Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4244
Date d'inscription : 29/04/2021

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 Empty
07062021
MessageLes hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam

Par Islam-Soumission

L'Islam (Soumission en français) est une religion ancienne, plus ancienne que le Prophète Mohammed. L'Islam (Soumission) a été fondé par Abraham. Voir le Coran : 22:78, 3:67-68 et 16:123. C'est à travers Abraham que toutes les pratiques de l'Islam ont été révélées, 2:127-128.

Le Prophète Mohammed fut un messager de Dieu et le dernier Prophète qui amena le dernier message, le Coran, au monde, 33:40.

Dieu a dit aux croyants que Son livre, le Coran, est complet, parfait et pleinement détaillé, voir 6:19, 6:38, 6:114 et 12:111. Dieu leur a rappelé que les mots ne Lui manquent pas et que s'Il le voulait Il aurait pu leur donner plus qu'un Coran, s'Il avait estimé ceci nécessaire, voir 18:109 et 31:27.

Dieu, le Connaisseur de toutes choses, le Conscient, sait qu'après la mort du Prophète Mohammed les gens inventeront des mensonges sur le prophète et appelleront ceci les Hadiths et la Sounna. Dieu, avant eux a utilisé le mot Hadith dans le Coran. Dieu a donné à Ses vrais croyants un bon départ avec le mot Hadith et leur a dit quel Hadith ils devaient accepter, UNIQUEMENT LE HADITH DE DIEU. Le mot Hadith a été utilisé plusieurs fois dans le Coran (environ 31 fois dans différentes formes, 18 d'entre eux avec le mot exact HADITH). Pas un seul des bons hadiths dans le Coran ne fait référence à ce que les Musulmans d'aujourd'hui croient être les Hadiths de Mohammed.
LE MOT HADITH DANS LE CORAN

Une analyse de l'utilisation du mot Hadith dans le Coran peut montrer à n'importe quel croyant que Dieu veut que nous ne suivions que Son Hadith, le Coran.

Voici un peu de ce que le Coran dit à propos des Hadiths. Les mots sont clairs mais ceux qui insistent à défier Dieu ne peuvent ni les voir ni les ressentir.

[Coran 7] N’ont-ils pas considéré le domaine des cieux et de la terre et toutes les choses que Dieu a créées ? Ne leur vient-il jamais à l’esprit que la fin de leur vie pourrait être proche ? En quel Hadith, à côté de ceci, croient-ils ?

[Coran 31] Parmi les gens, il y a ceux qui soutiennent des Hadiths sans fondement, et ainsi détournent d’autres du chemin de Dieu sans savoir, et le prennent à la légère. Ceux-ci ont encouru un châtiment humiliant.

[Coran 39] Dieu a révélé en ceci le meilleur Hadith ; un livre qui est cohérent, et montre les deux voies (vers le Paradis et l’Enfer). Les peaux de ceux qui révèrent leur Seigneur en frémissent, puis leurs peaux et leurs cœurs s’apaisent au message de Dieu. Telle est la guidance de Dieu ; Il en comble quiconque veut (être guidé). Quant à ceux qui sont égarés par Dieu, rien ne peut les guider.

[Coran 45]] Ce sont les révélations de Dieu que nous te récitons en vérité. En quel Hadith autre que Dieu et Ses révélations croient-ils ?

[Coran 52] Qu’ils produisent un HADITH comme ceci (Coran), s’ils sont véridiques.

[Coran 68] Donc, laisse-Moi m’occuper de ceux qui rejettent ce Hadith ; nous les bernerons d’où ils ne s’apercevront jamais.

[Coran 77] À quel HADITH, autre que celui-ci, se conforment-ils ?

Pourquoi Dieu a-t-Il permis ces soi-disant Hadiths ? La réponse est dans le verset suivant.

[Coran 6-113] Nous avons permis aux ennemis de chaque prophète – diables parmi les humains et les djinns – de s’inspirer des paroles FANTAISISTES, afin de tromper. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l’auraient pas fait. Vous les ignorerez, eux et leurs FABRICATIONS. Ceci est pour laisser les esprits de ceux qui ne croient pas en l’Au-delà écouter de telles fabrications et les accepter, et ainsi exposer leurs réelles convictions.

Devons-nous croire ces paroles de Dieu concernant les hadiths ?!!

Si vous ne voulez pas, peut-être devriez-vous écouter ces deux versets :

[Coran 32] Qui est plus mauvais que celui à qui ces révélations de son Seigneur sont rappelées, puis persiste à les ignorer ? Nous punirons certainement les coupables.

[Coran 31] Et quand nos révélations sont récitées à l’un d’eux, il se détourne avec arrogance comme s’il ne les avait jamais entendues, comme si ses oreilles étaient sourdes. Promets-lui un châtiment douloureux.
LES HADITHS SONT-ILS DIVINS ??

Certaines personnes prétendent que "les Hadiths et la Sounna" sont des révélations divines. Evidemment, ils ne sont pas conscients que le critère pour les révélations divines est LA PARFAITE PRESERVATION. Parce que les soi-disant Hadiths et Sounna du Prophète ont été largement corrompus, ils ne peuvent jamais satisfaire au critère de la révélation divine. C'est un fait connu que la vaste majorité des Hadiths sont de fausses fabrications. Veuillez consulter la section sur "Le nombre de Hadiths". Après votre analyse de "Le nombre d'Hadiths" vous découvrirez que pas moins de 99% des hadiths allégués au Prophète étaient des mensonges et des fabrications. Ce n'est pas un chiffre que l'on doit ignorer concernant la préservation par Dieu de Ses révélations divines comme c'est déclaré en 15:9. "Absolument, nous avons révélé le rappel (Azekrra) (Coran), et absolument, nous le préserverons."

Encore en 41:41-42 " Ceux qui ont rejeté la preuve du Qoran lorsqu’elle leur est parvenue, ont aussi rejeté un Honorable livre. Le faux ne peut y entrer, dans le passé ou dans le futur ; une révélation du Plus Sage, le Digne de louanges". Voir combien de mensonges sont entrés dans les soi-disant livres de Hadiths (99%) ferait comprendre à n'importe quel Musulman sincère la raison pour laquelle ces livres ont été tant corrompus.

Un critère de plus pour la parole de Dieu est précisé en 4:82.

[Coran 4] ... S’il venait d’un autre que Dieu, ils y auraient trouvé de nombreuses contradictions.

N'importe quel lecteur des livres de Hadiths y trouvera tellement de contradictions pour faire de la conclusion ci-dessus une évidence, ils ne viennent pas de Dieu.

Le blasphème est évident lorsqu'ils prétendent que les Hadiths et la Sounna sont des révélations divines. Ne réalisent-ils pas que Dieu Tout-Puissant est capable de préserver Ses révélations ?

OUI, NOUS DEVONS OBEIR AU PROPHETE MOHAMMED. Dieu dans le Coran déclare clairement que d'obéir au Prophète c'est Lui obéir. Personne ne doit se considérer comme un vrai Musulman (Soumis en français) sans obéir et suivre le Prophète Mohammed. Lui obéir revient à suivre les paroles qui sont venues de sa bouche inspirées par Dieu, le Coran. Sans plus de détails, consultez par vous-mêmes les versets : 6:19, 50:45, 16:44, 16:64, 14:1, 6:155, 4:105, 18:27 etc. pour constater que le Coran est le seul message de Mohammed.

[Coran 6] Dis : « Le témoignage de qui est le plus grand ? » Dis : « De Dieu. Il est le témoin entre moi et vous que ce Qoran (et non avec ce Coran, les Hadiths et la Sounna) m’a été inspiré pour le prêcher à vous, et quiconque il atteint. En vérité, vous témoignez qu’il y a d’autres dieux à côté de Dieu. » Dis : « Je ne témoigne pas comme vous ; il n’y a qu’un seul dieu, et je désavoue votre idolâtrie. »

[Coran 50] ... rappelle avec ce Qoran (et non avec ce Coran, les Hadiths et la Sounna), ceux qui révèrent Mes avertissements.

Veuillez lire les autres versets mentionnés de vous-mêmes.

Quand le prophète Mohammed est mort, il n'a laissé qu'UN seul livre, le Coran.

Ceux qui suivent le Coran, suivent le Prophète Mohammed. Ceux qui suivent les Hadiths et la Sounna allégués ne suivent pas le Prophète mais suivent ceux qui ont écrit ces livres. Suivre quelqu'un d'autre que les commandements de Dieu dans le Coran, équivaut à de l'idolâtrie. L'idolâtrie est le seul péché impardonnable, si elle est maintenue jusqu'à la mort. Les bonnes intentions ne sont d'aucune aide, beaucoup d'idolâtres feront face à Dieu au Jour du Jugement sans réaliser ce qu'ils ont fait, leurs intentions ne les aideront pas à ce moment là, lisez de vous-mêmes 6:22-24.

Suivons le Prophète en suivant son message que Dieu appelle complet, parfait et qui contient les explications détaillées sur tout (12:111), le Glorieux Coran.
L'HISTOIRE SE REPETE-T-ELLE ??

Les Juifs, des centaines d'années après la mort de Moïse ont créé la Michna (Hadiths, dires) et la Gémara (Sounna, actes) et s'y conforment ainsi qu'aux lois qui s'y trouvent plutôt qu'a la TORAH (parole révélée par Dieu).

Dans la ville de Nicée 300 ans après la mort de Jésus, le concept de Trinité a été CREE et est maintenant la première source de la croyance chrétienne au mépris de la Bible qui préconise l'adoration de Dieu seul.

Les Musulmans 150-200 ans après la mort de Mohammed ONT CREE une autre source pour leur religion avec le Coran, "les Hadiths et la Sounna", faussement attribués au prophète Mohammed et au mépris du Coran. Aujourd'hui, la plupart des Musulmans ont rejeté le Coran en faveur des Hadiths et de la Sounna.

[Coran 5-66] Si seulement les gens de l’Écriture croyaient et menaient une vie droite, nous remettrions alors leurs péchés et les admettrions dans les jardins de la félicité. Si seulement ils se conformaient à la Torah, et à L’Évangile, et à ce qui leur est descendu en ceci de la part de leur Seigneur, ils seraient couverts de bénédictions d’au-dessus d’eux et de dessous leurs pieds. Certains d’entre eux sont droits, mais beaucoup d’entre eux sont des malfaisants.

(Pas de Michna, Gémara, Hadith, Sounna ou trinité dans ces versets.)
MOHAMMED INTERDIT L'ECRITURE DE HADITHS

Parce que Dieu sait que des croyants sincères seront perdus et se dirigeront vers les livres de Hadiths pour la guidance, Dieu a tenu a mettre suffisamment de signes pour ceux qui sont sincères afin qu'ils voient d'eux-mêmes que ces fabrications ne viennent pas de Dieu et sont au contraire une pratique idolâtre condamnée par Dieu et Son messager.

Les livres de Hadiths ont assez de textes pour conduire le croyant sincère à s'en tenir au Coran comme Dieu nous l'a ordonné. Nous n'avons pas besoin que la preuve vienne des livres de Hadiths, mais nous l'incluons ici pour montrer la façon dont Dieu a prévu d'exposer les mécréants et les hypocrites.

Ibn Saïd Al-Khoudry a rapporté que le messager de Dieu a dit :

"N'écrivez rien venant de moi EXCEPTE LE CORAN. Quiconque écrit quelque chose d'autre que le Coran doit l'effacer."

L'incident historique suivant s'est produit environ 30 ans après la mort du Prophète Mohammed et montre que le Prophète n'a jamais annulé son ordre de ne rien écrire d'autre que le Coran. Les livres de Hadiths cependant contenaient des Hadiths fabriqués, considérés par ces mêmes experts en Hadiths comme très faibles, essayant de dire que Mohammed a changé d'avis sur l'écriture des Hadiths. Les lecteurs de ce hadith qu'il faut suivre, alors que ceci n'est arrivé qu' environ 30 ans après la mort du Prophète, concluront d'eux-mêmes que le prophète Mohammed n'a jamais autorisé l'écriture de hadiths depuis le moment où il a dit à ses adeptes de n'écrire rien d'autre que le Coran.

De Ibn Hanbal :

Zayd Ibn Thabit (le rédacteur de la révélation le plus proche du Prophète) a visité le Calife Mou'awiya (plus de 30 ans après la mort du Prophète), et lui a raconté une histoire à propos du Prophète. Mou'awiya a aimé l'histoire et a ordonné a quelqu'un de l'écrire. Mais Zayd a dit :

"le messager de Dieu a ordonné de ne JAMAIS rien écrire de son hadith",

Dans le fameux livre Taqyid Al-Ilm :

Abou Hourayra a dit : "Le messager de Dieu a informé que certaines personnes écrivent ses hadiths". Il prit le pupitre de la mosquée et dit :

"Que sont ces livres dont j'ai entendu dire que vous écrivez ? Je ne suis rien qu'un être humain. Quiconque possède le moindre de ces écrits doit l'apporter ici.

Abou Hourayra a dit : "Nous les avons tous réuni et les avons mis au feu."

Ibn Hanbal dans son livre Musnad, raconte un hadith dans lequel Abdoullah Ibn Omar a dit : "Le messager de Dieu un jour est venu vers nous comme s'il allait nous quitter bientôt et dit" :

"Quand je vous quitterai (mourrait), tenez au livre de Dieu, interdisez ce qu'il interdit et acceptez comme halal ce qu'il rend halal."

Il n'a jamais mentionné la Sounna dans ce hadith.

A nouveau, dans le livre Taqyid Al-Ilm :

Abou Saïd Al-Khoudry a dit :
"J'ai demandé la permission d'écrire ses hadiths, mais il a refusé de me donner la permission."

Le pèlerinage d'adieu du Prophète Mohammed est une pierre angulaire dans l'histoire musulmane. Des milliers de Musulmans ont été témoins du dernier sermon fait par le Prophète durant ce pèlerinage. Il y a cependant TROIS versions à ce sermon dans le livre des Hadiths. Ceci reflète en soi le degré de corruption des livres des Hadiths car c'est le discours le plus connu du prophète Mohammed.

Première version :

"Je vous ai laissé ce qui si vous le soutenez, vous ne serez jamais dévoyez, le livre de Dieu et ma famille."
Muslim 44/4, Nu2408; Ibn Hanbal 4/366; darimi 23/1, nu 3319

Deuxième version :

" Je vous ai laissé ce qui si vous le soutenez, vous ne serez jamais dévoyez, le livre de Dieu et ma Sounna."
44/4, Nu2408; Ibn Hanbal 4/366; darimi 23/1, nu 3319

Troisième version :

" Je vous ai laissé ce qui si vous le soutenez, vous ne serez jamais dévoyez, le LIVRE DE DIEU."
Muwatta, 46/3

La première version est la version inventée par les Musulmans shiites.

La deuxième version est la version inventée par les Musulmans sunnites.

La troisième version est la version autant haïe par les Sunnites que par les Shiites. C'est la seule version qui est en accord avec l'assertion répétée dans le Coran que le message de Mohammed N'EST QUE CELUI DU CORAN. Beaucoup de Musulmans sunnites et shiites ne savent même pas que cette version du sermon existe. En réalité, ils ne veulent pas savoir, la vérité les blesse mais le feu de l'Enfer blesse encore plus.
HISTOIRE DE L'ECRITURE DES HADITHS

L'écriture et la documentation de la Souna est une part intéressante et importante de notre histoire Islamique. Dans tous ces détails, le lecteur de cette histoire peut trouver toutes les indications prouvant que Dieu a permis la corruption des soi-disant Hadiths et Sounna du Prophète Mohammed comme Il nous le dit en 6:112-113.

Dieu nous dit maintes fois dans le Coran que Son livre est complet, parfait et pleinement détaillé, voir : 6:19, 6:38, 6:114, 6:115; 50:45, 12:111 et s'Il le voulait Il nous donnerait des centaines de livres, et pas seulement un Coran, voir 18:109 et 31:27. Dieu savait que le Coran est suffisant et que ceux qui ne trouvent pas que le Coran est suffisant commettront l'idolâtrie en ayant des personnes comme Boukhary, Moslem, Ahmed et autres comme partenaires avec Dieu, érigeant les lois de cette grande et parfaite religion, voir 9:36, 12:40, 30:43.
LES HADITHS ET LES CALIFES GUIDES

Les quatre Califes guidés qui ont gouverné l'Oumma (nation) musulmane après la mort du Prophète Mohammed, ont respecté l'ordre du Prophète et ont interdit l'écriture et le recueil des Hadiths. Ils croyaient Dieu dans son livre et ont accepté le commandement du Prophète.

Abou Bakr au un moment n'était pas sûr s'il devait garder ce qu'il connaissait comme hadiths ou pas. Il avait recueilli 500 hadiths durant sa très longue relation de camaraderie avec le Prophète Mohammed, mais il n'a pas pu trouver le sommeil avant de les avoir brûlés. Omar Ibn Al-Khattab a insisté pour détruire les hadiths collectés par son fils Abdullah. L'histoire Islamique a mentionné l'histoire d'Omar Ibn Al-Khattab éloignant quatre compagnons du Prophète à cause de leur insistance à dire des hadiths, c'était Ibn Masoud, Abu Al-Dardaa, Abou Masoud Al-Anssary et Abou Tharr Al-Ghaffary. Omar a traité Abou Hourayra de menteur et l'a menacé de le renvoyé au Yémen d'où il était originaire s'il n'arrêtait pas de dire ces mensonges sur le Prophète Mohammed. Il a arrêté jusqu'à ce qu'Omar soit mort puis recommença.

Ali Ibn Abou Talib, le quatrième Calife dans un de ses discours a dit, "J'exhorte tous ceux qui ont écrit un hadith tiré du messager de Dieu de rentrer chez eux et de l'effacer. Les peuples avant vous ont été anéantis parce ce qu'ils ont suivi les hadiths de leurs savants et ont abandonné le livre de leur Seigneur." (Sunan Al-Daramy)
CALIFE OMAR IBN ABDOUL AZIZ, LE COMMENCEMENT DE LA FIN

Abou Hourayra a raconté plus d'Hadiths que n'importe qui d'autre y compris Abou Bakr, Omar, Ali et Aysha qui ont vécu avec le prophète toute leurs vies. En moins de deux années passées avec le prophète, Abou Hourayra a raconté plus d'Hadiths que tous les compagnons du prophète réunis. Il a raconté 5374 hadiths. Ibn Hanbal a cité 3848 de ses hadiths dans son livre. Les Califes guidés, Al-Khoulafaa Al-Rhashidoun, qui ont gouverné l'Oumma musulmane après la mort du Prophète Mohammed ont respecté le souhait du Prophète de n'écrire rien d'autre que le Coran et ont dénoncé la moindre tentative d'écrire les hadiths et la sounna. Leur exemple a été suivi pendant les deux premiers siècles après la mort du Prophète. A ce moment là, les mensonges sur le prophète Mohammed se sont répandus et les gens ont déserté le Coran pour chercher les hadiths, c'est le moment où le Calife Omar Abdel-Aziz a émis un ordre pour permettre l'écriture des Hadiths et de la Sounna pensant qu'il mettrait fin aux mensonges sur le Prophète Mohammed. Dans sa décision il a ignoré les commandements de Dieu dans le Coran et les enseignements du Prophète Mohammed et les exemples de ses prédécesseurs et l'objection de nombreux savants de son époque. Dès lors l'Islam s'est déplacé de la religion de Dieu, le Coran, vers les tristement célèbres Hadiths et Sounna qui étaient à l'origine interdit par Dieu et Son prophète. Dieu soit loué, Il a préservé et protégé Sa PARFAITE religion, l'Islam (Soumission en français) dans Son livre qu'Il a insisté à appeler le MEILLEUR HADITH.
LES PREMIERS ECRITS DES HADITHS

En ce qui concerne l'idée que les hadiths ont été écrits dès l'époque du Prophète, c'est historiquement correct mais le Prophète lui-même et ceux qui ont gouverné après lui ont condamné ces écrits et ont regardé ce qui écrivaient ces Hadiths avec mépris. Les livres de Hadiths mentionnèrent que le Prophète Mohammed a brûlé leS Hadiths collectés et était très en colère contre les gens qui faisait "un autre livre en plus du livre d'Allah". Il a aussi été rapporté qu'Abou Bakr et Omar Ibn Al-Khattab ont brûlé les recueils d'Hadiths.

Cette interdiction des hadiths a continué jusqu'à ce qu'Omar Ibn Abdel-Aziz ait permis l'écriture des hadiths et de la sounna, alors beaucoup de livres et (Kararees) sont apparus contenant des Hadiths, comme par exemple Ibn Greeg, Malik Ibn Anas, Mohammed Ibn Is'haq. Le plus fameux d'entre eux a été le livre de Malik Ibn Anas (al-Muwatta) qui contenait 500 hadiths. A la fin du deuxième siècle les livres connus comme (Musnad) sont apparus, par exemple le musnad d'Ahmed Ibn Hanbal qui contient environ 40 000 hadiths. Dans la première moitié du troisième siècle les fameux six livres de hadiths sont apparus et ce sont les livres utilisés par beaucoup des savants de nos jours. 1- Sahih Bukhary. 2- Sahih Moslem. 3- Sunan Abu Daoud. 4-Sunan Al-Termethy. 5-Sunan Al-Nesaay. 6- Sunan Ibn Mageh.

Dans ces livres une nouvelle religion a été écrite qui a pris le pas sur le Coran bien qu'ils disent le contraire. En écrivant ces livres, les auteurs ne se sont pas souciés de savoir si les hadiths qu'ils écrivaient contredisaient le Coran ou d'autres hadiths ou le bon sens. En réalité, ils ont accompli la promesse de Dieu en 6:112-113.

[Coran 6-113] Nous avons permis aux ennemis de chaque prophète - diables parmi les humains et les djinns - de s'inspirer des paroles fantaisistes (ex. : HADITHS & SOUNNA), afin de tromper. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait. Vous les ignorerez, eux et leurs fabrications. Ceci est pour laisser les esprits de ceux qui ne croient pas en l'Au-delà écouter de telles fabrications et les accepter, et ainsi exposer leurs réelles convictions.
COMBIEN D'HADITHS ?

Le nombre de hadiths collectés et attribués au Prophète Mohammed se compte par centaines de milliers, jusqu'à 700 000. Pas moins de 99% de tous ces centaines de milliers d'hadiths sont de simples mensonges et fabrications et ont été rejetés par les premiers savants musulmans qui pensaient qu'ils pouvaient découvrir lesquels hadiths étaient authentiques et lesquels ne l'étaient pas. Observons certains de ces collecteurs d'hadiths et ce qu'ils ont collectés.

Malik Ibn Anas a collecté environ 500 hadiths dans son fameux livre, "Al-Muwatta"

Ahmed Ibn Hanbal a collecté environ 40 000 hadiths dans son fameux livre "Musnad". Il a choisi ces 40 000 hadiths à partir de 700 000 hadiths. En d'autres termes 660 000 hadiths étaient des suppositions, des mensonges et/ou des fabrications et les autres peuvent êtres authentiques. Ce qui fait 94% de mensonges et de fabrications.

Bukhary a collecté environ 600 000 hadiths et en a acceptés 7275 hadiths et en a considéré 592 725 comme étant des hadiths supposés, mensonges et/ou fabrications, ce qui fait presque 99% de ce qu'il a collecté.

Moslem a collecté 300 000 hadiths et en a accepté seulement 4000 et en a refusé environ 296 000 ce qui fait presque 99% de ces hadiths collectés.

Ceci vous donnera une idée du degré de corruption qui a pénétré ou a essayé de pénétrer l'Islam par la porte dérobée. Maintenant nous devrions comprendre pourquoi Dieu a promis de préserver, protéger et sauvegarder Son livre, le SEUL hadith authentique, le MEILLEUR HADITH, le Coran. AUCUNE garantie de ce genre n'a été offerte aux fabrications et aux mensonges des fabricateurs et des menteurs qui ont essayé d'améliorer le livre de Dieu et ont appelé le Coran incomplet, non détaillé et imparfait et ont prétendu que le Coran a besoin de la clarification d'un autre livre.
ABOU HOURAYRA ET TANT DE MENSONGES

Abou Hourayra est venu du Yemen dans la septième année de l'hégire et s'est converti à l'Islam. Il est resté en compagnie du Prophète moins de deux années. Il a raconté plus de 5000 hadiths, en fait 5374, à partir de ce compagnonnage de moins de deux ans, (comparez ceci avec les hadiths relativement peu nombreux relaté par Aysha, Abou Bakr ou Omar par exemple, après un très long compagnonnage avec le Prophète). La plupart de ses hadiths rapportés sont appelés "hadiths aahad", c'est-à-dire les hadiths dont une seule personne a été témoins, cette personne était Abou Hourayra lui-même. Certains des compagnons du Prophète (Sahaba) et Aysha, la femme du Prophète, l'ont accusé d'être un menteur, racontant des mensonges sur les prophètes juste pour inventer des hadiths et acquérir un statut. Omar Ibn Al-Khattab, le second Calife guidé a menacé Abou Hourayra de l'exiler s'il n'arrêtait pas de dire des hadiths sur Mohammed, il a arrêté jusqu'à l'assassinat d'Omar, puis a recommencé. Il a continué à raconté des hadiths pour faire plaisir au Calife des Musulmans d'alors, notamment à l'époque où il vivait au Palais Royal de Mu'awiya en Syrie. Abou Hourayra a raconté à son auditoire qu'il leur racontait des hadiths qu'il n'avait jamais mentionnés lorsqu'Omar était vivant, sinon il aurait eu plusieurs coups de fouet.

Les récits d'Abou Hourayra sont douteux car dans certains cas il prétend avoir été présent où il n'était en fait pas présent pour des raisons indéniables.

Par exemple, il a dit : J'ai fait appel à Roqayya, la fille du Saint Prophète (S.A.), la femme d'Ousmane alors qu'elle tenait un peigne dans sa main. Elle a dit :
"Le Prophète d'Allah (S.A.) vient juste de me quitter, après que je lui ai peigné les cheveux. Il a dit : "Comment trouves-tu Abou Abdallah (c-à-d Ousmane)" (sic). J'ai dit : "Bien" Il a dit : "Fais-lui honneur car parmi tous mes compagnons il est celui qui me ressemble le plus concernant les moeurs".

Hakim a relaté cette tradition dans son Moustadrak, volume 2, page 48 avec l'observation que les sources de cette tradition sont correctes mais son texte est invraisemblable parce que Roqayya est morte trois après l'hégire au moment de la bataille de Badr tandis qu'Abou Hourayra a accepté l'Islam après la victoire de Khyber au 7ème siècle A.H. La même remarque a été faite par Zahabi dans Talkis-ul-Moustadrak au sujet de cette tradition. (Abu Huraira, Syed Abdul Husai Sharafuddin Mossvi, p. 89, Peermahomed Ibrahim Trust)

Abou Jaafar Al Iskafy a mentionné que le Calife Mu'awiya a choisi certaines personnes, notamment Abou Hourayra pour raconter des histoires inventées au sujet d'Ali Ibn Abou Talib, le cousin du Prophète, pour le rabaisser. Abou Hourayra vivait dans le Palais Royal de Mu'awiya à ce moment là et était à son service, notamment en servant ses idées politiques. Il a produit des hadiths qui avilissaient et insultaient Ali Ibn Abou Talib et le mettaient dans une position inférieure à celle d'Abou Bakr, Omar et Outhman, seulement pour le plaisir de Mu'awiya.

Durant la gouvernance de Mu'awiya beaucoup d'hadiths, avec l'aide d'Abou Hourayra, ont été inventés soutenant l'idée que l'on doit obéir à l'Imam ou au Calife tout comme à Dieu ou au messager, contredisant la règle du Coran que toutes les affaires doivent être démocratiques à travers la consultation. (N'oubliez pas qu'Abou Hourayra vivait au Palais Royal à cette époque).

Beaucoup d'hadiths qui ont été racontés par Abou Hourayra contredisent d'autres hadiths, notamment ses propres hadiths relatés et les hadiths d'autres personnes et contredisent le Coran et contredisent le bon sens.

Abou Hourayra a raconté des hadiths d'après Kaab Al Ahbar, qui était un Juif converti qui a essayé d'expliquer le Coran en utilisant les livres corrompus des Juifs. Il a produit certains des hadiths les plus choquants en total contradiction avec le Coran, tirés à partir des histoires fausses de la Torah.

Les historiens islamiques ont raconté l'histoire d'Abou Hourayra qui est devenu très riche en deux ans, après qu'il lui a été donné la gouvernance de Bahreïn, alors Omar le rappela et lui dit : "Toi, ennemi d'Allah, tu vole l'argent d'Allah. Je t'ai fait Emir de Bahreïn quand tu n'avais même pas une paire de chaussures. D'où as-tu obtenu tout cet argent (400 000 Dirhams)?? L'histoire indique qu'Omar lui pris 10 000 Dirham. (Abou Hourayra n'a reconnu que 20 000 Dirhams)

Abou Hourayra a été celui qui a été accusé le plus de fabriquer des hadiths. Aysha, la femme du Prophète l'a accusé de dire des histoires imprécises et incomplètes et de fabriquer des hadiths qu'elle n'a jamais entendus dire du prophète. Abou Hourayra est bien connu pour ses préjugés contre les femmes et les chiens. Il a produit certains des hadiths les plus insultants envers les femmes musulmanes et des hadiths qui appellent au meurtre de chiens. Si nous appliquons le critère strict, prétendu être utilisé par les savants comme Bukhary et Moslem, pour accepter ceux qui relatent des hadiths, Abou Hourayra serait le premier à échouer au test et ses hadiths seraient les premiers à être comptés parmi les fabrications.
AYSHA ET ABOU HOURAYRA, LES CHANCES DE GAGNER

Dans le fameux livre " Taa'oueel Mukhtalaf Alhadith" par Ibn Qutaiba Al-Dinory, se trouve l'histoire d'Aysha (la femme du Prophète) disant à Abou Hourayra : "Tu racontes des hadiths au sujet du prophète Mohammed que je n'ai jamais entendu de lui". Il a répondu (comme Boukhary l'a rapporté) : "Toi (Aysha) ! Tu étais occupée par ton miroir et ton maquillage". Elle (Aysha) lui a répondu : "C'est toi qui étais occupé par ton estomac et ta faim. Tu étais préoccupé par ta faim, tu courais derrière les gens dans les ruelles leur mendiant de la nourriture et ils t'évitaient et fuyaient ton chemin, et finalement tu revenais et t'évanouissais devant ma chambre et les gens pensaient que tu étais fou et t'enjambaient."

Dans un commentaire sur un des envois dans la section Islam sur AOL, un homme a fourni spontanément ces informations au sujet du nombre de Hadiths collectés par Abou Hourayra en comparaison à Aysha, Abou Bakr, Omar et Ali.

Tiré d'un livre intitulé "Hadith Literature: It's Origin, Development, & Special Features par Muhammed Zubayr Siddiqui" :

1. Abou Hourayra 5374
4. Aysha Oumm al-Mouminin 2210
10. Omar Ibn al-Khattab 537
11. Ali Ibn Abi Talib 536
31. Abou Bakr al-Siddiq 142

Le premier chiffre indique le classement . et le second indique le nombre de Hadiths (dires) donnés.

Comparez le nombre d'hadiths donnés par Abou Bakr avec celui d'Abou Hourayra tout en gardant à l'esprit qu'Abou Bakr a accompagné le Prophète pendant environ 23 ans, tandis qu'Abou Hourayra a accompagné le Prophète pendant moins de 2 ans.
SAHIH BOUKHARY, L'EXEMPLE DE CORRUPTION

Beaucoup de Musulmans parlent généralement des recueils de Hadiths avec un respect qui égale et parfois dépasse celui du Coran. Alors que le Coran ne laisse aucun doute quant à savoir où Dieu veut que nous cherchions la guidance et le bonheur parfait, ceux qui ne croient pas Dieu à travers Ses propres paroles trouvent généralement dans les hadiths et la Sounna un refuge qui a été condamné par le Coran à maintes reprises.

L'Imam Al-Boukhary ou Boukhary en abrégé, n'est qu'un savant parmi d'autres qui a décidé de collecter les Hadiths et la Sounna malgré l'interdiction claire du Prophète Mohammed lui-même et de tous les Califes qui l'ont suivi de ne collecter et de n'écrire rien d'autre que le Coran.

Beaucoup de Musulmans d'aujourd'hui considère Boukhary avec un respect qu'il n'a pas mérité ou gagné. Son élévation jusqu'à la sainteté par les Musulmans et les savants qui sont venus après lui ont fait de ses livres de Hadiths et Sounna un second Coran.

Tandis que le Christianisme moderne est le produit de l'hallucination et de la corruption de Paul, l'Islam Sunnite traditionnel tel qu'il est pratiqué aujourd'hui, est le produit de la corruption de la vraie religion de l'Islam par des gens comme Boukhary.

Aussitôt que les Musulmans ont déserté le Coran en faveur des livres de Hadiths et de la Sounna, leur vrai Islam a été corrompu au-delà des limites de la foi et leur pratique de l'Islam actuelle n'est que le reflet de l'Islam des savants comme Boukhary, Moslem, Nesaay, Termethy, Abou-Daoud . et n'est pas le reflet de l'Islam (Soumission en français) qui nous a été présenté par le Prophète Mohammed.

Tandis que ceux qui défendent Boukhary le loue pour sa méthode lors du recueil des hadiths pour son livre connu comme "Sahih Al-Boukhary". Ceci ne reflète que leur ignorance de ce que Boukhary a en réalité collecté dans son livre.

Non seulement Boukhary a rompu les règles qu'il a prétendu utilisé pour s'assurer de l'authenticité des hadiths mais ses sentiments personnels, ses alliances politiques et sa haine de personne comme Ali Ibn Abou Talib ont affecté ses choix dans les hadiths à inscrire dans son livre et les hadiths à refuser. Il a fait moins attention au contenu des hadiths eux-mêmes. Il a inscrit beaucoup de hadiths qui contredisent le Coran, contredisent d'autres hadiths, contredisent le bon sens, insultent Dieu, insultent le Prophète, insultent les femmes du Prophète et sa famille. La position que Boukhary a prise concernant Ali Ibn Abou Talib par rapport à sa position envers Mou'awiya n'est que le reflet de la corruption politique de Boukhary et son parti-pris lorsqu'il a répertorié des Hadiths qui ont dénigré Ali en faisant de son ennemi déterminé Mou'awiya, un homme pure et droit malgré le fait qu'il soit connu pour sa corruption et son mépris des lois Islamiques simples. Boukhary a relaté de nombreux hadiths dans son livre que le public nomme "Sahih" " (Authentique) pour des gens qui étaient considérés comme menteurs, corrompus et peu fiable. Les savants musulmans qui sont venu après eux ont eu peur de montrer la vérité et les défauts de Boukhary et des autres experts des hadiths et de la Sounna comme lui. Comme simple exemple, dans son fameux livre "Al-Moustadrek", l'auteur déclare que Boukhary a inscrit des hadiths pris de 434 personnes qui n'ont pas été considéré par Moslem comme des personnes dignes de confiance pour son livre "Sahih Moslem". D'un autre coté Moslem a accepté pour son livre 625 personnes relatant des Hadiths qui ont été refusés par Boukhary.

La corruption de l'Islam par les hadiths et la Sounna a commencé immédiatement durant la vie du Prophète et aussitôt après sa mort. Ce recueil des soi-disant Hadiths et Sounna a été condamné par Dieu, le Prophète et les Sahabas (compagnons du Prophète). Cet agissement a atteint son apogée à la fin du deuxième siècle de l'Hégire lorsque les six fameux livres (références) de Hadiths ont été écrits.

Dieu Tout-Puissant a prédit cette corruption et nous a dit en 6:112-113 pourquoi Il a permis que cette corruption se produise et nous a aussi dit à l'avance que le messager se plaindra auprès de Lui au jour du jugement de l'ABANDON DU CORAN par les Musulmans (pas l'abandon des hadiths et de la sounna). Voir 25:30
BOUKHARY ET LES SAHABA, UNE CORRUPTION CLAIRE

Beaucoup de frères et sours musulmans parlent des compagnons (Sahaba) du Prophète Mohammed comme s'ils étaient d'une espèce ou d'une race différente des gens. Ils font d'eux des êtres parfaits qui ne peuvent pas commettre d'erreurs. Ils les rendent digne d'un respect et d'un amour que seul le Prophète Mohammed a mérité pour ce qu'il était, le messager de Dieu et le dernier Prophète. Alors que nous pouvons attester que de nombreuses personnes défendent les Sahaba (compagnons) du Prophète sans tenir compte de ce qu'ils ont fait, beaucoup d'entre eux en fait ne savent pas ce que le mot Sahaba signifie ou comment il a été ou doit être utilisé.

Celui qui étudie l'histoire musulmane sera interloqué de connaitre les différentes définitions du mot Sahaba (compagnon) du Prophète. Connaitre une telle définition va faire qu'il nous sera plus facile de parler de notre histoire, de notre religion et de nos livres.

En général les savants musulmans ne sont pas d'accord sur la définition de qui doit être compté comme un des Sahaba (compagnons) du Prophète ?!! Etudier ces définitions nous éclairera sur la position de nombreuses personnes telles que l'Imam Al-Boukhary qui a utilisé sa définition du mot Sahaba pour accepter de nombreux hadiths faux et fabriqués qui ont été inclus dans son livre, Sahih Al-Boukhary. Voici les définitions envisagées par les savants Musulmans :

1. La définition de l'Imam Al-Boukhary :

Boukhary a défini le sahaby (singulier de sahaba) comme celui qui était en compagnie du prophète Mohammed ou simplement l'a VU. Ibn Hanbal, qui a dans son propre livre collecté plus d'hadiths que Boukhary, a accepté cette définition et l'a clarifiée en disant : "Le sahaby est celui qui a accompagné le Prophète pendant un an, un mois, un jour ou même une heure ou encore l'a simplement vu."

2. La définition d'Abdoullah Ibn Omar Ibn Al-Khattab :

"Quiconque a vu le prophète Mohammed même pendant une heure à partir du moment où il a atteint la puberté et est reconnu comme un Musulman qui a compris sa religion et l'a accepté".

Selon cette définition tous les enfants (qui n'ont pas atteint la puberté) qui ont vu le Prophète Mohammed ne peuvent pas être compté comme sahaba.

3. La definition d'Al-Tabaiy Said Ibn Al-Musib :

"Seuls ceux qui ont accompagné le Prophète Mohammed pendant un an ou deux et ont combattu avec lui dans une bataille ou deux doit être considéré comme sahaba." C'est une définition acceptée et encouragée par l'Imam Al-Ghazali.

Des trois définitions ci-dessus, n'importe quel Musulman sincère et guidé peut ressentir la corruption et la confusion de Boukhary, la raison pour laquelle il a voulu obtenir tous ces hadiths corrompus contenus dans son livre. A partir de ces hadiths corrompus, les Musulmans après Boukhary ont changé leur religion de la religion du Prophète Mohammed (le Coran) vers la religion de Boukhary et ses préférences (les hadiths et la sounna fabriqués). Etudions la définition de Boukhary et réfléchissons sur sa corruption :

1. Sa définition qui est que quiconque a vu le prophète est un sahaby n'a aucun fondement dans le Coran ou même dans l'histoire islamique rapportée par les autres Musulmans du début de la vie du Prophète et ses compagnons.

Le Coran est plein d'histoires des hypocrites et des scélérats de Médine où le Prophète a vécu qui ont vu le prophète et ont écouté son message et ses cérémonies et qui ne peuvent pas être considérés comme ses sahaba (compagnons) comme Boukhary l'a fait : " Parmi les Arabes autour de vous, il y a des hypocrites. Aussi, parmi les habitants de la ville, il y a ceux qui sont accoutumés à l'hypocrisie ." 9:101. Et en 63:1 : " Quand les hypocrites viennent à toi, ils disent : « Nous témoignons que tu es le messager de Dieu. » Dieu sait que tu es Son messager, et Dieu témoigne que les hypocrites sont des menteurs." Et en 33:60 " À moins que les hypocrites, et ceux avec une maladie dans leurs cours, et les vicieux menteurs de la cité (Médine) ne s'abstiennent (de te persécuter), nous t'accorderons sûrement le dessus, puis ils seront contraints de partir dans un court laps de temps."

Tous ces hypocrites et scélérats ont vu le Prophète Mohammed et l'ont écouté. Ils sont selon la définition de l'Imam Al-Boukhary des SAHABA. Sa définition corrompu du mot sahaba un joué sans aucun doute un rôle dans le recueil des hadiths à partir de ce genre de FAUX sahaba.

2. Une fois encore la corruption de Boukhary apparait dans le fait qu'il accepte les enfants qui ont vu le prophète comme sahaba, et il a accepté leur récit de hadiths en dépit du fait qu'ils étaient trop petits pour se rendre compte de ce qui se passait à l'époque. Boukhary détenait beaucoup d'hadiths raconté par Abdoullah Ibn Abbas qui était un jeune enfant durant la vie du Prophète. Il n'a jamais été décrit comme accompagnant le Prophète en tant que Sahaba, mais Boukhary en a fait un. D'autres exemples d'enfants qui ont raconté des hadiths et qui ont été acceptés par Boukhary Al-Nuaman Ibn Bashir (8 ans), Mahmoud Ibn Al-Rabi (5 ans), Abdullah Ibn Al-Zubir (9 ans), Al-Hussein Ibn Ali (7 ans), Al-Hassan Ibn Ali (8 ans), Omar Ibn Aby Muslima ( 9 ans) etc. Qui accepterait de recevoir sa religion de ces enfants ??!!!!!

3. Parce que Boukhary s'est associé aux Abbassides et qu'il était politiquement contre les partisans d'Ali Ibn Abou-Talib, il consacra dans son livre de nombreuses pages aux hadiths d'Abdallah Ibn Abbas, le grand père des Abbassides avec qui Boukhary s'est associé. Nous constatons là une influence politique sur ce que les hadiths ont répertorié et sur ce qu'ils ont omis (ceux louant Ali Ibn Abou-Talib). Certains de ces hadiths racontés par Ibn Abbas contredisent les lois du Coran, par exemple les lois de l'héritage. Attester de la corruption politique de Boukhary dans le report des hadiths qui servaient ses idées et satisfaisaient ses maîtres (les Abbassides en l'occurrence) c'est attesté de mise en ouvre de la corruption que Dieu a décrit en 6:112-113.

4. La position que Boukhary a prise en élevant des gens qui étaient des hypocrites et des scélérats au rang de sahaba à travers sa définition corrompue ne fit rien d'autre que de corrompre le livre qu'il a appelé SAHIH (authentique). Son mépris personnel envers le VRAI SAHABY (compagnon) du Prophète, Ali Ibn Abou Talib ne reflète que son égarement et sa contre-performance.

Ceux qui ont refusé de croire Dieu et d'accepter Son affirmation que le Coran est COMPLET, PARFAIT ET PLEINEMENT DETAILLE chuteront vers les faux seigneurs de la religion qui ont décidé d'améliorer le livre de Dieu et de le compléter en collectant toutes sortes de mensonges et de fabrications et de les mettre dans un livre et de prétendre qu'ils viennent du Prophète. Ceux qui cherchent à "obéir au messager" et à suivre les pas du Prophète ne peuvent le faire qu'en suivant le livre qui n'a jamais été fabriqué et qui nous a été donné sans doute possible par Dieu à travers Son prophète, le Coran. Ceux qui cherchent à suivre le Prophète en suivant Boukhary et ses préférences ne suivent que Boukhary et ses préférences et le messager se plaindra d'eux auprès de Dieu au jour du jugement parce qu'ils ont abandonné le CORAN. Voir 25:30


Dernière édition par Golden Kalam le Ven 17 Fév - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam :: Commentaires

VIII- La classification des Hadiths

Les savants de l’islam persistent à dire que les Hadiths ne sont pas les “conjectures” auxquelles ces versets font allusion, mais que leurs Hadiths à eux ont été soigneusement compilés, filtrés, triés, et nettoyés de toutes fabrications.

Or si les Hadiths n’étaient pas de simples conjectures comme le prétendent les savants de l’islam, il n’aurait pas eu besoin de les classifier en diverses catégories d’authenticité:

Sahih : authentique

Hasan : bon

Daif : faible

Mawdu : inventé

Si cette classification a été mise en place c’est précisément parce qu’il y a un doute sur leur véracité, qui dit doute dit donc “conjecture“.

Dans l’univers du Coran, le monde d’Allah, il n’y a que 2 catégories clairement distinctes l’une de l’autre: le vrai/الحق et le faux/الباطل. Alors que dans l’univers des Hadiths, le monde du Diable, il n’y a pas de limites claires, rien n’est jamais certain ni fixé, tout et son contraire peuvent être présentés comme étant “vrais“.

Si les Hadiths étaient vraiment cette source de Loi aussi solide que le Coran, à tel point de prendre le pas sur le Coran comme c’est le cas aujourd’hui dans l’islam traditionnel, alors les savants de l’islam n’auraient pas eu besoin d’établir cette classification.

Mais que vaut vraiment cette classification quand on voit que chaque faction de l’islam a sa propre classification, tantôt un hadith sera classé dans une catégorie par une faction de l’islam donnée, alors que dans une autre, ce même hadith sera classera dans une autre catégorie, y-a-t-il un moyen de les départager? Non! Cela est impossible, et chaque faction se persuade elle-même de détenir la vérité au détriment des autres, sans jamais se remettre en question.

Mais ils se sont divisés en factions, chaque faction exultant de ce qu’elle détenait. S23:V53

En réalité, cette confusion va encore plus loin, car dans une même faction de l’islam, personne n’a le même avis, chaque individu a sa propre classification de chaque hadith, et cette classification varie d’une personne à une autre, et varie avec le temps. Le monde des hadiths est un monde où rien n’est jamais fixé, pas même la référence de chaque hadith qui varie d’une personne à une autre, d’un livre à un autre … Quand il s’agit de Hadiths, tout est confusion de A à Z, à l’image de l’égarement général des musulmans traditionnels.
X – L’islam est la tradition de vos pères

Quand on appelle les musulmans à suivre le Coran, ils vous rétorquent que suivre le Coran consiste à suivre la Sounnah du prophète, qui repose sur la fidèle chaîne de transmission de 1400 ans de leurs oulémas/savants de l’islam, et d’ajouter que le Coran ne contient pas la description de leurs rites et que le Coran ne peut pas être compris sans la Sounnah.

C’est pourtant exactement ce genre de discours qu’Allah dénonce à maintes reprises dans le Coran et sous toutes les formes possibles, qualifiant ceux qui tiennent ce genre de discours de sectaires, d’associateurs, de traditionalistes, et leur prédisant le châtiment de la fournaise.

   Et quand on leur dit: «Suivez ce qu’Allah a fait descendre (le Coran)», ils disent: «Nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres». Quoi! même si le Diable les appelait au châtiment de la fournaise! S31 :V21

La chaîne de transmission de 1400 ans sur laquelle repose l’islam traditionnel n’est en fin de compte que la perpétuation des traditions de vos ancêtres sans jamais les remettre en question.

   Et quand on leur dit: «Venez vers ce qu’Allah a fait descendre (le Coran), et vers le Messager», ils disent: «Il nous suffit de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres.» Quoi! Même si leurs ancêtres ne savaient rien et n’étaient pas sur le bon chemin…? S5:V104

   Et quand on leur dit: «Suivez ce qu’Allah a fait descendre(Le Coran)», ils disent: «Non,  nous suivrons plutôt ce que nos pères nous ont légué.» – Quoi! même si leurs pères ne comprenaient rien à rien et n’avaient jamais été bien guidés? S2:V170

Toutes les communautés du passé avaient également suivi la tradition de leurs ancêtres, et toutes ont été détruites par Dieu, pour ne pas avoir écouté le Rappel de Dieu quand il leur est parvenu.

   Ils dirent: «Ô Salih, tu étais auparavant un espoir pour nous. Nous interdirais-tu de suivre les pratiques religieuses de nos ancêtres? Cependant, nous voilà bien dans un doute troublant au sujet de ce vers quoi tu nous invites».  Coran S11:V62

Les juifs que les musulmans considèrent comme des égarés suivent exactement la même chaîne de transmission de traditions orales, le Talmud, à l’image des hadiths, la soi disant prophétie orale du prophète Muhammad. Les musulmans traditionnels n’ont aucun mal à les voir égarés, pourtant ils partagent exactement le même raisonnement qu’eux: “une telle chaîne de transmission composée des plus grands savants de la religion ne peut pas être entièrement dans le faux, ils ne peuvent pas tous avoir tort en même temps, allons nous suivre un simple homme qui ne fait même pas parti de nos savants au lieu de tous nos grands savants?”. Chaque génération n’a fait que reprendre ce que la génération passé leur avait transmis sans jamais le remettre en question, et c’est ce que les musulmans continuent de faire aujourd’hui. Vous pouvez être des milliards à croire que vous êtes dans le vrai, que cela ne changerait rien à votre égarement collectif et à votre sinistre fin. Le fait d’être nombreux à penser la même chose n’est pas un signe de vérité, mais bien au contraire, cela devrait vous montrer que vous êtes dans le tort, car la majorité a toujours tort.

   Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. S6 :V116

En réalité, toutes les communautés qu’Allah a détruites avant vous disaient exactement la même chose que ce que vous dites aujourd’hui.

   Et c’est ainsi que Nous n’avons pas envoyé avant toi d’avertisseur en une cité, sans que ses gens aisés n’aient dit: «Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces». S43:V23

Si vous persistez dans votre déni, alors vous resterez dans le faux et subirez le châtiment de Dieu, alors que les vrais croyants savent se remettre en question, et ne restent pas attachés à leurs croyances établies une fois que la vérité se  manifeste à eux.

   Il en est ainsi parce que ceux qui ont persisté dans le déni ont suivi le Faux, alors que ceux qui ont eu foi ont suivi la Vérité émanant de leur Seigneur. Ainsi, Dieu  cite aux  gens leurs propres exemples. S47:V3

Dieu n’a pas l’attention d’égarer votre foi à travers ce message, mais bien au contraire, à vous faire retrouver le droit chemin, celui du Coran.

   Et assurément, Dieu n’a jamais eu l’attention d’égarer votre foi. Au contraire, Dieu est, envers les hommes, Conciliant et Miséricordieux. S2:V143

Je suis parfaitement conscient que pour la plupart d’entre vous, ce à quoi je vous appelle paraît énorme, car il semble insensé de remettre en cause des croyances si ancrées, alors que les croyants se réjouissent que la vérité se manifestent à eux et sont reconnaissants envers Dieu de la leur avoir manifestée.

   Ce à quoi tu appelles les associateurs leur paraît énorme, Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. S42:V13

En réalité votre oumma/communauté passe avant Allah et la vérité. Votre attachement à vos “idoles“, comprenez au prophète Muhammad, aux compagnons et à votre chaîne de 1400 ans de savants de l’islam, passent avant votre attachement à Allah. Ce sont bel et bien des idoles que vous le reconnaissiez ou non, car vous avez sacralisé leur corps et leurs paroles, et vous les avez placés dans une position intermédiaire entre vous et Allah. Vous avez suivi des textes forgés au lieu de suivre ce qu’Allah a fait descendre, ce qui n’est que pure association.

Vous vous y retrouvez bien avec ce mode de fonctionnement car votre Oumma vous permet d’avoir une appartenance à un groupe, d’avoir des alliés en dehors de Dieu, mais votre alliance ne vous protégera en rien contre Dieu, et un jour vous deviendrez ennemis les uns des autres. Alors que les vrais croyants sont alliés les uns des autres, et ont Allah pour seul Guide et Protecteur.

Et [Abraham] dit: «En réalité, c’est pour cimenter des liens entre vous-mêmes dans la vie présente, que vous avez adopté des idoles, en dehors d’Allah. Ensuite, le Jour de la Résurrection, les uns rejetteront les autres, et les uns maudiront les autres, tandis que vous aurez le Feu pour refuge, n’aurez pas de protecteurs. S29:V25

Pour les musulmans traditionnels sectaires, je suis bien conscient que même si je leur apportais toutes les preuves du monde, cela ne les ferait jamais bouger de leurs croyances. Il n’y a pas de compromis entre les vrais croyants et les sectaires, associateurs et idolâtres que sont la plupart des musulmans traditionnels.

Certes si tu apportais toutes les preuves à ceux à qui le Livre a été donné, ils ne seraient jamais enclin à suivre ta direction! ni toi ne sera jamais disposé à suivre la leur. S2:V145

En réalité, vous n’êtes pas enclins à suivre la voie des autres factions de l’islam, ni les autres faction de l’islam ne seront jamais enclin à suivre la votre, ainsi sont les sectaires.

et ni eux-mêmes ne seraient jamais disposés à suivre les directions les uns des autres. S2:V145

Les croyants ne suivent qu’Allah seul et ce qu’il a fait descendre, alors que les sectaires que sont les musulmans traditionnels ne croient en Dieu qu’en pratiquant l’association à travers leurs savants, les compagnons, le prophète Muhammad, et leurs hadiths forgés et autres textes de pseudo religion islamiques.

Et la plupart d’entre eux ne croient en Dieu qu’en pratiquant l’association. S12:V106

Ce sont en réalité des gens qui ne suivent que leur passions et non pas la vérité de Dieu.

Et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu serais, certes, du nombre des injustes. S2:V145

Mais la plupart des musulmans traditionnels ne sont pas prêts à abandonner leurs croyances sur ma simple parole. Cela leur semble invraisemblable que Dieu ait envoyé un hommes parmi eux pour leur rappeler la vérité, tout comme cela a été le cas des anciennes générations.

Si vous obéissez à un homme comme vous, vous serez alors perdants. S23:V34

Ils dirent: «O Hûd, tu n’es pas venu à nous avec une preuve, et nous ne sommes pas disposés à abandonner nos divinités/clergés sur ta parole, et nous n’avons pas foi en toi. S11:V53

De même le peuple de Chuayb avait dit la même chose.

Ils dirent: «O Chuayb! Est-ce ton lien à Dieu qui te fait dire que nous devons abandonner la pratique religieuse de nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos richesses ce que nous voulons? Et après cela, [tu vas nous dire que] c’est toi qui est conciliant et sensé? » S11:V87

De même, tous les mécréants de toutes époques avaient le même discours… c’est la même histoire qui se répète encore et encore. Ne pouvez-vous pas profiter de l’avantage d’être en dernière position pour ne pas reproduire les erreurs de ceux qui vous ont précédés? Voilà leur histoire, et voilà ce que sera la votre si vous persistez dans vos fausses croyances:

Il dit: «Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et qu’Il m’a doté de sa part d’une bonne dotation?… Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne cherche que la réforme, autant que je le puis, et je ne peux être en accord qu’avec Dieu. En Lui je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant. Ô mon peuple, que votre défiance envers moi ne vous conduisent pas à ce que vous soyez victimes de ce dont ont été victimes le peuple de Noé, le peuple de Hūd, ou le peuple de Ṣāliḥ, et pourtant (l’exemple du) peuple de Loṭ n’est pas si éloigné de vous. Implorez donc le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d’amour». Ils dirent: «Ô Chuayb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme un faible parmi nous. Si ce n’est ton clan, nous t’aurions certainement lapidé, et il n’est pas difficile pour nous de t’atteindre». Il dit: «Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant que Dieu, dont vous n’avez même pas tenu compte? Mon Seigneur est en mesure de neutraliser tout ce que vous pouvez faire. Ô mon peuple, faites ce que vous voulez de votre côté, moi je ferais ce que j’ai à faire. Bientôt, vous saurez sur qui tombera le châtiment qui le couvrira d’ignominie, et qui de nous est l’imposteur. attendez donc! Moi aussi j’attends avec vous». Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chuayb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures, comme s’ils n’y avaient jamais prospéré. Ils sont loin maintenant les Madyan, tout comme le sont les Thamud. Coran S11:V88-95

Les musulmans, tout comme les gens des autres religions, croient que parce qu’Allah a laissé leurs cultes perdurer pendant des siècles que cela signifie pour autant qu’ils étaient dans le vrai.

Et les associateurs dirent: «Si Allah avait voulu, nous n’aurions pas adoré quoi que ce soit en dehors de Lui, ni nous ni nos ancêtres; et nous n’aurions rien interdit qu’Il n’ait interdit Lui-même». Ainsi agissaient les gens avant eux. N’incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message en toute clarté? S16:V35

Allah dit qu’il assigne un culte à chaque communauté correspondant à sa nature propre afin de les éprouver. Ceux qui embrassent les faux cultes ne font que révéler leur nature criminelle, alors que ceux qui les rejettent malgré qu’ils soient ceux de leurs pères et de la majorité, démontrent qu’ils sont de vrais croyants.

Chaque communauté a un culte qu’Allah lui a assigné et qui correspond à son propre état général: le judaïsme, le christianisme, l’islam, le bouddhisme, l’hindouisme, le taoïsme, le zoroastrisme, le shintoïsme, le voudou, le chamanisme, le mormonisme, le protestantisme, …

A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu’Il vous donne… S5:V48

Autant de cultes que d’égarements, mais il n’y a qu’un seul culte qui est dans le vrai, le culte pur monothéiste d’Abraham, consistant à prendre Allah pour seul guide, sans clergé, sans relais, sans intermédiaires, sans institution religieuse, et à suivre la Loi qu’Allah a fait descendre, le Coran, sans suivre d’autres lois écrites par les hommes.

A chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. Qu’ils ne disputent donc point avec toi l’ordre reçu! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite. S22 :V67

Celui qui s’en remet à Allah Seul, Allah lui suffit amplement, il n’y a que les sectaires et les associateurs pour qui Allah ne suffit pas.

Et quiconque s’en remet à Allah, alors Allah lui suffit amplement S65:V3

Les musulmans, étaient il y a de cela bien longtemps, une communauté de justes servant de repères aux autres.

Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous serviez de témoins/repères pour les gens, et que le Messager serve de témoin/repère pour vous. S2:V143

Autrefois vous ordonniez le convenable et interdisiez le blâmable et croyiez en Dieu.

Vous ÉTIEZ la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonniez le convenable, interdisiez le blâmable et croyiez en Dieu. Si les gens du Livre avaient foi, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. Coran S3:V110

Mais vous avez cessé de l’être… Maintenant, de par votre égarement, vous ordonnez ce qu’Allah interdit et interdisez ce qu’Allah ordonne, et vous avez mis votre foi en vos associés (Muhammad, les compagnons, les savants) plutôt qu’en Dieu Seul. Alors Allah vous a remplacé par une nouvelle communauté de vrais croyants, qui eux veulent bien s’en remettre à Dieu seul et suivre ce qu’Il a fait descendre, le Coran, quitte à subir le blâme de tous les sectaires, quitte à subir les foudres de la majorité.

Ô les croyants! A ceux d’entre vous qui renoncerons à leur religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient. S5:V54

Vous avez abandonné le Coran, et ça le prophète Muhammad dont vous osez vous revendiquer alors que vous avez trahi son enseignement, en atteste dans le Coran:

Et le Messager dira [au Jour du Jugement Dernier]: « Seigneur, mon peuple a vraiment laissé ce Coran à l’abandon !». . S25:V31

Allah vous a donné son enseignement, le Coran, mais vous vous en êtes écartés, vous voilà maintenant de ce fait égaré, vous auriez pu vous élever avec le Coran, mais vous avez choisi d’opter pour le vie terrestre et de suivre vos propres passions, vos propres lois, vos propres idoles, vos propres associés… et maintenant, peu importe qu’Allah vous envoie un rappel ou non, vous demeurerez figés dans votre égarement.

Et raconte-leur l’histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s’en écarta. Le Diable, donc, l’entraîna dans sa suite et il devint ainsi du nombre des égarés. Et si Nous avions voulu, Nous l’aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s’inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est semblable à un chien qui halète que tu t’en prennes à lui ou non. Tel est l’exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils! S7:V175-176

C’est précisément ce genre de personnes qu’Allah exècre le plus au monde.

Les pires des bêtes auprès d’Allah, sont, [en vérité], les sourds-muets qui ne raisonnent pas. S8 :V22

Tout comme les juifs et les chrétiens, vous prétendez être le peuple élu de Dieu, les biens guidés en dehors des autres, alors pourquoi Allah châtie les musulmans à travers le monde pour leurs pêchés?

Les Juifs et les Chrétiens ont dit: «Nous sommes les fils d’Allah et Ses préférés.» Dis: «pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?» En fait, vous êtes des êtres humains d’entre ceux qu’Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c’est vers Lui que sera la destination finale. S5:V18

Pourquoi croirez-vous maintenant ce que vous avez persisté à renier jusqu’à présent?

Puis Nous envoyâmes après lui des messagers à leurs peuples. Ils leur vinrent avec les preuves. Mais ils ne risquent pas de croire en ce qu’ils refusaient de croire auparavant. Ainsi scellons-Nous les cœurs des transgresseurs. S10:V74

Je vous invite au nom d’Allah à quitter vos sectes et à revenir vers Allah et le Coran, et Allah vous accueillera à bras ouverts sur son droit chemin, vous guidera, vous purifiera, et vous sauvera d’une destruction certaine, mais si vous refusez, attendez-vous aux représailles d’Allah.

Auteur : Yos

Alfou aime ce message

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 Islamlivres

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 Juiflivre
Beaucoup de dégénéré divisés en sectes pour légiférer leurs passions et ainsi se cimenter dans la vie d’ici-bas inventent des mensonges sur le compte d’Allah ou suivent le faux et la conjecture alors qu’un Livre pleinement détaillé leurs est venue.

Dieu nous enseigne que beaucoup d’homme roulent leurs langues pour user de malice afin d’obstruer le chemin d’Allah et le rendre tortueux.

03 : 78 Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre; et ils disent: « Ceci vient d'Allah », alors qu'il ne vient point d'Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah.
79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Allah a donné le Livre, la Compréhension et la Prophétie, de dire ensuite aux gens: « Soyez mes adorateurs, à l'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire]: « Devenez des savants, obéissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous l'étudiez. »
80 Et il ne va pas vous commander de prendre pour seigneurs anges et prophètes. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui êtes Musulmans ?
Les ancêtres c’est l’Enfer... comment est entré l’idolâtrie si ce n’est que les hommes ont été égarés en eux-mêmes ?

Qu’est-ce que les hadiths si ce n’est l’invention de récit d’ancêtre, et qu’est-ce que les ancêtres sectaire idolâtraient ?

7 : 172 Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d'Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » Ils répondirent: « Mais si, nous en témoignons... » -afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection: « Vraiment, nous n'y avons pas fait attention »,
173 ou que vous auriez dit (tout simplement): « Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Allah, et nous sommes leurs descendants, après eux. Vas-Tu nous détruire pour ce qu'ont fait les imposteurs ? »

Alfou aime ce message

La conséquence des hadith chez ceux qui ont au cœur les ténèbres :

Témoignage d'une femme courageuse contre l'excision en Afrique entre tradition et malédiction



“Certains jugent l’excision comme une obligation, d’autres disent que c’est un acte honorifique pour la femme.”

“Le premier hadith dit: la circoncision est une sunna pour l’homme et un honneur pour la femme. Al Hafiz ibn Hajar, a confirmé la faiblesse de ce hadith dans son livre résumé de l’œuvre de l’actualisation des hadiths. Il dit c’est un hadith faible et de transmission discontinue. Al Hafiz Abi Oumar ibn Abdoul Bar, avait écrit dans son livre Introduction, il dit que ceux qui se basent sur ce hadith de Ibn Malick pour rendre l’excision sunna, ont tord. Puisque le texte est rapporté par Hadjaj ibn Arta qui n’est pas digne de confiance. Contrairement au consensus des musulmans sur la circoncision des garçons.”

“Le prophète dit: si les deux parties circoncises se rencontrent, les grandes ablutions s’imposent. Les termes pris comme preuves ici sont “les deux partie circoncises”. En effet certains peuvent avancer cet argument pour légitimer l’excision, puisque le prophète a bien spécifié qu’il existe deux parties circoncises chez l’homme comme chez la femme. Or il n’existe aucune preuve dans ce mot légitimant l’excision des filles car en langue arabe, il est possible de généraliser un terme pour désigner deux choses similaires en utilisant le terme le plus connu, le plus simple ou le plus puissant. Par exemple on dit les deux Oumar pour désigner Aboubakr et Oumar. Ou encore les deux lunes pour désigner le soleil et la lune. Par conséquent, le terme KHITAN ne peut être avancé comme preuve pour légitimer l’excision. De plus, le hadith en question évoque les grandes ablutions et ne parle pas du tout de la circoncision.” Dixit Docteure Aminata Diallo.

Le troisième hadith rapporte que le prophète a dit à Oum Atiya, une femme qui pratiquait l’excision à Medine, “Ô Oum Atiya, coupe légèrement, n’exagère pas et n’abuse pas car c’est plus agréable pour la femme et meilleur pour le mari. Abou Daoud a fait un commentaire sur ce hadith dans son recueil, il dit que ce hadith est de type “moursal” et son rapporteur Mohamad boun Hassan al Koufi n’est pas connu. Par conséquent ce hadith est faible. Même en appliquant ce hadith, la limite fixée par le prophète, a donc justement comme objectif, que l’épouse ne soit pas privée d’un droit qui lui est déjà reconnu par les sources musulmanes, la satisfaction sur le plan intime.” Rajoute-t-elle.

À rappeler qu’en Guinée, musulmans et chrétiens pratiquent l’excision. Il faut donc se poser la question, de savoir est ce que la pratique est due à la religion ou la tradition? En tout cas la Guinée est le deuxième pays au monde à pratiquer l’excision avec un taux de prévalence de 96% après la Somalie. Pourtant la Guinée n’est pas le deuxième pays au monde où l’islam est mieux pratiqué ou encore le pays le mieux enraciné dans la tradition.

https://www.actu-elles.info/societe/excision-quest-ce-que-lislam-dit-sur-la-pratique

La Plume a écrit:
Les hadiths source attribué a l'islam par les démons djinns et hommes sont venus pour plonger les hommes dans l'égarement le plus total comme les juifs ou les chrétiens après le Livre descendu, il n'est pas étonnant de voir que ces pays sombre dans le paganisme et le misère sans pour autant qu'ils ne se posent les bonnes questions.

4 : 119 Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, Je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; Je leur commanderai, et ils altèreront la création d'Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d'Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.

Ne vous y méprenez pas, la tradition des ancêtres n'est qu'hérésie et malédiction, elle conduit tout droit à la Géhenne et ténèbres ! De toute générations les hommes qui suivirent les traditions ont été dans l'égarement, ils offraient des sacrifices d'enfants etc. Dieu dit dans le Coran :

81 : 8 et qu'on demandera à la fillette enterrée vivante
9 pour quel péché elle a été tuée.


Ce verset touche aussi à tous ceux générations confondus ont fais du mal pour des traditions inventées des hommes !

17 : 36 et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.
Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 Sans-titre

Le Messager d’Allah aurait dit:

« Soixante-dix mille personnes de ma communauté entreront au Paradis sans aucun jugement. Ils sont ceux qui ne demandent pas que l’on pratiquent sur eux la Ruqya (exorcisme), ceux qui ne croient pas au mauvais augure (superstition), et placent entièrement leur confiance en leur Seigneur. [Sahih al-Bukhari 6472]

Ce récit va à l’encontre de l’idée même de Jugement, passage obligatoire pour toutes les créatures dotés de libre arbitre…Même le prophète n’a jamais eu cette prétention d’être VIP le Jour du Jugement Dernier ;

Coran 46 : 9 –

Dis : « Je ne suis pas différent des autres messagers. Je n’ai aucune idée de ce qui m’arrivera, ou vous arrivera. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. Je ne suis rien de plus qu’un avertisseur clair. »

En bref, encore un récit bidon et y’en a encore des milliers, tout ce qu’ils racontent sur la mort est faux et archi faux…


https://eschatologiablog.wordpress.com/2020/08/01/le-chatiment-de-la-tombemythe-ou-realite/comment-page-2/#comment-22950
Nous sommes revenus à l’époque des pharisiens et des marchands du temple, c’est du pareil au même ! Les musulmans qui ne le sont que de nom prônent la lettre de la Loi alors qu’ils trahissent le cœur de la Loi.

Changez les tenues vestimentaires en jelleba et vous avez un beau décor contemporain... la forme change mais pas le fond.



Ils délaissent le Coran pour des récits fantaisistes et après ils s’étonnent d’être les derniers en lice.




6 : 65 - Dis: "Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d'en haut, ou de dessous vos pieds, un châtiment, ou de vous confondre dans le sectarisme. Et Il vous fait goûter l'ardeur [au combat] les uns aux autres." Regarde comment Nous exposons Nos versets. Peut-être comprendront-ils?

6 : 159 Ceux qui émiettent leur Religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n'es responsable en rien: leur sort ne dépend que d'Allah. Puis Il les informera de ce qu'ils faisaient.


La vérité vous affranchira, la vérité c’est Dieu et la vérité qu’Il a descendu.

Hiba rabou aime ce message

L’origine du châtiment de la tombe dans un hadith inventé

`Aisha a dit qu'une juive est venue vers elle et a mentionné le châtiment dans la tombe, en lui disant: "Puisse Allah vous protéger du châtiment de la tombe."  `Aisha a alors interrogé le Messager d'Allah (ﷺ) sur le châtiment de la tombe.  Il a dit: "Oui, (il y a) une punition dans la tombe."  `Aisha a ajouté: "Après cela, je n'ai jamais vu le Messager d'Allah (ﷺ) mais cherchant refuge auprès d'Allah contre le châtiment dans la tombe dans chaque prière qu'il a priée." Sahih Bukhari 1372

Donc suivant ce hadiths la juive enseigne à ´Aisha mère des croyants que le châtiment de la tombe existe et Muhammad par la suite demande protection contre ce châtiment inexistant dans le Coran alors que ce Livre est descendu en son cœur...

Encore un mythe provenant des juifistes et la ligne entre les juifs et les sunnites est très fine, Dieu nous enseigne que les juifs sont les pires ennemis des croyants (4:45) déjà pendant la révélation alors après la révélation leurs rage n’a cessé de croître et l’histoire des hadiths avec Abu Hurayra résume la corruption qu’ils ont mise comme eux l’ont fait avec le Talmud.



On retrouve dans beaucoup d’invocations qu’aurait sois-disant fait le prophète le châtiment de la Tombe signe que le vrai a été mélangé avec le faux à tous les niveaux.

Voici l’origine de cette croyance talmudique , le Chibut Hakever [tourments de la tombe]

https://i.ytimg.com/vi/4V6KyQVciAU/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEXCNACELwBSFryq4qpAwkIARUAAIhCGAE=&rs=AOn4CLCdLu3wLdHUN7wJ4KlbZLZLFdQJgA

Lorsque qu’une personne meurt et est enterrée dans la poussière de la terre, quatre anges arrivent immédiatement et approfondissent sa tombe à la hauteur de l’homme 1 , comme il est dit dans le traité Perek Chibut Hakever . Ensuite, ils restaurent son âme dans son corps comme de son vivant.

https://www.chabad.org/kabbalah/article_cdo/aid/1443363/jewish/Chibut-Hakever-233.htm

Et effectivement quand on pousse les recherches plus loin, le chatiment de la tombe en Islam a pour origine une femme juive …C’est ce que rapporte Bukhari…

Suivant une version de Bukhari, Aicha rapporte qu’une femme juive entra chez elle et dit:

«Nous demandons refuge auprès de Dieu contre le tourment de la tombe». En demandant le Messager de Dieu – qu’Allah le bénisse et le salue- à ce sujet, il lui répondit: «Le tourment de la tombe est une vérité» Aicha ajouta: «Dès lors, j’entendais le Messager de Dieu qu’Allah le bénisse et le salue-, après chaque prière, se réfugier du tourment de la tombe».

Donc merci à cette femme juive pour cet enseignement ô combien important…Ce n’est plus Jibril (as) qui annonce la Révélation à Muhammad mais une feuj…
Le sunnisme invite à l’association c’est pas moi qui le dit, voici un homme qui l’applique selon un hadith de son dogme dont je m’en désavoue complètement :



« Salat ‘ala Nabi remplace la Sadaqa »

Les soufis sont clairement des associateurs et une branche extrême du sunnisme, le risque du sunnisme est de sombrer dans ces faussetés si nous n’avons pas la protection et la guidée d’Allah.

Un exemple d’altération conséquent et gravissime de la Bible, le cas du roi prophète Salomon. Selon la Bible Salomon eut sept cent femmes et trois-cent concubines...


Elles étaient originaires des nations dont le Seigneur avait dit aux fils d’Israël : « Vous n’entrerez pas chez elles et elles n’entreront pas chez vous, sans quoi elles détourneraient vos cœurs vers leurs dieux. » C’est justement à ces nations que Salomon s’attacha à cause de ses amours. Il eut sept cents femmes de rang princier et trois cents concubines. (1 Rois 11,2-3)

Autant vous dire que c’est une énorme calomnie qui provient des diables d’entre les hommes et les djinns... on a un exemple cuisant et le Coran témoigne en notre faveur ! Je jure sur Dieu de divulguer la vérité, que la vérité rien que la vérité :

6 : 112  Ainsi, à Chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent.

De plus, ces diables montre Salomon comme un idolâtre et qui aime plus les femmes que Dieu le maître de l’Univers...

Salomon vieillissait ; ses femmes le détournèrent vers d’autres dieux, et son cœur n’était plus tout entier au Seigneur, comme l’avait été celui de son père David. Salomon prit part au culte d’Astarté, la déesse des Sidoniens, et à celui de Milcom, l’horrible idole des Ammonites. Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et il ne lui obéit pas aussi parfaitement que son père David.
Il construisit alors, sur la montagne à l’est de Jérusalem, un lieu sacré pour Camosh, l’horrible idole de Moab, et un autre pour Milcom, l’horrible idole des Ammonites. Il en fit d’autres pour permettre à toutes ses femmes étrangères de brûler de l’encens et d’offrir des sacrifices à leurs dieux. Le Seigneur s’irrita contre Salomon parce qu’il s’était détourné du Seigneur Dieu d’Israël. Pourtant, celui-ci lui était apparu deux fois, et lui avait défendu de suivre d’autres dieux ; mais Salomon avait désobéi. Le Seigneur lui déclara : « Puisque tu t’es conduit de cette manière, puisque tu n’as pas gardé mon alliance ni observé mes décrets, je vais t’enlever le royaume et le donner à l’un de tes serviteurs. Seulement, à cause de ton père David, je ne ferai pas cela durant ta vie ; c’est de la main de ton fils que j’enlèverai le royaume. Et encore, je ne lui enlèverai pas tout, je laisserai une tribu à ton fils, à cause de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j’ai choisie. » (11, 4-13)



Et dans la descendance des démons humains on a Abu Hurayra qui se joue des sectaires en affirmant que Salomon eu cent femmes, sa mémoire a du lui jouer défaut concernant cette calomnie expliquant le virage de mille à cent... mais bon si tu place « in ch Allah » c’est réglé...

d’après Abou Hourayara qui a dit :
Solomon fils de David – que Dieu les bénisse les deux – a dit : cette nuit, je vais faire la tournée de cent femmes, chaque femme donnera naissance à un enfant qui combattra au nom d’Allah.
Le roi lui a dit : dis « inchallah » [1]
Il n’a pas dit cela et il a oublié de le dire.
Il a fait le tour des femmes. Seule une a accouché d’un demi-humain.
Le prophète a dit : s’il avait dit « inchallah », il n’aurait pas commis un grave péché et cela aurait été mieux pour son souhait.

Forniqué avec cent femmes ??!! Comment les gens peuvent gober ça sans broncher c’est vraiment du foutage de gueule !! Voilà à quoi rime la « sunna » des mensonges sur Dieu et ses serviteurs messagers.

Juste une question bête mais pratique, comment peux tu copuler avec 100 femmes en une nuit ? Je te laisse faire le calcul, ça fait en moyenne 4 minutes le rapport et par femme sur une nuit de 8H et sans pause…Un peu comme Bukhari qui deux siècles après la mort du prophète a réalisé la prouesse fantastique de compiler des dizaines de milliers de hadiths à dos de chameau dans le désert…

Ceux qui ont écris ces saletés sont des démons, des pervers sexuels et des pédocriminels.


De plus, il parle d’un Demi-humain ce shayatines nous explique qu’un hybride humain/djinns a été conçu dans le monde des djinns lors de cette tournée... voilà qui sont ces rapporteurs de hadiths des démons bien ancrés dans les ténèbres !

Le Coran vient rétablir cette calomnie manifeste :


02 : 102 Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Sulayman (Salomon). Alors que Sulayman (Salomon) n'a jamais été mécréant mais bien les diables: ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux monarques (malakayni) Harut et Marut, à Babylone; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord: « Nous ne sommes rien qu'une tentation: ne sois pas mécréant » ils apprennent auprès d'eux ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !


La mort de Salomon fut aux antipodes de ce que nous enseigne cette calomnie :

34 : 14 - Puis, quand Nous décidâmes sa mort, il n'y eut pour les avertir de sa mort que "la bête de terre", qui rongea sa canne. Puis lorsqu'il s'écroula, il apparut de toute évidence aux djinns que s'ils savaient vraiment l'inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant [de la servitude].


On retrouve également dans cette même catégorie de versets sujet à controverse, le verset qui autorise les hommes à avoir plusieurs femmes, qui est très mal pratiqué par les musulmans.

Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins,… Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). S4:V3

Dieu autorise les hommes à prendre jusqu’à 4 femmes, mais il ne s’agit pas là de prendre des femmes pour le plaisir sexuel ou l’amour, mais pour offrir une protection et un foyer pour les orphelins. Ce verset autorise donc à se marier avec des veuves et non pas des femmes divorcé où célibataire. En effet, on en voit l’intérêt dans les pays du tiers monde où les hommes meurent plus jeune, et qui laissent derrière eux femmes et enfants sans protection. Le but est d’offrir une protection et non pas de se marier avec un femme plus jolie ou plus jeune. Néanmoins, Dieu dit qu’il est impossible d’être juste avec plusieurs femmes à la fois, la polygamie n’est donc pas quelque chose de souhaitable, mais un sacrifice, et celui qui le fait doit en permanence veiller à demeurer équitable, ce n’est donc pas le choix de la facilité. On voit les dérives de la polygamie pour ceux qui s’y adonnent sans respecter la prescription de justice d’Allah. Par contre, dans les pays où la polygamie n’est pas autorisée par la Loi séculaire, il n’est pas autorisé de se marier avec plusieurs femmes, car Dieu nous prescrit d’obéir à la loi du pays dans lequel on vit.

Dans la sourate {24} Dieu nous enseigne que les hommes avant nous reçurent comme religion, la Lumière c.a.d la religion de Dieu professé par Dieu aux hommes qui consiste à purifie son âme en étant soumis à Lui comme le sont les Cieux et la Terre et ce qu’ils contiennent :

24 : 34 Nous avons effectivement fait descendre vers vous des versets clairs, donnant une parabole de ceux qui ont vécu avant vous, et une exhortation pour les pieux !

Pour par la suite citer en exemple tout l’éclat du professeur :

24 : 35 Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d'un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient.

Ceux qui acceptent ces calomnie ne sont pas d’Abraham et ceux qui l’ont suivi.


En plus de se moquer des musulmans se juifiste descendant de Satan et d’Abu Lahab feinte les croyants avec le Coran en prenant comme référence ce passage :

18 : 23 Et ne dis jamais, à propos d'une chose: « Je la ferai sûrement demain »,
24 sans ajouter: « Si Allah le veut », et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis: « Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct. »

Cette révélation fait référence aux 28 questions des juifs au prophète, le prophète eut oublier de dire « si Dieu le veut » et il ne reçu pas la révélation ce à quoi les juifs se moquaient et pensait qu’il était un menteur.

Jusqu’à que vienne la révélation et la réponse aux questions fut donnée.

C’est aussi pour l’ensemble des musulmans car le lendemain appartient à Allah et nous ne savons pas si nous seront toujours présent.

Voir pour plus de détails : La PlumeMar 26 Juil - 20:35

https://www.islam-du-coran.fr/t153p25-meditation-du-coran-beni-le-soleil-de-la-caverne#3360

Voilà ce que font les juifs pire ennemis de la vérité :

03 : 78
"Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre; et ils disent: « Ceci vient d'Allah », alors qu'il ne vient point d'Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah.


Dernière édition par La Plume le Ven 21 Oct - 8:08, édité 2 fois
Évangile de Barnabé chapitre 32

Je vous le dis en vérité, tout mal est entré dans le monde sous le couvert des anciens. Dites-moi, l’idolatrie, qui la fit entrer dans le monde sinon l’usage des anciens?
Chaque année des centaines de femmes meurts à cause des hadiths, des fausses loi sur le compte de l’Islam l’une d’entre elles est la lapidation.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/soudan-la-menace-de-lapidation-continue-%C3%A0-planer-sur-les-femmes/ar-AA11ZZAo

Le Coran N’INCITE JAMAIS à lapider qui que ce soit.

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 96a49410

Ci-dessus, des êtres immondes s’auto-condamnent à l’enfer en appliquant la loi des hadiths, laquelle transgresse la loi coranique de la façon la plus flagrante et la plus abjecte (24:2, 4:25): Ils lapident à mort une femme accusée d’adultère. Un imam sunnite supervise la scène, et certains d’entre eux prennent visiblement un plaisir maléfique à se livrer à cet acte atroce dont la cruauté dépasse l’entendement : Ils rient ! Mais Dieu merci, il y a une justice dans ce monde et dans l’au delà, et rira bien qui rira le jugement dernier. L’islam défiguré par les hadiths est là, juste en face de vous, dans toute son horreur, et c’est à chacun de nous de lutter pour purifier l’islam et pour que cela cesse définitivement, inch’Allah.

Islam et lapidation de l’adultère ?
Sahih Muslim, Livre 17, N° 4191:
'Oubada b. as-Samit a rapporté que le messager de Dieu (Que la paix soit sur lui) a dit : « Suis mon enseignement, suis mon enseignement. Allah a ordonné à leur égard: Quand un homme non marié est coupable d’adultère avec une femme non mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont bannis pour une année. Et si un homme marié commet l’adultère avec une femme mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont lapidés à mort.

Sahih Muslim, Livre 17, N° 4201:
Ibn Abbas a rapporté que le prophète (que la paix soit sur lui) a demandé à Ma'iz b. Malik: Est-ce que j’ai appris est vrai ? Il répondit : « Qu’as-tu entendu ? » Il dit : « J’ai entendu que tu as commis l’adultère avec la jeune esclave d’un tel et un tel ? » Il répondit: « Oui ». Il (le narrateur) dit : Il prêta alors serment quatre fois. Il (le saint prophète) prononça alors la sentence contre lui et il fut lapidé (à mort).
De très nombreux hadiths classifiés comme « sahih » (authentiques)  prônent la lapidation de l’adultère. Ces hadiths profanent la loi coranique et défigurent l’islam : Dans le Coran, la punition pour les hommes ou les femmes mariés et les fornicateurs (le Coran ne fait pas de différence entre les deux) est de 100 coups de fouet (modérés) (24:2). Le Coran donne à dessein l'exemple d’une femme mariée préalablement sous le joug de l’esclavage et qui commet l'adultère, auquel cas elle ne reçoit que « la moitié de la sentence » (4:25, 100/2 = 50 coups de fouet).
Il est facile de diviser 100 coups de fouet par deux (50 coups de fouet) ; par contre, je mets au défi les personnes maléfiques qui soutiennent qu'une personne mariée coupable d’adultère doit être lapidée à mort de diviser la mort par deux (voir l'article « fornication, adultère » sur ce site pour plus de détails). Dans le Saint Coran, les seules personnes qui se livrent jamais à la lapidation sont les mécréants (11:91, 18:20, 19:46, 26: 116, 36:18). C'est l'un des multiples traits détestables qui les caractérisent dans le livre de Dieu.
La question capitale qui se pose est la suivante: Partagez-vous les mêmes croyances et comportements que les mécréants tels que décris dans le coran? La vie n’est pas un jeu, et si vous défendez la lapidation pour adultère, vous êtes en très grand danger de brûler dans le feu de l’enfer :


Sahih al-Bukhari, Volume 5, livre 58, hadith 188:
Rapporté par ‘Amrou bin Maimoun: « Pendant la période d’ignorance pré islamique, j’ai vu une femelle singe entourée par un groupe de singes. Ils la lapidaient parce qu’elle avait eu un rapport sexuel illicite. J’ai moi aussi (Mohammed) participé à la lapidation. »

Qu’est-ce que le Coran dit :

[24:2] La femme et l'homme adultères : fouettez chacun d'entre eux de cent coups de fouet. N'usez d'aucune bienveillance envers eux dans la religion de Dieu, si vous croyez en Dieu et au Jour Dernier. Qu'un groupe de croyants témoigne de leur châtiment.

(04:25) (...) Une fois mariées, si elles commettent une infamie, pour elles la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres. Cela pour quiconque parmi vous craint de commettre un péché ; mais il est meilleur pour vous d'être endurant. Dieu est Pardonneur, Miséricordieux.


Il n’y à strictement aucune mention de lapidation mais de coups de fouets et c’est une menace pour que les gens ne s’y adonnent pas. Les hadiths sont la plus grande corruption de l’Islam.


Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 Bc4e5510
1- Selon Aby Saïd Al-Khudry le Messager de Dieu à dit : n’écrivez rien venant de moi en dehors Coran et si quelqu’un
l’a fait qu’il l’efface(1)

2- Selon Aby Saïd Al-Khudry : « nous avons suppliée prophète afin qu’il nous laisse écrire ses paroles mais il a
refusé » (2)

3-et selon une autre version « nous avons demandé l’autorisation au prophète pour écrire ses paroles mais il a
refusé » (3)

4- Selon Abou Hourayra : « le prophète est sortie une fois, car il avait entendu qu’on écrivait ses hadiths ; il nous
dit : vous écrivez autre chose que le Coran !? Saviez-vous qu’est ce qui a égaré les peuples avant vous si ce n’est de
rajouter d’autres écritures à leur livre saint ? (allusion aux gens du Livre) (4)

5-Selon Soufiane d’après Aby Saïd Al-Khudry : « nous avons demandé l’autorisation au prophète pour écrire ses
paroles mais il a refusé » (5)

6-Selon ibn Abbas(r) et ibn Omar(r) : Une fois le prophète est sorti et avait l’air migraineux, disant sur la chair de son
Minbar : Pourquoi vous écrivez à côté du Livre du Dieu ? je vois venir la colère de Dieu qui effacera, par une nuit Son
Coran des parchemins et de vos mémoires, les compagnons on été terrifiés à entendre ses propos disant qu’est ce qu’il va nous rester à ce moment là !, le prophète a répondu : Celui que Dieu lui veut encore du bien, il lui garde en mémoire la Shahada : il n’ya de Dieu qu’Allah . Relaté dans Tabarani(6)

7-Selon Abou Hourayara(r) : Nous étions interdits de rapporter des Hadiths du prophète jusqu’à la mort du Calife Omar (7)

8- Omar a dit à Abou Hourayra(r) : arrêtes de rapporter des Hadiths sur le prophète si non je te renvoie à la terre de « Daous » (ville d’origine d’Abou Hourayra) (Cool

9- Omara dit Ka’ab Al Ahbar (Juif converti) : que tu arrêtes toi aussi de propager des Hadiths sur Abou Hourayra si non je t‘exilerais comme lui. (9)

10 – Deux sources relatant que le deuxième calife Omar aurait emprisonné trois compagnons Abou Darâda’ , Abou
Ther et Ibn Massou’ad pour le délit de propagation abusive des hadiths prophétiques (10) (11)

11- Deux sources affirmant que le premier Calife Abou Bakr aurait interdit de propager des Hadiths et selon sa fille Aïcha (as) il aurait même brulé 5OO hadiths en sa possession (12) (13)

1-Musnad Ahmed ibn Hanbal(Vol3, p21)
2-Ibid (Vol3, p12 et p56) ; Sunan Al Dharimi
3- Sunan Al thirmidi (Vol 10, P 134)
4-Taquiyd Al ‘ilm “ al khatib al Baghdady” p34
5- Sunan Al thirmidi (Vol 5, P 38)
6- Majam’a Al zawaïd (Vol 1, P155)
7- Tarikh Ibn Khatir (Vol 6,P295)
8- même source que la précédente
9- même source que la précédente
10- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P7)
11- Mustadrak Al Hakim (Vol1, P110)
12- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P2)
13- Tazkart Al Houffaz (Vol 3, P5)
La femme peut prier sans voile ou avec, et peut prier avec son mari mais personnellement j’estime que la prière doit être personnelle entre Dieu et son serviteur.

Nous avons vu par ailleurs que la pratique du jeune le lundi et le jeudi était empruntée des juifs, voici une autre tradition juive dans la Sunna.

Le jeûne de Achoura en hommage à Yom Kipour.


Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 4953690-7395027


Les musulmans jeûnent pour remercier Dieu d’avoir libéré les enfants d’Israël de la tyranie de Pharaon et de leur passage dans la mer . Les chiites commémorent également le martyre de Hussein à la bataille de Kerbala.

Voilà comment les sunnites pensent expier leurs fautes ;

Muslim rapporte dans son Sahih que le Prophète (sur lui la paix) a dit : « le meilleur jeûne après le jeûne du Ramadan est celui du mois sacré d’Allah »Al-Mouharram ».

Il fut questionné au sujet du jeûne du jour d’’Achoura et le Prophète (sur lui la paix) répondit : « Il expie les péchés de l’année écoulée » Rapporté par Mouslim. Lorsque le Prophète émigra à Médine, il trouva les Juifs qui jeûnaient le jour d’’Achoura. Il leur demanda : « Quel est ce jour que vous jeûnez ? » Ils répondirent : « C’est un grand jour durant lequel Allah sauva Moussa (Moïse) et son peuple, et noya pharaon et son peuple. Moussa le jeûna alors pour remercier Allah, donc, nous le jeûnons également. ». Le Prophète dit : « Nous sommes plus dignes de nous réclamer de Moussa que vous.». Ainsi, il jeûna ce jour et ordonna de le jeûner.

Depuis quand le fait de jeuner un jour expie les fautes de toute une année ?? Le jour du grand reset ?

Quelle noblesse prophétique y a t il à proclamer avoir plus de droits que les juifs pour fêter Yom Kipur ?

Ni le Coran, ni l’esprit du prophète ne sont respectés ici !

D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le jour de ‘achoura était un jour de fête chez les juifs ainsi le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Jeûnez-le vous ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2005 et Mouslim dans son Sahih n°1131)

D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ne recherchait pas le mérite d’un jour sur un autre jour après le ramadan sauf ‘achoura.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1020)

Il y’a d’autres hadiths qui vantent les mérites d’Achura/Yom Kippur…



Regardez comment ils idolâtre les « savants » des sectes se réclamant de l’Islam, la prière sur le mort qui n’est même pas dans le Coran :



Alors que la prière ne doit être adressée qu’à celui qui donne la vie et la mort et qui ressuscite les morts !

Moi je me désavoue de leurs passions et je prosterne uniquement au Dieu vivant qui ne meurt pas !

Alfou aime ce message

Lorsque vous vous convertissez c’est comme si vous devenez un homme nouveau, il n’y a aucune prière à rattraper c’est un mythe des sectaire.

Alfou aime ce message



en résumé tous les savants nommés sont des pédérastes et à l’image des talmudistes de Babylone ,des grecs anciens et du clergé…

Homosexuel notoire, Abû Nuwâs fut, jusqu’en 815, le compagnon d’orgies du calife abbasside Al-Amîn qui, succédant à son père , le renommé Haroun al-Rachid tombera sous le charme d’un certain Kaouthar dont il fit son favori. Une fraction de l’élite dirigeante s’abandonna donc s’en sans cacher à la pédérastie .

Que ce soit en Irak ou ailleurs, l’histoire regorge d’anecdotes contant les amours, parfois enflammées, de tel ou tel souverain pour leur favori.

Ce sont ces dégénérés pédocriminels et partouzards qu’ils nomment Califes et qui sont à l’origine des hadiths oui…

https://eschatologiablog.wordpress.com/2022/04/07/tous-a-vos-plumes-12/comment-page-3/#comment-23413
La Plume a écrit:


en résumé tous les savants nommés sont des pédérastes et à l’image des talmudistes de Babylone ,des grecs anciens et du clergé…

Homosexuel notoire, Abû Nuwâs fut, jusqu’en 815, le compagnon d’orgies du calife abbasside Al-Amîn qui, succédant à son père , le renommé Haroun al-Rachid tombera sous le charme d’un certain Kaouthar dont il fit son favori. Une fraction de l’élite dirigeante s’abandonna donc s’en sans cacher à la pédérastie .

Que ce soit en Irak ou ailleurs, l’histoire regorge d’anecdotes contant les amours, parfois enflammées, de tel ou tel souverain pour leur favori.

Ce sont ces dégénérés pédocriminels et partouzards qu’ils nomment Califes et qui sont à l’origine des hadiths oui…

https://eschatologiablog.wordpress.com/2022/04/07/tous-a-vos-plumes-12/comment-page-3/#comment-23413

Ces démons humains donnent des analyses inversées des versets coranique, ils verront dans ce verset que l’homme aime les enfants tellement le cœur de ces démons humains sont tournés vers le diable, alors qu’il est question ici pour un esprit normal de l’amour d’avoir et d’élever des enfants. Vous remarquerez qu’au sein de ces hadiths leurs propos ne sont jamais étayés par le Coran. On pourrait sérieusement penser qu’ils ont en aversion la parole d’ALLAH. En effet, il est étonnant de constater que la parole d’ALLAH, qui est le savant par excellence en raison de sa science infinie, ne semble pas tellement avoir de poids pour eux. Ils se permettent de traiter ces sujets sans faire le moindre du monde référence au Seigneur des mondes.

D’autant qu’ALLAH rappelle que les femmes sont notre champ de labour, nous sommes un vêtement pour elles et elles sont un vêtement pour nous. ALLAH nous a créé en couple Homme/Femme. Il a placé dans notre Fitra (nature primordiale) l’amour pour l’autre sexe et non pas l’amour de la pédérastie.

En fait, en regardant cette vidéo, j’ai compris que c’est la même caste de Démons Djinns et Humains qui ont infiltrés les hautes sphères de la société, ils ont réussi à avoir la gestion de la religion, de l’économie et de la politique etc… Cette caste d’hybrides et de démons humains sont les mêmes de nos jours, d’où la pédophilie d’élites, la sorcellerie de masse et l’ensemble des conflits belliqueux qui gangrènent notre monde. Ces ordures ont été là de tous temps, on pourrait dire depuis les premiers temps du néolithique si l’on se réfère à Connan le barbare. Ils font les choses les plus abjectes pour se rapprocher de Satan.

De plus, je comprends encore mieux pour quelles raisons ces pédérastes dégénérés ont promu le sujet de la pédophilie de manière assez vicieuse: il suffit de voir à quelle âge Aicha Radi ALLAH ou 3anha s’est prétendument mariée selon ces pédophiles combustibles de l’enfer. C’est une manière détournée de promouvoir la pédophilie. Ils ont été très vicieux en mettant ici ou là quelques hadiths qui promeuvent des actions bien abjectes, mais ils ont été malins histoire que ca ne se voit pas trop, il fallait être subtil.

N’oubliez jamais que le poison en petite dose dans un verre d’eau éclatant ne se voit pas. Il aura suffit de cette petite goute de poison pour égarer des esprits dont les cœurs étaient déjà en ruines. Les savants qui promeuvent ces livres démoniaques le paieront bien cher le jour des comptes. Chose encore plus étonnante: un des livres s’appelle les ruses d’Iblis, autant dire que c’est plutôt un procédé pour se rapprocher des ruses du lapidé. En fait le titre du livre c’est comme dirait la bien belle pensée populaire, un arbre qui cache une foret. Toutefois, il s’agit ici d’une foret bien démoniaque et obscure.

Commentaire de Blopi : https://eschatologiablog.wordpress.com/2022/04/07/tous-a-vos-plumes-12/comment-page-3/#comment-23421

Réponse de Tono Tony
: Le diable se cache dans les détails, tu as tout dit.

Je prends un autre exemple, contemporain qui fait l’unanimité chez les sunnites ; le sheikh Albani qui autorise la masturbation pendant le Ramadan ; Il en a fait une fatwa :

 » La masturbation pendant le mois de Ramadan n’annule pas le jeûne « . [Tamâm al-Minnah Al-Albânî p.418, cinquième édition, Dâru ar-Râyah – Ar-Riyâdh].

Honnêtement c’est quoi cette merde ????!!!! Et personne ne relève…

Chez les chiites c’est pareil, des déglingués du bulbe, exemple avec Khomeini l’ordure conçue pat la maçonnerie française ;

Ce qui suit est violent et je m’en excuse d’avance mais la vérité doit être dite ;

« Il est interdit de pénétrer l’épouse avant ses neuf ans révolus et ceci que le mariage soit permanent ou interrompu.

Quant aux autres jouissances comme les attouchements sexuels, l’enlacement ou la jouissance entre les cuisses, elles sont acceptables même chez le nourrisson. »

Tahrir al-Wassiila, Volume 2, page 221

Ici on peut voir ce fils du diable faire le signe de Baphomet ;

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 5092702-900326-l-ayatollah-khomeiny-24-09-1902-03-06-1989-ruhollah-hendi-mussawi-iranischer-religionsf-gerants-und-politiker-e11map

Et ce démon est bien entouré d’enfants…

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam - Page 5 _84518725_hi028048367

Tu retrouves toutes ces horreurs dans le Talmud ;

Sanhedrin 54b :
« Un juif peut avoir des rapports sexuels avec un enfant à condition que l’enfant ait moins de neuf ans. »

Sanhédrin 59b :
« Une relation sexuelle avec un garçon de moins de huit ans n’est pas de la fornication. »

C’est toute une littérature chez la synagogue de satan ;

http://www.diatala.com/article-talmud-les-rapports-sexuels-autorises-sur-des-enfants-de-de-9-ans-103815511.html


Siwakk : en lisant tes lignes un versets m’est venu à l’esprit, celui de la sourate Luqman :

31 : 33 Ô hommes ! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son père. La promesse d’Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah !

Satan à toujours essayé de trompé l’homme et en toute génération, le blog en témoigne avec les djinns divinisé etc. Et comme témoigne le post de Tony on retrouve un peu partout les égarements du diable : Sacrifice humain, altération de la création, pedophilie, homosexualités. Tout ce qui est à l’encontre de la pureté… les hadiths de ce type je les appelle « la face cachée de la Lune » car on les entends jamais chez les imams de Fr0nce ils ne font que répéter les mêmes hadiths en vue de faire des flouzz pour payer le dernier minbar ou le nouveau parking et ramener dans leurs sectes d’autres jeunes âmes recherchant Allah.

À chaque loi révèle Satan égare les peuples voir contamine la vérité avec ses sbires, l’exception est le Coran mais les générations qui ont reçu le Livre ont suivi ce culte des hadiths pour le meilleur et pour le pire… à cette même sourate Allah (swt) dit :

Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d’Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant.

Et quand on leur dit: « Suivez ce qu’Allah a fait descendre », ils disent: « Nous suivons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres. » Est-ce donc même si le Diable les appelait au châtiment de la fournaise !

Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah.
Encore des hadiths pipi caca qui rend infantile et difficile la religion :

Abu Hurayrah que le Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) a dit : "Lorsque l'un de vous s'assied pour se soulager, qu'il ne fasse pas face à la qiblah ou qu'il ne lui tourne pas le dos." Rapporté par Ahmad et Muslim. Et Abu Ayyoob al-Ansaari a rapporté que le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : vers l'est ou l'ouest. Rapporté par al-Bukhaari et Muslim.

Et il a été rapporté qu'Ibn 'Umar a dit : Un jour, je suis monté sur le toit de la maison de Hafsah et le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) se soulageait, tourné vers Syrie, le dos tourné à la Ka'bah. Rapporté par al-Bukhaari, Muslim et les auteurs d'al-Sunan.

N’importe quoi...
Sinon vous avez les hadiths qui interdisent la prière en gros ils veulent transformer la religion alors qu’Allah nous permet de prier quand nous le voulons (surerogatoire).

Selon les hadiths :

Les temps d’interdiction de la prière peuvent être présentés sommairement en trois ou de façon exhaustive en cinq :

- du début de l’aube jusqu’au lever du soleil ;

- du lever du soleil jusqu’à son élévation dans le ciel pour la longueur d’une lance, temps estimé à 12 minuits ou 15 par précaution ;

- quand le soleil est au zénith jusqu’à son inclinaison ;

- de la prière d’asr jusqu’au coucher du soleil ;

- pendant la durée du coucher du soleil.

Ces temps se présentent sommairement ainsi ;

- de l’entrée de l’aube jusqu’à ce que le soleil s’élève à la longueur d’une lance ;

- quand le soleil est au zénith et jusqu’à son inclinaison ;

- de la prière d’asr jusqu’à ce que le soleil se couche complètement.

apporté par al-Boukhari (n° 547) et par Mouslim (n° 1367) d’après Ibn Abbas : Des hommes agréés, dont le meilleur selon moi est Omar, ont attesté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a interdit de prier après la prière du matin jusqu’au lever du soleil et après la prière d’asr jusqu’au coucher du soleil .

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté (respectivement sous les numéros 548 et 1371) qu’Ibn Omar a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : Retardez la prière dès que le soleil commence à se manifester jusqu’à ce qu’il s’élève. Dès qu’il commence à disparaître, reportez la prière jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement .


Mouslim (n° 1373) a rapporté qu’Uqba ibn Amir al-Djouhani a dit : Il y a trois heures pendant lesquelles le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) nous interdisait de prier ou d’enterrer nos morts : au lever du soleil avant qu’il ne s’élève dans le ciel ; quand il se trouve au zénith avant de s’incliner et quand il va se coucher .

Faut arrêter, allez-vous apprendre à Allah Sa Religion ? Les hadiths sont des mensonges contre Allah et son messager !
 

Les hadiths ou en un terme plus approprié : La grande corruption de l'Islam

Revenir en haut 

Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Islam :: La réalité sur les hadiths-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: