il demandait aux hommes de Sodome de combler leurs besoins sexuels dans le cadre de mariages licites avec des femmes.

Dans son ouvrage intitulé Histoires des Prophètes, Ibn Kathir affirme que les hommes qui se tenaient devant la maison de Lot finirent par enfoncer sa porte et par entrer à l’intérieur, puis à encercler les invités (anges) de Lot.  Lot se retrouva impuissant devant cette situation et les supplia de partir.  Mais ils lui dirent : « Tu sais très bien que nous n’avons aucunement besoin de tes filles.  Et en vérité, tu sais bien ce que nous voulons. » (Coran 11:79)  C’est alors que les messagers (anges) de Dieu rassurèrent Lot en lui disant : « Ô Lot!  Nous sommes les messagers de ton Seigneur. » (Coran 11:79)  Entendant cela, les gens prirent peur et se dispersèrent, laissant Lot et sa famille seuls avec les messagers.

Ces derniers dissipèrent les craintes de Lot et lui ordonnèrent de rassembler sa famille et de quitter la ville de Sodome sur-le-champ.  Ils partirent donc et Lot s’assura de clore la marche afin que nul ne se retourne pour regarder la ville.  Son épouse resta cependant en arrière (i.e. ne les suivit pas) et fut atteinte par le châtiment de Dieu avec les habitants de la ville.  Le Coran décrit ainsi le châtiment :

« Puis, au lever du soleil, le (terrible) cri les saisit.  Et Nous renversâmes (la ville) de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d’argile.  Voilà vraiment des signes pour ceux qui savent observer. » (Coran 15:73-74)

Dans un autre verset, Dieu dit :

« Alors Nous les sauvâmes, lui et les siens, à l’exception d’une vieille femme, qui resta en arrière [et fut exterminée].  Puis Nous détruisîmes les autres et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres).  Et quelle pluie effroyable pour ceux qu’on avait avertis en vain.  Certes, il y a en cela un signe évident; et pourtant, la plupart d’entre eux ne croient pas! » (Coran 26:170-174)

C’est ainsi que se referma le livre sur l’histoire du peuple de Lot.  Leurs noms furent effacés de la mémoire historique.  Le châtiment dont Dieu les menaçait, et au sujet duquel Lot les avait mis en garde, se réalisa pleinement, car Dieu tient toujours ses promesses.  Lot et sa famille furent sauvés et le Coran ne fait plus aucune autre mention d’eux par la suite.



https://www.islamreligion.com/fr/articles/1872/viewall/l-histoire-de-lot-partie-1-de-2/

Le peuple de Loth traita de mensonge les avertissements. Nous lâchâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Loth que Nous sauvâmes avant l'aube, à titre de bienfait de Notre part: ainsi récompensons-Nous celui qui est reconnaissant. Il les avait pourtant avertis de Nos représailles. Mais ils mirent les avertissements en doute.'' (Sourate al-Qamar: 33-36)

Le Prophète Loth a été un contemporain du Prophète Ibrahim. Il a été envoyé comme messager à l'une des communautés vivant non loin du peuple d'Ibrahim. Ces gens-là, comme nous le dit le Coran, pratiquaient une perversion inconnue au monde jusqu'alors, à savoir la sodomie. Quand Loth les exhorta à abandonner cette déviation et leur apporta l'avertissement divin, ils le rejetèrent, refusèrent sa prophétie et s'obstinèrent à continuer dans la même voie. À la fin, ils furent éradiqués de cette terre par un terrible désastre.

La cité où Loth résidait est référencée sous le nom de Sodome dans l'Ancien Testament. Située au nord de la Mer Rouge, cette communauté fut détruite selon ce qui est indiqué dans le Coran. Des études archéologiques révèlent que la cité est plus précisément située près de la Mer Morte, qui s'étend le long de la frontière israélo-jordanienne.

Avant d'examiner les vestiges de ce désastre, intéressons-nous à l'explication du châtiment du peuple de Loth. Le Coran spécifie de quelle façon Loth a averti ses concitoyens et ce qu'ils ont répondu :

''Le peuple de Loth traita de mensonge les messagers, quand leur frère Loth leur dit : "Ne craindrez-vous pas Allah? Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez donc Allah et obéissez-moi. Je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur des mondes. Accomplissez-vous l'acte charnel avec les mâles de ce monde? Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs." Ils dirent: "Si tu ne cesses pas, Loth, tu seras certainement du nombre des expulsés." Il dit: "Je déteste vraiment ce que vous faites."'' (Sourate ash-Shu'ara: 160-168)

Les gens de son peuple menacèrent Loth en guise de réponse à son invitation à revenir dans le droit chemin. Ils éprouvaient de la colère à son égard pour sa pureté et ils voulurent le bannir, lui ainsi que les autres croyants qui étaient à ses côtés. Dans d'autres versets, l'événement est rapporté comme suit :

''Et Loth, quand il dit à son peuple: "Vous livrez-vous à cette turpitude que nul être dans la création n'a jamais commise avant vous? Certes vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier." Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: "Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs de tout péché!" (Sourate al-A'raf: 80-82)

Loth a appelé les siens à reconnaître une vérité évidente et il les a avertis explicitement, mais cela ne fit qu'accroître leur répulsion et leur négation du châtiment dont il les menaçait :

''Et Loth, quand il dit à son peuple: "Vraiment vous commettez des turpitudes nullement commises à ce jour. Irez-vous donc vers des hommes pour l'acte charnel? Pratiquerez-vous le brigandage? Et commettrez-vous toutes sortes de malfaisances dans vos assemblées?" Mais son peuple ne fit d'autre réponse que: "Fais que le châtiment d'Allah nous vienne, si tu es du nombre des véridiques." (Sourate al-'Ankabut: 28-29)

Ayant reçu de son peuple cette réponse-là, Loth invoqua le secours d'Allah :

''Il dit: "Seigneur, donne-moi la victoire sur ce peuple de corrupteurs !" (Sourate al-'Ankabut: 30)

''Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font.'' (Sourate ash-Shu'ara: 169)

En réponse à cette invocation, Allah envoya deux anges sous la forme d'hommes. Ces anges visitèrent Ibrahim avant de se rendre chez Loth, lui apportant la bonne nouvelle de la naissance prochaine d'un enfant et expliquant la raison de leur venue sur terre, à savoir que le peuple insolent de Loth devait être détruit :

''Alors Ibrahim dit: "Quelle est donc votre mission, Ô envoyés?" Ils dirent: "Nous avons été envoyés vers des gens enfoncés dans le péché, pour lancer des pierres de glaise, marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des transgresseurs." (Sourate adh-Dhariyat: 31-34)

''À l'exception de la famille de Loth, que Nous sauverons totalement, sauf sa femme. Nous avons préétabli qu'elle sera du nombre des exterminés.'' (Sourate al-Hijr: 59-60)

Après avoir quitté Ibrahim, les anges, qui avaient été envoyés comme messagers, se rendirent auprès de Loth. Ne les ayant jamais rencontrés auparavant, il devint inquiet, mais ensuite il a compris que c'était Allah qui les avait envoyés :

''Et quand nos émissaires vinrent à Loth, il fut chagriné pour eux, et il en éprouva une grande gêne. Et il dit: "Voici un jour terrible."'' (Sourate Hud: 77)
''Celui-ci dit : "Vous êtes pour moi des inconnus." Ils dirent: "Nous sommes plutôt venus à toi en apportant le châtiment à propos duquel ils doutaient. Et nous venons à toi avec la vérité concernant leur destruction. Et nous sommes certainement véridiques. Pars donc avec ta famille vers la fin de la nuit et suis leurs traces de près; et que nul d'entre vous ne se retourne. Et allez là où on vous le commande." Et nous lui annonçâmes cet ordre: que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu'au dernier.'' (Sourate al-Hijr: 62-66)

Entre-temps, les concitoyens de Loth avaient appris que ce dernier avait reçu des visiteurs. Ils n'hésitèrent pas à vouloir approcher les anges selon leur pratique déviée. Ils se regroupèrent autour de la maison de Loth. Craignant pour ses visiteurs, Loth s'adressa aux gens de son peuple de la façon suivante :

''Il dit : "Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez donc pas. Et craignez Allah. Et ne me faites pas honte.'''' (Sourate al-Hijr: 68-69)

Ses concitoyens répondirent :

''Ne t'avions-nous pas interdit de recevoir qui que ce soit ?'' (Sourate al-Hijr: 70)

Pensant que lui et ses visiteurs allaient subir de mauvais traitements, Loth dit :

''Ah si j'avais de la force pour vous résister! Ou bien si je trouvais un soutien solide !'' (Sourate Hud: 80)

Ses "visiteurs" lui rappelèrent qu'ils étaient les messagers d'Allah et ils intervinrent ainsi :

''Alors les envoyés dirent: "Ô Loth, nous sommes vraiment les émissaires de ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t'atteindre. Pars avec ta famille à un moment de la nuit. Et que nul d'entre vous ne se retourne en arrière. Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les autres. Ce qui les menace s'accomplira à l'aube. L'aube n'est-elle pas proche ?"'' (Sourate Hud: 81)

Lorsque la perversité des habitants de la cité eut atteint son paroxysme, Allah sauva Loth par l'intermédiaire des anges. Et le matin suivant, le peuple pervers subit le désastre dont Loth avait été informé par avance :

''En effet ils voulaient séduire ses hôtes. Nous aveuglâmes leurs yeux. "Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements!" En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit.'' (Sourate al-Qamar: 37-38)

Les versets décrivent ainsi la destruction de ce peuple :

''Alors, au lever du soleil, le cri affreux les saisit. Et Nous renversâmes la ville de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres sulfureuses semblables à de l'argile durcie. Voilà vraiment des preuves pour ceux qui savent observer! Et cette ville se trouvait sur un chemin connu de tous.'' (Sourate al-Hijr: 73-76)

''Et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres, portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles ne sont pas loin des injustes.'' (Sourate Hud: 82-83)

''Puis Nous détruisîmes les autres. Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite. Et quelle pluie fatale pour ceux qui sont avertis! Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout-Puissant, le Très-Miséricordieux.'' (Sourate ash-Shu'ara: 172-175)

Seuls Loth et quelques croyants furent rescapés. La femme de Loth, qui avait refusé de croire, disparut également :

''Or Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses. Regarde donc ce que fut la fin des criminels !'' (Sourate al-A'raf: 83-84)

Donc le Prophète Loth fut sauvé avec les croyants et sa famille à l'exception de sa femme. Quant aux pervers, ils furent anéantis et leurs habitations se trouvèrent rasées.

Et Allah sait mieux.



https://islamweb.net/fr/fatwa/123675/Le-peuple-de-Loth


Dernière édition par La Plume le Lun 24 Oct - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Lot et la patience :: Commentaires

Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Jeu 23 Sep - 22:40 par Gold Kalam



Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Mar 5 Oct - 12:50 par Gold Kalam
Loth ou Lot est un personnage de la Genèse, et du Coran fils d'Haran et le neveu d'Abraham.
Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Lun 27 Déc - 18:59 par Gold Kalam
51 : 33 pour lancer sur eux des pierres de glaise,
34 marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des outranciers. »
35 Nous en fîmes sortir alors ce qu'il y avait comme croyants,
36 mais Nous n'y trouvâmes qu'une seule maison de gens soumis.


Parmi le peuple de Loth il n'y avait qu'une seule maison dans cette cité ou les gens étaient soumis... Allah nous dit dans une autre sourate a ce propos :

54-La lune (Al-Qamar) 33-39

Le peuple de Lot traita de mensonges les avertissements.
﴿33﴾

Nous lachâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Lot que Nous sauvâmes avant l’aube,
﴿34﴾

35 : à titre de bienfait de Notre part: ainsi récompensons-Nous celui qui est reconnaissant.


7-Al-Araf 80-84

Et Lot, quand il dit à son peuple: «Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous?
﴿80﴾وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ أَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ مَا سَبَقَكُم بِهَا مِنْ أَحَدٍ مِّنَ الْعَالَمِينَ

Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier.»
﴿81﴾إِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ شَهْوَةً مِّن دُونِ النِّسَاءِ ۚ بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ مُّسْرِفُونَ

Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: «Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs!»
﴿82﴾وَمَا كَانَ جَوَابَ قَوْمِهِ إِلَّا أَن قَالُوا أَخْرِجُوهُم مِّن قَرْيَتِكُمْ ۖ إِنَّهُمْ أُنَاسٌ يَتَطَهَّرُونَ

Or, Nous l’avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés.
﴿83﴾فَأَنجَيْنَاهُ وَأَهْلَهُ إِلَّا امْرَأَتَهُ كَانَتْ مِنَ الْغَابِرِينَ

Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie. Regarde donc ce que fut la fin des criminels!




Sourate 26

Nous le sauvâmes alors, lui et toute sa famille,
﴿170﴾فَنَجَّيْنَاهُ وَأَهْلَهُ أَجْمَعِينَ

sauf une vieille qui fut parmi les exterminés.
﴿171﴾إِلَّا عَجُوزًا فِي الْغَابِرِينَ

173 : Puis Nous détruisîmes les autres;




A propos de la femme perverse de Lot le vertueux :

66-L'interdiction (At-Tahrim) 10

Allah a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Noé et la femme de Lot. Elles étaient sous l’autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d’aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d’Allah. Et il [leur] fut dit: «Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent»,
Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Lun 27 Déc - 19:04 par Gold Kalam
11-Hud 69-83

Et Nos émissaires sont, certes, venus à Abraham avec la bonne nouvelle, en disant: «Salâm!». Il dit: «Salâm!», et il ne tarda pas à apporter un veau rôti.
﴿69﴾وَلَقَدْ جَاءَتْ رُسُلُنَا إِبْرَاهِيمَ بِالْبُشْرَىٰ قَالُوا سَلَامًا ۖ قَالَ سَلَامٌ ۖ فَمَا لَبِثَ أَن جَاءَ بِعِجْلٍ حَنِيذٍ

Puis, lorsqu’il vit que leurs mains ne l’approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d’eux. Ils dirent: «N’aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lot».
﴿70﴾فَلَمَّا رَأَىٰ أَيْدِيَهُمْ لَا تَصِلُ إِلَيْهِ نَكِرَهُمْ وَأَوْجَسَ مِنْهُمْ خِيفَةً ۚ قَالُوا لَا تَخَفْ إِنَّا أُرْسِلْنَا إِلَىٰ قَوْمِ لُوطٍ

Sa femme était debout, et elle rit alors; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d’) Isaac, et après Isaac, Jacob.
﴿71﴾وَامْرَأَتُهُ قَائِمَةٌ فَضَحِكَتْ فَبَشَّرْنَاهَا بِإِسْحَاقَ وَمِن وَرَاءِ إِسْحَاقَ يَعْقُوبَ

Elle dit: «Malheur à moi! Vais-je enfanter alors que je suis vieille et que mon mari, que voici, est un vieillard? C’est là vraiment une chose étrange!»
﴿72﴾قَالَتْ يَا وَيْلَتَىٰ أَأَلِدُ وَأَنَا عَجُوزٌ وَهَٰذَا بَعْلِي شَيْخًا ۖ إِنَّ هَٰذَا لَشَيْءٌ عَجِيبٌ

Ils dirent: «T’étonnes-tu de l’ordre d’Allah? Que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison! Il est vraiment, digne de louange et de glorification!»
﴿73﴾قَالُوا أَتَعْجَبِينَ مِنْ أَمْرِ اللَّهِ ۖ رَحْمَتُ اللَّهِ وَبَرَكَاتُهُ عَلَيْكُمْ أَهْلَ الْبَيْتِ ۚ إِنَّهُ حَمِيدٌ مَّجِيدٌ

Lorsque l’effroi eut quitté Abraham et que la bonne nouvelle l’eut atteint, voilà qu’il discuta avec Nous (en faveur) du peuple de Lot.
﴿74﴾فَلَمَّا ذَهَبَ عَنْ إِبْرَاهِيمَ الرَّوْعُ وَجَاءَتْهُ الْبُشْرَىٰ يُجَادِلُنَا فِي قَوْمِ لُوطٍ

Abraham était, certes, longanime, très implorant et repentant.
﴿75﴾إِنَّ إِبْرَاهِيمَ لَحَلِيمٌ أَوَّاهٌ مُّنِيبٌ

O Abraham, renonce à cela; car l’ordre de Ton Seigneur est déjà venu, et un châtiment irrévocable va leur arriver».
﴿76﴾يَا إِبْرَاهِيمُ أَعْرِضْ عَنْ هَٰذَا ۖ إِنَّهُ قَدْ جَاءَ أَمْرُ رَبِّكَ ۖ وَإِنَّهُمْ آتِيهِمْ عَذَابٌ غَيْرُ مَرْدُودٍ

Et quand Nos émissaires (Anges) vinrent à Lot, il fut chagriné pour eux, et en éprouva une grande gêne. Et il dit: «Voici un jour terrible».
﴿77﴾وَلَمَّا جَاءَتْ رُسُلُنَا لُوطًا سِيءَ بِهِمْ وَضَاقَ بِهِمْ ذَرْعًا وَقَالَ هَٰذَا يَوْمٌ عَصِيبٌ

Quant à son peuple, ils vinrent à lui, accourant. Auparavant ils commettaient des mauvaises actions. Il dit: «O mon peuple, voici mes filles: elles sont plus pures pour vous. Craignez Allah donc, et ne me déshonorez pas dans mes hôtes. N’y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable?»
﴿78﴾وَجَاءَهُ قَوْمُهُ يُهْرَعُونَ إِلَيْهِ وَمِن قَبْلُ كَانُوا يَعْمَلُونَ السَّيِّئَاتِ ۚ قَالَ يَا قَوْمِ هَٰؤُلَاءِ بَنَاتِي هُنَّ أَطْهَرُ لَكُمْ ۖ فَاتَّقُوا اللَّهَ وَلَا تُخْزُونِ فِي ضَيْفِي ۖ أَلَيْسَ مِنكُمْ رَجُلٌ رَّشِيدٌ

Ils dirent: Tu sais très bien que nous n’avons pas de droit sur tes filles. Et en vérité, tu sais bien ce que nous voulons».
﴿79﴾قَالُوا لَقَدْ عَلِمْتَ مَا لَنَا فِي بَنَاتِكَ مِنْ حَقٍّ وَإِنَّكَ لَتَعْلَمُ مَا نُرِيدُ

Il dit: «[Ah!] si j’avais de la force pour vous résister! ou bien si je trouvais un appui solide!»
﴿80﴾قَالَ لَوْ أَنَّ لِي بِكُمْ قُوَّةً أَوْ آوِي إِلَىٰ رُكْنٍ شَدِيدٍ

Alors [les hôtes] dirent: «O Lot, nous sommes vraiment les émissaires de ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t’atteindre. Pars avec ta famille à un moment de la nuit. Et que nul d’entre vous ne se retourne en arrière. Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les autres. Ce qui les menace s’accomplira à l’aube. L’aube n’est-elle pas proche?»
﴿81﴾قَالُوا يَا لُوطُ إِنَّا رُسُلُ رَبِّكَ لَن يَصِلُوا إِلَيْكَ ۖ فَأَسْرِ بِأَهْلِكَ بِقِطْعٍ مِّنَ اللَّيْلِ وَلَا يَلْتَفِتْ مِنكُمْ أَحَدٌ إِلَّا امْرَأَتَكَ ۖ إِنَّهُ مُصِيبُهَا مَا أَصَابَهُمْ ۚ إِنَّ مَوْعِدَهُمُ الصُّبْحُ ۚ أَلَيْسَ الصُّبْحُ بِقَرِيبٍ

Et, lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes [la cité] de fond en comble, et fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres d’argile succédant les unes aux autres,
﴿82﴾فَلَمَّا جَاءَ أَمْرُنَا جَعَلْنَا عَالِيَهَا سَافِلَهَا وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهَا حِجَارَةً مِّن سِجِّيلٍ مَّنضُودٍ

portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles (ces pierres) ne sont pas loin des injustes.




Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Lun 27 Déc - 19:25 par Gold Kalam
Le Coran qui abroge toutes les anciennes écritures trafiqué par la mains des mécréants lave encore une fois les prophète d'Allah et Allah suffit comme témoin. Voila leur calomnie a propos de Lot (as) :

Au Chapitre 19 La Bible nous enseigne le shirk et l'inceste :

1Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir; et Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d’eux, et se prosterna la face contre terre. 2Puis il dit: Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit; lavez-vous les pieds; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue. 3Mais Lot les pressa tellement qu’ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent. 4Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu’aux vieillards; toute la population était accourue

Note Siwakk : Un prophète qui se prosterne sur autre qu'Allah en proclamant mes seigneurs ???!!! Nous avons le cas de Yusuf et sa famille paix sur eux mais c'est vraiment pas le même contexte car la c'est du shirk...


30Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa sur la montagne, avec ses deux filles, car il craignait de rester à Tsoar. Il habita dans une caverne, lui et ses deux filles. 31L’aînée dit à la plus jeune: Notre père est vieux; et il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays. 32Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père. 33Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là; et l’aînée alla coucher avec son père: il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva. 34Le lendemain, l’aînée dit à la plus jeune: Voici, j’ai couché la nuit dernière avec mon père; faisons-lui boire du vin encore cette nuit, et va coucher avec lui, afin que nous conservions la race de notre père. 35Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là; et la cadette alla coucher avec lui: il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva. 36Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.

Un prophète qui couche avec ses filles ????!!! Juste avant qu'Allah les sauve tous car ce fut la seule maison soumis parmi le peuple de Lot ???

Voila les races de rabbins qui ont trafiqué la bible selon le Talmud en mélangeant le vrai du faux, voila les même descendant des rabbins qui ont attribué la pédophilie a Muhammad (as)

6 : 112 Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent.


Seuls les ignorants ou impies croient en ses foutaises qu'avancent la Bible. Nous avons comme seul Livre a étudier le Coran.


De plus les anges ne mangent pas :

11 : 69 Et Nos émissaires sont, certes, venus à Ibrahim (Abraham) avec la bonne nouvelle, en disant: « Salâm ! » Il dit: « Salâm ! », et il ne tarda pas à apporter un veau rôti.
70 Puis, lorsqu'il vit que leurs mains ne l'approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d'eux. Ils dirent: « N'aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lut (Loth). »

51 : 26 Puis il alla discrètement à sa famille et apporta un veau gras.
27 Ensuite il l'approcha d'eux...: « Ne mangez-vous pas ? » dit-il.
28 Il ressentit alors de la peur vis-à-vis d'eux. Ils dirent: « N'aie pas peur. » Et ils lui annoncèrent [la naissance] d'un garçon plein de savoir.





Sourate 104 Al Humazah ( Les Calomniateurs )

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Malheur à tout calomniateur diffamateur,

2. qui amasse une fortune et la compte,

3. pensant que sa fortune l'immortalisera.

4. Mais non! Il sera certes, jeté dans la Hutamah .

5. Et qui te dira ce qu'est la Hutamah?

6. Le Feu attisé d'Allah

7. qui monte jusqu'aux coeurs.

8. Il se refermera sur eux,

9. en colonnes (de flammes) étendues.

Voila la place des Humazah dans la Hutama, ample rétributions pour les mécréants calomniateurs.


2 : 79 Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme Venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! -Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent !
Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Sam 15 Jan - 12:11 par Gold Kalam
Sourate 11 Hûd :

69 Et Nos émissaires sont, certes, venus à Ibrahim (Abraham) avec la bonne nouvelle, en disant: « Salâm ! » Il dit: « Salâm ! », et il ne tarda pas à apporter un veau rôti.

70 Puis, lorsqu'il vit que leurs mains ne l'approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d'eux. Ils dirent: « N'aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lut (Loth). »

71 Sa femme était debout, et elle rit alors; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d') Ishaq (Isaac), et après Ishaq (Isaac), Ya'qub (Jacob).

72 Elle dit: « Malheur à moi ! Vais-je enfanter alors que je suis vieille et que mon mari, que voici, est un vieillard ? C'est là vraiment une chose étrange ! »

73 Ils dirent: « T'étonnes-tu de l'ordre d'Allah ? Que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison ! Il est vraiment, digne de louange et de glorification ! »

74 - Lorsque l'effroi eut quitté Abraham, et que la bonne nouvelle lui vint, il argumenta avec Nous au sujet du peuple de Lot.


Genèse chp.18


1 L'Eternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l'entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. 2 Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d'eux, depuis l'entrée de sa tente, et se prosterna en terre. 3 Et il dit : Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. 4 Permettez qu'on apporte un peu d'eau, pour vous laver les pieds; et reposez-vous sous cet arbre. 5 J'irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre coeur; après quoi, vous continuerez votre route; car c'est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent : Fais comme tu l'as dit. 6 Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit : Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. 7 Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l'apprêter. 8 Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu'on avait apprêté, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l'arbre. Et ils mangèrent.
9 Alors ils lui dirent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est là, dans la tente. 10 L'un d'entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l'entrée de la tente, qui était derrière lui.
11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. 12 Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. 13 L'Eternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant : Est-ce que vraiment j'aurais un enfant, moi qui suis vieille ? 14 Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l'Eternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque; et Sara aura un fils. 15 Sara mentit, en disant : Je n'ai pas ri. Car elle eut peur. Mais il dit : Au contraire, tu as ri.
16 Ces hommes se levèrent pour partir, et ils regardèrent du côté de Sodome. Abraham alla avec eux, pour les accompagner.
17 Alors l'Eternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? 18 Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. 19 Car je l'ai choisi, afin qu'il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Eternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu'ainsi l'Eternel accomplisse en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites. 20 Et l'Eternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s'est accru, et leur péché est énorme. 21 C'est pourquoi je vais descendre, et je verrai s'ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu'à moi; et si cela n'est pas, je le saurai.
22 Les hommes s'éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l'Eternel. 23 Abraham s'approcha, et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ? 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville : les feras-tu périr aussi, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui sont au milieu d'elle? 25 Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu'il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d'agir ! loin de toi! Celui qui juge toute la terre n'exercera-t-il pas la justice ? 26 Et l'Eternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d'eux.
27 Abraham reprit, et dit : Voici, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre. 28 Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq : pour cinq, détruiras-tu toute la ville ? Et l'Eternel dit : Je ne la détruirai point, si j'y trouve quarante-cinq justes.
29 Abraham continua de lui parler, et dit : Peut-être s'y trouvera-t-il quarante justes. Et l'Eternel dit : Je ne ferai rien, à cause de ces quarante.
30 Abraham dit : Que le Seigneur ne s'irrite point, et je parlerai. Peut-être s'y trouvera-t-il trente justes. Et l'Eternel dit : Je ne ferai rien, si j'y trouve trente justes.
31 Abraham dit : Voici, j'ai osé parler au Seigneur. Peut-être s'y trouvera-t-il vingt justes. Et l'Eternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces vingt.
32 Abraham dit : Que le Seigneur ne s'irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s'y trouvera-t-il dix justes. Et l'Eternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes.
33 L'Eternel s'en alla lorsqu'il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure.



Sourate 51 :

24 T'est-il parvenu le récit des visiteurs honorables d'Ibrahim (Abraham) ?

25 Quand ils entrèrent chez lui et dirent: « Paix ! », il [leur] dit: « Paix, visiteurs inconnus. »

26 Puis il alla discrètement à sa famille et apporta un veau gras.

27 Ensuite il l'approcha d'eux...: « Ne mangez-vous pas ? » dit-il.

28 Il ressentit alors de la peur vis-à-vis d'eux. Ils dirent: « N'aie pas peur. » Et ils lui annoncèrent [la naissance] d'un garçon plein de savoir.

29 Alors sa femme s'avança en criant, se frappa le visage et dit: « Une vieille femme stérile... »

30 Ils dirent: « Ainsi a dit ton Seigneur. C'est Lui vraiment le Sage, l'Omniscient. »

31 Alors [Ibrahim (Abraham)] dit: « Quelle est donc votre mission, Ô envoyés ? »

32 Ils dirent: « Nous avons été envoyés vers des gens criminels,

33 pour lancer sur eux des pierres de glaise,

34 marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des outranciers. »

35 Nous en fîmes sortir alors ce qu'il y avait comme croyants,

36 mais Nous n'y trouvâmes qu'une seule maison de gens soumis.

37 Et Nous y laissâmes un signe pour ceux qui redoutent le douloureux châtiment;

Gold Kalam aime ce message

Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Jeu 8 Sep - 15:49 par Gold Kalam
Lot avait connaissance des peuples chatié auparavant tout comme Abraham renforcant la thèse que la géographie du Coran a lieu en Arabie, terre bénie, berceau de l'humanité et des Enfatn d'Israel.

11 : 89 O mon peuple, que votre répugnance et votre hostilité à mon égard ne vous entraînent pas à encourir les mêmes châtiments qui atteignirent le peuple de Noé, le peuple de Hûd, ou le peuple de Sâlih et (l’exemple du) peuple de Lot n’est pas éloigné de vous.

Alfou et Hiba rabou aiment ce message

Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Ven 16 Sep - 11:15 par Gold Kalam
Dans la sourate Al Hijr (15) dont le nom est la cité des Thamud.




72 : Par ta vie ! Ils se confondaient dans leur délire.



Entre le Verset 72 et 93, Allah cité les peuples qui ont été châtiés et qui ont transgressé au loi d’Allah, Allah jure sur nos vies pour par la suite jurer sur Lui-même qui les interrogera au Jour du Jugement Dernier.




92 Par ton Seigneur ! Nous les interrogerons tous
93 sur ce qu'ils œuvraient.



Ce sont des subtilités qui apaise le cœur et montre à quel point le Coran est subtil et émane du Sage, le Connaisseur de toute chose.
Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Dim 9 Oct - 19:16 par Gold Kalam
36 : 45 Et quand on leur dit: « Craignez ce qu'il y a devant vous et ce qu'il y a derrière vous afin que vous ayez la miséricorde » !

27 : 69 Dis: « Parcourez la terre et voyez ce qu'il est advenu des criminels. »



40 : 21 Ne parcourent-ils pas la terre, pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux ? Ils étaient [pourtant] plus forts qu'eux et ont laissé sur terre bien plus de vestiges. Allah les saisit pour leurs péchés et ils n'eurent point de protecteur contre Allah.

17 : 60 Et lorsque Nous te disions que ton Seigneur cerne tous les gens (par Sa puissance et Son savoir). Quant à la vision que Nous t'avons montrée, Nous ne l'avons faite que pour éprouver les gens, tout comme l'arbre maudit mentionné dans le Coran. Nous les menaçons, mais cela ne fait qu'augmenter leur grande transgression.
Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Lun 24 Oct - 14:10 par Gold Kalam
L’épisode de la femme de Lot nous montre que chaque personne exterminer était dans un Livre auprès de Dieu et devait l’être.


''Et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres, portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles ne sont pas loin des injustes.'' (Sourate Hud: 82-83)


[27:57] En conséquence, nous le sauvâmes, lui et sa famille, excepté sa femme ; nous la comptâmes parmi les condamnés à un sort funeste.

15-4-Or Nous ne détruisons aucune cité sans qu'elle n'ait eu [un terme fixé en] une Ecriture connue

Alfou aime ce message

Gold Kalam
Re: Lot et la patience
Message Mar 1 Nov - 14:55 par Gold Kalam
Les habitants du peuples de Lot aimaient violé en groupe les gens d’une maison en plus de l’homosexualité :


Genèse 19 raconte la visite à Sodome et Gomorrhe de deux anges sous forme humaine. Lot les a rencontrés sur la place de la ville et invités à passer la nuit chez lui. Les anges ont accepté. Alors : « Ils n'étaient pas encore couchés que les habitants de la ville, les habitants de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu'aux plus âgés. Toute la population était accourue. Ils appelèrent Lot et lui dirent : « Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous pour que nous couchions avec eux. » » (Genèse 19.4-5) Les anges ont ensuite aveuglé tous ces hommes et poussé Lot et sa famille à fuir la ville pour échapper à la colère de Dieu, ce qu'ils ont fait. « Alors l'Éternel fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et sur Gomorrhe. Cela venait du ciel, de la part de l'Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine, tous les habitants des villes et les plantes du sol. » (Genèse 19.24)

À la lumière de ce passage, le péché de Sodome et Gomorrhe a le plus souvent été interprété comme étant l'homosexualité. C'est de là que vient le terme de « sodomie », qui désigne le coït anal entre deux hommes, consenti ou non. L'homosexualité fait clairement partie des raisons pour lesquelles Dieu a détruit les deux villes : les hommes de Sodome et Gomorrhe voulaient se livrer à un viol en réunion sur la personne des deux anges (qui avaient pris la forme d'hommes). En même temps, la Bible ne dit pas que l'homosexualité était la seule raison pour laquelle Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe, dont les habitants commettaient certainement beaucoup d'autres péchés.

Ézéchiel 16.49-50 dit : « Voici quelle a été la faute de ta sœur Sodome : elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance et dans une tranquille insouciance, elle et ses filles, et elle n'a pas soutenu la main du malheureux et du pauvre. Elles sont devenues arrogantes et elles ont commis des actes abominables devant moi. » Le terme hébreu traduit par « abominables » désigne une abomination morale. C'est exactement le même terme employé en Lévitique 18.22 pour l'homosexualité. De même, Jude 7 dit : « De même, Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, […] se sont livrées comme eux à l’immoralité sexuelle et à des relations contre nature. » Encore une fois, l'homosexualité n'était pas le seul péché des habitants de Sodome et Gomorrhe, mais c'était apparemment la raison principale de la destruction des deux villes.
Re: Lot et la patience
Message  par Contenu sponsorisé
 

Lot et la patience

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Apôtres/Serviteur de la Lumière :: Apôtres/Serviteur de la Lumière-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: