Islam du Coran - La Plume d'Or
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Blog & Forum ayant pour vocation de faire connaître le véritable Islam pur se trouvant dans le Coran, l’Islam de Lumière, l’Islam originel, la vérité même.
 
AccueilRechercherConnexionDernières imagesS'enregistrerCalendrierGroupesMembresFAQ
-42%
Le deal à ne pas rater :
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – TQ65Q64C 2023
699 € 1199 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gold Kalam
Fondateur
Gold Kalam


Messages : 4242
Date d'inscription : 29/04/2021

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Empty
16012022
MessageMéditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18)

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Grotte-soleil-qui-brille-dessus_7023-18588

Pour introduction de cette réflexion, je préciserai que le Coran est un mystère qui se dévoile pour celui qui est en quête de Son Seigneur et qu’il est facile à méditer et comprendre. Dans ce verset et comme je l’ai stipulé dans la phrase précédente ceci est une réflexion et une interprétation, de toutes époques ce Verset a été un mystère et comme Allah le souligne dans ce récit «  A Lui appartient les mystères des Cieux et de la Terre » Il connait l’apparent le caché, Il est l’Initial et l’Ultime, L’apparent le Caché et Il est Omniscient.

C’ est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable, Nul autre que Lui ne les connait. Et Il connait ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et pas une feuille ne tombe sans qu’il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou au sec, qui ne soit consigné dans un Livre auprès de Lui. Il est le Seigneur des Sept Cieux et des Sept Terre. A Lui la complète royauté ! A Lui appartient ce qui est dans les Cieux et la Terre et sous le sol humide !
Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte ! Il est Omniscient et sait ce que nous faisons et Il est là ou que nous sommes. Il connait le visible comme l’invisible.

Louange a Lui. Fendeur de l’Aube de la Lune, des Cieux et de la Terre ainsi que du grain et du noyau : du mort il fait sortir le vivant, et du vivant il fait sortir le mort. Tel est Allah, Al Muhyi, Al Mumit Celui qui donne la vie, Celui qui donne la mort. Al Mu3iz


S.3 7 C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclination vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent: « Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur ! » Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.




M.a.J du 02/08/23 - 15 Mou. 1445

Gold Kalam a écrit:
Pourquoi « le Soleil de la caverne » ?

Les jeunes gens désireux de vénérer leur Souverain Allah, se sont réfugier dans les ténèbres de la caverne pour y trouver Allah la Lumière des Cieux et de la Terre et de ce qu’il y à entre eux.

Les gens de Ar-Raquim qui était en plein jour pendant trois cent et neuf années sont restés tout ce temps dans les ténèbres malgré qu’il voyait, entendait et raisonnait en pleine lumière du jour.

C’est ainsi que cette rubrique porte ce nom, c’est ainsi qu’Allah guide et égare qui Il veut. Il donne de Sa Lumière et en privé qui Il veut.
Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 F6cf0610

Voilà un résumé de l'article principal supprimé car de l'eau à coulé depuis sa publication et notre compréhension est devenu plus claire concernant ce récit énoncé dans le Saint Livre céleste.

Le récit des jeunes gens de la caverne est un récit de miséricorde et de guidée venant d’Allah envers ses serviteurs.

Les jeunes gens voyant leurs peuples errer dans le royaume des ombres décidèrent de se sauver en émigrant vers le Puissant et Sage. C’est ainsi qu’il est dit après leurs résurrection : 18 : 20 « Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais. »

Mais ce récit est avant tout une épreuve d’Allah envers ses serviteurs mécréant et croyant car nous sommes bon gré mal gré soumis à Allah comme le furent les Cieux et la Terre au commencement !

Allah (béni soit son Nom) dit : 18 : 10 Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent: « Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne. »
11. Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.
12. Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour.


Ce récit est donc une distinction entre le croyant et le mécréant, l’aveugle à celui qui voit, les ténèbres à la lumière.

Pendant que les mécréant de Ar-Raquim voulurent construire un temple sur les jeunes gens à cause de ce miracle aisée pour Allah, les jeunes gens eux dirent ce qui suit : 19. Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit: « Combien de temps avez-vous demeuré là ? » Ils dirent: « Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour. » D'autres dirent: « Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez demeuré. Envoyez donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous.

Tandis que les gens de Ar-Raquim restés trois cent et neuf années dans l’ignorance dirent :

18: 21 Et c'est ainsi que Nous fîmes qu'ils furent découverts, afin qu'ils [les gens de la cité] sachent que la promesse d'Allah est vérité et qu'il n'y ait point de doute au sujet de l'Heure. Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils: « Construisez sur eux un édifice. Leur Seigneur les connaît mieux. » Mais ceux qui l'emportèrent [dans la discussion] dirent: « Elevons sur eux un sanctuaire ».


Au lieu de considérer le pouvoir d’Allah et de se remettre en question au sujet de l’Heure (fin du monde) leurs cœurs voulurent édifier un temple à la mémoire de ces gens… L’ironie du sort est que ces jeunes gens ont fuit pour l’adoration d’Allah dans cette caverne mais leurs destin était d’être des témoins et un signe d’Allah auprès de ce même peuple ce qui était écrit dans une chose déjà faite auprès d’Allah.


Nous pouvons dire aussi que les jeunes gens et leur chien ont fuit les ténèbres pour aller vers la Lumière c.a.d. dans un endroit où ne règne que ténèbres, ils trouvèrent Allah… Lumière des Cieux et de la Terre… C’est ainsi qu’avec leur volonté de tout sacrifier pour leurs Seigneur ils dirent :

14. Nous avons fortifié leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour dire: « Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre: jamais nous n'invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles.
15. Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente ? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah ?
16. Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne: votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort.


En lien direct avec les versets en début de récit :

10. Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent: « Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne. »
11. Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.



Ce récit est également une conversation entre les juifs érudit du Pentateuque testant le prophète Muhammad, c’est ainsi qu’au verset 22 le récit bascule sur la confrontation pour reprendre au verset 25. Relaté dans ce Verset : 10 : 46. Dis: « Que direz-vous si [cette révélation s'avère] venir d'Allah et que vous n'y croyez pas qu'un témoin parmi les fils d'Israʾil (Israël) en atteste la conformité [au Pentateuque] et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec orgueil... En vérité Allah ne guide pas les gens injustes ! »

Ce récit est aussi une allégorie pour les croyants qui persécutés émigrèrent vers Médine pour revenir à la fin à la Mecque.



18 : 17 - Tu aurais vu le soleil, quand il se levait, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couchait, passer à leur gauche, alors qu'ils se trouvaient dans un endroit spacieux à l'intérieur. Cela fait partie des signes de Dieu. Celui que Dieu guide, c'est lui le bien-guidé. Celui qu'Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le guider.


Le Soleil qui se faisant alterner jour et nuit par Allah et ses anges (voir Au monde du Soleil Levant) de même que les jeunes gens se faisant tourner à gauche et à droite par les anges selon l’ordre d’Allah en même temps nous indique que Allah se charge de chaque affaire dans les Cieux et la Terre et son Omniprésence gère le moindre petit atome jusqu’à l’infiniment grand ! Allah les à maintenu en vie pendant trois siècles sans peine ni difficulté c’est pourquoi le Seigneur dit en début de récit :

18 : 9 - Penses-tu que les compagnons de la caverne et d'al-Raqîm ont constitué une chose étonnante parmi Nos signes ?

En effet, si la création des Cieux et de la Terre ont été plus dur que notre création alors que pour Allah cela à été sans somnolence ni fatigue, eh bien, vous comprendrez que ce « miracle » fut simple pour Allah ! N’est-il pas celui qui quand Il décide d’une chose dit « Sois » et cela est ?



Conclusion :

La résurrection des jeunes gens fut une preuve de l’existence d’Allah afin que les gens comprennent que l’Heure est réalité et vérité pourtant les cœurs à la vue de ce signe ne se sont pas soumis car rebelles avant et après la manifestation de la vérité, cette Loi est la Loi d’Allah qui s’applique à toutes les générations et tous les Livres descendu.

C’est cela le miracle d’Allah… Allah guide qui Il veut et égare qui Il veut.

Ces hommes fuyant leur peuples pour se réfugier dans une caverne ou règne ténèbres ; et justement dans ces ténèbres ils ont trouvé lumière alors que le peuple eux sous la lumière du Soleil terrestre sont dans les ténèbres ? « Celui que Dieu guide, c'est lui le bien-guidé. Celui qu'Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le guider. »

Comme Dieu dit dans la sourate vingt-quatre, celui qu’Allah prive de Sa Lumière n’a aucune Lumière et celui que Dieu guide vers Sa Lumière, possède une Lumière et marchant avec parmi les gens !

Ce récit est une dualité entre le vrai et le faux, l’écume et la mer qui la charge au rébus, l’or et le laiton, le blé et la mauvaise herbe. Le Coran parle de tout ses aspects à plusieurs reprises.


Ce récit dans cette sourate à selon moi une dimension eschatologique et le Livre n’a pas révélé tout ses secrets… elle commence par l’avertissement aux chrétiens et parle de l’éternité pour mentionner juste avant le récit des gens de la caverne ceci :


7. Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.
8. Puis, Nous allons sûrement transformer sa surface en un sol aride.


Cette sourate parle donc de la mort de la résurrection et de l’entre-deux et les actions qui méritent soit le Paradis et l’Enfer, elle termine par cela :

103 Dis: « Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ?
104 Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.
105 Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines. » Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection.
106 C'est que leur rétribution sera l'Enfer, pour avoir mécru et pris en raillerie Mes signes (enseignements) et Mes messagers.
107 Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du: « Firdaws, » (Paradis),
108 où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement.
109 Dis: « Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s'épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort. »
110 Dis: « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. »


Elle parle donc de la mort, l’Heure, la genèse, la croyance et mécréance et leurs conséquences (deux jardins) de Al Khidr et sa servitude complète en Allah avec Moïse, Gog et Magog et leur remblai pour enfin finir sur le Jour Dernier et les deux demeures.

Chaque récit à sa place et beaucoup de question reste en suspens, mais nous pouvons dire en guise de mots de fin que les compagnons de la caverne sont nos frères et sœurs que nous côtoyons matin et soir dans le sentier d’Allah !

28 Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.


Dernière édition par Gold Kalam le Sam 6 Jan - 15:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.islam-du-coran.fr
Partager cet article sur : reddit

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) :: Commentaires

Par rapport au sommeil :

6 : 60 - Et, la nuit, c'est Lui qui prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le terme fixé. Ensuite, c'est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez


39 :42 Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'à un Terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent.


Allah assourdi et leur enveloppa d'un sommeil en leur donnant donc la mort comme chaque nuit pour tant d'âme. « Nous assourdîmes leurs oreilles »

Al Kahf-18-11-Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.
12 Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour.


17 Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu'eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d'Allah. Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.
18 Et tu les aurais cru éveillés, alors qu'ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien est à l'entrée, pattes étendues. Si tu les avais aperçus, certes tu leur aurais tourné le dos en fuyant; et tu aurais été assurément rempli d'effroi devant eux.


Ils dormaient et donc étaient morts tout en bougant selon la Volonté d'Allah et ses armées probablement ainsi ils dormaient tout en étant vivants, ils étaient de véritable morts vivants.

Alfou aime ce message

Certains avancent le nombres des gens de la caverne voyons voir cela de plus près :

LES SEPT DORMANTS D'ÉPHÈSE :

"L'empereur Decius se rend à Ephèse et, là, revivifie dans la cité le culte des idoles, ordonnant que tout le monde, et particulièrement les chrétiens, offrent des sacrifices à celles-ci. Certains chrétiens apostasient, d'autres demeurent fermes et subissent des tortures. Sept (ou, d'après certains textes, huit) jeunes, qui vivent dans le palais impérial et dont les noms sont relatés différemment, sont accusés d'être secrètement des chrétiens ; conduits devant Decius, ils refusent de sacrifier aux idoles. Espérant qu'ils atténueront leur résolution, Decius leur accorde un répit ; puis il quitte Ephèse.
Les jeunes quittent la cité et se cachent dans une caverne située dans le Mont Anchilus voisin. L'un d'eux, Diomède (ou Jamblique), déguisé sous des guenilles, descend à la ville pour s'enquérir de ce qui s'y passe et y acheter de la nourriture. Decius, étant retourné dans la cité peu de temps après, ordonne que les jeunes soient amenés en sa présence. Diomède informe ses compagnons de cet ordre ; ils consomment, tout tristes, la nourriture, puis ils tombent, par la volonté divine, dans un profond et long sommeil. Decius, ne pouvant trouver les jeunes à Ephèse, convoque leurs parents ; ceux-ci tentent de s'excuser pour la fuite de leurs fils et révèlent qu'ils sont cachés dans une caverne du Mont Anchilus. Decius ordonne que l'entrée de la caverne soit obturée par de grosses pierres, afin que les jeunes soient enterrés vivants.
Deux chrétiens, Théodore et Rufinus, écrivent l'histoire des jeunes martyrs sur des tablettes en métal, qu'ils placent sous les pierres fermant la caverne.

307 ans plus tard, sous le règne de l'empereur Théodose II, une hérésie apparaît, conduite par un évêque du nom de Théodore, qui nie la résurrection des morts ; l'empereur en est très affecté. Alors Dieu inspire Adolius, le propriétaire du terrain où se trouve la caverne, de bâtir une bergerie pour ses troupeaux ; les maçons utilisent pour ce faire les pierres qui fermaient l'entrée de la caverne ; et cette dernière est ainsi rouverte. Dieu réveille les jeunes ; ceux-ci pensent qu'ils ont dormi seulement une nuit, et s'exhortent mutuellement à subir, si nécessaire, le martyre des mains de Decius. Diomède se rend comme à son habitude à Ephèse ; voyant une croix sur le pont de la cité, il en est tellement surpris qu'il demande à un passant s'il s'agit réellement d'Ephèse. Impatient de retourner auprès de ses compagnons avec la nouvelle, il achète d'abord et malgré tout de la nourriture ; il paie celle-ci avec la monnaie qu'il avait sur lui, celle de l'époque de Decius.
Voyant cette ancienne monnaie, le marchand et les gens présents sur la place du marché pensent que le jeune homme a trouvé un trésor caché, et espèrent pouvoir le partager avec lui ; ils le poursuivent donc de leurs menaces à travers la cité ; de nombreuses personnes se retrouvent ainsi rassemblées, et le jeune cherche en vain parmi elles quelqu'un de sa connaissance.

L'évêque et le gouverneur questionnent Diomède, qui raconte toute l'histoire et les invite à se rendre à la caverne rencontrer ses compagnons. Les gens escaladent la colline et trouvent les deux tablettes de plomb, qui confirment l'histoire du jeune ; puis ils entrent dans la caverne et y trouvent ses compagnons vivants et d'apparence lumineuse. Théodose est informé de l'événement et se rend à Ephèse, puis dans la caverne.
L'un des jeunes, Maximilien (ou Achillides, ou autre) lui dit que, à la fin de démontrer la véracité de la résurrection, Dieu les a fait dormir puis les a ressuscités avant le Jour du Jugement ; après cela les jeunes tombent, endormis dans la mort. Une basilique a été bâtie sur le lieu."
- Encyclopædia of Religion and Ethics, article Seven Sleepers, tome XI p. 428, également reproduit en urdu par an-Nadwî dans MIM, p. 22 à 26

Les sept dormants d’Ephèse sont les fameux personnages mentionnés à travers la sourate 18 (récitée des versets 9 au verset 26) qui porte sûrement ce nom du fait que ces sept personnages dormaient dans une grotte ou caverne, le mot arabe désignant ce lieu est Kahf et dont la Bible donne aussi le récit.
Le Coran donne un aperçu court de cette histoire, et nous enseigne que ces dormants étaient de jeunes personnes, probablement des chrétiens d’après la plupart des exégètes du Coran et de la Bible, accompagnés de leur chien.

Ces personnes suivaient donc les enseignements du prophète Jésus et vivaient au IIème Siècle de notre ère à une époque qui ne fut guère propice à la spiritualité ou à l’adoration de Dieu l'Unique.
Afin de préserver leur foi ces gens se réfugièrent dans une grotte, fuyant ainsi les persécutions dont ils étaient l’objet de la part de l’empereur Dèce qui été plus qu’hostile au monothéisme et à tout culte autre que le culte polythéiste en cours à l’époque.
De nos jours et quelle que soit la langue d'origine, tout le monde peut en effet comprendre le langage des chiffres, il s'agit bien d'un langage commun à l'humanité.



Or le Coran est clair a ce sujet, SEUL Allah Al Ahad en a connaissance :

18 : 22 Ils diront: « ils étaient trois et le quatrième était leur chien. » Et ils diront en conjecturant sur leur mystère qu'ils étaient cinq, le sixième étant leur chien et ils diront: « sept, le huitième étant leur chien. » Dis: « Mon Seigneur connaît mieux leur nombre. Il n'en est que peu qui le savent. » Ne discute à leur sujet que d'une façon apparente et ne consulte personne en ce qui les concerne.


Ce n'est pas sans rappeler ce verset en début de sourate ! La conjecture ne sert a rien contre Le Vrai ! La vérité est apparu et l'erreur a disparu car l'erreur est voué a disparaitre !
Sourate 89 ( suite )

Parmi l’élixir que regorge le fruit qu'est cette sourate pour l'âme :

- Allah fait un serment en début de sourate.

- Ce sont dix nuits qui se chevauchent dans un mois et se renouvelle sans cesse.

- C’est aussi une dimension de vie et de mort que Dieu alterne au fil du temps ( voir nos différents travaux à ce propos ).

- C’est également probablement les dix nuits du mois du Ramadan où a été révélé le Coran.  Et Allah sait mieux l'interprétation de ce serment car a Lui appartient l'inconnaissable et c'est Lui l'Auteur de la Création et du Livre... Seul Allah connaît l'interprétation de Son Livre et Il le fait comprendre a qui Il veut.


La sourate enchaînes sur les peuples châtiés qui conforte et confirme nos différents travaux sur l’Heure et la symbolique du nuit et du jour dont nous faisons invitation à lecture et méditation.


Dernière édition par La Plume le Dim 1 Mai - 9:23, édité 1 fois
A propos du signe de l’Heure dans le récit des jeunes de Raquim (S.18).

En ce qui concerne l’Heure par rapport au peuple de Raquim je le vois comme une épreuve de la part d’Allah envers ce peuple et lorsqu’il ont aperçu les jeunes gens du passé, ils n’ont eu que pour mot : « faites en un édifice ou murée-l’es pour étouffer la vérité »

C’est une distinction entre l’égaré et le croyant.

Dieu nous dit dans un verset :

14 : 13 Ils ne croiront pas en lui [le Messager ou le Coran] bien que se soit accompli le sort traditionnel des anciens.
14 Et même si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu’ils pussent y monter,
15 ils diraient: « Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés. »


C’est dire que pendant trois cent et neuf années comme nous relate Allah, pendant trois cent et neuf années ils ont demeuré dans l’égarement car ils n’ont pas voulu se réformer… à méditer.

Voilà ce que les gens d’Ar Raquim ont prononcer lorsque Allah le Résurrecteur les a ressusciter :

18 : 19 Et c’est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu’ils s’interrogent entre eux. L’un parmi eux dit: « Combien de temps avez-vous demeuré là ? » Ils dirent: « Nous avons demeuré un jour ou une partie d’un jour. » D’autres dirent: « Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez demeuré. Envoyez donc l’un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu’il voie quel aliment est le plus pur et qu’il vous en apporte de quoi vous nourrir. Qu’il agisse avec tact; et qu’il ne donne l’éveil à personne sur vous.

Et voilà ce qu’ont dit les égarés du peuple de Raquim lorsque le signe manifeste est apparu a eux :

21 Et c’est ainsi que Nous fîmes qu’ils furent découverts, afin qu’ils [les gens de la cité] sachent que la promesse d’Allah est vérité et qu’il n’y ait point de doute au sujet de l’Heure. Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils: « Construisez sur eux un édifice. Leur Seigneur les connaît mieux. » Mais ceux qui l’emportèrent [dans la discussion] dirent: « Elevons sur eux un sanctuaire ».

Et au verset suivant, les bani israil qui ont tourner le dos à Muhammad et à ce qu’il a apporté ont conjecturer en disant :

18 : 22 Ils diront: « ils étaient trois et le quatrième était leur chien. » Et ils diront en conjecturant sur leur mystère qu’ils étaient cinq, le sixième étant leur chien et ils diront: « sept, le huitième étant leur chien. » Dis: « Mon Seigneur connaît mieux leur nombre. Il n’en est que peu qui le savent. » Ne discute à leur sujet que d’une façon apparente et ne consulte personne en ce qui les concerne.


Et le croyant :

18 : 25 Or, ils demeurèrent dans leur caverne trois cents ans et en ajoutèrent neuf (années).

18 : 26 Dis: « Allah sait mieux combien de temps ils demeurèrent là. A Lui appartient l’Inconnaissable des cieux et de la terre. Comme Il est Voyant et Audient ! Ils n’ont aucun allié en dehors de Lui et Il n’associe personne à Son commandement.


C’est une distnction de manière a ce que à Allah appartient l’inconnaissable et le croyant s’en remet pleinement a l’Omniscience et la science intarissable d’Allah (SWT) or l’égaré qui met en doute le Jour de la Résurrection n’a de savoir que l’ici-bas et ne désire en rien de l’au-dela. Il sera ainsi la plus vile des créatures car il n’aura pas ouvert son cœur de manière qu’en jaillisse un ruisseaux, il sera de pierre et séjournera au lieux fait d’homme et de pierre ( L’enfer ).

Voilà ce que diront ceux qui auront reçu le savoir au Jour de la Résurrection a ces impies :

23 : 112 Il dira: « Combien d’années êtes-vous restés sur terre ? »
113 Ils diront: « Nous y avons demeuré un jour, ou une partie d’un jour. Interroge donc ceux qui comptent. »
114 Il dira: « Vous n’y avez demeuré que peu [de temps], si seulement vous saviez.
115 Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ? »

20 : 102 Le jour où l’on soufflera dans la Trompe, ce jour-là Nous rassemblerons les criminels tout bleus (de peur) !
103 Ils chuchoteront entre eux: « Vous n’êtes restés là que dix [jours] ! »
104 Nous connaissons parfaitement ce qu’ils diront lorsque l’un d’entre eux dont la conduite est exemplaire dira: « Vous n’êtes restés qu’un jour. »


ET c’est justement la même chose dans la sourate La Caverne concernant la résurrection des jeunes gens, ainsi que le fourvoiement et l’aveuglement des preuves qu’Allah envoie afin que les gens soient heureux… Mais l’homme est le plus redoutable des disputeurs et des libertins.

C’est tout une rhétorique du Coran concernant Fir’awn, les ‘aad ect couplé a la dualité entre le croyant du négateur, lumière vs. ténèbres …

27 : 13 Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent: « C’est là une magie évidente ! »
14 Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu’en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu’il est advenu des corrupteurs.


56 : 47 et disaient: « Quand nous mourrons et serons poussière et ossements, serons-nous ressuscités ?

48 ainsi que nos anciens ancêtres ?… »

49 Dis: « En vérité les premiers et les derniers

50 seront réunis pour le rendez-vous d’un jour connu. »

51 Et puis, vous, les égarés, qui traitiez (la Résurrection) de mensonge,

52 vous mangerez certainement d’un arbre de Zaqqûm.

53 Vous vous en remplirez le ventre,

54 puis vous boirez par-dessus cela de l’eau bouillante,

55 vous en boirez comme boivent les chameaux assoiffés.

56 Voilà le repas d’accueil qui leur sera servi, au jour de la Rétribution.


Pour terminer, ce qui est pour le moins intéressent dans cette sourate, elle suit une trame de sorte que le début est l’ici-bas ( Gens de la caverne ) pour parler par la suite des deux jardins de sorte que l’ici-bas est éphémère et l’au-dela éternelle, pour par la suite aborder le voyage de Musa et a la fin Gog et Magog un grand signe de l’Heure puis a la fin la demeure finale ; paradis ou enfer.

18 : 107 Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du: « Firdaws, » (Paradis),

108 où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement.

109 Dis: « Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort. »

110 Dis: « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. »
Dans le récit de Dhul quarnay, concernant les Gog et Magog il y a point a souligner :

18 : 94 Ils dirent: « Ô Dhul-Qarnayn, les Yaʾjuj (Gog) et les Maʾjuj (Magog) commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? »

Ce sont les Sept cieux et autant de Terre, la Terre n’est pas uniquement notre monde, c’est les différents mondes dans l’Univers, donc ici la peuplade parlent de leur monde et pour que l'imbrication des monde se fassent il faut que des portail dans notre dimension soit ouvert et justement entre nous et les Gog et Magog dhul quarnay a bouché le portail et donc il ne peuvent plus voyager, jusqu'au jour ou Allah l'ouvrira car Sa promesse est vérité et Sa promesse implique L'Heure.

Je vous invite a lire ces articles pour mieux comprendre :

https://www.islam-du-coran.fr/t84-un-autre-regard-sur-dhul-qarnay

https://www.islam-du-coran.fr/t85-un-autre-regard-sur-dhul-qarnay-ii

A propos de la mort :

" En ce moment vous n’êtes pas seul dans la pièce où vous lisez ce livre. Même dans les moments où vous pensez être seul, vous ne l’avez jamais vraiment été. Les anges attitrés d’Allah surveillent et inscrivent constamment tout ce que vous faites. Dès que vous dites un mot, ils l’inscrivent. Tous vos pas, toutes vos pensées et absolument tout ce que vous faites, y compris les obligations religieuses qui ont été reportées, sont tous enregistrés, sans aucune omission.

Ces anges ne font pas de distinction entre les actes mineurs et les actes majeurs. Même lorsque vous êtes endormi, ils sont constamment avec vous. Ils accomplissent leurs obligations à la perfection. Ils n’oublient et ne se trompent jamais. Pareillement, vos anges attitrés de la mort attendent aussi. Qu’attendent-ils ? Que votre temps prédestiné soit accompli. Lorsque votre moment de mourir arrive, ce sont eux qui prendront livraison de votre âme. "

https://www.quran.al-shia.org/fr/lib/14.htm*

Chaque âme aura la mort par un anges qui lui est attitré il y a des myriades anges de la mort.

32 : 11 - Dis : "L'ange de la mort, qui est chargé de vous, recueillera votre âme. Puis, vous serez ramenés vers Votre Seigneur".

An Naziaat-79-1-Par ceux qui arrachent violemment!
An Naziaat-79-2-Et par ceux qui recueillent avec douceur!


82 :  10 alors que veillent sur vous des gardiens,
11 de nobles scribes,
12 qui savent ce que vous faites.


50 :  16 Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire
17 quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent.
18 Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire.


Nous serons interroger sur TOUS.

Al Israa-17-13-Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son œuvre. Et au Jour de la Résurrection, Nous lui sortirons un écrit qu’il trouvera déroulé:
Al Israa-17-14-«Lis ton écrit. Aujourd’hui, tu te suffis d’être ton propre comptable».


Les anges inscrivent notre écrit, chaque jour nous écrivons notre futur... Et Allah a un Livre auprès de Lui qui dit la vérité de façon que personne ce jour-la ne pourra nier ou réfuté ni être lésé fut-ce le brin d'un noyau de datte. Allah n'est-Il pas le plus Sage des Juges ?

17 : 36  « L’ouïe, la vue et le cœur, sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. »

Lorsque nous disons « si Allah veut » c’est en réalité un sens grandissime qui se cache derrière, Dieu est le Décreteur, ses décret/volonté s’accomplissent toujours, Dieu à auprès de Lui un Livre ou tout est inscrit qui dit la vérité et ce qu’Allah inscrit s’accomplit toujours.

Ainsi nous disons « si Allah veut » car le lendemain et nos futurs comme nos passé appartiennent à Allah Le Grand ainsi c’est Lui qui décide ce que chaque âme acquerra demain et c’est Lui qui nous donnera également la mort sur la Terre qu’Il aura voulu.

De ce fait, si nous humains pensons que le lendemain nous appartient et bien attendez-vous à être comme les propriétaires du jardin qui dans leurs malheurs ont glorifié Allah, lorsqu’ils ont compris qu’ils étaient parmi les injustes.


68 : 17 Nous les avons éprouvés comme Nous avons éprouvé les propriétaires du verger qui avaient juré d'en faire la récolte au matin,
18 sans dire: « Si Allah le veut ».
19 Une calamité de la part de ton Seigneur tomba dessus pendant qu'ils dormaient,
20 et le matin, ce fut comme si tout avait été rasé.
21 Le [lendemain] matin, ils s'appelèrent les uns les autres:
22 « Partez tôt à votre champ si vous voulez le récolter. »
23 Ils allèrent donc, tout en parlant entre eux à voix basse:
24 « Ne laissez aucun pauvre y entrer aujourd'hui. »
25 Ils partirent de bonne heure décidés à user d'avarice [envers les pauvres], convaincus que cela était en leur pouvoir.
26 Puis, quand ils le virent [le jardin], ils dirent: « Vraiment, nous avons perdu notre chemin.
27 Ou plutôt nous sommes frustrés. »
28 Le plus juste d'entre eux dit: « Ne vous avais-je pas dit: si seulement vous aviez rendu gloire à Allah ! »
29 Ils dirent: « Gloire à notre Seigneur ! Oui, nous avons été des injustes. »



Nous disons in cha Allah car Allah sait et nous, nous ne savons pas. Il se peut que nous demandions une chose et que cela est un méfait pour nous, ou que nous demandions une chose et que ceci est un bienfait pour nous.

Chaque jour c’est Allah qui renouvelle la création dans une facilité déconcertante, gloire à Lui.


55 : 29 Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, Il accomplit une œuvre nouvelle.


18 : 23 Et ne dis jamais, à propos d'une chose: « Je la ferai sûrement demain »,
24 sans ajouter: « Si Allah le veut », et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis: « Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct. »


Tout ressort de la volonté d’Allah qu’Il est Grand en Force et en Puissance... Oui qu’Il est Grand et Haut !

18 : 39 En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu: « Telle est la volonté (et la grâce) d'Allah ! Il n'y a de puissance que par Allah. » Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants,

( Suite de mon étude sur le Jour et la Nuit dans le Coran )


Concernant l’heure des peuples châtiés

Chaque peuple a son terme fixé qu’il ne peut ni avancer ni reculer.

10 : 49 Dis: « Je ne détiens pour moi rien qui peut me nuire ou me profiter, excepté ce qu'Allah veut. A chaque communauté un terme. Quand leur terme arrive, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni l'avancer. »
50 Dis: « Voyez-vous ! Si Son châtiment vous arrivait de nuit ou de jour, les criminels pourraient-ils en hâter quelque chose ?
51 « Est-ce au moment où le châtiment se produira que vous croirez ? [Il vous sera dit: « Inutile. »] Maintenant ! Autrefois, vous en réclamiez [ironiquement] la prompte

Voilà la procédure lorsqu’un peuple a dépassé toute limite :

17 : 16 - Quand Nous voulons détruire une cité, Nous donnons des ordres à ceux qui y vivent dans l'aisance, mais ils se livrent alors à la dépravation. La Parole se réalise alors contre elle et Nous la détruisons entièrement.
17 Que de générations avons-nous exterminées, après Nuh (Noé) ! Et ton Seigneur suffit qu'Il soit Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur les péchés de Ses serviteurs.

Tout est tracé dans le Livre auprès de Notre Souverain Omnipotent :

17 : 58 - Il n'y a pas de cité que Nous ne détruisons avant le Jour de la Résurrection, ou que Nous ne châtions d'un sévère châtiment. Ceci est inscrit dans le Livre.


Et ceci se produit lorsque les gens s’y attendent le moins...

54 : 38 En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit.

54 : 34 Nous lachâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Lut (Loth) que Nous sauvâmes avant l'aube,

7: 4 Que de cités Nous avons détruites ! Or, Notre rigueur les atteignit au cours du repos nocturne ou durant leur sieste.
5 Leur invocation, lorsque leur survint notre rigueur, se limita à ces paroles: « Certes nous étions injustes. »

16 : 45 Ceux qui complotaient des méfaits sont-ils à l'abri de ce qu'Allah les engloutisse en terre ou que leur vienne le châtiment d'où ils ne s'attendaient point ?
46 Ou bien qu'Il les saisisse en pleine activité sans qu'ils puissent échapper (au châtiment d'Allah).
47 Ou bien qu'Il les saisisse en plein effroi ? Mais vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux.
18 : 18 Et tu les aurais cru éveillés, alors qu'ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien est à l'entrée, pattes étendues. Si tu les avais aperçus, certes tu leur aurais tourné le dos en fuyant; et tu aurais été assurément rempli d'effroi devant eux.

Dieu envoya ses anges pour les faire tourner, le " nous " est employé car tout appartient à Allah.
Ce verset prouve également que le hadith enjolivé prouve que les chiens ne font pas fuir les anges...

Hiba rabou aime ce message

18 : 17 Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu'eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d'Allah. Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.



Au Levant :

Allah jure dans le Coran par l’aube ainsi que par le Jour Montant ) Lui qui en est le Seigneur :

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Qlniqc

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 1siovw

Et au Couchant :

Allah jure par le crépuscule Lui qui en est le Créateur

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Cjzxvx

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Tvca3o


Louange à Allah qui enroule le jour dans la nuit et la nuit dans le jour, qui donne vie et qui donne la mort. L’aube et le crépuscule sont des preuves pour des gens qui ont la vue, ces moments sont identiques à deux gouttes d’eau ou semblable aux rayons d’une même lampe.




13 : 15 Et c'est à Allah que se prosternent, bon gré mal gré, Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée.



16 : 48 N'ont-ils point vu que les Ombres de toute chose qu'Allah a créée s'allongent à droite et à gauche, en se prosternant devant Allah, en toute humilité ?


N'as-tu pas vu comment ton Seigneur étend l'ombre ? S'Il avait voulu, certes, Il l'aurait faite immobile. Puis Nous lui fîmes du Soleil son indice,puis Nous la saisissons [pour la ramener] vers Nous avec facilité. { Coran 25 : 45 - 46 }




Plus de détails :

Hiba rabou aime ce message



Dernière édition par Gold Kalam le Ven 2 Juin - 20:19, édité 2 fois
Ma cha Allah I love you

Gold Kalam aime ce message

Hiba rabou a écrit:
Ma cha Allah I love you

Bienvenue à toi sur la Plume d’Or Hiba Rabou paix sur toi.


Heureux que nos travaux te plaise et louange à Allah Souverain des Mondes.

Hiba rabou aime ce message

Pour faire suite a mes avancements sur l'Heure présente et sa réalité spirituelle non pas littérale : https://www.islam-du-coran.fr/t6-l-heure-as-sa-a#1972

Voilà une suite de vidéo imagé pour que vous percevez mieux dans vos esprits la thèse que j’énonce.

Sourate 81 : L'Obscursissement




Sourate 84 La Déchirure :




Sourate 85 Al Buruuj :



Sourate 86 At Tariq ( L'astre - Voie céleste )  :



Sourate 89 L'aube :



Sourate 91 Le Soleil :



Sourate 92 : La Nuit :



Dieu fait fondre la nuit dans le jour et fait fondre le jour dans la nuit, Il donne la vie du mort et du mort la vie !
C'est Lui qui donne vie à l'Aube naissante puis la fend.
C'est Lui qui donne vie au Jour montant pour laisser place au Zénith
C'est Lui qui est le Seigneur du crépuscule naissant et le fend.
C'est Lui qui donne vie à la nuit qui recouvre tout quand elle étend ses voiles.

C'est Lui le Créateur des Cieux et de la Terre.
Créateur du Soleil et de la Lune.
C'est Lui qui fait lever le Soleil pour qu'il montre son premier éclat,
C'est Lui qui lui fait succéder la Lune.
Sourate 18 La Caverne :

{16} Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne: votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort.

(...)

{17} Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu'eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d'Allah. Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.


Les réfugiés à la caverne de la cité de « Ar Raquim » est profond et plein de sagesse en découle, tels sont les versets de Dieu qu’Il nous récite en toute vérité.

Parmi elles, est le fait que les jeunes gens prirent leurs chiens avec eux dans cette fuite et symbole de l’amour du représentant de Dieu sur la création envers la créatures.

En effet, le dicton tant célébre :

- « Le chien est le meilleur ami de l’homme »

Est cuisant de vérité et le chien sera à l’image du maître et de l’éducation qu’il aura reçu.


« Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés. »
{Coran 6 : 38}
Allah (swt) nous dit ce qui suit pureté a Lui :

18 : 9 – Penses-tu que les compagnons de la caverne et d’al-Raqîm ont constitué une chose étonnante parmi Nos preuves ?

Les preuves du Tout Puissant nous environnent tout autour de nous et en nous-mêmes… l’ouïe, la vue, le cœur nous avons des preuves en nous et à l’extérieur de nous. Les Cieux, la Terre… Il y a de grandes preuves pour les doués d’intelligence qui voit Dieu par leur amour et leurs craintes dans ses « signes ».

Certes dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. (02/164)

Et au fait où Allah qualifie la preuve des gens de Raquim qui étaient un signe de l’Heure pour leurs peuples, Allah dans la sourate {31} qualifie notre résurrection à tous aussi simple que pour lui de créer une seule âme… et que la nouvelle création lui est plus simple, c’est dire la puissance créatrice infini de celui qui est au-delà et au-dessus de tout et envers tout.

30: 19 Du mort, Il fait sortir le vivant, et du vivant, Il fait sortir le mort. Et Il redonne la vie à la terre après sa mort. Et c’est ainsi que l’on vous fera sortir (à la résurrection).
20 Parmi Ses signes: Il vous a créés de terre, -puis, vous voilà des hommes qui se dispersent [dans le monde] -.
21 Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.
22 Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants.
23 Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. Il y a en cela des preuves pour des gens qui entendent.
24 Et parmi Ses signes Il vous montre l’éclair avec crainte (de la foudre) et espoir (de la pluie), et fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il redonne la vie à la terre après sa mort. Il y a en cela des preuves pour des gens qui raisonnent.
25 Et parmi Ses signes le ciel et la terre sont maintenus par Son ordre; ensuite lorsqu’Il vous appellera d’un appel, voilà que de la terre vous surgirez.

« Parmi ses signes, Il envoie les vents comme annonciateurs, pour vous faire goûter de Sa miséricorde et pour que le vaisseau vogue, par Son ordre, et que vous recherchiez de Sa grâce. Peut-être seriez-vous reconnaissants ! (30/46)

Les flots sont une preuve, les bateaux comme des signaux également, la mer séparé des deux barrières également, les étoiles au firmament autant, dans la variété de nos couleurs et idiomes, dans le monde invisibles et visible par ce que nous voyons et ce que nous ne voyons pas…

41 : 53 Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose ?

C’est la preuve qu’il n’y à qu’un seul Dieu qui est digne d’être adoré, le Seigneur Dieu du Trône Immense.

La différence entre le croyant du mécréant est que le croyant à l’œil du cœur et donc vie par la Lumière de Dieu, il entend, voir et comprend tandis que le mécréant a refusé de voir le jour et est resté sous Terre et n’entend ni ne voit semblable à un bestiaux sa vie sera.
Note sur le Soleil et l’ombre dans le Coran.

Allah étend l’ombre comme Il le veut. C’est ainsi qu’Il mentionne le Soleil car Il en est le créateur et l’héritier : Par le soleil et par sa clarté ! {91/1}

Également il est celui qui dissipe la nuit et éclipse la Lune pour laisser place au Soleil s’élançant du sein de sa clairière pour illuminer les Ciel et la Terre : Par le Jour Montant ! {93/2} - Par le jour quand il éclaire ! {92/2}

Ainsi Dieu fait incliner de part et d’autres les ombres de gauche à droite symbolisant sa force car s’Il l’aurait voulue elle serait immobile également montrant qu’aucune faille est présente dans sa création, nous avons qu’à lever les yeux au ciel pour comprendre la puissance du Seigneur, le Soleil et la Lune évolue d’après un calcul minutieux et mesuré et le Soleil n’est ni trop près ni trop loin à titre de bienfaits pour les hommes.

25 : 45 N'as-tu pas vu comment ton Seigneur étend l'ombre ? S'Il avait voulu, certes, Il l'aurait faite immobile. Puis Nous lui fîmes du Soleil son indice, (46) puis Nous la saisissons [pour la ramener] vers Nous avec facilité.



Et c'est à Allah que se prosternent, bon gré mal gré, Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée. (13/15)


C’est Allah le Seigneur des levants et couchants et c’est à Lui que se prosterne matin et soir les ombres de toutes choses. C’est en ce sens que Dieu montre la grandeur de sa création dont Il est le gérant à travers ce somptueux versets :

18 : 17 Tu aurais vu le soleil, quand il se lève, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu'eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d'Allah. Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie.


Et c'est à Allah que se prosternent, bon gré mal gré, Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée. (13/15)

Au Levant :

Allah jure dans le Coran par l’aube ainsi que par le Jour Montant ) Lui qui en est le Seigneur :

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Qlniqc

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 1siovw

Et au Couchant :

Allah jure par le crépuscule Lui qui en est le Créateur

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Cjzxvx

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Tvca3o


Louange à Allah qui enroule le jour dans la nuit et la nuit dans le jour, qui donne vie et qui donne la mort. L’aube et le crépuscule sont des preuves pour des gens qui ont la vue, ces moments sont identiques à deux gouttes d’eau ou semblable aux rayons d’une même lampe.


16 : 48 N'ont-ils point vu que les Ombres de toute chose qu'Allah a créée s'allongent à droite et à gauche, en se prosternant devant Allah, en toute humilité ?


Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 Img_7010


Nous pouvons ainsi dire que l’alternance du jour et de la nuit, du Soleil et de la Lune sont à l’image du bal d’un couple de papillon car rappelons-le toute chose fut créé par paires ainsi la Lune et le Soleil nage sans jamais se devancer dans le Ciel comme un couple de papillon allant vers le Soleil.

Un bal se résumant à ce que Dieu fait fondre la nuit dans le jour et fait fondre le jour dans la nuit, Il donne la vie du mort et du mort la vie !
C'est Lui qui donne vie à l'Aube naissante puis la fend.
C'est Lui qui donne vie au Jour montant pour laisser place au Zénith
C'est Lui qui est le Seigneur du crépuscule naissant et le fend.
C'est Lui qui donne vie à la nuit qui recouvre tout quand elle étend ses voiles.

C'est Lui le Créateur des Cieux et de la Terre.
Créateur du Soleil et de la Lune.
C'est Lui qui fait lever le Soleil pour qu'il montre son premier éclat,
C'est Lui qui lui fait succéder la Lune.


Plus de détails :

Voilà un résumé de l'article principal supprimé car de l'eau à coulé depuis sa publication et notre compréhension est devenu plus claire concernant ce récit énoncé dans le Saint Livre céleste.

Le récit des jeunes gens de la caverne est un récit de miséricorde et de guidée venant d’Allah envers ses serviteurs.

Les jeunes gens voyant leurs peuples errer dans le royaume des ombres décidèrent de se sauver en émigrant vers le Puissant et Sage. C’est ainsi qu’il est dit après leurs résurrection : 18 : 20 « Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais. »

Mais ce récit est avant tout une épreuve d’Allah envers ses serviteurs mécréant et croyant car nous sommes bon gré mal gré soumis à Allah comme le furent les Cieux et la Terre au commencement !

Allah (béni soit son Nom) dit : 18 : 10 Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent: « Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne. »
11. Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.
12. Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour.


Ce récit est donc une distinction entre le croyant et le mécréant, l’aveugle à celui qui voit, les ténèbres à la lumière.

Pendant que les mécréant de Ar-Raquim voulurent construire un temple sur les jeunes gens à cause de ce miracle aisée pour Allah, les jeunes gens eux dirent ce qui suit : 19. Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes, afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit: « Combien de temps avez-vous demeuré là ? » Ils dirent: « Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour. » D'autres dirent: « Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez demeuré. Envoyez donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous.

Tandis que les gens de Ar-Raquim restés trois cent et neuf années dans l’ignorance dirent :

18: 21 Et c'est ainsi que Nous fîmes qu'ils furent découverts, afin qu'ils [les gens de la cité] sachent que la promesse d'Allah est vérité et qu'il n'y ait point de doute au sujet de l'Heure. Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils: « Construisez sur eux un édifice. Leur Seigneur les connaît mieux. » Mais ceux qui l'emportèrent [dans la discussion] dirent: « Elevons sur eux un sanctuaire ».


Au lieu de considérer le pouvoir d’Allah et de se remettre en question au sujet de l’Heure (fin du monde) leurs cœurs voulurent édifier un temple à la mémoire de ces gens… L’ironie du sort est que ces jeunes gens ont fuit pour l’adoration d’Allah dans cette caverne mais leurs destin était d’être des témoins et un signe d’Allah auprès de ce même peuple ce qui était écrit dans une chose déjà faite auprès d’Allah.


Nous pouvons dire aussi que les jeunes gens et leur chien ont fuit les ténèbres pour aller vers la Lumière c.a.d. dans un endroit où ne règne que ténèbres, ils trouvèrent Allah… Lumière des Cieux et de la Terre… C’est ainsi qu’avec leur volonté de tout sacrifier pour leurs Seigneur ils dirent :

14. Nous avons fortifié leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour dire: « Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre: jamais nous n'invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles.
15. Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente ? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah ?
16. Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne: votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort.


En lien direct avec les versets en début de récit :

10. Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent: « Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne. »
11. Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.



Ce récit est également une conversation entre les juifs érudit du Pentateuque testant le prophète Muhammad, c’est ainsi qu’au verset 22 le récit bascule sur la confrontation pour reprendre au verset 25. Relaté dans ce Verset : 10 : 46. Dis: « Que direz-vous si [cette révélation s'avère] venir d'Allah et que vous n'y croyez pas qu'un témoin parmi les fils d'Israʾil (Israël) en atteste la conformité [au Pentateuque] et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec orgueil... En vérité Allah ne guide pas les gens injustes ! »

Ce récit est aussi une allégorie pour les croyants qui persécutés émigrèrent vers Médine pour revenir à la fin à la Mecque.



18 : 17 - Tu aurais vu le soleil, quand il se levait, s'écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couchait, passer à leur gauche, alors qu'ils se trouvaient dans un endroit spacieux à l'intérieur. Cela fait partie des signes de Dieu. Celui que Dieu guide, c'est lui le bien-guidé. Celui qu'Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le guider.


Le Soleil qui se faisant alterner jour et nuit par Allah et ses anges (voir Au monde du Soleil Levant) de même que les jeunes gens se faisant tourner à gauche et à droite par les anges selon l’ordre d’Allah en même temps nous indique que Allah se charge de chaque affaire dans les Cieux et la Terre et son Omniprésence gère le moindre petit atome jusqu’à l’infiniment grand ! Allah les à maintenu en vie pendant trois siècles sans peine ni difficulté c’est pourquoi le Seigneur dit en début de récit :

18 : 9 - Penses-tu que les compagnons de la caverne et d'al-Raqîm ont constitué une chose étonnante parmi Nos signes ?

En effet, si la création des Cieux et de la Terre ont été plus dur que notre création alors que pour Allah cela à été sans somnolence ni fatigue, eh bien, vous comprendrez que ce « miracle » fut simple pour Allah ! N’est-il pas celui qui quand Il décide d’une chose dit « Sois » et cela est ?



Conclusion :

La résurrection des jeunes gens fut une preuve de l’existence d’Allah afin que les gens comprennent que l’Heure est réalité et vérité pourtant les cœurs à la vue de ce signe ne se sont pas soumis car rebelles avant et après la manifestation de la vérité, cette Loi est la Loi d’Allah qui s’applique à toutes les générations et tous les Livres descendu.

C’est cela le miracle d’Allah… Allah guide qui Il veut et égare qui Il veut.

Ces hommes fuyant leur peuples pour se réfugier dans une caverne ou règne ténèbres ; et justement dans ces ténèbres ils ont trouvé lumière alors que le peuple eux sous la lumière du Soleil terrestre sont dans les ténèbres ? « Celui que Dieu guide, c'est lui le bien-guidé. Celui qu'Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le guider. »

Comme Dieu dit dans la sourate vingt-quatre, celui qu’Allah prive de Sa Lumière n’a aucune Lumière et celui que Dieu guide vers Sa Lumière, possède une Lumière et marchant avec parmi les gens !

Ce récit est une dualité entre le vrai et le faux, l’écume et la mer qui la charge au rébus, l’or et le laiton, le blé et la mauvaise herbe. Le Coran parle de tout ses aspects à plusieurs reprises.


Ce récit dans cette sourate à selon moi une dimension eschatologique et le Livre n’a pas révélé tout ses secrets… elle commence par l’avertissement aux chrétiens et parle de l’éternité pour mentionner juste avant le récit des gens de la caverne ceci :


7. Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.
8. Puis, Nous allons sûrement transformer sa surface en un sol aride.


Cette sourate parle donc de la mort de la résurrection et de l’entre-deux et les actions qui méritent soit le Paradis et l’Enfer, elle termine par cela :

103 Dis: « Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ?
104 Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.
105 Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines. » Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection.
106 C'est que leur rétribution sera l'Enfer, pour avoir mécru et pris en raillerie Mes signes (enseignements) et Mes messagers.
107 Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du: « Firdaws, » (Paradis),
108 où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement.
109 Dis: « Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s'épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort. »
110 Dis: « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. »


Elle parle donc de la mort, l’Heure, la genèse, la croyance et mécréance et leurs conséquences (deux jardins) de Al Khidr et sa servitude complète en Allah avec Moïse, Gog et Magog et leur remblai pour enfin finir sur le Jour Dernier et les deux demeures.

Chaque récit à sa place et beaucoup de question reste en suspens, mais nous pouvons dire en guise de mots de fin que les compagnons de la caverne sont nos frères et sœurs que nous côtoyons matin et soir dans le sentier d’Allah !

28 Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.

Pourquoi « le Soleil de la caverne » ?

Les jeunes gens désireux de vénérer leur Souverain Allah, se sont réfugier dans les ténèbres de la caverne pour y trouver Allah la Lumière des Cieux et de la Terre et de ce qu’il y à entre eux.

Les gens de Ar-Raquim qui était en plein jour pendant trois cent et neuf années sont restés tout ce temps dans les ténèbres malgré qu’il voyait, entendait et raisonnait en pleine lumière du jour.

C’est ainsi que cette rubrique porte ce nom, c’est ainsi qu’Allah guide et égare qui Il veut. Il donne de Sa Lumière et en privé qui Il veut.
Gold Kalam a écrit:
Pourquoi « le Soleil de la caverne » ?

Les jeunes gens désireux de vénérer leur Souverain Allah, se sont réfugier dans les ténèbres de la caverne pour y trouver Allah la Lumière des Cieux et de la Terre et de ce qu’il y à entre eux.

Les gens de Ar-Raquim qui était en plein jour pendant trois cent et neuf années sont restés tout ce temps dans les ténèbres malgré qu’il voyait, entendait et raisonnait en pleine lumière du jour.

C’est ainsi que cette rubrique porte ce nom, c’est ainsi qu’Allah guide et égare qui Il veut. Il donne de Sa Lumière et en privé qui Il veut.
Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18) - Page 2 F6cf0610


Incroyable !!! Le rapport entre les trois cents et neuf années et les trois cent neuf mots les séparant... Le Coran... La merveille des mondes descendue directement par la Lumière des mondes (Allah)...







Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! [An-Nisa: 82]

Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs? [Muhammad: 24]
 

Méditation du Coran Béni : Le Soleil de la Caverne (S.18)

Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Méditation du Coran : Ténèbres et abysse : les vagues de la perdition.
» Le Soleil du Coran : Lumière sur Lumière (24/35)
» Interprétation des paraboles d'Allah dans le Sage Coran
» Au Monde du Soleil Levant...
» Caractéristique du Coran

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Islam du Coran - La Plume d'Or  :: Coran :: Le Coran : Un Livre émanant d'un Sage, d'un Savant-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: