Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

  Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Gold Kalam/Plume D'Or
Fondateur
Gold Kalam/Plume D'Or


Messages : 4322
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 22 Juil - 12:08


Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra

Le Mahdi, un sujet en vogue et sur toutes les lèvres, nous éviterons soigneusement toute spéculation sur le sujet quant à son arrivée, nous ne pouvons prédire l’avenir mais ce que nous savons c’est qu’il ne tardera pas à se manifester et ce, quand Allah (swt) le voudra. Sa venue est annoncée même chez ses ennemis mais ils se gardent bien de le dire.

Voici donc des révélations incroyables et relatives à l’eschatologie bouddhiste qui convergent en tout point avec les prophéties de la Fin des Temps des trois religions monothéistes. Encore plus incroyable, le Mahdi est clairement nommé ainsi que les Prophètes d’Allah (swt) qui sont insultés et moqués.

La Prophétie du Kalachakra, un sujet dont on ne parle jamais ou très peu, après lecture de ces textes vous comprendrez aussi et pourquoi le massacre de nos frères et soeurs Rohinghyas [notre article ici ], comment les hindous et bouddhistes dans leur majorité attendent le Dajjal pour livrer la plus grande bataille de l’Histoire de l’Humanité à venir contres les Mlecchas, les habitants de la Mecque. Le contenu du fameux tantra du Kalachakra évoquant un véritable djihad ( guerre sainte) contre les musulmans.

Dernier point, le royaume de Shambhala et de l’Agharta sont relatifs à l’invasion démoniaque qui est en cours. La menace ne vient pas que du ciel mais aussi des profondeurs terrestres, l’armée du Dajjal se compose d’hommes et de djinns, il ne faut jamais l’oublier au risque d’y perdre son âme mais Allah (swt) est le meilleur des stratèges et il suffira d’un seul Ange pour réduire en poussière ces vermines dajjalistes, mais cette mission sera réservée à un homme et non à un Ange, Issa Ibn Maryam, Jésus fils de Marie aleyhoum Salam, sur Eux la Paix.

« Il (Issa) sera un signe au sujet de l’Heure. N’en doutez point. Et suivez-moi : voilà un droit chemin. » Coran S43/V61
La Prophétie du Kalachakra
350px-kalachakrasera
Thangka (peinture sur toile de la culture tibétaine) de kalachakra du monastère de Séra au Tibet

La Prophétie du Kalachakra est détaillée dans le tantra de kalachakra (Sri Kalachakra), un texte d’origine Bouddhiste qui fait plus de 1300 pages écrites en tibétain et qui fait partie des plus de 230 textes de tantras (les tantras sont le dernier niveau d’enseignement du bouddha) dont la totalité ont plus de 1000 pages chacun si l’on rajoute les plus de 120 volumes (+ de 1000 pages chacun) de sutras bouddhistes (contenant les 2 premiers types d’enseignement du bouddha), cela forme la totalité des enseignements que les tibétains ont conservé, dans leurs bibliothèques, du Bouddha.

Tantra kalachakra

Les habitants du Tibet et de la Mongolie croient que Shambhala est un royaume caché avec une communauté où des Êtres parfaits et semi-parfaits vivent, guidant l’évolution de l’humanité.

Selon le 14e Dalai Lama, c’est une terre pure terrestre qui ne peut cependant pas être située sur une carte ; seuls y ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. Il existe une prière pour renaître à Shambhala, rédigée par le 6e Panchen Laman de l’humanité. Le troisième Panchen Lama rédigea un guide indiquant le chemin pour parvenir à ce Royaume. Cet ouvrage très répandu au Tibet repose sur des écrits du canon tibétain : kangyur/Tengyur.

Le texte nomme explicitement les leaders des trois religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam) comme étant les adversaires du bouddhisme : “Adam*, Hénoch*, Abraham*, Moïse*, Jésus*, celui en habit blanc (Mani), Muhammad* et Mathani (le Mahdi)”. Le tantra du Kalachakra les décrit comme “la famille des serpents démoniaques” (Shri-Kalachakra I. 154).

Les ennemis mentionnés dans cette prophétie du tantra sont nommés Mlecchas et sont adeptes des huit prophètes « asuras » : Adam, Noé* (sk. Anogha, certains proposent Enoch) Abraham, Moïse, Mani (sk. Shvetavastri, littéralement « vêtu de blanc ») Muhammad et le Mahdi.

Leur figure s’inspire manifestement des adversaires musulmans des royaumes hindo-bouddhistes à l’époque de la rédaction du tantra. L’interprétation traditionnelle soutient qu’il s’agit d’une représentation de la lutte contre les forces du mal.

Le Tantra du Kalachakra jure une guerre totale entre le monde islamique et le monde non-islamique lors de laquelle les disciples de Muhammad seront présentés comme les ennemis principaux des bouddhistes. Dans le texte original, la Mecque est décrite comme la résidence de « l’idole puissant et impitoyable des barbares », «l’incarnation du démon » (Shri Kalachakra I. 154).

image010Le « Messie » de Shambhala, Rudra Chakrin vu par l’occultiste Nicholas Roerich

Ainsi d’après l’adversaire principal du prochain roi du Shambhala, Rudra Chakrin, signifiant “tourneur courroucé de la roue”, nous apprenons qu’ils sont également nommés mleccha ce qui signifie “barbares” mais également “habitants de la Mecque”. Un autre commentaire du Kalachakra appelle Rudra Chakrin le “meurtrier des Mlecchas”.

Bouddha contre Allah

Les armées du Rudra Chakrin détruiront le « non-Dharma » et les doctrines des « hordes barbares irréligieuses ». Par cela, d’après le texte originel du Kalachakra Tantra, c’est avant tout le Coran qui est visé.

Muhammad lui-même est désigné par son nom plusieurs fois dans le Tantra du Temps, de même que son seul Dieu, Allah. Nous apprenons que les barbares sont appelés Mleccha, ce qui signifie les « habitants de La Mecque » (Petri, 1966, p. 107). Ces jours-ci, Rudra Chakrin est déjà célébré comme le « tueur des Mlecchas » (Banerjee, 1959, p. 52).

Voici quelques-uns des points abordés par les critiques du tantra du Kalachakra et du mythe du Shambhala :

Les non-initiés n’ont pas le droit d’être informés sur les rites secrets du tantra du Kalachakra sous peine de châtiments corporels et moraux dignes du Moyen-Âge. Celui qui divulgue ces secrets occultes verra “sa tête et son cœur éclater” et grillera dans les enfers les plus profonds. Cette manière de procéder est justifiée par le fait que dans les huit dernières étapes de l’initiation apparaissent des éléments qui sont contraires aux valeurs humanistes (Michael Henss – Kalachakra – ein tibetisches Einweihungsritual (un rite initiatique tibétain)– Zürich 1985, 46).

Le tantra du Kalachakra est tout sauf pacifiste car il prophétise et encourage de façon idéologique une guerre de religion sanglante entre bouddhistes et non-bouddhistes pour la domination du monde (mythe du Shambhala).

Le texte nomme explicitement les leaders des trois religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam) comme étant les adversaires du bouddhisme: “Adam, Hénoch, Abraham, Moïse, Jésus, celui en habit blanc (Mani), Mohamed et Mathani (le Mahdi)”. Le tantra du Kalachakra les décrit comme “la famille des serpents démoniaques” (Shri-Kalachakra I. 154).

Ainsi le tantra du Kalachakra se positionne contre toutes les religions ayant des racines sémites et a été, pour cette raison, utilisé par des cercles antisémites radicaux de droite pour leur propagande raciste.

Le Tantra du Kalachakra jure une guerre totale entre le monde islamique et le monde non-islamique lors de laquelle les disciples de Muhammad seront présentés comme les ennemis principaux des bouddhistes. Dans le texte original, la Mecque est décrite comme la résidence de « l’idole puissant et impitoyable des barbares », « l’incarnation du démon » (Shri Kalachakra I. 154).

Sur de longues pages, le tantra du Kalachakra décrit avec énormément de détails les puissantes armes meurtrières dont dispose l’armée du Shambhala bouddhiste contre “les ennemis de la doctrine” (Shri Kalachakra I. 128-142). Les lamas, commentateurs de ces équipements militaires imaginaires, s’adonnent à de spectaculaires comparaisons avec des armements du 20e et 21e siècle.

La conduite de la guerre dans les batailles du Shambhala ne s’aligne manifestement pas sur les droits des peuples mais compte d’après le texte original pour être “impitoyable” et “horrible”. “Les combattants – bouddhistes – extrêmement brutaux terrasseront et élimineront les hordes barbares” (Shri Kalachakra I. 163-165).

Tous les participants à une initiation au rite du Kalachakra ont le « droit » douteux de se réincarner en “soldat du Shambhala” afin de combattre dans la bataille finale annoncée en tant que fantassin ou officier. Les postes de commandement ont déjà été assignés aux réincarnations de lamas de haut rang (E. Bernbaum – Le Chemin vers Shambhala – A la recherche du Merveilleux Royaume dans l’Himalaya – Hambourg 1982, 252, 35).

Le candidat à l’initiation doit entrer comme un enfant dans le mandala de Kalachakra. Mais sait-il que l’initiation le rend réceptif à un égrégore (énergie psychique collective) qui le transformera en « soldat de Shambhala » afin de combattre, en tant que fantassin ou officier, dans de terribles batailles et écraser « les ennemis de la doctrine » ( Kalachakra I. 128-142) ?

Depuis plus de trente ans, des centaines de milliers de personnes ont reçu L’initiation de Kalachakra en croyant participer à la promotion de la paix et de la tolérance entre tous les hommes. Elles ne soupçonnent pas qu’elles sont en quelque sorte enrôlées dans une terrible guerre contre les musulmans

250px-kalki_mb2D’après une vision du lama tibétain Kamtrul Rinpoche, le Dalaï-lama lui-même réincarné conduira, en chef courroucé (Rudra Chakrin), les armées bouddhistes dans la bataille du Shambhala afin de prendre le pouvoir sur “tout le Mal de l’univers”. Les propagandistes du tantra du Kalachakra défendent un culte primitif du martyr ressemblant au culte des combattants du Djihad musulman : L’entrée au paradis du Shambhala est garantie à celui se faisant tuer lors de la guerre du Shambhala. (E. Berbaum – Le Chemin vers Shambhala – A la recherche du Merveilleux Royaume dans l’Himalaya – Hambourg 1982, 253).

Le tantra du Kalachakra encourage à tous les niveaux une façon de penser et d’agir stimulée par la présentation d’ennemis et la propagation de la guerre entre le « Bien » et le « Mal », entre les « croyants » et les « non-croyants » contrairement à l’enseignement initial du Bouddha originel (Theravada) et des exigences éthiques du bouddhisme mahayana.

Le tantra du Kalachakra comprend une politique bouddhocratrique. Cette politique est encore plus «théocratique» du point de vue des droits publics que celle suivit par les fondamentalistes musulmans car le ‘Chakravartin’ (roi du monde) est considéré comme « l’incarnation » ou « l’émanation » directe du Bouddha suprême (Adi-Bouddha) et est présenté comme un dieu-homme en voyage sur la terre alors que le calife n’est que le « représentant » de Dieu (Allah) sur terre et n’a même pas droit au titre de prophète.

A la tête de l’état autoritaire et « bouddhocratrique » du Kalachakra siège sur le “trône du lion” un “roi-prêtre” aux pouvoirs religieux, politiques, juridiques et militaires absolus (Chakravartin). La “séparation des pouvoirs civils” est dans cet état une notion totalement inconnue.

Celui qui connaît les droits institutionnels liés à la position du Dalaï-lama du Tibet traditionnel (jusqu’en 1959) sait que cette fonction de “roi-dieu” est celle d’un Chakravartin en miniature. Les réformes, bien que discutables, pour la démocratie mises en place par le 14e Dalaï-lama parmi les Tibétains en exil sont réduites à néant par les conséquences politiques et ‘bouddhocratiques’ découlant du tantra du Kalachakra.

Les visions « bouddhocratiques » modernes concernant l’ensemble de la planète et étant acceptées par le 14e Dalaï-lama reposent sur le tantra du Kalachakra. Voir à ce sujet le livre de Robert A. Thurman « La Révolution par l’Intérieur – Les Doctrines du Bouddhisme ou le Bonheur Parfait » paru en 1999 dans lequel l’auteur développe la théorie de l’univers bouddha (buddhaversum).

En 1979, Thurman, considéré par le Time-Magazine comme étant le “porte-parole du Dalaï-lama” aux USA, voyait dans un rêve le “prince de l’église” tibétaine en tant que “dieu du temps” trônant au sommet de l’hôtel Astoria Waldorf à New York pendant qu’“une légion de notables – de maire, de sénateurs, de chefs d’entreprises et de rois, de cheiks et de sultans, de célébrité et de stars” tourbillonnaient autour de lui entraînés par 722 divinités dansantes – du tantra du Kalachakra– comme un essaim d’abeilles dans un énorme rayon de miel.”
Le Dalaï-lama actuel, Tenzin Gyatso le maître suprême du Kalachakra lors d’une cérémonie rituelle « d’initiatition », remarquez les deux Svastika (croix gammée)

Dans les sphères secrètes des étapes supérieures de l’initiation, le tantra du Kalachakra exige une soumission inconditionnelle et illimitée à la volonté du gourou (dans ce cas, au Dalaï-lama comme maître suprême du Kalachakra). Le “moi conscient” et la personnalité de l’initié sont effacés progressivement afin de transformer celui-ci en un vase humain rempli en partie par des divinités guerrières et agressives tantriques et autres êtres de nature bouddhiste.

Dans le tantra du Kalachakra, on ne trouve donc ni «l’ennoblissement», ni la «sublimation» ou «l’intégration» de l’individu mais plutôt sa « destruction » au profit d’un modèle religieux codifié.

Dans les huit dernières étapes secrètes de l’initiation au tantra du Kalachakra, l’initié doit être transporté au-delà de la conscience du bien et du mal à l’aide d’un entraînement mental et physique extrême. C’est pourquoi le texte original encourage des actes criminels et violents comme :

Tuer, mentir, voler, détruire des mariages, abuser de l’alcool, avoir des relations sexuelles avec des jeunes filles de classes inférieures. Comme dans tous les autres tantras, cela peut être interprété aussi bien symboliquement que littéralement.

Même le 14e Dalaï-lama légitime le meurtre perpétré par un adepte du Kalachakra dans des circonstances précises contre “une personne qui porte préjudice à la doctrine bouddhiste” et qui se prépare à commettre des actes monstrueux et sinistres. Il demande, cependant, que ce meurtre se fasse avec “compassion” (Dalaï-lama – The Kalachakra Tantra – Rite of initiation – London, 1985, pp. 348ss.). Cette déclaration rompt avec l’interdiction absolue exprimée dans le bouddhisme originel.

Dans les plus hautes initiations magiques, on emploie des “substances” dites “malpropres”

Le tantra du Kalachakra recommande la dégustation de viandes de diverses sortes d’animaux tabous. Même la chair humaine (maha-mamsa) est employée comme substance pour le rite.

D’après les commentaires traditionnels du Kalachakra venant du grand maître tantrique et roi du Shambhala, Pundarika, cette viande humaine provient habituellement de personnes « étant mortes au combat à cause de leur mauvais karma ou ayant été tuées suite à des fautes personnelles » et il ajoute que la prise de ces substances sous forme de pilules est recommandée. La chair d’innocents tombés en martyr, tués par crainte lors d’un culte des ancêtres, tués par envie (par l’appât du gain) ou pour un salaire est entachée d’un “indescriptible péché” et ne peut être utilisée pour le rite. “Mais si une partie tombe non intentionnellement dans l’aumônier, ce n’est pas un péché indescriptible” – et peut, par conséquent, être utilisée (In : John Ronald Newman – The outer wheel of time: Vajrayana buddhist cosmology in the Kalacakra Tantra – Madison 1987, 266 s.).

Le tantra du Kalachakra possède de nombreuses facettes à caractère morbide. Énormément d’objets utilisés lors des cérémonies rituelles proviennent de personnes décédées comme des récipients fabriqués à partir de crânes humains, des trompettes en tibias, des chaînes en os.
Tablier de cérémonie Tantrique, en perles d’os humain, pas si zen le visage démoniaque en fond
Masque de chaman Tibétain, réalisé à partir de pièces de crâne humain sculpté
Vase Rituel Tantrique composé de deux crânes humains
Damura réalisé à partir de deux calôttes craniennes

Déjà un coup d’œil [ici] sur la grande Thangka Kalachakra (peinture sur toile) qui sera suspendue durant toute la cérémonie au-dessus du trône du Dalaï-lama peut convaincre du caractère furieux de ce rite.

Le dieu du temps “Kalachakra” et son épouse, la déesse du temps “Vishvamata”, s’unissent debout dans l’acte sexuel et tiennent dans leurs 32 mains un total de 24 objets de nature agressive, morbide et guerrière (épée, hachoir, tambour et récipients fabriqués à partir de crânes humains, une sorte de sceptre dont la pointe est garnie de trois têtes de mort, etc.).

Lors des étapes supérieures et secrètes de l’initiation au tantra du Kalachakra, des rites sexuels magiques ont lieu dont le but est de transformer la “sexualité” en puissance temporelle et spirituelle. Les femmes, réelles ou imaginaires (les deux sont possibles) représentent des formes d’énergies précises dans lesquelles l’âge joue un rôle prépondérant. Le rite commence avec des fillettes âgées de dix ans. Jusqu’à leur vingtième année, les partenaires sexuelles représentent des vertus positives. Au-delà, elles comptent comme porteuses d’énergies de colère, de haine, etc. et comme femmes-démons.

Dans les étapes initiatiques 8 à 11 du tantra du Kalachakra, l’expérimentation se fait avec une “seule” femme. Pour les étapes 12 à 15 appelées le Ganachakra, dix femmes participent au rite aux côtés du maître. L’élève a le devoir d’offrir les femmes comme “présent” à son lama. Les “laïcs” se faisant initier doivent amener leurs parentes féminines (mère, sœur(s), épouse, fille(s), tante(s) etc.).

“Si l’élève n’offre pas ses compagnes au maître dans le but de les protéger, le maître n’est pas autorisé à pratiquer le rite”(cf. Mûlatantra Kalachakra). En revanche, les moines ayant reçus la consécration ainsi que les novices peuvent utiliser des femmes de diverses castes qui ne sont pas leurs parentes.

Voici seulement quelques-uns des problèmes soulevés par les critiques contre les tantras du kalachakra – et contre le mythe du Shambhala.

Ils devraient suffire pour remettre en question le caractère « humaniste, tolérant, serein, libre et œcuménique » étant encore mis en relation avec ce rite. Un fait certain est que le mythe du Shambhala pour autant devenu significatif au niveau historique et idéologique a conduit à des comportements extrêmement agressifs, à des visions mégalomanes, à des théories de conspiration et à des actes de terrorisme. Mais surtout, ces textes exercent une fascination particulière sur les groupes néonazis qui n’ont pas manqué de les exploiter.

Le mythe du Shambhala

Au début des années 20 pendant les guerres entre Russes blancs, bolchevistes et Mongoles, le mythe du Shambhala fut lié à l’image du réveil Dschinghis-Kahn. Dans ce conflit, les Mongoles se sont identifiés aux “guerriers du Shambhala”. Leurs actions militaires furent extrêmement sanglantes.

Julius Evola, le fasciste et philosophe italien de l’extrême droite, vit dans le royaume mythique du Shambhala le centre ésotérique d’une caste guerrière sacrée et crût y trouver le palais du roi du monde ayant la croix gammée comme marque d’autorité. Il tenait ce genre de discours devant le « SS-Ahnenerbe ».

Dans la littérature occulte des “mystères nazis”, certains “maîtres” du Shambhala sont présentés comme des acteurs travaillant dans l’ombre à la création “magique” du régime NS (national socialisme) (Trevor Ravenscroft, Louis Pauwels et Jacques Bergier).Pour l’idéologie SS clandestine de l’après-guerre et dans le “mysticisme SS” des années 90, le royaume mythique du Shambhala sert de refuge à une “religion nazie” agressive et morbide (Wilhelm Landig, Jan van Helsing).

Le mythe du Shambhala constitue la pièce maîtresse de « l’hitlérisme ésotérique ». Il s’agit là d’une doctrine occulte, mondialement répandue, du diplomate chilien Miguel Serrano et de l’Indienne Savitri Devi (“prêtresse d’Hitler”).

Le lama tibétain Chögyum Trungpa (1940-1987) fonda en Occident grâce à son concept du combattant du Shambhala les bases d’un « bouddhisme guerrier » potentiel tel qu’il est connu dans de grandes zones de l’Asie de l’Est.

Au lieu de vivre dans des monastères, les Shambhala Warriors de Trungpa vivent dans des camps militaires, ils ajoutent à leurs méditations des parades militaires, le bol du mendiant a été remplacé par une arme et la robe de moine par un uniforme militaire. Le maître lui-même ne se déplace plus dans le style bouddhiste, avec une robe monastique jaune et rouge, un bâton de promenade et des sandales, mais chevauche sur un cheval blanc (en accord avec la prophétie apocalyptique du Tantra de Kalachakra) avec un bonnet pointu, une tunique et de hautes bottes. Le blason de Shambhala peut être vu sur la selle du cheval avec une photo du Trungpa martial.

Le mythe du Shambhala constitua la base idéologique et terroriste du gourou japonais de la fin des temps Shoko Asahara. Ses visions apocalyptiques s’inspirèrent des enseignements du tantra du Kalachakra. Il envisagea d’accélérer les événements de l’avènement de la guerre du Shambhala et justifia de ce fait son attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo.

Asahara fut le premier chef de secte a dirigé ses meurtres contre des personnes étrangères à son organisation et ouvra ainsi la voie au terrorisme religieux international qui est devenu aujourd’hui le thème numéro un de toute la communauté mondiale.
asahara_11_with_dalai_lama-285x468
Le Dalaï-Lama avec son ami terroriste Shoko Asahara

Même si ces actes fascistes et terroristes sont issus d’interprétations erronées du mythe du Shambhala, cela devrait être du devoir du 14e Dalaï-lama et de ses adeptes de rendre public le rite du Kalachakra dans tous ces détails, de corriger les déformations, les projections, les abus du rite et de se distancer ouvertement des contenus posant problème ou même de les supprimer des textes traditionnels.

Au lieu de cela, on a pu observer dans le passé plusieurs rencontres amicales entre le “prince de l’église” tibétaine et d’anciens SS (Heinrich Harrer, Bruno Beger), avec le fondateur de “l’hitlérisme ésotérique”, Miguel Serrano, ainsi qu’avec le terroriste Shoko Asahara que le Dalaï-lama a d’ailleurs, même après l’attentat de Tokyo, qualifié « d’ami, quoique imparfait ». Ce n’est que plus tard qu’il prendra ses distances par rapport à lui. source

Le Roi du Monde

Les déclarations du lama à propos des pouvoirs de Rudra Chakrin sur le ciel et la végétation rappellent ce hadith au sujet de Dajjal relative au contrôle du climat.

« Alors il ordonnera au ciel de pleuvoir , et la terre pour produire de la verdure, et leurs troupeaux reviendront vers eux le soir, avec leurs bosses très haut, et leurs mamelles pleines de lait, et leurs flancs tendus. » – (Sahih Muslim , 5228)

Le Dajjal possède également le pouvoir apparent sur la vie et la mort attribué au Roi du Monde :

« Une partie de sa fitna sera de dire à un Bédouin: «Pensez-vous que si je ressuscite ton père? et mère pour vous, que vous témoigniez que je suis votre maître ? Il dira: « Oui ». Deux démons lui apparaîtront à l’image de son père et de sa mère, en disant: O mon fils, suis-le, car il est ton maître ». (Sunan Ibn Majah, n ° 4067)

le Dajjal se présentera alors au monde comme roi . Les pouvoirs qui lui sont attribués dans la légende tibétaine sont similaires à ceux du Dajjal, et la conquête du monde et le massacre des musulmans par Rudra Chakrin, dernière incarnation de Brahytma , semblent mettre la ressemblance au – delà de la simple coïncidence.

La place du Brahytma dans l’occultisme occidental en tant que dieu suprême et figure centrale de toute initiation est lié à la divinité égyptienne Horus qui possède également une forte identification avec le Dajjal.

Pris ensemble, tous ces facteurs permettent de conclure que le Horus/Brahytma/Rudra Chakrin est le Dajjal de l’eschatologie islamique .

Roues de fer et machines étonnantes

Sur de longues pages, le tantra du Kalachakra décrit avec énormément de détails les puissantes armes meurtrières dont dispose l’armée du Shambhala bouddhiste contre “les ennemis de la doctrine” (Shri Kalachakra I. 128-142). Les lamas, commentateurs de ces équipements militaires imaginaires, s’adonnent à de spectaculaires comparaisons avec des armements du 20e et 21e siècle.

Selon Lobsang Rampa, “Rudka Cakrin est connu comme ‘ le Cakravartin ‘ ou ‘ le propriétaire de la roue ‘. Cette roue est censément une roue de fer venant du ciel pour marquer le commencement de son règne. Certains peuvent voir cette ‘roue de fer tombant du ciel comme une métaphore où d’autres peuvent voir cela tout à fait littéralement comme un Vaisseau Étranger.”

La description graphique des machines de guerre auxquelles la déité du Kalachakra consacre un grand nombre de pages dès le premier chapitre du tantra est vraiment impressionnante et stupéfiante (Newman, 1987, pp. 553-570, vers 135-145 ; Grönbold, 1996). Un total de sept sortes d’armes exceptionnellement destructrices est présenté. Toutes prennent la forme d’une roue. Le texte les nomme des yantras. […] sont citées également trois autres « armes rotatives » extrêmement efficaces qui tranchent tout, en particulier les têtes des soldats ennemis.

L’une d’entre elles est comparée aux roues du char du soleil. Il s’agit probablement d’une variante du disque solaire que le dieu indien Vishnou met en œuvre avec succès contre les hordes de démons. De telles roues de mort ont joué un rôle important dans l’histoire militaire magique du Tibet jusqu’à notre siècle. De nos jours, les adeptes du mythe de Shambhala voient dans ces roues des « avions » ou des « OVNIS » armés de bombes atomiques et pilotés par les renforts extraterrestres du roi du monde ! source

Dès lors on comprend mieux ce hadith ;

Le messager d’Allah, Muhammad (saws) a dit : « Dajjal (l’Antéchrist) va monter sur un âne volant avec les oreilles étendues, la distance entre ses oreilles est de quarante coudées, il voyagera sur terre à la vitesse des nuages ».

Un âne n’a pas d’ailes, il ne s’agit donc pas d’un avion mais d’une énorme cabine de pilotage de 20 mètres d’envergure, la distance entre ses « oreilles » étant de quarante coudées, je n’ai jamais vu ce type d’appareil si ce n’est dans les films de SF…

Ces machines du diable sont nommées Yantras et nous pouvons déjà nous faire une idée sur ces mystérieuses « roues » qui ont d’autres fonctions à commencer par l’interconnexion des mondes ;

Yantra avec un Om (AUM) au centre et ce n’est ni plus ni moins qu’une merkaba, un terme hébreu qui signifie char ou zodiaque (de la racine R-K-B signifiant chevaucher). C’est un des plus anciens thèmes du mysticisme juif. Il s’agit pour le mystique d’accéder à la contemplation de ce trône céleste.

Ici le Dalai Lama en plein travaux, coupez le son pour votre bien…

Ou encore cet impressionnant glyphe Yantra, un crop circle gigantesque qui se trouve au fond d’un lac en Oregon gravé par les djinns ;

Selon les explications se trouvant sur le site art-sri-yantra, les proportions du plus grand triangle sont les mêmes que les faces de la grande pyramide de Gizeh en Égypte. (…) source

Rudka Cakrin (Dajjal) est connu comme ‘ le Chakravartin ‘ ou ‘ le propriétaire de la roue…

Enfin et concernant l’engouement récent et incroyable pour les bracelets « Shamballa » , nous apprenons que ;

« Shamballa est un royaume circulaire et ce mythe permet d’interpréter comme des symboles agissants, la composition et les matériaux constituants le bracelet Shamballa. La matière des perles style shamballa comme les perles en verre, perles en bois, perles de rocailles…leur nombre, leur forme comme tête de mort, leurs couleurs, sont mis en parallèle avec la théorie des chakras et les éléments du royaume de Shambhala. Il est expliqué ici le mantra Om Mani Padmé Hûm par sa Sainteté le Dalaï-Lama. »

Lire ici

Ou comment ouvrir ses chakras aux démons, accessoire incontournable chez les païens. Il aurait comme pouvoir de promouvoir votre bien être. En effet car en portant un des bracelets Shamballa vous augmentez la possibilité que votre corps et votre esprit se rappelle à l’essentiel. « C’est ce qu’indique les Lamas tibétains » .

Tout d’abord porté dans le milieu hip hop US tel que Puff Daddy , Lill Wayne et autres, le phénomène s’est propagé à une plus grande diversité de célébrités Cette ainsi que l’on peut voir le chanteur Justin Bieber, Paris Hilton et même Karl Lagerfeld arboré un ou plusieurs bracelet shamballa. Illuminati puppets…

De base le shamballa tibétain se compose de billes en bois noués par une corde, tiens des noeux, une corde ? Un Verset du Coran me vient à l’esprit ;

Et Allah (swt) nous dit de chercher sa protection ;

« Contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds. » S113/4.
Théorie de la Terre creuse, mythe ou réalité?

« Nous en savons beaucoup plus sur la surface de Mars que sur l’intérieur de la Terre, » Lowell Miyagi.

Une récente découverte totalement stupéfiante sur l’existence du monde souterrain. La preuve tangible que l’eau sur Terre est venu de l’intérieur.

Un océan gigantesque à 700 km sous la surface de la Terre !

« Ce mystérieux réservoir est en réalité dissimulé au cœur d’une roche bleue, connue sous le nom de ringwoodite, à 700 km de profondeur dans le manteau terrestre, c’est-à-dire la couche de roches brûlantes située entre la surface de la Terre et son noyau.
Échantillon de ringwoodite

La taille impressionnante du réservoir, trois fois le volume des océans de la planète, pourrait permettre d’en savoir un peu plus sur l’origine de l’eau sur Terre. En effet, certains géologues estiment que l’eau est arrivée sur Terre suite à l’impact de comètes. Mais cette découverte vient plutôt apporter du crédit à une autre théorie selon laquelle les océans ont progressivement suinté de l’intérieur de la Terre.

« C’est une preuve tangible que l’eau sur Terre est venue de l’intérieur« , estime Steven Jacobsen, de la Northwestern University dans l’Illinois, et auteur principal de l’étude. Selon lui, cette eau cachée pourrait également servir à maintenir les océans, en restant d’une certaine manière connectée à eux. Cela expliquerait ainsi pourquoi leur taille n’a pratiquement pas changé depuis des millions d’années. » source

En lisant cela, mon souffle s’est arrêté et ma mémoire a fait un flashback vertigineux sur un Verset qui m’interpelle depuis fort longtemps ;

Coran Sourate 24 : La Lumière verset 40 ;

« Les actions des mécréants] sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde: des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s’élèvent [d’autres] vagues, sur lesquelles il y a [d’épais] nuages. Ténèbres [entassées] les unes au-dessus des autres. Quand quelqu’un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu’Allah prive de lumière n’a aucune lumière. »

Et si il y a des océans il y a forcément des continents. Ce réservoir gigantesque est dissimulé au cœur d’une roche bleue appelée ringwoodite. Toujours ce mystère de la roche, et de couleur bleue qui n’est pas sans rappeler la fameuse montagne de Kaf de couleur d’émeraude et bleue, voir le récit fantastique et apocryphe de Tabari (ra).

En complément, je vous renvoi sur l’article de la seagate d’Aden et l’île mystérieuse du Dajjal, en vous laissant faire les recoupements ici.

Pour conclure nous finirons avec les Paroles du Seigneur des Mondes (swt) sur la réalité du Monde souterrain et de la pluralité des Mondes en général.

Sourate 6 : Les Bestiaux verset 35 ;

« Et si leur indifférence t’afflige énormément, et qu’il est dans ton pouvoir de chercher un tunnel à travers la terre, ou une échelle pour aller au ciel pour leur apporter un miracle, [fais-le donc]. Et si Allah voulait, Il pourrait les mettre tous sur le chemin droit. Ne sois pas du nombre des ignorants.«

Il faut un certain pouvoir pour se procurer une échelle afin de monter au ciel ou même de « creuser » un tunnel à travers la Terre, ici, en plus des rochers que nous avons détaillés par ailleurs, on comprend clairement que les passages sont multiples et dans le ciel et sous la Terre.

Sourate 5 La Table Servie Verset 66 ;

« S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font »

Et qu’en est-il de la Dâbbah minal Ardh ( La bête souterraine )?

Sourate 27 Les Fourmis Verset 82 ;

« Quand la parole tombera sur eux, nous ferons sortir de terre une bête qui leur parlera disant que les hommes n’étaient point convaincus de nos signes »

Cette bête qui sortira de la terre à la fin des temps est aussi mentionnée dans la Bible : Jean, Apocalypse Verset 11 ;

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Le Monde souterrain est une réalité et un secret bien gardé par les élites dajjalistes qui ont su comment détourner une bonne partie des musulmans devenus la risée de la planète avec la psy-op « Terre plate » alors qu’en réalité en plus d’être sphérique elle est « creuse ».

Vous avez pris connaissance de la réalité de cette Prophétie du Kalachakra, les soldats bouddhistes et leurs alliés djinns-démons attendent l’arrivée de leur « messie », Rudra Chakrin le Dajjal mais aussi celle du Mahdi et se préparent en conséquence pour la Malhama Al Kobra, (la grande boucherie), la guerre Apocalyptique Armageddon, leur pire ennemi, le Mahdi, sortira de Médine juste avant la Malhama et quelques années avant le Dajjal.

Bien malheureusement les soldats, humains et djinns, du Dajjal ont plusieurs coups d’avance sur les croyants lobotomisés, envoûtés, désunis et faibles et à moins d’un Miracle d’Allah (swt), la Malhama sera un carnage jamais vu dans l’Histoire de l’Humanité, le peuple des djinns souterrains doit exterminer une bonne partie de la population mondiale pour faire surface, du moins c’est leur projet, factuellement le plan génocidaire des musulmans est déjà en place, depuis plus de 15 ans les morts se comptent par millions, de l’Irak à l’Afghanistan en passant par la Syrie, la Libye, le Yémen sans oublier les victimes qui sont en première ligne et en permanence comme les Palestiniens ou encore les Rohingyas et autres minorités musulmanes dans le monde.

Que Dieu nous guide TOUS! Amin.

Et en tout état de cause Allah (swt) est plus Savant et Sachant.

*Que la Paix et les Bénédictions d’Allah (swt) soient sur tous Ses Prophètes et Messagers.

Tono Tony.

eschatologiablog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 7:42

La carte Mercator qui date de 1569 ; une carte présentant un trou avec une montagne au centre et quatre fleuves se déversant dans l’Océan Arctique.

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Por_2510

Voir le témoignage et le journal de bord de l’amiral Byrd (1947).

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Imabyr10

https://youtu.be/YSawzdjhvp4

Gold Kalam/Plume D'Or aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 7:50

Beaucoup de mythologies anciennes relatent l’existence d’un monde souterrain;

« Gilgamesh le héros sumérien qui rendit visite à Utnapishtim, dans les entrailles de la terre, pour chercher la connaissance et l’aider à trouver l’immortalité. »

« Dans la mythologie Grec, Hadès et Héphaïstos, règnent sur les enfers et le monde d’en bas. Hadès est gouverneur du Tartare, l’endroit le plus bas du monde souterrain, la prison des Titans. »

« Dans la mythologie celtique, en Irlande, les Tuatha Dé Dânann sont des dieux, des déesses, des héros, des magiciennes qui maîtrisent le druidisme, le savoir et les Arts. Mais ils finissent par se réfugier dans le monde souterrain du Sidh (L’autre monde), pour échapper aux Milesiens (les premiers humains à avoir débarqué sur l’île). »

En effet , le monde appartenait aux jinns avant l’arrivée de l’Homme.

« Dans la littérature Sumérienne, l’Abzu est le monde souterrain, un endroit où se rejoignent les eaux souterraines. Abzu ou Apsû est aussi traduit par l’Abysse ou l’Abîme du monde, et est souvent assimilé au dieu des abysses.

Sa décomposition en Sumérienne est AB-ZU où AB signifie « trou, ouverture et père », et ZU signifie « Connaissance, sagesse et savoir », ce qui donne « le trou de la connaissance (ou du savoir) » ou encore « la sagesse du père ».

Dans la mythologie sumérienne, l’Abzu est la demeure du dieu Enki-Ea, et il est considéré comme la divinité de la sagesse et père de l’humanité. »

l’Abzu, monde des Abysses, où se rejoignent les eaux souterraines :

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Sterrn10

https://fargin.wordpress.com/2011/10/31/le-mythe-des-mondes-souterrains/
Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 17:53

Dans le livre d’Enoch chapitre 17: verset 6 à 8 classé apocryphe, le prophète » Idriss »(as) nous parle d’un endroit où il y a des ténèbres et il fait froid car c’est l’hiver et où nul homme ne marche.
Cet endroit correspond probablement à l’Antarctique pôle sud ou l’Arctique pôle nord où il y fait nuit et froid et où nul être humain ne vit.

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Livre_d’Hénoch_(éthiopien)/Livre_d’Hénoch#CH017

https://youtu.be/PTBTQ-RbzzA
Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 18:06

Dans le livre « Shambhala » de Nicholas Roerich (1989) nous pouvons lire le passage suivant :

« l’ensemble du Moyen-Orient, jusqu’au Cachemire, est parsemé de montagnes appelées « trônes de Salomon », tel le Takht-i-Suleiman (trône de Salomon) qui dresse son sommet plat au nord-ouest de l’Iran, et dont on a conjecturé qu’elles aient servi de terrains d’atterrissage pour l’aéronef de Salomon. » .

Et, de nos jours, dit-on encore que : « en Asie centrale les gens pensent que le roi Salomon prend son envol sur une machine volante miraculeuse au-dessus des vastes étendues de l’Asie. De nombreuses montagnes d’Asie sont couronnées de ruines ou de pierres portant la marque de son pied ou de ses genoux, comme preuve de ses longues prières. On les appelle trônes de Salomon. Le Grand Roi a volé jusqu’à ces montagnes, il a atteint toutes les hauteurs, il a laissé derrière lui les soucis du gouvernement et à ici rafraîchi son esprit »

Dans cet ouvrage, Nicolas Roerich dévoile des faits surprenants sur Shambhala.

» Au milieu des montagnes, il existe des vallées enclavées dont on ne soupçonne pas l’existence. […]Dans cet ouvrage, Nicolas Roerich dévoile des faits surprenants sur Shambhala.

» Au milieu des montagnes, il existe des vallées enclavées dont on ne soupçonne pas l’existence. […]
» Au milieu des montagnes, il existe des vallées enclavées dont on ne soupçonne pas l’existence. […]

http://www.editions3m.com/livre.php?ID=5

En témoigne ces ouvertures masquées par Google Earth ;

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra 6-151710
 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Censor10
Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 18:23

La terre creuse ce monde qui est comme le doigt au milieu de l’anneau.

Dans les chroniques de tabari tome 1
Le prophète (sws) dit : Le Dieu puissant et incomparable a créé la montagne de Kâf tout autour de la terre. On la nomme le pieu de la terre; comme il est dit dans le Coran : « Les montagnes sont des pieux ‘. » Ce monde estau milieu de la montagne de Kàf, et il y est comme le doigt est au milieu de l’anneau. Cette montagne est couleur d’émeraude et bleue. Aucun homme ne peut y arriver, parce qu’il faudrait pour cela passer quatre moisdans les ténèbres. Il n’y a dans cette montagne , ni soleil , ni lune , ni étoiles , et elle est tellement bleue , que la couleur azurée que tu vois au ciel vient de l’éclat de la montagne de Kâf qui se réfléchit sur le ciel , et il parait de cette couleur. Si cela n’était pas ainsi , le ciel ne serait pas bleu. Toutes les montagnes que tu vois dans le monde , tiennent à la montagnede Kàf. Sache que si la montagne de Kàf n’existait point , toute la terre tremblerait sans cesse, et les créatures ne pourraient point vivre sur sa face.

Représentation du royaume de l’agharta.

Le royaume de shambhala et agharta que l’on peut comparer à Djâboulqâ et Djâboulsâ.

Tjrs dans les chroniques de tabari le prophète (sas) répond au sujet de Djàboulkâ et de Djàboulsà : Ce sont deux villes , l’une à l’orient et l’autre à l’occident : on nomme Djàboulkâ celle qui est à l’orient, et Djàboulsà celle qui est à l’occident. Ces villes sont d’émeraude, et toutes les deux tiennent à la montagne de Kâf.

Livre d’Enoch décrit un certain nombre de cavités, de vallées ou de creux, dans l’écorce de la Terre dans laquelle sont emprisonnés les esprits déchus, les jinns et autres entités malades ou monstrueuses qui sont en attente de jugement, une fois que le plan divin pour l’humanité sera accompli sur cette planète. Adjacent ou à proximité, il y a d’autres vallées contenant les esprits de toutes les victimes de ces entités déchues, implorant continuellement d’être vengés . Il existe également des zones réservées pour ceux qui sont en attente de mourir ou d’être jugés. Apparemment, des dispositions ont été prises dans les régions de l’écorce et astrales de la planète, pour le logement temporaire ou permanent de toutes sortes d’âmes ou d’esprits.
Les prédictions apocalyptiques de la bible ne sont pas en reste concernant le shéol ou abime d’ou surgissent des monstres. ( j’en reparlerai probablement dans tavp).
Des régions infernales situées dans les nombreuses cavernes et rivières qui abondent dans l’écorce terrestre.
Des créatures aux Formes humaines difformes, hommes-animaux, apparitions, présences étranges et invisibles, sons et voix surnaturelles, reptilliens, démons, métamorphes, gargouilles, Deros et Teros, fées, dévas, élémentaires, géants, reptiles préhistoriques.
Livre d’Enoch chapitre 60 verset 7 à 8

7. Or deux monstres ont été séparés en ce jour : un monstre femelle du nom de Léviathan, pour qu’il habite dans l’abîme des mers, au-dessus des sources des eaux ; 8. et un mâle du nom de Behémoth, qui occupe avec sa poitrine le désert immense du nom de Dendaïn, à l’orient du jardin(…)

Tandis que la plupart des régions infernales se situe à des centaines de miles de profondeur dans la terre, certaines sont très proches de la surface extérieure ou intérieure, et une ou plusieurs peuvent même s’étendre sur tout le diamètre de l’écorce.
Livre d’Enoch chapitre 33

1. De là j’allai jusqu’aux extrémités de la terre, et j’y vis de grandes bêtes, différentes les unes des autres, et aussi des oiseaux différents d’aspect, de beauté, et de ramage ; chacun différait de l’autre. 2. A l’est de ces bêtes, je vis les extrémités de la terre où repose le ciel, et les portes du ciel étaient ouvertes. 3. Et je vis comment les étoiles du ciel se lèvent, et je comptai les portes par où elles se lèvent, et j’inscrivis tous leurs levers, pour chacune en particulier, selon leur nombre et leurs noms, selon leur conjonction et leur position, leur temps et leurs mois, comme Uriel, l’ange qui était avec moi, me le montrait. 4. Il me montra et il écrivit tout pour moi ; il écrivit encore pour moi leurs noms, leurs lois et leurs groupements

Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 18:29

La terre creuse ce monde qui est comme le doigt au milieu de l’anneau.

Dans les chroniques de tabari tome 1
Le prophète (sws) dit : Le Dieu puissant et incomparable a créé la montagne de Kâf tout autour de la terre. On la nomme le pieu de la terre; comme il est dit dans le Coran : « Les montagnes sont des pieux ‘. » Ce monde estau milieu de la montagne de Kàf, et il y est comme le doigt est au milieu de l’anneau. Cette montagne est couleur d’émeraude et bleue. Aucun homme ne peut y arriver, parce qu’il faudrait pour cela passer quatre moisdans les ténèbres. Il n’y a dans cette montagne , ni soleil , ni lune , ni étoiles , et elle est tellement bleue , que la couleur azurée que tu vois au ciel vient de l’éclat de la montagne de Kâf qui se réfléchit sur le ciel , et il parait de cette couleur. Si cela n’était pas ainsi , le ciel ne serait pas bleu. Toutes les montagnes que tu vois dans le monde , tiennent à la montagnede Kàf. Sache que si la montagne de Kàf n’existait point , toute la terre tremblerait sans cesse, et les créatures ne pourraient point vivre sur sa face.

Représentation du royaume de l’agharta.

Le royaume de shambhala et agharta que l’on peut comparer à Djâboulqâ et Djâboulsâ.

Tjrs dans les chroniques de tabari le prophète (sas) répond au sujet de Djàboulkâ et de Djàboulsà : Ce sont deux villes , l’une à l’orient et l’autre à l’occident : on nomme Djàboulkâ celle qui est à l’orient, et Djàboulsà celle qui est à l’occident. Ces villes sont d’émeraude, et toutes les deux tiennent à la montagne de Kâf.

Livre d’Enoch décrit un certain nombre de cavités, de vallées ou de creux, dans l’écorce de la Terre dans laquelle sont emprisonnés les esprits déchus, les jinns et autres entités malades ou monstrueuses qui sont en attente de jugement, une fois que le plan divin pour l’humanité sera accompli sur cette planète. Adjacent ou à proximité, il y a d’autres vallées contenant les esprits de toutes les victimes de ces entités déchues, implorant continuellement d’être vengés . Il existe également des zones réservées pour ceux qui sont en attente de mourir ou d’être jugés. Apparemment, des dispositions ont été prises dans les régions de l’écorce et astrales de la planète, pour le logement temporaire ou permanent de toutes sortes d’âmes ou d’esprits.
Les prédictions apocalyptiques de la bible ne sont pas en reste concernant le shéol ou abime d’ou surgissent des monstres. ( j’en reparlerai probablement dans tavp).
Des régions infernales situées dans les nombreuses cavernes et rivières qui abondent dans l’écorce terrestre.
Des créatures aux Formes humaines difformes, hommes-animaux, apparitions, présences étranges et invisibles, sons et voix surnaturelles, reptilliens, démons, métamorphes, gargouilles, Deros et Teros, fées, dévas, élémentaires, géants, reptiles préhistoriques.
Livre d’Enoch chapitre 60 verset 7 à 8

7. Or deux monstres ont été séparés en ce jour : un monstre femelle du nom de Léviathan, pour qu’il habite dans l’abîme des mers, au-dessus des sources des eaux ; 8. et un mâle du nom de Behémoth, qui occupe avec sa poitrine le désert immense du nom de Dendaïn, à l’orient du jardin(…)

Tandis que la plupart des régions infernales se situe à des centaines de miles de profondeur dans la terre, certaines sont très proches de la surface extérieure ou intérieure, et une ou plusieurs peuvent même s’étendre sur tout le diamètre de l’écorce.
Livre d’Enoch chapitre 33

1. De là j’allai jusqu’aux extrémités de la terre, et j’y vis de grandes bêtes, différentes les unes des autres, et aussi des oiseaux différents d’aspect, de beauté, et de ramage ; chacun différait de l’autre. 2. A l’est de ces bêtes, je vis les extrémités de la terre où repose le ciel, et les portes du ciel étaient ouvertes. 3. Et je vis comment les étoiles du ciel se lèvent, et je comptai les portes par où elles se lèvent, et j’inscrivis tous leurs levers, pour chacune en particulier, selon leur nombre et leurs noms, selon leur conjonction et leur position, leur temps et leurs mois, comme Uriel, l’ange qui était avec moi, me le montrait. 4. Il me montra et il écrivit tout pour moi ; il écrivit encore pour moi leurs noms, leurs lois et leurs groupements

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra 11440911
Revenir en haut Aller en bas
Gold Kalam/Plume D'Or
Fondateur
Gold Kalam/Plume D'Or


Messages : 4322
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 19:13

Alfou Salam wa 'aleykum

Très intéressent la Terre Creuse, je vais m'y pencher dessus in cha Allah.

Alfou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 19:24

Aleykum Salam bro,

Ce monde qu'on appele terre creuse qui est en réalité le monde des djinns, moi même j'aurai jamais cru a cela à cause des films de fiction mais en réalité elle existe réellement et le coran le prouve Avec des versets comme celui si, Coran chapitre 57 verset 3 :

4.C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est établi sur le Trône, Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites. »

Coran Chapitre 20 verset 6 :

« le Souverain des Cieux, de la Terre, des espaces interstellaires et de tout ce qui se trouve dans les profondeurs du sol. »
Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 19:31

Sourate 5 La Table Servie Verset 66 ;

« S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font »

Si les gens du livre avaient appliqués la Parole et les commandements d’Allah ils auraient jouis en plus du monde terrestre d’autres mondes , et ces mondes se trouvent au dessus d’eux et sous leur pieds.

Et ceux qui appliqueront la Parole d’Allah seront les musulmans guidés par le Mahdi et ‘Issa ‘aleyhi salam, par conséquent ils hériteront de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds.

Gold Kalam/Plume D'Or aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Gold Kalam/Plume D'Or
Fondateur
Gold Kalam/Plume D'Or


Messages : 4322
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptySam 26 Fév - 23:46

@Alfou Barak Allahu fik pour le rappel !

En parlant pencher dessus c’est faire un article dessus bi idnillah mais le rappel profite aux croyants Wink

Alfou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyDim 27 Fév - 5:28

@laplume,

Ce rappel même en cherchant les commentaires sa m'a fait penser au roi Salomon et aux autres prophètes qui ont eux aussi joui des bienfaits d'Allah sur terre en dehors et sous la terre soubhannallah
Revenir en haut Aller en bas
Gold Kalam/Plume D'Or
Fondateur
Gold Kalam/Plume D'Or


Messages : 4322
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyDim 27 Fév - 6:41

C’est une excellente méditation et en effet cela doit nous raffermir dans la Voie de Dieu, s’il ont eu cette grâce c’est qu’ils croyaient fermement aux versets d’Allah, accomplissaient la Salat comme il se doit, et acquittaient la Zakat.

Alfou aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 26 Jan - 20:07

Salam @tous,

Avez vous déjà vu c’est images et si oui pour vous sont elles vrai



Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 26 Jan - 20:08

Tono Tonydit :

24 janvier 2023 à 22 h 34 min

@ Alfou, salam

Ce qui est troublant c’est que toutes les créatures, engins et autres monuments dans tes vidéos ont étés traités sur ce blog…Après il faudrait plus d’éléments pour en avoir le cœur net.

Ca sort d’ou ? D’ou viennent ces photographies ? Qui les a rendus publique ?

Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 26 Jan - 20:08

A-1420dit :
24 janvier 2023 à 23 h 18 min
Salam @Tono Tony,

Comme toi j’ai essayer de savoir d’où proviennent c’est photos mais j’ai rien trouver sur le net après peut être que ce sont des photos fake, je doute que sa soit fake avec des qualités de photographie de l’époque aussi précis, dans la 2eme video le gars dit que cela provient d’expéditeur dans les années 1800 qui sont allée vers la terre creuse en vrai Allah est plus savant et sachant sur d’où proviennent c’est images si elles sont vrai ou fausse
Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 26 Jan - 20:12

Dunedit :
25 janvier 2023 à 1 h 39 min
Salam à tous,
Salam Tony et Alfou,

J’ai réussi a trouvé l’origine des images de la première vidéo apparemment il s’agit de photo prise par l’explorateur Alfred Isaac Middleton.

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Alfred10

L’explorateur britannique Alfred Isaac Midleton a parcouru les coins les plus reculés du monde à la recherche de merveilles zoologiques, botaniques et archéologiques à la fin du XIXe siècle. Quelques photos nouvellement découvertes aident à faire la lumière sur des découvertes incroyables lors d’une série de missions alors inconnues, dans les régions d’Asie du Sud-Est, d’Afrique et de la forêt amazonienne. Middleton aurait disparu alors qu’il cherchait les ruines d’une ancienne cité perdue connue sous le nom de Dawleetoo.

Dans un rapport du Smithsonian Magazine, il a été dit qu’un ancien assistant d’Arthur Conan Doyle, un ami de l’explorateur Sir John Morris, avait une collection de documents sur cet homme, et l’un d’eux a donné un aperçu de l’histoire de cet explorateur.

https://mysteriesrunsolved.com/fr/2022/08/alfred-isaac-middleton-lost-city-dawleetoo-sumatra-jungles.html
https://lostbooks.medium.com/who-was-alfred-isaac-middleton-d5ca82d6efbb

J’ai pas encore de piste concernant la deuxième vidéo.

P.S. Merci Tony pour la réponse à mon post sous l’article d’arhiman j’ai découvert pas mal de trucs intéressants en fouillant les deux liens que tu as proposed.

Gold Kalam/Plume D'Or aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyJeu 26 Jan - 20:18

Tono Tonydit :
26 janvier 2023 à 18 h 09 min
@ Dune, salam

Encore du très bon travail, merci infiniment mon cher frère pour ces éléments éclairants.

C’est encore plus passionnant qu’Indiana Jones et Alan Quatermain réunis, à la recherche de la cité perdue légendaire de cuivre et d’or ;

Dawleetoo

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Citepe10
 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra China_10

Elle se trouve sur la route d’un lac appelé Lop Nur, situé en Mongolie, le Lop Nur est le site des essais nucléaires chinois : 45 explosions atomiques y furent effectuées entre 1964 et 1996, dont 23 dans l’atmosphère, la dernière ayant eu lieu en 1980, et 22 sous terre, et je ne reviendrais pas sur le lien étroit entre le nucléaire et les shayatines…

Je constate seulement que c’est un site sensible et aux croisement de ley lines.

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra 280px-10

Dawleetoo serait donc le fief du roi jinn dit le » roi singe » que l’on retrouve dans beaucoup d’oeuvres et pour les plus connues One Piece et Dragon Ball.

Monkey ( singe) D.Luffy , le pouvoir du dieu singe

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Maxres11

Sangoku avec sa queue est un homme singe

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Goku-o10

Les œuvres relatives à ce roi jinn sont très nombreuses , ça ne sort donc pas de nulle part ou de l’imagination d’un mangaka.

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra 916xoo10

La mythologie chinoise lui accorde une grande place

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Sunwuk10

De nombreux théoriciens sont fermement convaincus que l’expédition était réelle, mais que Middleton a disparu et n’est jamais revenu comme happé dans une autre dimension…

Encore merci Alfou t’as posé du lourd, et merci à Dune de nous avoir éclairé sur cette expédition extraordinaire, et à classer avec celle de l’amiral Bird.

Allah connait mieux l’invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Gold Kalam/Plume D'Or
Fondateur
Gold Kalam/Plume D'Or


Messages : 4322
Date d'inscription : 29/04/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyVen 27 Jan - 9:14

Salâm Alfou

Merci pour cette trouvaille et C’est vraiment intéressant ce que propose Tono Tony à savoir le lien avec One Piece et Wukong... qu’Allah le préserve.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Alfou
Bras droit
Alfou


Messages : 334
Date d'inscription : 16/08/2021

 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra EmptyDim 23 Juil - 22:53

Encore un nouveau mensonge sur ce personnage tous droit sortit des hadiths alias le "Mahdi" et nous avons comme décor l'arche perdu :



Ce décor avec l'arche perdu me fait penser à cette vidéo sortit sortit 2021 nommée "I Pet goat III" sur Youtube regarder à partir de 2 min un homme présente à la foule l'arche perdu, le scénario a bien était appris en dirait :



Qu'Allah nous guide et guide ceux qui sont encore obnubilé par ce mensonge
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty
MessageSujet: Re: Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra    Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mahdi chez les indo-bouddhistes ou le Djihad du Kalachakra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Eschatologie :: Eschatologie-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: